L'homosexualité de Cambacérès ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Le soir venu, il fraye avec des garçons de mauvaise vie, au point que des policiers, dit-on, le surprennent en mauvaise posture une nuit de décembre 1802. Un rapport est établi mais le scandale est étouffé.
Ainsi un rapport de police aurait été établi sur une liaison nocturne avec un « garçon de mauvaise vie » ? Rien que cela ? Alors que lorsque le sujet est abordé, il ne faut se contenter que de bruits de couloirs, ragots, rumeurs, ou autres plaisanteries, il y aurait donc un rapport circonstancié de police ? Il aurait été là indispensable que M. Besson le retranscrive…
J’ignore complètement où ce dernier a pu trouver une telle information. Mais au regard du reste de son article où les sources sont allègrement malmenées, je n’y prêterai donc, à moins d’en savoir plus, aucun intérêt.
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

Cyril Drouet a écrit :
23 janv. 2020, 18:34
Joker a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Dans les salons imposants de son hôtel, il convoque son archichancelier, il fait les cent pas, fulmine et s'exprime sans détour : « Vous allez prendre une maîtresse et vous montrer avec elle, je vous prie ! Vous êtes ridicule, mon ami. A moins que vous ne soyez fou ! »
Cambacérès, bien obligé, obtempère et opte peu de temps après pour Mlle Guizot, une comédienne du théâtre des Variétés…
Comme dit plus haut, la première partie du récit est inspirée des Mémoires de la duchesse d’Abrantès qui évoquent l’agacement de Bonaparte (et non de l’Empereur) vis à vis du cortège chamarré et carnavalesque de Cambacérès et du ridicule qui s’en dégageait, et de son souhait de voir Joséphine en parler directement à l’intéressé.
Pas une seule fois, il est dit que le Premier Consul s’adressa directement à ce sujet à Cambacérès et encore moins (il ne s’agissait d’ailleurs pas là du problème) qu’il ne lui ordonna de prendre maîtresse.
La suite : l’obéissance de Cambacérès ; est tout aussi imaginaire que l’ordre impérial.


En parallèle aux tours de passe-passe de Besson, on peut évoquer ce passage des Mémoires de Caulaincourt où Napoléon aborde le célibat de Cambacérès :
"[Les femmes] brouilleraient des empires. Sous ce rapport, mes autres ministres [outre Savary et Maret] ne me tracassent pas. Ils s'entendent et ne me fatiguent pas de leurs petites haines ou jalousies. J'ai eu quelquefois envie de marier Cambacérès, mais, toute réflexion faite, cela m'eût gêné. Les femmes ont des prétentions et celles des dignitaires ont toujours gêné à la Cour."
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Un homme le suit : il s'agit d'Olivier Lavollée, son fidèle secrétaire, de vingt-deux ans son cadet.
Les mauvaises langues prétendent que ses attributions ne se limitent pas au strict secrétariat. Les mauvaises langues ont raison.
[…]
Celui-là, au moins, ne l'aura pas abandonné dans ses jours sombres. Il a même quitté femme et enfants pour le suivre dans cet exil.
Olivier, cela ne gâte rien, n'a rien perdu de sa grande beauté. Voilà au moins un divertissement.
[…]
Olivier s'affaire en silence dans la pièce voisine. Il songe que c'est peut-être cela, l'amour partagé : quelqu'un qui s'affaire en silence dans la pièce voisine.
Bien sûr, il est un vieil homme abîmé et l'autre n'a pas égaré les atours de la jeunesse, mais ils sont liés jusqu'à la fin, il en est convaincu. Encore une histoire de fidélité.
Au reste, c'est pour lui qu'il a fait graver sur une statue de Cupidon : « Il sera toujours un dieu pour moi », mais cela, il ne l'avouera pas, il a passé l'âge de se montrer sentimental.

C’est charmant et fort romantique, mais pour le reste, il ne faudra pas compter (puisque Besson ne l’a pas fait dans l’ensemble de son article) sur la moindre source historique…
A noter que Lavollée était marié avec la nièce de Cambacérès Rose Emilie Jeanne Catherine Duvidal de Montferrier, avec qui il avait deux enfants : Philippine Emilie et Guillaume Régis. Besson ne le dit pas , mais son épouse viendra le rejoindre à Bruxelles.
Une autre venue à Bruxelles dont Besson s’est bien gardé de parler (mais peut-être n’y avait-il aucun rapport avec Cambacérès), celle d’Henriette Cuisot ainsi commentée par le Journal de la Belgique du 1er avril 1816 :
« Le désir, dit-on, de voir une ancienne connaissance l’a attirée dans nos murs. »

P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
On prétend que certains garçons sensibles et reconnaissants vont quelquefois se recueillir sur sa tombe au Père-Lachaise.
Ah ce fameux et si pratique « on »…
Et la suite :
P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Nul doute qu'il aurait aimé cela.
« Nul doute »… :lol:
Ite missa est…
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Cambacérès, lui-même, aggrave son cas lorsqu'il rapporte ses souvenirs de jeunesse à un ancien de la Convention : « Figure-toi que j'allais voir les filles comme un autre, mais je n'y restais pas longtemps. Dès que mon affaire était faite, je leur disais : adieu messieurs et je m'en allais ! » Son interlocuteur s'affaisse aussitôt.

J’ai dit plus haut que dans ce passage que Besson prenait pour agent comptant un rapport anonyme d’un agent royaliste en date du 10 décembre 1802, alors que ce même agent parlait de « sottises ».
A ce propos existent les Mémoires d’Hamelin :
« Ses goûts ne le portaient pas à la galanteries et c’était chez les filles et les grisettes qu’il cherchait ses plaisirs. Mais je ne l’ai point entendu accuser du vice honteux qu’on lui a attribué depuis, calomnie qui n’est fondée je crois que sur sa tendresse pour son secrétaire Lavollée qui était fort joli garçon. Le fait est que, lorsque je l’ai vu à Montpellier, il aimait passionnément les femmes, et qu’à moins qu’il ne cherchât ses joies par fas et nefas, ce qui n’est pas ordinaire, on ne pouvait lui supposer d’autres goûts. »





Au final, au regard de tout ce qui a été dit, l’article de M. Besson sur l’homosexualité de Cambacérès est fort mauvais : informations sorties de nulle part, non sourcées, non recontextualisées ou même décontextualisées, déformées…

Il serait quand même fort souhaitable avant de poster sur le forum ce genre d’écrit journalistique d’opérer quelques indispensables vérifications…
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1542
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Bernard »

Cyril Drouet a écrit :
02 févr. 2020, 20:55
Il serait quand même fort souhaitable avant de poster sur le forum ce genre d’écrit journalistique d’opérer quelques indispensables vérifications…[/justify]
Merci de l'avoir fait. Cela apporte des informations très intéressantes et jette le discrédit sur le travail de certains écrivaillons fort à la mode mais peu sérieux...
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

Cyril Drouet a écrit :
02 févr. 2020, 20:55
J’ai dit plus haut que dans ce passage que Besson prenait pour argent comptant un rapport anonyme d’un agent royaliste en date du 10 décembre 1802, alors que ce même agent parlait de « sottises ».
Au chapitre des bruits de couloir rapportés par les agents royalistes, on peut citer ces deux rapports en date du 21 et du 27 août 1802 :

« Ce ne sont point des femmes qu'il lui faut. Ces licences du grave jurisconsulte réjouissent infiniment les dames de la Malmaison et sont le sujet le plus ordinaire de leurs plaisanteries. Dernièrement, il se promenait aux Tuileries avec une dame. Un homme s'approche de lui et, élevant la voix de manière à être entendu assez loin, dit à ses voisins : « Est-ce que Cambacérès est réconcilié avec les femmes ? »
On a beaucoup ri de cette aventure à la Malmaison. »


« On fait tous les jours des chansons et des plaisanteries sur les trois Consuls; mais on se doute bien qu'elles ne circulent que sous le manteau. Voici les armes qu'on leur propose : à Bonaparte un aigle; à Lebrun une anguille; à Cambacérès un faucon. »
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

Merci pour le nettoyage. :P
Comme dit précédemment : revenons-en enfin à Cambacérès et à l'histoire :
Cyril Drouet a écrit :
01 févr. 2020, 17:33
P. Besson a écrit :
14 janv. 2020, 19:00
Un homme le suit : il s'agit d'Olivier Lavollée, son fidèle secrétaire, de vingt-deux ans son cadet.
Les mauvaises langues prétendent que ses attributions ne se limitent pas au strict secrétariat. Les mauvaises langues ont raison.
[…]
Celui-là, au moins, ne l'aura pas abandonné dans ses jours sombres. Il a même quitté femme et enfants pour le suivre dans cet exil.
Olivier, cela ne gâte rien, n'a rien perdu de sa grande beauté. Voilà au moins un divertissement.
[…]
Olivier s'affaire en silence dans la pièce voisine. Il songe que c'est peut-être cela, l'amour partagé : quelqu'un qui s'affaire en silence dans la pièce voisine.
Bien sûr, il est un vieil homme abîmé et l'autre n'a pas égaré les atours de la jeunesse, mais ils sont liés jusqu'à la fin, il en est convaincu. Encore une histoire de fidélité.
Au reste, c'est pour lui qu'il a fait graver sur une statue de Cupidon : « Il sera toujours un dieu pour moi », mais cela, il ne l'avouera pas, il a passé l'âge de se montrer sentimental.

C’est charmant et fort romantique, mais pour le reste, il ne faudra pas compter (puisque Besson ne l’a pas fait dans l’ensemble de son article) sur la moindre source historique…

A propos de Lavollée, voici ce qu'en dit Laurence Chatel de Brancion dans son Cambacérès :
"Dans les documents qui nous sont parvenus, le ton des notes de Cambacérès à Lavollée est toujours froid et professionnel, semblables en tous points à celui qu'il utilise avec ses autres collaborateurs. Et dans les dispositions testamentaires qu'il fait de sa grande fortune, Cambacérès accorde simplement à Lavollée une pension viagère légèrement plus importante que celle qu'il attribue aux autres, reconnaissance logique de la fidélité et du travail."
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

Voici quelques mots que l’on retrouve rarement dans les « sottises » (pour reprendre l’expression de l’agent royaliste) que partisans ou amateurs peu scrupuleux de la légende rose de Cambacérès prêtent légèrement à l’archichancelier. Se recopiant les uns sur les autres, ils en oublient quelques perles...
Ils sont tirés de la pièce de théâtre parue en 1815 : « Buonaparte, ou l'abus de l'abdication » :

-Napoléon : Ah ! ah! Eh bien, que voulez-vous ?
-Harel : Vous m'avez promis une préfecture.
-Napoléon : Il faut que cela soit bien bon : ils en demandent tous.
(Aux autres.) C'est un petit drôle à qui j'ai en effet promis l'administration d'un département. Qu'en dites-vous, M. l'archichancelier ? vous le connaissez.
-Cambacérès : Moi, sire ? je ne crois pas.
-Napoléon : Bah ! regardez-le donc bien.
-Cambacérès : J'ai beau l’envisager…
-Napoléon à Harel : Allons, retournez-vous, que son altesse sérénissime vous reconnaisse.
-Harel, se tournant : Me voilà…
-Cambacérès : Ah! ah ! oui, je me rappelle... Oui, oui, c'est le petit Harel.
[…]
-Cambacérès à Harel qui sort : Petit, avant votre départ, vous passerez à mon hôtel, j'ai quelque chose a vous remettre.
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3748
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Cyril Drouet »

De l’autre côté de la Manche, on peut également citer l’Ambigu qui, reprenant en le déformant de manière pamphlétaire un article paru dans le Journal de Paris du 17 août 1803 au sujet de la visite de Bonaparte à Dammartin, écrivait :
« Vous avez fait à 6 heures du matin, le 18 de ce mois, l'inauguration du Musée Napoléon.
Vous vous y êtes rendu avant le lever du soleil avec Madame Buonaparté, sachant bien que le demi-jour est aussi favorable aux beautés de l'art qu'à celles de la nature. 
[…]
On dit aussi que pour témoigner à Cambacérès votre satisfaction de ce qu’il avait donné votre nom au Musée pendant votre absence, vous aviez surnommé la salle qui renferme le Ganymede et l'Antinoüs, le Musée Cambacérès ! »

Pour mémoire, Ganymède aimé de Zeus, et Antinoüs favori d’Hadrien, étaient associés à l’homosexualité.

Ganymède ou supposé être (IIe s après J.-C. ?), du Louvre :
23099_gv020883.001.jpg
Antinoüs (IIe siècle après J.-C.), du Louvre :
41807_27455_001 (1).jpg

Dans cette caricature anonyme, on retrouve au côté de Dardanus/Cambacérès (pas besoin d’expliquer le calembour…) les bustes d’Hadrien et d’Antinoüs :
Sans titre 8.jpg
Et dans celle-ci, on distingue ce qui pourrait bien être Ganymède associé à Zeus transformé en aigle :
Sans titre 6.jpg
Sans titre 7.jpg
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: L'homosexualité de Cambacérès ?

Message par Demi-solde »

Cyril Drouet a écrit :
27 févr. 2020, 09:59
Et dans celle-ci, on distingue ce qui pourrait bien être Ganymède associé à Zeus transformé en aigle :
Image
Effectivement...

Image
https://www.photo.rmn.fr/archive/11-524 ... VBLKH.html

"Ganymède et l'aigle de Jupiter", par Pierre Julien
Saisie révolutionnaire en 1793, entré au Louvre entre 1846 et 1855

Cordialement
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon et l'homosexualité
    par Cyril Drouet » 06 oct. 2019, 18:14 » dans Salon Ier Empire
    16 Réponses
    2202 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    20 nov. 2019, 22:49
  • Cambacérès
    par Eric LM » 17 août 2018, 17:09 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    888 Vues
    Dernier message par Eric LM
    17 août 2018, 17:09