NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Joséphine

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Joséphine » 20 mars 2006, 16:35

... Et à travers la liesse de cette population, on pouvait deviner un enthousiasme digne d'une toute première fête, comme si un changement heureux était intervenu dans la destinée de chacun , alors que ce peuple avait connu tant d'autres émotions et tant de victoires ...

Des vers furent chantés ou récités sur tous les théâtres, et il n'y eut forme poétique, depuis l'ode jusqu'à la fable , qui ne fût employée à célébrer cet heureux évènement du 20 Mars 1811 ...

Merci Cher Sergent Lombard de nous avoir permis de l'évoquer à nouveau. :)




:salut:

Jean-Baptiste Muiron

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Jean-Baptiste Muiron » 20 mars 2006, 16:59

Par exemple un poéme rédigé par les habitants de Rocquencourt pour la naissance du roi de Rome :

"Vive, vive pour nous, vive le roi de Rome
Sa naissance présage un avenir radieux
Aujourd'hui, dans Paris, à l'église on le nomme.
On fait partout pour lui des fêtes et des voeux
Ici, d'argent on est à court
On le voit par cet édifice
Mais nous faisons à Rocquencourt
Des feux de joie sans artifice.
Vive le roi de Rome"

Faute de moyens, la commune de Rocquencourt (proche de Versailles) n'avait pu faire de feux d'artifice, et avait confectionné le long de la route des feux de bois. C'est l'intention qui compte, même si la rime, comme la ville, n'était guére riche. Cet enthousiasme se retrouvait partout, "à l'exception des villes en proie à la crise économique" (J. Tulard - Dictionnaire Napoléon).

:salut:

Drouet Cyril

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Drouet Cyril » 20 mars 2006, 19:33

Il est fort peu probable que l'Empereur se prélassa dans un bain, pendant que Marie-Louise luttait entre la vie et la mort, au cours d'un accouchement difficile ...
Mais qui l'a dit ???
C'est quand Dubois prévint qu'il n'entrevoyait pas un accouchement très prochain que Napoléon se décida à se retirer et à prendre un bain.
Il ne s'y délaissa d'ailleurs qu'un petit quart d'heure lorsqu'il s'en fit sortir par de nouvelles informations sur l'état de l'Impératrice.
C'est alors que, lâchant la main de l'Impératrice qu'il tenait dans les siennes depuis les premières douleurs, il se retira un moment dans le cabinet de toilette pour échapper à cett"opération" par les fers qui dura vingt minutes.
Voilà qui n'est pas en accord avec le témoignage de Constant ou avec ce que l'on peut lire dans les diverses biographies sur le roi de Rome ou Marie-Louise.
Napoléon assista bien son épouse dès les premières douleurs (19 heures, la veille) mais de façon discontinue, allant de la chambre à un salon voisin. Suit l'intermède débuté à 5 heures du matin. Tiré de son bain, il revint effectivement auprès de Marie-Louise avant de se retirer dans le cabinet de toilette.


Salutations respecteuuses.

Drouet Cyril

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Drouet Cyril » 20 mars 2006, 20:59

la liesse de cette population, on pouvait deviner un enthousiasme digne d'une toute première fête, comme si un changement heureux était intervenu dans la destinée de chacun
A Angers, le maire Boreau de la Besnardière fut prévenu de la naissance du Roi de Rome par le préfet Hély d'Oissel, le 22 mars, en ces termes :
"Donnez sur-le-champ des ordres pour que le son des cloches réunisse vos habitants. Annoncez-leur avec solennité cette heureuse et grande nouvelle et que l'allégresse publique signale la naissance d'un Prince, qui promet à nos enfants et à notre Patrie la continuation de ces jours de gloire et de bonheur que nous devons à notre Auguste Père."

Le maire s'exécuta, et, entouré de ses adjoints, des compagnies de pompiers et des canonniers de la ville et des troupes de réserve, se transporta sur toutes les places publiques pour annoncer la nouvelle.

La population angevine était tenue au courant de la grossesse de l'Impératrice par la presse locale. Ainsi, le 19 mars, on pouvait lire dans le Journal d'Angers :
"Le moment approche où Sa Majesté recevra de nouvelles preuves de tous les sentiments qu'elle inspire. La France entière, représentée par les habitants de Paris, l'attend à Notre-Dame. Et le jour où, semblable à son Auguste Aïeule, aussi belle, aussi touchante dans son triomphe que Marie-Thérèse dans son infortune, tenant comme elle dans ses bras un enfant, espoir de l'Empire, lien de vingt peuples différents, elle viendra le présenter au Dieu de toutes les nations. Ce jour comme l'a dit l'Impératrice elle-même sera le plus beau jour de sa vie."


Salutations respectueuses.

voltigeur54

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par voltigeur54 » 20 mars 2006, 22:42

:salut: :salut: Bonsoir,de mèmoire lors de la visite guidée de la station Chappe au dessus de Saverne, il y a deux ans,le guide nous avait dit que la nouvelle , courte , prioritaire et par de bonnes conditions météo, avait été la plus rapide transmission de Paris à Strasbourg en une vingtaine de minutes, ce qui est une belle performance ,je pense. :roll:

Joker

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Joker » 20 mars 2006, 23:11

Il est près de six heures. Le jour va bientôt se lever.
Voici onze heures que le travail a commencé.
L'Empereur a profité d'un moment de répit dans la souffrance de sa femme pour prendre un bain chaud. Il n'en peut plus de ce combat qui se livre sans lui et dont, en aucune façon, il ne peut infléchir l'issue, lui qui ne sait que commander.
- Dis-moi, Constant, comment cela se terminera-t-il ?
- Très bien, Majesté, certainement très bien !
Mais, dans la chambre, les cris viennent de reprendre. Napoléon bouche ses oreilles : "Ah, je ne puis supporter cela..."
La porte s'ouvre sur le docteur Dubois; le visage de l'accoucheur est écarlate et il semble avoir perdu la parole. Napoléon jaillit de son bain :
- Elle va mourir, c'est cela ? Ella va mourir...
Ruisselant, il court au médecin , le prend aux épaules, le secoue - Eh bien, qu'attendez-vous pour le dire ? Si elle meurt, on l'enterrera !
- Mais, Majesté, elle vit, parvient enfin à bredouiller Dubois. Seulement le temps presse : elle a perdu les eaux et l'enfant se présente par les pieds.
- Que fait-on dans ces cas-là ? demande Napoléon en passant sa robe de chambre sans laisser à Constant le soin de le sécher.
- On applique les fers.
- Les fers... Ah, la pauvre petite ! Y a-t-il un danger ?
Le médecin acquiesce :
- Nous pouvons être amenés à choisir entre la mère et l'enfant...
C'était là une question; il attend la réponse. Napoléon garde le silence.
Le coeur battant, Constant fixe son Empereur; il devine ce qu'il va répondre. Ne le connaît-il pas mieux que tout autre, lui qui le vêt, le frictionne et le rase, le couche et l'éclaire ? Lui qui, même à la guerre, s'arrange pour qu'il y ait toujours un bain chaud prêt pour son Général. N'est-il pas depuis des années le témoin de ces manies, ces faiblesses qui font toucher l'homme sous le souverain et vous le rendent plus précieux encore ? Il sait, lui, Constant, valet de Sa Majesté, qu'il va choisir l'enfant, il le désire si ardemment !
- Sauvez ma femme, ordonne Napoléon d'une voix vibrante.
Oubliez qu'il s'agit de l'Impératrice, agissez comme si c'était une petite bourgeoise de la rue Saint-Denis et l'enfant le fils d'un savetier. Et demandez à Corvisart de vous assister.
Dubois est parti en courant. Napoléon se tourne vers Constant dont les yeux sont humides.
- Il faut qu'elle vive, comprends-tu ? Je veux qu'elle vive, ma petite archiduchesse. Des enfants, elle m'en donnera d'autres, elle m'en donnera autant que j'en voudrai !

L'arrivée à son chevet de Corvisart a été comme une sourire dans la souffrance de Marie-Louise. Elle s'accroche à la main du médecin. Plus jamais, c'est juré, elle ne l'appellera le "grognon de la Garenne", "le revêche" ou le "ronchon"...
- Nous allons devoir employer les ferrements, déclare-t-il. Mais tout se passera bien.
Elle regarde les instruments de torture que l'on dispose sur une table à côté du lit.
Qu'importe sa vie, n'est-ce pas l'Aiglon qu'il faut sauver ?
- Va-t-on me sacrifier parce que je suis Impératrice ? demande-t-elle en un sanglot.
Dubois se penche alors vers son oreille : "L'Empereur désire que vous viviez", lui confie-t-il.
(...)

- Majesté, c'est terminé !
Le chirurgien Yvan vient d'apparaître à la porte. Il sourit. Avec un cri de soulagement, Napoléon se précipite dans la chambre, court vers le lit, prend dans ses bras sa femme évanouie : sauvée, elle est sauvée !
Tout le monde rit et applaudit; on a oublié l'enfant.
Il gît sur une serviette posée sur le tapis. Depuis sept minutes qu'il est né, il n'a pas encore encore donné signe de vie, sans doute est-il mort.
Corvisart le ramasse et le plonge dans l'eau tiède. Madame de Montesquiou le frictionne, on l'enveloppe dans des serviettes chaudes, on lui souffle un peu d'eau-de-vie dans la bouche. Le petit corps soudain se tend, le visage reprend des couleurs.
Et soudain, c'est le premier cri du Roi de Rome...

Le grenadier

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Le grenadier » 21 mars 2006, 10:55

Ce sont les Bonapartistes qui ont nommé et appelé Napoléon IV , le Prince Impérial Louis , fils de Napoléon III . Mais l'Empereur Napoléon III , prisonnier à Sedan , n'a pu et n'a pas abdiqué en faveur de son fils . La courte révolution de septembre 1870 a rétabli la République .
Ainsi aucun acte officiel nommant l'Empereur Napoléon IV !

Je persiste .

BG

Joséphine

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Joséphine » 21 mars 2006, 16:33

Vous avez raison de le souligner, mon cher Voltigeur, la nouvelle fut rapidement transmise...
Des courriers furent envoyés dans toute la France et à l'étranger, et c'est par télégraphe optique que la nouvelle atteint Strasbourg.

Elle fut ensuite acheminée par courrier à cheval, vers Vienne, par le Commandant Robeleau qui parcourut en cent six heures une distance habituellement couverte en neuf ou dix jours ....




:salut:

Jean-Baptiste Muiron

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Jean-Baptiste Muiron » 21 mars 2006, 16:48

En plus du telegraphe Chappe que j'avais indiqué, et des chevaucheurs infatigables, une des manières originales d'annoncer la naissance du roi de Rome fut l'aerostat : Marie-Madeleine Blanchard, la veuve de Jean-Pierre François Blanchard (le pionnier de l'aerostat) s'envola en ballon à 10H30 le 20 mars de l'Ecole Militaire, afin d'apporter l'heureuse nouvelle au cours de son vol.

:salut:

SCHNAPS

Re: NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par SCHNAPS » 21 mars 2006, 17:37

Merci à notre excellent Joker,
d'avoir rappelé, qu'à l'occasion du difficile accouchement de Marie-Louise, Napoléon avait demandé que la vie de la mère prévalut sur celle de l'enfant fût-il son impérial héritier. J'ai la faiblesse de penser que c'est un trait de caractère assez humaniste (pour une fois dirons certains), qui mérite d'être souligné.
Salut et Fraternité,
SCHNAPS :salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)
    par C-J de Beauvau » 05 déc. 2017, 08:14 » dans Salon Ier Empire
    74 Réponses
    8882 Vues
    Dernier message par louis gaillard
    29 mars 2011, 17:00
  • Uniforme du Duc de Reichstadt
    par L'âne » 20 févr. 2019, 08:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    13 Réponses
    735 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    24 févr. 2019, 14:34
  • "Le Duc de Wellington, pourquoi Napoléon ne pouvait que perdre" - Henri Bernard
    par d'hautpoul » 12 nov. 2018, 13:16 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    662 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    26 nov. 2018, 17:52
  • Museo Napoleonico à Rome
    par Joker » 25 oct. 2019, 16:46 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    101 Vues
    Dernier message par Joker
    25 oct. 2019, 16:46