NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1432
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Joker » 22 juil. 2019, 20:02

22 juillet 1832 : mort au palais de Schönbrunn, à Vienne, de Napoléon François Charles Joseph (1811-1832), fils de Napoléon Ier qui fut roi de Rome, empereur des Français, prince de Parme, duc de Reichstadt.

Alors qu’il avait été séparé de son illustre père en 1814 avec la première abdication, le jeune fils impérial fut désigné en 1815, Empereur des Français par la seconde abdication.

Son règne n’aura jamais lieu et celui que l’on surnomme l’Aiglon grandira à la cour de Vienne, élevé dans l’oubli de son père mais sans pouvoir évidement éviter de vouloir savoir qui il était.

Éduqué par le redoutable Metternich et par son grand-père François, le désormais Duc de Reichstadt fut comme délaissé par sa mère Marie-Louise, demeurant souvent dans son duché de Parme et auprès de ses autres enfants, fruits de son mariage avec Neipperg.

Devenu l’espoir des Bonapartistes et des révolutionnaires européens, son nom sera crié lors du Printemps des peuples au cours de ce XIXe siècle.
Seulement, d’une santé et d’une constitution fragile, il commença à souffrir de problèmes respiratoires importants et mourut le 22 juillet 1832 de la tuberculose à l’âge de 21 ans..

Apprenant qu’on ne pourrait le sauver, le jeune prince prononça ces mots :
« Ma naissance et ma mort, voilà toute ma vie. »

Son corps est transporté dans la crypte des Capucins à Vienne où reposent les membres de la Maison Habsbourg.

Ultime déshonneur pour ce jeune homme qui incarna les espoirs de l’Europe et qui avait grandit en s’imaginant ce père libérateur et vainqueur, c’est Adolf Hitler qui décida de rapporter sa dépouille en France en 1940. Croyant s’attirer la sympathie des Français par ce geste, Hitler organisa une sombre cérémonie plus mortuaire que célébrante, de nuit, aux Invalides.

En 1969 cependant, on lui rendit enfin l’hommage mérité en plaçant son corps dans la même crypte que celle de son père et il repose désormais à ses côtés, dans la chapelle abritant la statue de Napoléon Ier, Empereur des Français.


👉 Retrouvez le dossier thématique sur l'héritier de Napoléon (biographies, iconographie, chronologie, bibliographie...) : https://www.napoleon.org/…/20-mars-1811 ... ance-du-ro…/

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Uniforme du Duc de Reichstadt
    par L'âne » 20 févr. 2019, 08:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    13 Réponses
    506 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    24 févr. 2019, 14:34
  • "Le Duc de Wellington, pourquoi Napoléon ne pouvait que perdre" - Henri Bernard
    par d'hautpoul » 12 nov. 2018, 13:16 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    491 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    26 nov. 2018, 17:52
  • Une fille de l'AIGLON...
    par C-J de Beauvau » 05 déc. 2017, 08:14 » dans Salon Ier Empire
    51 Réponses
    8036 Vues
    Dernier message par louis gaillard
    29 mars 2011, 17:00
  • Ce que la légende napoléonienne doit à l'Aiglon
    par C-J de Beauvau » 15 août 2019, 19:36 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    352 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    15 août 2019, 19:36