AUSTERLITZ : Illuminations d’Austerlitz

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

cyr-phuong jacobin94

Message par cyr-phuong jacobin94 »

:lol: :lol: Pour votre punition, cher LeKap, vous irez me nettoyer l'étang de Satschan. Rompez ! :lol: :lol:

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

vu que ce personnage est toujours et toujours a sont importance, dans les endroit ou les chose celebre se passe, il est fort probable qu'il embeli enormement sinon invente a posteriori
Sur le sauvetage ("surhumain" dixit Marbot), Hourtoulle (Austerlitz. Le soleil de l'Aigle) commente :
"Il se vante peut-être"

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Après la légende dorée, un peu de légende noire :

« Des milliers d’hommes disparurent, mais plusieurs ne purent se noyer dans ces eaux peu profondes ; ils luttèrent, et le lendemain, on entendait encore les cris les gémissements de ceux qui ne pouvaient mourir.
[…]
Cette scène affreuse m’a été contée dans les moindres détails par un témoin, alors bien jeune, et qui, avec la vive et forte mémoire qu’ont les enfants, n’en avait perdu aucune circonstance.
Cet enfant, l’un des fils du général ministre Pétiet, était alors page de l’empereur, et se tenait derrière lui, lorsqu’il vit l’ennemi aller d’abord aux marais, puis sombrer tout à coup, s’engouffrer dans les glaces. C’est ce que Bonaparte avait prévu. Et, comme il arrive au chasseur qui voit le gibier lui venir, il eut un accès de sauvage hilarité. Dans ces moments, Napoléon avait un tic désagréable : il chantonnait. Cette fois il lui revint certain air d’opéra-comique, où un sot tombe de lui-même au piège préparé ; les acteurs chantent : « Ah ! comme il y viendra ! Larira ! ». Le désaccord si choquant de cette chanson vulgaire, chantée par une voix fausse, à cette heure suprême, frappa l’enfant de manière à ne l’oublier jamais. »

(Michelet, Histoire du XIXe siècle)

mouton la mascotte

Message par mouton la mascotte »

:salut:
J'en parlais ce matin avec de jeunes lieutenants qui se rappellaient l'épisode de l'étang. Je leur expliquais la différence entre la légende et la réalité et leur envisageais une vingtaine de cavaliers russes perdus dans l'étang et quelques caissons (quoique je sois moins sur pour les caissons) :?:

Christophe

"Avec ou sans glace ?"

Message par Christophe »

Voici un témoignage (de plus) sur cet épisode : « Vers le soir [du 2 décembre 1805], une colonne d’environ 15 milles hommes s’est trouvée acculée sur un des lacs glacés dont les environs d’Austerlitz sont coupés. Ne pouvant la forcer à se rendre, on s’avise de pointer sur elle les pièces de canons, qui, tirant de haut en bas, parviennent à rompre la glace, et les 15 mille hommes sont engloutis. J’ai été témoin de cette catastrophe ; j’ai vu cette glace s’entrouvrir et cette masse disparaître sous ses débris ; j’ai entendu leurs cris de détresse…Jamais un spectacle aussi horrible ne s’effacera de ma mémoire. » (« Journal » du général FANTIN DES ODOARDS, LCV, 2009, p.55).

On observera que FANTIN écrit : « Ne pouvant la forcer à se rendre », ce qui laisse supposer que cette canonnade était la dernière extrémité possible. Pour ma part, je pense que cette dernière a réellement existé et qu’elle fit de nombreuses victimes. Les étangs ont peut-être été curés à une époque antérieure à celle de la découverte des 2 ou 3 cadavres, mentionnée par le Dr Hourtoulle.

Pour ce qui est du beau dessin de JOB [Jacques Onfroy de Bréville], il s’agit d’une légende. Il ne faut pas oublier que l’œuvre de ce grand illustrateur était d’abord destinée à un public d’enfants et d’adolescents. De p lus ses ouvrages sont parus au cours d’une époque où la légende napoléonienne fut « sublimée » dans un contexte revanchard « post-défaite de 1870 » ; Napoléon apparaissant tout auréolé de sa gloire appliquant le fameux « Vae victis ! » était le bienvenu…

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Pour revenir à la prose de Michelet et au sujet en cours :

"Cette scène affreuse m’a été contée dans les moindres détails par un témoin, alors bien jeune, et qui, avec la vive et forte mémoire qu’ont les enfants, n’en avait perdu aucune circonstance.
Cet enfant, l’un des fils du général ministre Pétiet, était alors page de l’empereur, et se tenait derrière lui"


Il convient de préciser que le jeune Sylvain Pétiet (au moment d'Austerlitz, il n'avait pas encore 12 ans) devint page de l'Empereur le 18 octobre 1807 (Pétiet, Souvenirs d'un page de l'Empereur)... :roll:

Christophe

AUSTERLITZ…

Message par Christophe »

« Le 2 décembre [1805], ou 11 frimaire an XIV, à la pointe du jour, on battit la générale partout, la cavalerie monta à cheval ; chacun prit son rang et se disposa à combattre. L’ennemi avança dans le lointain, par division, en colonnes serrées et commença l’attaque ; le canon ronfle partout ; la lutte s’engage ; et ce jour fut donnée la fameuse bataille d’Austerlitz, où les empereurs de France, de Russie et d’Autriche commandaient en personne ; la bataille des Trois Empereurs ! Chacun fit son devoir. L’armée française s’est immortalisé là par son intrépidité en luttant contre deux armées coalisées, de force supérieures. L’affaire a été générale, et, en moins de quatre heures, l’armée ennemie fut coupée ou dispersée et noyée dans les lacs [on sait qu’il s’agit d’une légende]. Le succès de cette journée nous a valu quarante drapeaux, les étendards de la garde impériale de Russie, cent vingt pièces de canons, vingt généraux et p lus de trente mille prisonniers [en fait 9 767 prisonniers russes et 1 686 prisonniers autrichiens, soit 11 453 hommes au total, selon Alain Pigeard].
Jamais on n’a combattu avec tant d’acharnement de part et d’autre. Nous avons bivaqué sur le champ de bataille. ».
(Georges Bangofsky, du 7ème hussards, « Mes campagnes (1797-1815). Edition complétée par son dossier militaire inédit », Édité par un Demi-Solde, 2007, p.24).

Abraca

La veillée.

Message par Abraca »

"C'est la plus belle soirée de ma vie !" s'écrie l'Empereur le 1° décembre, à la lueur de torches spontanées au milieu de soldats enthousiastes.

Quelle incroyable certitude !
Tout autre conquérant aurait attendu
le 2 au soir, après "l'heureux dénouement."

Centjours

Message par Centjours »

Superbement levé sur la bastide de Lectoure, là-bas dans un lointain radieux :jump:

"Soldats! je dirigerai moi-même tous vos bataillons. Je me tiendrai loin du feu si, avec votre bravoure accoutumée, vous portez le désordre et la confusion dans les rangs ennemis....mais si la victoire était incertaine, vous verriez votre Empereur s'exposer aux premiers coups:
:salut:
Exemple à ma connaissance unique dans l'histoire d'un chef "menaçant" ses soldats de se placer à leur tête et, ainsi de risquer sa vie et leur promettant de rester protégé si la victoire leur souriait. Cette phrase, mieux que tout, montre l'osmose qui existait, en existera au moins jusqu'à l'Espagne, entre Napoléon et son armée et la finesse de la psycholoigie de l'empereur. Cela me fait penser à une citation du très beau film, qui, hélas n'a pas eu le succès qu'il méritait de de Caunes "Monsieur N." : Je suis officier depuis l'âge de 16 ans et 3 mois et il n'y a pas une pensée qui traverse la cervelle d'un militaire que je ne perçoive avant même qu'il en ait conscience lui même"

Bastet

Message par Bastet »

On sait que le général Suchet fit draguer cet étang quelques jours plus tard.
Ces étangs étaient vaseux, boueux , on avait, paraît-il, pied partout aussi les historiens pensent que le nombre de morts n'excède pas deux cents. Le capitaine Coignet :aime2: ne parle lui que "d'un horrible bain [...]. Nous étions là aux premières loges, regardant à nos pieds, la défaite de l'armée russe et battant des mains de toutes nos forces" . De grands enfants, apparemment, ces terribles grognards !

:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • AUSTERLITZ
    par Route Napoleon » 13 nov. 2015, 20:32 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1096 Vues
    Dernier message par Route Napoleon
    13 nov. 2015, 20:32
  • Austerlitz en Playmobil
    par Joker » 05 juin 2019, 18:46 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1247 Vues
    Dernier message par L'âne
    18 juin 2019, 14:41
  • Commémorations Austerlitz
    par Joker » 02 déc. 2019, 20:05 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    485 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    08 déc. 2019, 09:36
  • 5ème régiment de Hussards - Austerlitz
    par Hulottebriarde » 14 sept. 2018, 16:43 » dans Espace visiteurs
    7 Réponses
    977 Vues
    Dernier message par HULOTTEBRIARDE
    23 sept. 2018, 16:52