Les Suisses à Sainte-Hélène.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Albertuk

Une fausse visite chez Noverraz

Message par Albertuk » 18 juin 2003, 11:34

Bonjour

Albert notre webmestre a posté ce jour l'article du Magasin Pittoresque d'un journaliste en visite chez Noverraz. Hélas... cet article est un faux témoignage. J'ai en effet retrouvé une critique de Noverraz lui-même qui ne sut rien de cette "visite" et que, quand il eut lu l'article en question, il le dénonca comme un faux avec les points suivants:

(1) Je n'étais point auprès de l'empereur au moment de sa mort
Noverraz se trouvait bien près de l'Empereur dans ses derniers moments, comme toute la colonie de Longwood! Comment penser que ce fidèle allait rester chez lui, dans un moment si solennel, même convalescent? Et de plus, pour un simple tour de garde...!

(2) cette nuit-là ce n'était pas mon tour de le veiller
Il n'y avait pas de tour de veille près de l'Empereur au moment de sa mort, et ce n'était pas une nuit mais le début du soir un peu avant 18h.

(3) Il [Noverraz] avait aussi en dépôt un fusil de chasse de l'empereur et les harnais de son cheval, deux objets qu'il était chargé de remettre à son fils à l'époque de sa majorité.
Deux objets?!? Noverraz était en fait dépositaire de quatre fusils de chasse, et non d'un seul, et de trois équipages complets de selle, et non seulement des simples harnais! Ce détail est d'ailleurs mentionné dans le testament de l'Empereur que l'auteur du Magasin Pittoresque ne s'est visiblement pas donné la peine de lire... Noverraz était aussi dépositaire d'un gobelet d'argent que Napoléon utilisait à Ste Hélène et ce gobelet figure près de Noverraz dans un tableau connu.

Bref, l'article est un faux grossier et le journal en question effectivement plutôt pittoresque qu'autre chose.

Quant à la lettre manuscrite aussi donnée dans le forum, elle semble hélas être aussi un faux. Les preuves en sont:
- l'écriture n'est pas celle de Noverraz
- la signature n'est pas celle de Noverraz
- l'orthographe n'est pas celle de Noverraz

Mais, il est possible que Noverraz ait dicté cette lettre plutôt que de l'écrire... Cependant, si c'est un faux, le détenteur de cette lettre aurait aussi eu des faux cheveux de Napoléon... comme ce fut souvent le cas d'escroqueries à cette epoque.

Notons aussi que le journal de Noverraz paru en janvier 1941 dans la Revue des Deux Mondes est aussi un faux que je soupconne d'ailleurs être de la plume d'Albéric Cahuet... J'ai retrouvé le vrai journal de l'expédition de 1840, par Noverraz, plus succinct mais plus émouvant que la version sans relief que cette Revue avait publiée et qui ne correspondait guère à l'état d'esprit qu'on devait imaginer de ce serviteur devant de tels moments.

Désolé d'être le messager de ces mauvaises nouvelles!

Dominique Contant

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Dominique Contant » 18 juin 2003, 13:36

Bonjour Albert, :salut:

Ne vous excusez pas, bien au contraire, ce que vous nous dites est tout à fait intéressant.
A la demande de Max, des NapoleonSeries, mon ami Jonathan Cooper et moi avons traduit le texte avec quelques annotations.
J’avais bien relevé quelques erreurs, mais honnêtement je n’avais pas remis le ‘ reportage en cause ‘.
Bien des erreurs et des imprécisions pouvaient s’expliquer par des traits du caractère et de la personnalité de Noveraz : mémoire qui défaille, volonté de se mettre en avant etc..
Ainsi « Noveraz « s’avançait un peu en prétendant être le remplaçant de Roustan.
On croit comprendre dans le texte que c’est à bord du Northumberland que Lallemand et Gourgaud lui proposèrent de faire sauter le bâtiment. Or je doute que Lallemand ait mis les pieds sur le Northumberland, et c’est bien le capitaine Maitland du Bellérophon, qui rapporte une conversation avec eux en date du 31 juillet 1815, où ils menacent clairement de se suicider plutôt que contraindre Napoléon à s’exiler.

Autre erreur est de prétendre 1) que Las Cases n'avait écrit qu'une lettre anodine pour demander du linge, alors que Las Cases lui même dira que c'était une lettre à Lucien.

sans oublier les 5 ans de galères pour le fautif ! :fou: :mrgreen:

Il dit que l’Empereur lui avait laissé cent mille francs, alors qu’il lui a laissé 115 000 francs ( difficile à croire à un tel oubli !)

: 15 avril 1821, à Longwood, île de Sainte-Hélène. Ceci est mon testament ou acte de ma dernière volonté : … ARTICLE 7° (je lègue) à Noverraz, 100 000 francs…”

“2er CODICILLE…le 16 Avril 1821, Longwood … 15 000, à Noverraz”

Vous avez raison quant aux objets du testament :
ÉTAT A JOINT A MON TESTAMENT - Longwood, île de Sainte-Hélène, le 15 avril 1821

………..(PARTIE) V

1° Mes trois selles et brides, mes éperons qui m'ont servi à Sainte-Hélène ;

2° Mes fusils de chasse au nombre de cinq :

3° Je charge mon chasseur Noverraz de garder ces objets, et de les remettre à mon fils quand il aura seize ans.

Cependant certains faits sont vérifiables comme celui qui désirait emprisonner l’Empereur.

Peut être est-ce plutôt l’interview de quelqu’un qui a connu Noveraz ( l’histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours) :fou:

Amicalement Dominique

Christophe

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Christophe » 18 juin 2003, 13:59

Albert, dans votre argumentaire vous écrivez:

"J'ai en effet retrouvé une critique de Noverraz lui-même qui ne sut rien de cette "visite" et que, quand il eut lu l'article en question, il le dénonca comme un faux avec les points suivants"

Pouvez-vous m'indiquer la référence de cet article ?


Plus loin: "Notons aussi que le journal de Noverraz paru en janvier 1941 dans la Revue des Deux Mondes est aussi un faux que je soupconne d'ailleurs être de la plume d'Albéric Cahuet... "

Qu'avez-vous comme preuves afin de dire que c'est aussi un faux?

Enfin, vous écrivez: "J'ai retrouvé le vrai journal de l'expédition de 1840, par Noverraz, plus succinct mais plus émouvant que la version sans relief que cette Revue avait publiée et qui ne correspondait guère à l'état d'esprit qu'on devait imaginer de ce serviteur devant de tels moments. "

Pouvez-vous m'indiquer la référence de ce journal ?

Merci Albert. Amitiés. :salut:


_________________

Philippe Osché

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Philippe Osché » 18 juin 2003, 19:10

:salut:

A propos du leg Noverraz, j'ai pu voir, toucher et photographier les cinq et non quatre fusils de chasse de Napoléon, tous des Lepage. Il y a quatre fusils à canon simple et un fusil à canon double tournant.

Pour les trois équipages de selle, il s'agit de trois selles d'officier-général en velours cramoisi galonné d'or et de trois brides dont deux sont identiques avec les mêmes boucles et mors et la dernière possède des boucles et un mors différents.

Quant aux éperons... ils ont disparu !

Pour la petite histoire, Noverraz avait acheté une propriété près de Lausanne avec l'argent qu'il ramena de Ste-Hélène. Il avait baptisé celle-ci "La Violette" en souvenir du retour de Napoléon de l'Ile d'Elbe.

Cette belle propriété fut rasée lors des travaux du chemin de fer Genève-Lausanne au début du siècle dernier. Il existe une gravure de cette propriété que malheureusement je ne possède pas.

Cavalièrement vôtre,

Albertuk

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Albertuk » 18 juin 2003, 22:26

Bonsoir
Dominique a écrit :J’avais bien relevé quelques erreurs, mais honnêtement je n’avais pas remis le 'reportage en cause'. Bien des erreurs et des imprécisions pouvaient s’expliquer par des traits du caractère et de la personnalité de Noveraz : mémoire qui défaille, volonté de se mettre en avant etc...
Certes, une mémoire peut défaillir pour un détail mineur mais le soi-disant Noverraz est formel en disant qu'il n'était pas au chevet de l'Empereur au moment solennel de sa mort pour une simple histoire de tour de rôle. Ca n'a pas de sens, et Noverraz lui-même, après avoir connu cet article, en ria jaune... Quant à la "volonté de se mettre en avant" je ne me rappelle pas que ce fut un trait du caractère de Noverraz: en auriez vous des exemples? Pour moi, c'était plutot le contraire: homme simple, peu instruit, mais totalement fidèle à son maitre comme un brave Garde Suisse.

Amicalement,

Albertuk

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Albertuk » 18 juin 2003, 22:55

Bonsoir Christophe

Voici les informations souhaitées:
"...critique de Noverraz lui-même..."
Pouvez-vous m'indiquer la référence de cet article ?

Notons tout d'abord que l'article du Magasin Pittoresque fut repris dans un journal français en 1843: L'Etat. A vous de vérifier ce fait en dénichant peut être son vrai auteur... d'autant que la supercherie fut découverte suite à cette parution-là.
Quant au brave Noverraz, ses critiques furent reproduites dans le Conteur Vaudois du 17 avril 1909. Mais elles le furent très certainement des années auparavant, et du vivant de Noverraz, lors de la diffusion du journal L'Etat alors que celle du Magasin Pittoresque passa vraiment inaperçue.
"...le journal de Noverraz paru en janvier 1941 dans la Revue des Deux Mondes est aussi un faux..."
Qu'avez-vous comme preuves afin de dire que c'est aussi un faux?

Quelles sont vos certitudes qui vous font croire que le journal publié dans la Revue des Deux Mondes est véridique? Pour ma part, j'en ai cherché la source. Le texte mentionne que ce journal fut transmis par un certain Valentin Noverraz, prétendant être descendant de Noverraz. Or il n'en est rien. Ce Valentin avait essayé en vain de faire passer ses prétentions et droits sur l'héritage Noverraz autour de 1935. En Suisse, il semblait être reconnu pour sorte d'escroc car j'ai retrouvé une étude généalogique de la vraie descendance Noverraz, allant jusqu'aux années 1940, et ce Valentin n'y figure point. Pourquoi Albéric Cahuet, résidant à Lyon et qui ne devait pas ignorer les démarches infructueuses de Valentin, aurait prété écho à ces sornettes? A mon avis, c'est parce que le faux journal fut de la main de Cahuet lui-même... et qu'il trouva l'emprunt de Valentin Noverraz pour y apporter quelque crédit auprès de lecteurs français (mais pas suisses!) ignorant les faits autour dudit Valentin.
Mais, en final, j'ai aussi retrouvé les vraies notes (plutôt que journal) du bon Noverraz lors de l'expédition de 1840. Ceci clôt cette histoire racontée dans la Revue des Deux Mondes par Albéric Cahuet.
"...le vrai journal de l'expédition de 1840"
Pouvez-vous m'indiquer la référence de ce journal ?
Je transmettrai tous les détails bientôt en y ajoutant quelques extraits. A bientôt donc.

Amicalement,

Albertuk

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Albertuk » 19 juin 2003, 00:07

Merci de m'en adresser une copie si vous le pouvez, attendu que j'ai une relation dactylograhiée de cette expédition dans les papiers du propriétaire du masque...
J'ai aussi vu les versions dactylo de l'article de la Revue des Deux Mondes. Il n'y avait pas de photocopieuse en 1941 ;-)
Elle diffère, en effet, par certains détails de la relation parue en 1941 dans la Revue des deux mondes! mais pas de manière exagérée...

Nous comparerons. Rien de nouveau cependant vis a vis de ce que l'on sait déjà, à savoir Noverraz constate comme les autres la conservation parfaite de l'Empereur et ses chairs fermes. Il mentionne juste les ordres (pluriel) et la plaque (singulier).
Ps: et ce journal ? Avez-vous pu en retrouver des parties authentiques ?
Le Journal de Noverraz, par le journaliste suisse, est un faux comme nous en avions déjà débattu. Mais il existait bien des pièces ou notes de Noverraz qui indiqueraient que peut être ce serviteur fit un journal ou plutôt écrivit des événements marquants dont il fut le témoin. J'ai retrouvé notamment un de ses témoignages. Mais hélas, je crois que les descendants Noverraz ont dû vendre ces notes car on n'en trouve plus de trace en groupage complet. Peut être un jour quelque document ressortira de l'ombre mais, devant le nombre de supercheries, il faudra s'assurer de l'authenticité en voyant le vrai manuscrit.

Hypolite

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Hypolite » 19 juin 2003, 13:47

C'est curieux cette manie qu'on les éperons de l'Empereur de disparaitre !!?? :fou:

Albertuk

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par Albertuk » 19 juin 2003, 15:35

Bonjour
Quant aux éperons... ils ont disparu !
J'avais omis de répondre à ce détail. Noverraz affirma que les éperons figurant dans le testament de l'Empereur, indiqués comme étant ceux qu'il portait à Ste Hélène, furent ceux qui furent mis sur ses bottes lors de la mise en cercueil et ne furent donc pas mis en dépot chez lui pour Napoléon II.

Donc les bottes de l'Empereur portaient bien des éperons dans le cercueil en 1821. Mais ceux-ci ne furent pas remarqués en 1840... On peut supposer qu'ils n'étaient pas vraiment visibles sous les bottes et les jambes légèrement fléchies.

Comme Napoléon II était mort depuis des années, la vérification de ce détail du testament, alors qu'on avait déjà ouvert le cercueil... n'avait plus lieu d'être, j'imagine.

Je pense vous donner le texte du _vrai_ journal de Noverraz d'ici ce soir.

benito

Re: Une fausse visite chez Noverraz

Message par benito » 19 juin 2003, 17:12

et puis en plus, les personnes présentes étaient peut être un peu plus interessés par l'état parait il intact, du corps.
Et peut être que le cercueil avait le fond sale à cause de l'humidité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sainte-Hélène...
    par Christophe » 18 avr. 2016, 08:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    1740 Vues
    Dernier message par La Béquille
    03 mai 2016, 13:20
  • TOUS A SAINTE-HELENE !!!!!
    par Route Napoleon » 23 juin 2015, 11:09 » dans L'actualité napoléonienne
    6 Réponses
    1607 Vues
    Dernier message par Thierry CHOFFAT
    01 juil. 2015, 14:51
  • Sainte-Hélène 2018
    par Joker » 18 sept. 2018, 20:37 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    606 Vues
    Dernier message par Joker
    21 sept. 2018, 20:02
  • Sainte-Hélène à Malmaison.
    par Joker » 06 sept. 2018, 20:36 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    535 Vues
    Dernier message par Joker
    06 sept. 2018, 20:36
  • De Napoléon à Sainte-Hélène
    par Joker » 03 avr. 2019, 19:51 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    548 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 avr. 2019, 21:52