Les frères Humboldt, l'Europe de l'esprit

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Drouet Cyril

L'Europe ?

Message par Drouet Cyril »

A cette question Lentz répond : "L'entreprise napoléonienne fut une conquête et, en ce sens, elle ne "construisit" pas l'Europe. Elle ne contribua que très indirectement, par "l'éveil des nations", aux progrès de cette construction qui n'allait devenir possible qu'après nombre de révolutions "nationales" et deux guerres mondiales."

Salutations respectueuses.

Gouvy

Re: L'Europe ?

Message par Gouvy »

Napoléon a permis de faire comprendre qu'il existait une posssibilité d'une Europe unie à totue une génération de français.
Je cite le Mal Gouvion St Cyr qui constatait a regret cette évolution disait :
"Dans la politique moderne, le patriotisme n'est plus de mise : on ne doit plus etre Français, ni Allemand, mais ce qu'on appelle "Européen " "


Cordialement

Brumaire

Re: L'Europe ?

Message par Brumaire »

:salut:
Une phrase de Napoléon : "Se battre en Europe est une guerre civile"

Joker

Re: L'Europe ?

Message par Joker »

La construction de l'Europe ne répond pas à un plan uniforme, établi préalablement et que Napoléon aurait suivi à la lettre. Dans l'euphorie de la victoire remportée sur les Russes en 1807, suivie des traités de Tilsit, il jette les bases d'un système fédératif.
En fait, loin de favoriser l'autonomie des peuples, Napoléon développe au contraire une vision très centralisée de la construction européenne, autour de la France et de Paris.
Mais il y a un pas de cette conception toute centralisée de l'Europe qui vise à maintenir sous le joug les différents peuples asservis à l'idée du continent favorisant l'épanouissement de ces mêmes peuples.
Cette idée, Napoléon va la formuler tardivement, à Sainte-Hélène, dans un passage célèbre du "Mémorial" :
"Une de mes plus grandes pensées avait été l'agglomération, la concentration des mêmes peuples géographiques qu'ont dissous, morcelés les révolutions et la politique. Ainsi, l'on compte en Europe, bien qu'épars, plus de trente millions de Français, quinze millions d'Espagnols, quinze millions d'Italiens, trente millions d'Allemands : j'eusse voulu faire de chacun de ces peuples un seul et même corps de nation. (...)
Après cette simplification sommaire, il eût été plus possible de se livrer à la chimère du bel idéal de la civilisation : c'est dans cet état de choses qu'on eût trouvé plus de chances d'amener partout l'unité des codes, celle des principes, des opinions, des sentiments, des vues et des intérêts. Alors peut-être à la faveur des lumières universellement répandues, devenait-il permis de rêver, pour la grande famille européenne, l'application du congrès américain, ou celle des Amphictyons de la Grèce; et quelle perspective alors de force, de grandeur, de jouissance, de prospérité ! Quel grand et magnifique spectacle."

Napoléon se mue ainsi en père de l'éveil des nations, alors que sa politique sous l'Empire a au contraire tendu à maintenir la division au sein de l'ensemble allemand et surtout italien, par crainte de voir se dresser contre la France une puissance concurrente.
Cependant, en visionnaire qu'il fut, il conclut par cette formule :
"L'impulsion est donnée, et je ne pense pas qu'après ma chute et la disparition de mon système, il y ait en Europe d'autre grand équilibre possible que l'agglomération et la confédération des grands peuples."

CQFD. :)

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1853
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Les frères Humboldt, l'Europe de l'esprit

Message par Joker »

"Les frères Humboldt, l'Europe de l'esprit" est un site proposé par Université PSL (l’Université Paris-Sciences-et-Lettres), entièrement consacré aux deux grandes figures fraternelles du monde intellectuel du tournant du XVIIIe/XIXe s.

Faites la visite en ligne pour y trouver biographies, commentaires des écrits, analyse des héritages universitaires, ... le tout agrémenté d'illustrations d'époque :


https://explore.psl.eu/fr/decouvrir/exp ... 8xWL-oiP3s
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Jeu d'esprit
    par Maria Kel » 17 juil. 2016, 21:27 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    622 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    17 juil. 2016, 21:27
  • [ Napoléonothèque ] L'esprit public sous le Consulat
    par L'âne » 01 mai 2019, 05:07 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    1809 Vues
    Dernier message par L'âne
    01 mai 2019, 05:07
  • "L'esprit public sous le Consulat"
    par Joker » 03 mai 2019, 19:37 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    307 Vues
    Dernier message par Joker
    03 mai 2019, 19:37
  • Les frères de Napoléon
    par Joker » 07 janv. 2020, 19:44 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    35 Vues
    Dernier message par Joker
    07 janv. 2020, 19:44
  • Généraux : Les deux frères Pégot
    par david saforcada » 24 oct. 2017, 22:06 » dans Salon Ier Empire
    12 Réponses
    2062 Vues
    Dernier message par Erwin Muilwijk
    30 janv. 2014, 17:11