Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Joker

Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Joker »

Pavenu à Rethel, alors qu'il arrivait au terme de sa retraite, le maréchal Grouchy ayant appris la seconde abdication de l'Empereur, ne se contenta pas, comme le maréchal Soult, de l'annoncer par la voie pure et simple d'un ordre du jour à l'armée, mais saisit cette occasion d'adresser à ses troupes une proclamation qu témoigna hautement de sa fidélité à son chef et de son dévouement à sa patrie.
Voici la reproduction textuelle de ce document :

"Soldats !

L'Empereur Napoléon vient d'abdiquer la couronne; il a cru devoir faire ce sacrifice aux intérêts de la France, que l'ennemi avait résolu de déchirer aussi longtemps qu'il aurait été investi du pouvoir suprême.
Les puissances étrangères n'ont plus de motifs pour nous faire la guerre, n'ont-elles pas annoncé, dans toutes leurs déclarations, que c'était contre la personne seule de l'Empereur qu'elles voulaient agir ?
L'Empereur a abdiqué en faveur de son fils et les Chambres l'ont reconnu Empereur sous le nom de Napoléon II.
Quels sont maintenant vos devoirs, soldats ? d'être fidèles au nouveau chef de l'Empire, comme vous l'avez été à son auguste père, de vous serrer contre vos aigles, de vous rallier sous les bannières nationales et de prendre cette attitude énergique qui déterminera l'étranger à respecter votre indépendance et à accepter les propositions de paix qui lui sont faites en ce moment, par les délégués du nouveau gouvernement.
Soldats ! montrez-vous tels aujourd'hui que vous le fûtes depuis tant d'années; soyez dignes de la cause sacrée de la patrie et de la liberté que vous avez à faire triompher; vos efforts, votre conduite dans cette grande circonstance assureront la tranquilité et le bonheur de l'Empire, une telle conquête, la plus belle de toutes celles qui vous restaient à faire, mettra le terme à vos travaux et le sceau à votre gloire ! "

Il est à signaler que cet appel fait à l'honneur national produisit son effet et que la désertion s'arrêta dans ses troupes, en même temps que leur moral en fut raffermi.
Une telle attitude, noble et digne à la fois, contraste singulièrement avec celle du maréchal Soult et de tous les autres qui ne cherchaient qu'à sauver leurs privilèges en reniant leur maître déchu et en s'avilissant devant l'Histoire. :furieux:
Empire

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Empire »

Lui à été réellement fidèle, il fait partie de ceux que Napoléon avait la chance d'avoir à ses côtés.
Matthieu Brevet

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Matthieu Brevet »

Fidèle sans doute, mais la seule fidélité méritait-elle un bâton de maréchal? Grouchy était un excellent commandant de réserve de cavalerie, peut-être meilleur que Murat dans ce rôle, mais il n'avait jamais eu de commandement autonome avant le maréchalat.
Bicentenaire

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Bicentenaire »

Une telle nouvelle modifie sensiblement mon point de vue sur le personnage. Mais quel malheur qu'il n'ait pas été informé en temps et en heure des nouvelles du champ de bataille de Waterloo... ou bien alors par quel mystère serait-il resté "sourd" aux rumeurs de combats se déroulant à ces heures décisives ?

Bicentenaire
Matthieu Brevet

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Matthieu Brevet »

Il n'en ignorait rien. Du moins, il savait que Napoléon avait engagé l'ennemi, même s'il ne connaissait pas les détails. Il a entendu le bruit du canon, mais n'a pas marché pour rejoindre le champ de bataille. Après tout, l'ambition de Napoléon était bien de rattraper et battre les Anglais isolément? Quoi de plus naturel alors que d'entendre tonner le canon au loin?
Grouchy avait ses ordres, qui étaient de poursuivre les Prussiens et d'empêcher leur jonction avec les Anglais. On peut plus sûrement l'accuser d'avoir failli à cette mission en se faisant berner à Wavre que de ne pas avoir marché de sa propre initiative au secours de l'Empereur ...

Matthieu
Joker

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Joker »

Je partage entièrement votre analyse Matthieu : Grouchy s'est borné à suivre les ordres reçus, mais il a malheureusement failli à sa mission.
Bon militaire, il avait du panache et sa fidélité à la cause impériale ne peut être mise en doute.
Sa proclamation de Rethel en fait foi.
Mais il n'était pas l'homme de la situation face au rusé Blücher et c'est sans doute le principal reproche qu'on puisse lui adresser...
Le Chanceux

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Le Chanceux »

Fidèle surement. Moins rusé que Blucher probablement hélas.

N'était-il pas las et dans le doute (comme beaucoup à cette période) ? Ou simplement, comme le soulève Matthieu, était-ce un excellent commandant de réserve de cavalerie, sans avoir les qualité d'un maréchal ?

Dans ce dernier cas, se borner à suivre les ordres sans s'adapter au contexte peut s'expliquer.

Ne peut-on penser qu'un militaire plus autonome ou moins "tétanisé" par les ordres de l'Empereur aurait pris sur lui de détacher un petit groupe de reconnaissance, à minima 1 ou 2 estafettes vers le bruit du canon pour se faire une idée de la situation ?

L'Empereur lui même s'attendait à le voir surgir, et n'en aurait sans doute pas été plus surpris que cela, Blucher rattrapé ou non.

Eternel débat autour de cette bataille... Et SI... :)

:salut:
Joker

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Joker »

C'est effectivement le manque d'initiative de Grouchy qui est stigmatisé par ses détracteurs.
Il s'est laissé berner alors que les ordres que Soult lui avait adressés dans une dépêche datée de 10 heures du matin lui prescrivaient ceci :

"L'Empereur me charge de vous prévenir, qu'en ce moment Sa Majesté va faire attaquer l'armée anglaise qui a pris position à Waterloo, près de la forêt de Soignes; ainsi Sa Majesté désire que vous dirigiez vos mouvements sur Wavre, afin de vous rapprocher de nous, vous mettre en rapport d'opérations; poussant devant vous les corps de l'armée prussienne, qui ont pris cette direction, et qui auraient pu s'arrêter à Wavre, où vous devez arriver le plus tôt possible. Vous ferez suivre les colonnes ennemies qui ont pris sur votre droite, par quelques corps légers, afin d'observer leurs mouvements et ramasser leurs traînards.
Instruisez-moi immédiatement de vos dispositions et de votre marche, ainsi que des nouvelles que vous avez sur les ennemis et NE NEGLIGEZ PAS DE LIER VOS COMMUNICATIONS AVEC NOUS.
L'Empereur désire avoir très souvent de vos nouvelles."

On est donc légitimement en droit de s'interroger sur sa relative inertie et sur la manière désinvolte dont il laissa s'échapper trois corps d'armée.
La bravoure et la fidélité sont certes d'éminentes qualités, mais elles sont insuffisantes pour assurer un commandement autonome, surtout si à cette lourde charge s'adjoignent les écrasantes responsabilités qui étaient les siennes les 17 et 18 juin.
D'Ambrosio

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par D'Ambrosio »

Grouchy ne m'est jamais paru être un incapable décrit à cause de Waterloo, il a un parcours bien au dessus des autres généraux et d'ailleurs Napoléon ne s'y est pas trompé en le nommant Colonel Général des Chasseurs, puis colonel de l'Escadron Sacré en 1818 aprés l'avoir mis à la tête du 3éme corps de cavalerie , pareil en 1813 ou durant la campagne de France. Il faut lire ses Mémoires pour connaitre cet homme , ils sont pleins de détail et de moments d'épopée, comme en 1806 ou à Eylau notament. On ne peut pas juger Grouchy sur un jour même si c'est celui de Waterloo.

:salut:
Matthieu Brevet

Re: Maréchaux : Emmanuel, marquis de GROUCHY

Message par Matthieu Brevet »

Je me rappelle que lors de la retraite de Russie, Coignet ou Bourgogne voit avec émotion Murat préparer la soupe et aider Belliard, blessé ou malade, à manger. Et de conclure qu'il n'y avait que dans l'armée française de cette époque qu'on pouvait voir un roi faire manger un général ... :)
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Emmanuel Crétet de Champmol
    par C-J de Beauvau » 22 sept. 2020, 18:54 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    25 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    22 sept. 2020, 18:54
  • Espagne : Marquis de Santa Cruz et duc d'Osuna
    par general-lecat » 23 nov. 2017, 12:13 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    170 Vues
    Dernier message par general-lecat
    23 nov. 2017, 12:13
  • Talleyrand par Emmanuel de Waresquiel.
    par Mathieu Dampierre » 28 sept. 2016, 23:58 » dans Livres - Revues - Magazines
    71 Réponses
    6255 Vues
    Dernier message par fanacyr
    10 nov. 2016, 19:54
  • Le Mémorial de Sainte-Hélène. Le manuscrit retrouvé – Emmanuel de Las Cases
    par Eric LM » 13 sept. 2017, 10:14 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    10 Réponses
    764 Vues
    Dernier message par Kévin
    07 oct. 2017, 19:01
  • grouchy et waterloo
    par gwen » 12 mars 2020, 14:50 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    87 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    12 mars 2020, 14:52