Une tache indélébile

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2752
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Une tache indélébile

Message par L'âne » 27 août 2019, 11:02

Le journal de nos amis Belges "La Libre.be" évoque la maladresse d'un serveur et la suite pour reconditionner l'habit du Premier Consul.

"Napoléon aimait beaucoup l’habit qu’il porte sur le tableau. Un jour, au cours d’un repas, un serveur renversa de la sauce sur la manche du précieux habit… Il fit tailler une autre manche et, par souci d’économie, il fit transférer les broderies d’or de la vieille manche sur la nouvelle. La manche a été soigneusement conservée par le tailleur puis revendue en 1910."

https://www.lalibre.be/regions/liege/un ... 1dbd05b757

5d62b270f20d5a1dbd05b756.jpg
Aurea mediocritas

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3029
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Une tache indélébile

Message par Cyril Drouet » 27 août 2019, 11:38

LILY PORTUGAELS a écrit :
27 août 2019, 11:02
Cet habit a accompagné Napoléon à Sainte-Hélène et l’on dit que, de temps en temps, le célèbre exilé demandait à le voir.
A ce sujet, voici un extrait de "Lettres sur l'expédition de Sainte-Hélène en 1840", d'Arthur Bertrand :
" Des divers cadeaux que Napoléon a faits à ma sœur, le plus intéressant est celui dont je vais parler. Lyon, cette ville sans rivale dans l'univers, et qui est en possession de fournir de ses riches étoffes les diverses contrées de l'ancien et du nouveau monde, Lyon, sous le consulat, avait donné à Napoléon un habit de premier consul, en velours rouge, élégamment brodé en soie et or. Cet habit, il l'avait toujours conservé, et il voulut l'emporter avec lui à l'île d'Elbe, puis à Sainte-Hélène, ainsi que le service en porcelaine qui lui avait été donné par la ville de Paris. Oh! le bel habit, dit un jour ma sœur, en voyant le costume de premier consul. « Je te le donne, » répondit l'Empereur. En même temps, il en passe les manches dans ses petits bras, et Hortense de courir vers sa mère traînant après elle les basques du bel habit brodé qui balayaient le gazon."

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2752
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Une tache indélébile

Message par L'âne » 27 août 2019, 11:50

Cyril Drouet a écrit :
27 août 2019, 11:38
A ce sujet, voici un extrait de "Lettres sur l'expédition de Sainte-Hélène en 1840", d'Arthur Bertrand...
Très intéressant, merci.

Emmanuel de LAS CASES "Le Mémorial de Sainte-Hélène" :
"L'Empereur s'est fait ouvrir les armoires, elles n'ont présenté que son linge et ses habits ; le tout était fort peu considérable, et pourtant il s'étonnait encore d'être si riche. On y voyait son habit de premier consul, en velours rouge, brodé soie et or ; il lui avait été présenté par la ville de Lyon ; circonstance qui faisait sans doute qu'il se trouvait ici, son valet de chambre sachant qu'il l'affectionnait beaucoup, parce qu'il lui venait, disait-il, de sa chère ville de Lyon."

Jean-Paul KAUFFMANN "La chambre noire de Longwood" :
"La renaissance de Longwood doit beaucoup à ces objets récupérés au terme d’enquêtes et de recoupements dignes d’une intrigue policière. Ainsi, en 1965, Gilbert Martineau a retrouvé dans l’île une grande armoire d’acajou à poignée de cuivre. Elle avait servi à ranger l’habit de Premier Consul et le manteau de Marengo."
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Tâche sur l'expédition d'Egypte
    par L'âne » 13 août 2017, 18:16 » dans Salon Ier Empire
    14 Réponses
    469 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    03 sept. 2017, 08:42