Un chasseur sachant chasser...

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

la remonte

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par la remonte »

apres une telle vie faite de mouvements et de bruits , quel choc que de se retrouver là !

Image

le héros fatalement lié a sa propre énergie , maitre du monde mais esclave de sa propre volonté insatiable :roll:

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3330
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet »

A noter que Napoléon avait été décoré de l’ordre bavarois de Saint-Hubert.

Il y avait eu en avril 1805 des échanges de décorations entre la Bavière et la France. Ainsi, six décorations de la Légion d’honneur prirent la route de Munich ; elles étaient destinées à l’électeur Maximilien, Montgelas, Preising, Torring-Grousfeld, Morawyski et Otto. Parallèlement, le 7 avril (Maximilien avait porté le grand cordon de la Légion d’honneur deux jours plus tôt), six décorations de l’ordre de Saint-Hubert étaient envoyées à Paris ; elles étaient destinées à Napoléon, Eugène, Murat, Talleyrand, Bernadotte et Duroc.

Napoléon, alors à Mantoue, reçut le grand cordon le 17 juin. Il remercia Maximilien en ces termes :
« Mon Frère, j'ai reçu avec plaisir le grand cordon de l'ordre de Saint-Hubert que vous m'avez adressé. Ceux de mes sujets auxquels Votre Altesse Sérénissime Électorale a accordé cette décoration s'honoreront de la porter, et les relations qui se trouvent ainsi établies entre eux et les personnes qui vous ont montré le plus de dévouement ne peuvent que m'être agréables. Je verrai toujours avec plaisir ce qui pourra contribuer à resserrer les liens d'estime et d'affection qui m'unissent à Votre Altesse Sérénissime Électorale. »

d'hautpoul

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par d'hautpoul »

La dernière fois que l'Enpereur a utilisé son fusil de chasse c'est pour abattre une chèvre préférée de madame Bertrand' dans le jardin de longwood :shock:

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2807
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par L'âne »

Xavier MAUDUIT dans son ouvrage "L'homme qui voulait tout" (Napoléon a 40 ans) écrit :
"Participer aux chasses impériales prend dès lors pour Napoléon une nouvelle dimension : il faut montrer que l'empereur est en bonne santé. Ces chasses avaient jusqu'alors une utilité politique. Elles renouaient avec la tradition des chasses royales et consolidaient le modèle aristocratique du pouvoir impérial. Elles étaient un moment important de sociabilité et créaient une intimité entre le souverain et ses invités. Ponctuellement, elles avaient été utilisées par Napoléon pour se mettre en scène. Ainsi, en novembre 1804, c'est lors d'une chasse à courre à Fontainebleau, en partie factice, que Napoléon rencontre, par un hasard organisé, le pape Pie VII venu en France pour le sacre."
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3330
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet »

"Le Pape était parti de Rome, pour venir lui-même oindre l'Empereur. La cour alla à Fontainebleau pour le recevoir; c'était aussi le premier voyage qu'elle faisait à ce château, que l'Empereur avait reçu en ruines, et qu'il avait fait restaurer et remeubler en entier.
Il alla à la rencontre du Pape sur la route de Nemours. Pour éviter le cérémonial, on avait pris le prétexte d'une partie de chasse; la vénerie, avec ses équipages, était à la forêt. L'Empereur arriva à cheval et en habit de chasse avec sa suite. Ce fut à la demi-lune qui est au sommet de la côte, que l'on se joignit. La voiture du Pape s'y arrêta; il sortit par la portière de gauche avec son costume blanc; il y avait de la boue, et il n'osait mettre son pied chaussé de soie blanche à terre; cependant il fallut bien qu'il en vînt là. Napoléon mit pied à terre pour le recevoir. Ils s'embrassèrent, et la voiture de l'Empereur, que l'on avait fait approcher à dessein, fut avancée de quelques pas, comme par l'inattention des conducteurs; mais des hommes étaient apostés pour tenir les deux portières ouvertes; au moment d'y monter, l'Empereur prit celle de droite, et un officier de cour posté indiqua au Pape celle de gauche, de manière que, par les deux portières, ils entrèrent ensemble dans la même voiture. L'Empereur se mit naturellement à la droite, et ce premier pas décida de l'étiquette, sans négociations, pour tout le temps que devait durer le séjour du Pape à Paris."
(Savary, Mémoires)[/justify]

Avatar du membre
Maria Kel
 
Messages : 206
Enregistré le : 16 juil. 2017, 18:38
Localisation : Sud-Ouest de l'Empire

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Maria Kel »

Image

Quelqu'un saurait-il quel serait le signe sur le chien de gauche et s'il est vrai? :?:
“Le grand orateur du monde, c'est le succès.”

Napoléon

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1346
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Général Colbert »

c'était probablement le marquage pour identifier les chiens de l'équipage impérial.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3330
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet »

Il s'agit d'une croix de Saint-Hubert dans un triangle. Les chiens de l'équipage impérial furent marqués de ce signe sous le Second Empire.

J'ignore si ce signe a été utilisé sous le Premier Empire. On le retrouve bien sur cette toile de Flameng, mais il s'agit d'une oeuvre bien postérieure à l'Empire.

Avatar du membre
Maria Kel
 
Messages : 206
Enregistré le : 16 juil. 2017, 18:38
Localisation : Sud-Ouest de l'Empire

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Maria Kel »

D'accord, je vous remercie. J'ignorais que l'on marquait les chiens
“Le grand orateur du monde, c'est le succès.”

Napoléon

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3330
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet »

Drouet Cyril a écrit :
23 déc. 2007, 22:47
Une dernière relance. Au cas où... :roll:
j'aimerais bien en savoir plus sur l'utilisation des faucons au cours des batailles de l'Empire, comme l'affirme ce texte.
L'auteur, A. Martin, pourra sans doute nous en dire plus.
Ca fait maintenant près de onze ans...
A. Martin n'avait finalement jamais daigné répondre à cette question qu'il a pourtant eu pourtant plusieurs fois devant les yeux... :idea:


Il ne répondra bien évidemment pas ; mais peut-être que certains à présent ont des informations sur cette affirmation pour le moins (pour ne pas dire plus... :roll: ) surprenante.
Le texte en question disait en effet ceci : "C'est en effet avec leur aide que sous l'Empire on interceptait les pigeons "ennemis" porteurs de messages durant les batailles".

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • S’agit-il d’une erreur sur le registre matricule 20Ye 37 Chasseur de la Garde ?
    par Raoul Jacques » 17 août 2018, 08:30 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    342 Vues
    Dernier message par Raoul Jacques
    17 août 2018, 15:20
  • Plaque-prothèse d'un Chasseur à cheval des Vélites de la Garde Impériale, Premier Empire
    par Joker » 14 janv. 2020, 19:05 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    350 Vues
    Dernier message par Joker
    14 janv. 2020, 19:05