15 août 1819 : Napoléon a 50 ans.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1491
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

15 août 1819 : Napoléon a 50 ans.

Message par Joker » 13 août 2019, 19:47

Il y a exactement 200 ans, le 15 août 1819, Napoléon devait fêter ses 50 ans.

A ma connaissance, aucun des témoins présents autour de l’Empereur ce jour-là ne mentionne le fait que c’était le jour anniversaire des cinquante ans de Napoléon.

Le général Bertrand se contente d’écrire dans son journal : « (15 août 1819). - À 10 heures et demie, le capitaine tourne autour de la véranda, voit que les fenêtres sont fermées, se retire et va diner en ville. »

Dans les archives du Gouverneur Sir Hudson Lowe, comme d’habitude, c’est une histoire sans importance montée en épingle qui occupe tous les esprits. Ce jour-là absolument tout tourne autour d’une lettre de Gideon Gorrequer [le secrétaire particulier du Gouverneur] qui devait être remise à Napoléon mais que le général de Montholon refusa de transmettre.

Et le docteur Verling d’annoter dans son journal : 15 août - Avant que Nicholls ne partît pour la ville, il me montra une nouvelle note de Gorrequer, au sujet d'une lettre à remettre à Montholon. Il y était dit qu'il pouvait me demander d'expliquer à Montholon qu'elle provenait de Gorrequer, et que le Gouverneur ne pouvait comprendre pour quel motif il ne la recevrait pas et désirait savoir si Nicholls la remettrait lui-même ou la ferait porter par son domestique.
Je fis la commission. Montholon répondit "que cela devait être une lettre qui exigerait une réponse et l'obligerait à s'occuper d'affaires, ce dont il se sentait tout à fait incapable."
Il déclara qu'il refusait absolument de la recevoir, qu'il avait cru d'abord, quand on l'avait présentée, que c'était un pli à l'adresse de Napoléon, mais qu'il l'aurait refusée de même s'il avait su qu'elle provenait du major Gorrequer. Il se plaignait beaucoup de toux, de difficultés de respiration et paraissait très affaibli.

Et le général de Montholon, de se remémorer bien des années plus tard en rédigeant ses mémoires que : «Ces querelles étaient incessantes ; cette lettre avant été renvoyée au grand maréchal, l'Empereur la fit renvoyer à Plantation-House avec cette apostille :

"Je ne prendrai pas connaissance du contenu de ce paquet, pas plus que je n'ai pris connaissance du contenu de deux ou trois autres pareils qu'on a remis de force chez le comte de Montholon et malgré ses protestations écrites :
1- parce que je ne puis avoir de correspondance directe ;
2- parce que la forme en est outrageante ;
3- parce que tout moyen de répondre est ôté ;
4- parce que depuis quatre ans il y a une règle dont je ne puis point m'écarter.
Je suis depuis deux ans affligé d'un mal chronique de foie, mal endémique dans ce pays. Depuis un an je suis sans médecin, parce qu'on a à dessein renvoyé de ce pays Messieurs O'Meara et Stokoe. Depuis quelques jours je suis au milieu d'une crise, abandonné et sans pouvoir recevoir aucun soulagement de l'art.
Cependant, comme si cette maladie n'était pas assez malfaisante dans l'air de ce pays et dans le lieu insalubre où je suis, on saisit ce moment pour redoubler les mauvais procédés, les insultes, les outrages, les insinuations perfides, les menaces, enfin les voies de fait. Quoi! Depuis quatre ans que la paix règne en Europe, la vengeance anglaise n'est pas encore satisfaite ! Quelle lâcheté !
Signé : Napoléon "

Et cette affaire de lettre non recevable dura 14 jours avant que Montholon puisse écrire : « Depuis ce jour jusqu'au 29 août, sir Hudson Lowe nous laissa tranquilles, et l'Empereur reprit ses habitudes de travail. »

Bien triste anniversaire, en vérité.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1368
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 15 août 1819 : Napoléon a 50 ans.

Message par Bernard » 13 août 2019, 20:44

Oui, un bien triste anniversaire. Ce qui m'épate, c'est l'âge de Napoléon ! En 1812, pour ses 43 ans, fêtés devant Smolensk, le monde entier était encore à ses pieds. Dans l'histoire, combien d'hommes peuvent en dire autant ? Sept ans plus tard, il n'est plus qu'un captif bien malade...

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1491
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: 15 août 1819 : Napoléon a 50 ans.

Message par Joker » 15 août 2019, 18:35

Il y a 250 ans naissait Napoléon.
Il y a 200 ans en exil à Longwood pour son 50 ème anniversaire, l’officier d’ordonnance britannique le capitaine George Nicholls nota dans son journal au 15 août 1819: « il dîna seul » …



« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Non-commémoration des 250 ans de Napoléon
    par C-J de Beauvau » 14 août 2019, 15:56 » dans L'actualité napoléonienne
    59 Réponses
    10123 Vues
    Dernier message par Espagne
    31 août 2019, 18:12
  • [ Napoléonothèque ] Napoléon, deux cents ans d'histoire et de légende
    par L'âne » 22 oct. 2017, 08:40 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    1060 Vues
    Dernier message par L'âne
    22 oct. 2017, 08:40
  • Il y a 250 ans naissait Napoléon: pourquoi en parle-t-on si peu?
    par Joker » 14 août 2019, 20:11 » dans Livres - Revues - Magazines
    9 Réponses
    2950 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    18 août 2019, 18:54
  • Napoléon au sac des Tuileries le 10 Août 1792
    par Joker » 11 août 2019, 19:22 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    765 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    17 août 2019, 16:09