Les dents du bonheur

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Marc Morillon
Soldat
Soldat
Messages : 36
Enregistré le : 15 févr. 2019, 18:12
Localisation : Var

Les dents du bonheur

Message par Marc Morillon » 25 sept. 2019, 22:08

Bonjour

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cet article provenant de la direction de la communication de la Défense.

Les « dents du bonheur » des soldats napoléoniens
par Carine Bobbera - Direction : DICoD


« Il a les dents du bonheur ! » Qui n’a jamais entendu cette expression décrivant une personne aux incisives du haut particulièrement écartées. Mais saviez-vous que cette expression a une origine militaire ?

Au cours des guerres napoléoniennes, la Grande Armée enrôlait un grand nombre de soldats, volontaires ou non… Pourtant lors du recrutement, ceux dont les deux dents de devant étaient écartées étaient réformés… Ils avaient donc le « bonheur » d’échapper à la guerre.

Une question de rapidité et de dextérité

Pour charger son arme sur le champ de bataille, le soldat était obligé d’utiliser ses dents. Contraint de tenir en permanence à deux mains son lourd fusil, il devait couper avec ses incisives l’emballage en papier des cartouches de poudre. Un exercice qui pouvait se révéler extrêmement difficile pour celui qui avait un écart conséquent entre les dents. Effectivement il devait alors poser son arme pour ouvrir sa recharge de poudre et donc perdre de précieuses minutes. C’est pourquoi les hommes aux dents écartées furent déclarés inaptes au combat.

Voilà comment en un sourire, certains hommes échappèrent aux terribles guerres napoléoniennes.

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 71
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46

Re: Les dents du bonheur

Message par la remonte » 26 sept. 2019, 16:14

c'est amusant comme beaucoup de choses pour devenir crédibles s'appuient sur la légende napoléonienne .
quand vous regardez la très british dentition de Terry Thomas ( Big Moustache ) , on ne voit pas en quoi cela pourrait l'empêcher de déchirer une cartouche en papier .
ceci dit il ya forcément un fond de vérité , ne serait ce que de ne pas avoir les dents nécessaires , tout comme d'index ! mutilations courantes à l'époque et souvent passibles du poteau d'exécution .
dans un autre domaine et toujours en lien à la geste napoléonienne qui donne plus de relief : l'équipage de Santo Huberto , le seul équipage de vénerie au Portugal dont l'existence relève de l'occupation anglaise .
en 1810 lors d'un laisser courre au renard un peu aventureux , la meute anglaise aux trousses du goupil traverse les lignes françaises !
Masséna : " je vous restitue les chiens si vous vous rendez "
Wellington qui manque de s'étrangler finit par avoir l'avantage militaire sur les Français et accepte leur reddition avec les honneurs pour avoir bien gardé et nourri ses chiens ; " un Français qui aime tant les chiens ne peut pas être si mauvais ! "
quelle est la part de légende et de vérité ?
oui , Wellington chasse, tout comme Napoléon au début 1813 à Fontainebleau , non c'est Junot qui se rend avec armes et pillages et non Masséna mais ça ne pouvait être lors de la troisième invasion du Portugal .