la Bataille de Trafalgar - 21 octobre 1805

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Octuple

Batailles navales : Trafalgar

Message par Octuple » 21 oct. 2005, 15:33

Alors Alors on a pas le moral , c'est un jour de deuil. :( :(


Personne pour nous donner quelques anecdoctes interessantes ou liens WEB pour l'evenement du jour:


le bicentenaire de la bataille de Trafalgar

A cette heure ci il y a 200 ans la bataille est deja gagne,mais Nelson agonise au fond du Victory, il lui reste une heure a vivre



En attendant mieux voila deja le site officiel

http://www.trafalgar200.com/

:vive-la-Grande-Bretagne:


PS: Desole je viens de voir le post de 'chasseur Patrick " sur le meme sujet

Nodie

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Nodie » 21 oct. 2005, 15:46

Merci :fleur3:

je déplore la mort aussi brutale de Nelson, désolée pour vous, Français (mais je fais partie d'un pays neutre :roll: c'est beau la neutralité, n'est-ce pas :mrgreen: ) mais quand il y a mort d'homme, c'est toujours tragique... et il faut bien le reconnaître, Nelson était un génie dans son genre ce qui ne faisait pas les affaires de la flotte française :? j'ai pu aller admirer les affaires personnelles du grand amiral au musée maritime de Londres, de voir son uniforme perforé de la balle fatale est émouvant ! surtout que cela fait tout juste 200 ans aujourd'hui !

allez
:vive-la-Grande-Bretagne: et vive Nelson !

Drouet Cyril

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Drouet Cyril » 21 oct. 2005, 18:52

Une pensée pour tous les hommes tombés ce jour là, des sans grade à l'amiral.

Jean-Baptiste Muiron

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Jean-Baptiste Muiron » 21 oct. 2005, 19:00

Et une pensée aussi pour l'amiral Villeneuve qui se suicida de 6 coups de couteau ( :roll: ) le 22 avril 1806. Suicide controversé.

:salut:

Joséphine

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Joséphine » 21 oct. 2005, 19:15

La tactique de Nelson, tant vantée par les historiens et présentée comme novatrice, aurait pu se révéler désastreuse.
En effet, les deux têtes de colonne se présentaient perpendiculairement à la ligne ennemie, sans pouvoir tirer un coup de canon, tout en restant soumises pendant de longues minutes au tir concentré de la flotte adverse.
Heureusement pour lui, Nelson connait bien la faiblesse de l'artillerie qu'il va affronter...
Les premières bordées franco-espagnoles sont tirées de trop loin , et la plupart de leurs projectiles tomberont à l'eau.
Par ailleurs , le temps de rechargement des grosses pièces (presque dix minutes!) donne aux Anglais un répit précieux...

Quant à Villeneuve, c'est dans une auberge de Rennes qu'il se donnât la mort, alors qu'il s'y était rendu pour attendre les ordres de l'Empereur.



:salut:

Jean-Baptiste Muiron

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Jean-Baptiste Muiron » 21 oct. 2005, 19:27

La version de la mort de Villeneuve, donnée par Napoléon à O'Meara à Sainte-Héléne (Site de Robert Ouvrard) :

"Villeneuve pris sa défaite si personnellement qu'il se mit à étudier l'anatomie, dans l'idée de se suicider et acheta même un certain nombre de gravures montrant l'anatomie du cœur. Lorsqu'il revint en France, je lui ordonnais de rester à rennes et de ne pas venir à Paris. Villeneuve craignait d'être traduit en cour martiale pour avoir désobéit à mes ordres et entraîné la perte de la flotte. Mes ordres étaient qu'il ne mît pas à la voile et qu'il n'engageât pas de combat avec les anglais (...) Il était donc décidé au suicide, et compara les gravures avec sa propre poitrine. Il marqua le centre de la gravure avec un long stylet, qu'il enfonça ensuite dans sa poitrine, jusqu'à la tête. Le stylet pénétra le cœur, et il mourut instantanément. Lorsque sa chambre fut ouverte, on le trouva avec le stylet dans la poitrine, et la marque sur la gravure correspondait à l'emplacement de la blessure. Il n'aurait pas du faire cela; c'était un brave homme, bien qu'il manquât de talent."

:salut:

Drouet Cyril

Re: Batailles navales : Trafalgar

Message par Drouet Cyril » 28 oct. 2005, 09:44

Après Villeneuve et Nelson, une pensée pour les oubliés de Trafalgar : Cauchard, enseigne de vaisseau sur l’Achille, qui organisa, tant bien que mal, l’évacuation du navire avant de périr dans l’explosion de ce dernier respectant ainsi son serment de ne quitter le bâtiment que le dernier. Il fut associé dans la mort à Daniel Lemaire, soldat au 67e de ligne, qui participa activement à l’évacuation des siens jusqu’au moment fatal. Un autre de l’Achille : Ducret, lieutenant, aussi du 67e de ligne. Malgré ses multiples blessures, il lutta activement contre l’incendie et ne quitta le vaisseau qu’en dernier lieu. Son comportement à Trafalgar lui valu le grade de capitaine. Il terminera sa carrière comme chef de bataillon au 3e léger.

Sur l’Aigle, Michel Jacquemet, toujours du 67e, fit montre de bien de bravoure quand les Anglais tentèrent l’abordage. L’assaut fut repoussé à la baïonnette. Fait prisonnier, il réussit à sauver le drapeau de son régiment et à le ramener en France lors de son retour. On le retrouvera à Essling, Wagram, puis en Espagne où il n’aura de cesse de lutter contre Mina, avant de prendre finalement le commandement du 1er de ligne.

Enfin, l’aspirant Yon qui tenta vainement de mener avec quatre camarades l’abordage du Victory en se jetant et s’accrochant à une des ancres du navire amiral anglais, avant que le Téméraire ne vienne réduire à néant cette ultime tentative par des bordées dévastatrices.


Sources : Dictionnaire des Braves de Napoléon.



Salutations respectueuses.

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1561
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

la Bataille de Trafalgar - 21 octobre 1805

Message par Joker » 21 oct. 2019, 20:06

L'armée des Côtes de l'Océan, réunie au camp de Boulogne en 1803 et maintenue en garnison par l'Empereur jusqu'en 1805 aurait du permettre à Napoléon d'attaquer l'Angleterre sur son sol.

La manœuvre entamée par l'amiral Villeneuve et sa flotte franco-espagnole est au départ une diversion visant, à terme, à donner provisoirement la maîtrise du pas de Calais (la partie la plus étroite du détroit entre la France et la Grande-Bretagne) à la flotte impériale.

La bataille de Trafalgar marque la fin de l'ambition napoléonienne de rattraper la supériorité maritime de l'Empire Britannique et par le même temps, la possibilité d'attaquer l'Angleterre sur son propre sol.

Enfermé à Cadix et ne suivant pas les derniers ordres de Napoléon qui l'ordonne de débarquer ses hommes à Naples avant de naviguer pour Toulon, l'amiral Villeneuve voit arriver le vice amiral Nelson, qui, avec une technique originale (qu'il appelle la "Nelson Touch"), écrase la flotte franco-espagnole. Le bilan est terrible: sur 33 des vaisseaux engagés, 17 sont pris par les anglais, 6 500 marins sont morts, blessés ou disparus. Côté anglais, on dénombre moins de 500 décès pour 1 000 blessés.

Cependant, Nelson perd la vie et agonise à la fin des affrontements.
Cet échec ne décourage pas Napoléon d'améliorer la situation de la Marine Impériale.
Le modèle de l'armée est appliqué sur les vaisseaux, avec la tenue d'une formation militaire. Brest et Toulon accueillent de nouvelles écoles de formation pour officiers ... Mais ces efforts ne peuvent pas payer sur du court terme et l'Angleterre garde la mainmise tout le reste du règne de Napoléon.

A la fin de l'Empire, la France ne dispose plus de colonie et sa flotte marchande est inexistante. C'est une hégémonie britannique sur les mers qui durera jusqu'à l'éclatement de la Première Guerre Mondiale cent ans plus tard.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1561
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: la Bataille de Trafalgar - 21 octobre 1805

Message par Joker » 22 oct. 2019, 19:46

Vous pensiez tout savoir sur la bataille de Trafalgar ?
Retour sur 8 #FakeNews
👉 "Pour en finir avec huit idées fausses sur la bataille de Trafalgar (21 octobre 1805)" par Nicolas Mioque : https://tinyurl.com/Traflagaridees

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2371
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: la Bataille de Trafalgar - 21 octobre 1805

Message par Demi-solde » 22 oct. 2019, 20:15

Nicolas Mioque est un expert passionné, et son site, Trois-Ponts !, est une merveille ! Cet article sur les fausses idées concernant la bataille de Trafalgar est à l'image de son site : intéressant, précis, référencé.

Image

Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • 2 décembre 1949: Sabordage de lHMS Implacable ex Duguay Trouin capturé à Trafalgar
    par C-J de Beauvau » 26 oct. 2017, 14:14 » dans Salon Ier Empire
    12 Réponses
    292 Vues
    Dernier message par L'âne
    27 oct. 2017, 08:53
  • 13 octobre 1815 : exécution de Murat
    par Joker » 13 oct. 2019, 20:05 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    319 Vues
    Dernier message par Joker
    13 oct. 2019, 20:05
  • AUSTERLITZ - Lundi 2 décembre 1805
    par L'âne » 02 déc. 2017, 04:44 » dans Salon Ier Empire
    14 Réponses
    2272 Vues
    Dernier message par la remonte
    05 déc. 2013, 09:20
  • Planches infanterie légère 1805
    par Marc Morillon » 07 mai 2017, 10:36 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    448 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    07 mai 2017, 18:05
  • Planches infanterie de ligne 1805
    par Marc Morillon » 08 sept. 2016, 10:57 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    4065 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    17 janv. 2017, 15:24