Albine de Vassal de Montholon

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Schulmaster

Albine de MONTHOLON

Message par Schulmaster » 09 nov. 2004, 09:34

Pour répondre à Jacques Macé, la lettre de Napoléon écrite à la comtesse Albine de Montholon a été vendue un bon prix;
24 000 € au marteau soit
27 600 € ttc

Schulmaster

Espion de l'Empereur

Schulmaster

Message par Schulmaster » 09 nov. 2004, 11:07

Je suis tout à fait d'accord avec vous gdeana.
En 1806 la personne de l'Empereur avait certainement plus d'attrait que dix ans plus tard.
Mais je ne me permettrai pas de dire pour autant que cette jeune personne fut intéressée


Schulmaster
Espion de l'Empereur

Général BERTRAND

Message par Général BERTRAND » 09 nov. 2004, 13:46

Il me semble que les approches de l'Empereur pour "la Belle Fanny" ne datent pas de Ste-Hélène mais bien avant...
Mais Fanny aimait son mari et lui était fidèle, valeur qui était, semble-t-il à l'époque, assez peu connue!
:salut:

Général BERTRAND

Message par Général BERTRAND » 10 nov. 2004, 09:46

Chère Gdéana,

Je crois que nous pourrions passer des heures à disserter sur la fidélité.
Et effectivement en ce qui concerne l'Empereur, qui a commencé...?
Et que dire de son amour pour Marie "la Polonaise" amour qui se serait émoussé dit-on à l'île d'Elbe.
Pourtant MARCHAND, la nuit du 01 au 02 septembre 1814 (et du 2 au 3) le voit quitter sa tente pour rejoinre l'ermitage où Marie occupe une chambre... à la Maddona Del Monte à MARCIUANA (ALTA)
Allez savoir...
Toujours est-il que le couple BERTRAND est un exemple en matière de fidélité... à l'époque... où nous savons que (comme dans d'autres civilisations) cette "qualité" (j'ai hésité à mettre les guillemets, pourquoi?)
n'était pas des plus recherchées...
Bien à vous.
:salut:

Schulmaster

Message par Schulmaster » 10 nov. 2004, 10:11

Je suis l'avis du général Bertrand concernant la notion de fidélité. Je suis certain que nous avons tous des critères un peu différents.
Est-il possible d'aimer plusieurs personne à la fois ou l'amour doit il être exclusif ? Peut on aimer et être infidèle.
Il est clair, les témoignages abondent et la nombreuse correspondance aussi attestent que l'Empereur a aimé Joséphine mais combien de temps ?
Etant pour la paix des ménages, je m'arrêterai là...

Schulmaster
Espion de l'Empereur

gdeana

Napoléon et Albine

Message par gdeana » 11 nov. 2004, 11:17

:salut: Le problème n'est pas de savoir qui a commencé ; nous le savons tous bien évidemment. Le coeur de la question était de comprendre si après avoir eu tant et tant d'aventures ou plus (car il lui arrivait quelques fois d'être amoureux aussi, exemple : Mme Duchâtel..) s'il était toujours amoureux de Joséphine, ce dont j'en doute.
Il la gardait comme une vieille habitude, mais de là à s'enthousiasmer comme en 1797....taratata...
Du reste, il n'y a qu'à suivre l'évolution dans ses lettres à Joséphine de 1796 à 1809...et je ne parle même pas de celles qu'il lui écrivait en 1807 lorsqu'il était à Finkenstein...Un vrai chef-d'oeuvre d'hypocrisie...

Espagne

Message par Espagne » 11 nov. 2004, 20:45

Bonsoir,

on garde toujours en mémoire son premier amour :fleur3: :aime: . Je pense que c'est ce qu'était Joséphine , sa " vieille femme" comme il disait, pour Napoléon. De plus on a toujours besoin d'une branche d'arbre, même vieille, pour se raccrocher à la vie. C'est probablement pour ces raisons que l'entourage de Napoléon prit de grandes précautions pour lui annoncer le décès de Joséphine.

Personnellement, en plus de Joséphine, je pense que le grand amour de Napoléon fut Marie la Polonaise. Euh, pourquoi j'dis çà? C'est hors sujet :!: M'enfin tant pis.
:salut:

gdeana

Napoléon et Albine

Message par gdeana » 12 nov. 2004, 00:03

:salut: Entièrement d'accord avec vous Espagne à propos de votre analyse. Quant à Marie, c'est vrai, il a eu un coup de foudre, mais je crains bien que cela ne dura que ce que durent les roses...A preuve, en 1810, le feu était déjà éteint....ou presque...On a soufflé dessus à l'île d'Elbe, mais pour ce qui est de repartir ensemble à Ste Hélène, taratata...
Il est vrai que pour la postérité, cela n'eût point été convenable !

Joker

Message par Joker » 13 nov. 2004, 00:43

La lecture du livre de René Maury ("Albine, le dernier amour de Napoléon") m'a convaincu de la matérialité de cette liaison.
L'auteur voit même dans cette relation adultérine un mobile suffisant pour faire de Montholon un assassin empoisonneur.
Je tends à croire que fut surtout une passade pour l'Empereur déchu, une manière d'égayer quelque peu son morne séjour en ces lieux désolés.
Et je doute fort qu'il y eut réellement du sentiment là dessous. :?

gdeana

Napoléon et Albine

Message par gdeana » 13 nov. 2004, 10:55

:salut: Nous avons lu le même ouvrage Joker, et je suis entièrement d'accord avec votre analyse.
Ce n'était certes qu'une aventure de plus, mais à Sainte-Hélène, avait-il d'autre choix ?
D'aucuns ont émis l'hypothèse qu'il aurait pu, après le départ d'Albine, avoir eu des relations avec une des domestiques, mais je ne partage pas du tout cet avis.
Dans le Journal de Gourgaud, il est mentionné que Napoléon recevait Albine pendant qu'il était dans son bain...ce qui rendait le dit Gourgaud un peu amer...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • la tombe de Josephine de montholon
    par caron » 04 nov. 2015, 18:58 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    531 Vues
    Dernier message par Joker
    05 nov. 2015, 18:13
  • Tombe de Joséphine Napoléone de Montholon
    par Joker » 24 sept. 2017, 17:59 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    234 Vues
    Dernier message par Napolitaine
    24 sept. 2017, 21:23