Vérité sur mme Walewska et ses "mémoires"

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 59
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: Marie WALEWSKA

Message par Amie du Soleil » 27 janv. 2018, 22:57

Napolitaine a écrit :
27 janv. 2018, 22:34
Mais leur rencontre s'est faite publiquement, non ? Les autres personnes ont bien du deviner que Napoléon avait jeté son dévolu sur elle.
Oui, c'est ça. Dans ces affaires-là tout le monde sait la vérité, mais tout le monde fait semblant de ne rien comprendre :lol: Si vous égalez ces invitation à "ne pas cacher sa maîtresse", on peut dire aussi que Napoléon ne cachait ni mme Duchatal, ni mme Gazzani, ni mme Christine Matis, ni plusieurs d'autres ;)
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 647
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Marie WALEWSKA

Message par Napolitaine » 27 janv. 2018, 23:00

Il ne les cachait pas mais ne semblait pas l'assumer pour autant.
Josephine elle même était au courant de plusieurs de ses aventures donc j'imagine que bien d'autres aussi :lol:
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2372
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Marie WALEWSKA

Message par L'âne » 28 janv. 2018, 01:55

Amie du Soleil a écrit :
27 janv. 2018, 20:16
Cher L'âne, pour moi c'est un vrai honneur de vous parler.
C'est un plaisir partagé.
Moi, je me contenterais de dire qu'il a été persuadé d'avoir été trompé ouvertement par elle :roll
Notamment en Égypte quand on le lui rapporte...
en quoi tout cela peut excuser un viol, qu'il aurait commis plusieurs années après?
Il ne s'agit pas d'excuser mais de comprendre.
comment ce même homme pouvait-il écrire les lettres douces à cette même mme Walewska?
Parfois les paroles et les actes ne sont pas en adéquation. Nos hommes politiques nous en montrent la preuve très souvent.
Cela ne veut pas dire que Napoléon, conscient du bien et du mal, n'était pas capable de parler d'amour. Aimer est autre chose.
Des hommes affirment aimer leur femme et pourtant ces dernière n'en reçoivent que très rarement la preuve par les actes...
Il n'est pas un homme borné qui ne comprend pas que prendre une femme contre son gré est mauvais, mais un homme immoral qui le comprend mais le fait parce qu'il le veut.
Un homme de pouvoir qui voit tout céder devant lui peut céder à des pulsions difficilement contrôlables.
Napoléon savait qu'il ne fallait pas s'emporter lors de négociations par exemple et pourtant il l'a fait plus d'une fois...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 59
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: Marie WALEWSKA

Message par Amie du Soleil » 28 janv. 2018, 09:13

L'âne a écrit :
27 janv. 2018, 19:48
Bernard a écrit :
27 janv. 2018, 19:37
Amie du Soleil a écrit :
27 janv. 2018, 19:03
Je ne cesse de répéter que je ne crois aucunement à un viol
Pour ma part, je suis tout à fait d'accord avec vous et c'est la position que j'ai défendue dès le début de cette discussion.
Je suis tout à fait d'accord avec vous également.
À vrai dire, tout est déjà dit. On peut finir toute discussion sur ce prétendu "viol" :D
Il ne s'agit pas d'excuser mais de comprendre.
Comprendre quoi? Le mobile d'un violeur? Il est évident: il veut avoir du plaisir sexuel :oops:
Parfois les paroles et les actes ne sont pas en adéquation....Des hommes affirment aimer leur femme et pourtant ces dernière n'en reçoivent que très rarement la preuve par les actes...
Cher L'âne, merci pour cette franchise :cry: Il est rare d'entendre ces choses de la bouche d'un homme.
Aimer est autre chose.
Dans le cas de Marie Walewska, c'est plus que vrai :D Toute cette histoire du prétendu grand amour est tirée par les cheveux.
Un homme de pouvoir qui voit tout céder devant lui peut céder à des pulsions difficilement contrôlables.
En quoi ça contredit ce que j'ai écrit? Un Napoléon de la légende sait comment séduire une femme et met en œuvre tout son arsenal de moyens de séduction: paroles douces, invitations au bal et à dîner, lettres tendres, fleurs, bijoux. Aprés que toutes ses tentatives de séduire échouent, il ne veut plus patienter et il lui dit: "Si tu ne te donnes pas à moi tout de suite, j'anéantirai ton pays". Il menace la femme et la viole. Pourquoi le fait-il? Parce qu'il veut du sexe tout de suite (dans vos termes il céde à des pulsions difficilement contrôlables), il est sûr que tout doit s'incliner devant sa volonté et qu'il n'en aura aucune punition. "Moi, je ne suis pas un homme comme un autre, je suis au-dessus des lois, la morale n'est pas faite pour moi, etc..." Voilà son credo. Je trouve tout ça dégueulasse.
Napoléon savait qu'il ne fallait pas s'emporter lors de négociations par exemple et pourtant il l'a fait plus d'une fois...
S'agissait-il toujours des vraies crises d'emportement ou jouait-il délibérément une comédie? Difficile à démêler l'un de l'autre.
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie

Bastet

Re: Marie WALEWSKA

Message par Bastet » 28 janv. 2018, 11:13

" L'abbé de Pradt raconte qu'une fois, après une scène violente , l'empereur s'approcha de lui et lui dit: " Vous m'avez cru bien en colère? Détrompez-vous: chez moi, la colère n'a jamais passé çà." Et il fit passer sa main devant son cou, indiquant par là que les mouvements de sa bile n'arrivaient jamais jusqu'à troubler sa tête " cité par Mme de Rémusat qui écrit à ce propos " lorsqu'il le voulait, il savait se rendre mette de lui " suit le récit de la rencontre " avec cette belle personne ( M.W.) expédiée et arrivant assez tard au lieu de sa destination [...] émue et tremblante" nulle part Mme de Rémusat ne parle de viol..... Mais l'on peut s'interroger sur ce que, peut-être, pourrait cacher de sens secret la phrase suivante " Quoiqu'il en soit apparemment que cette façon d'agir n'empêcha pas la jeune polonaise de s'attacher à lui...." mais le texte ne parle que du fait que Napoléon rendu à l'appartement où elle l'attendait aurait entamé " une singulière conversation sur la situation politique de la Pologne" l'interrogeant" comme il eût fait d'un agent de police [...] (il) prolongea longtemps ce bizarre interrogatoire...." .

Quoiqu'il en soit en France à la fin du XVIII° les liaisons hors mariage étaient à peu près la règle dans les milieux élégants de la cour et de la ville, beaucoup de ces dames étaient totalement dégagées des préjugés ordinaires sur l'amour et le mariage comme échantillon Mesdames de Pompignan, Joly de Fleurry, d'Eprémesnil, de Condorcet, de Saint- Amarand.... et comme illustration Alexandre de Beauharnais et Joséphine....

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1127
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Marie WALEWSKA

Message par Bernard » 28 janv. 2018, 11:33

Bastet a écrit :
28 janv. 2018, 11:13
"L'abbé de Pradt raconte qu'une fois, après une scène violente, l'Empereur s'approcha de lui et lui dit: " Vous m'avez cru bien en colère ? Détrompez-vous : chez moi, la colère n'a jamais passé ça". Et il fit passer sa main devant son cou, indiquant par là que les mouvements de sa bile n'arrivaient jamais jusqu'à troubler sa tête..."
Et pourtant ! L'abbé de Pradt, proche de Talleyrand, était l'un des têtes de turc de Napoléon.
Ainsi, le 4 décembre 1812, Napoléon écrivait à Maret : "L’ambassadeur de Pradt n’a déployé aucun talent, ni le moindre sens commun". Un peu avant, il dit au duc de Vicence : "Chacun me vantait cet abbé de Pradt. Il a de l’esprit mais c’est un brouillon." Ajoutant un peu plus tard avec une bonne dose d'exagération : "C’est ce choix [comme ambassadeur de France à Varsovie] qui m’a fait manquer ma campagne".
On trouve encore dans les mêmes pages cette explication : "J’ai été mal servi à Varsovie. L’abbé de Pradt y a eu peur et a fait l’important et le vilain, au lieu d’être un grand seigneur. Il s’est occupé de ses intérêts et a fait du bavardage de salons et de gazettes ; rien pour les affaires."
La disgrâce suit très vite ! Sans scène violente d'ailleurs...

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2372
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Marie WALEWSKA

Message par L'âne » 28 janv. 2018, 11:53

Amie du Soleil a écrit :
27 janv. 2018, 19:48
"Moi, je ne suis pas un homme comme un autre, je suis au-dessus des lois, la morale n'est pas faite pour moi, etc..." Voilà son credo. Je trouve tout ça dégueulasse.
On prête la phrase suivante à Thucydide : "tout homme tend à aller jusqu'au bout de son pouvoir".
Je crois que c'est malheureusement vrai, surtout pour ceux qui en ont beaucoup.
S'agissait-il toujours des vraies crises d'emportement ou jouait-il délibérément une comédie? Difficile à démêler l'un de l'autre.
Nous savons que Napoléon feignait certaines d'entre elles comme il pouvait être l'objet de crises ou réactions incontrôlées.
Stéphane CALVET dans son ouvrage "Leipzig" en cite quelques unes édifiantes, notamment lorsque Napoléon a le sentiment de moins (ou plus) maîtriser les choses.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1405
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Marie WALEWSKA

Message par C-J de Beauvau » 28 janv. 2018, 12:51

Napolitaine a écrit :
27 janv. 2018, 17:26
Clairement, vous avez tout dit. La femme en général, ne pouvait pas s'exprimer librement. Elle ne pouvait pas "aimer", en sorte. Je pense que la femme acceptait le fait d'être marié sans sentiments, car c'était considéré comme étant la "norme". Imaginez en 2018, une femme (dans l'exemple de Marie Walewska), mariée à un homme de 70 ans... ?
Aujourd'hui, un homme qui siffle une femme, c'est considéré comme une forme d'agression sexuelle. A cette époque, le terme "agression sexuelle" ou "viol" n'était même pas mentionné. Soit, c'était la femme qui le cherchait, soit c'était normal. Soit c'était parce que 'la femme se doit d'être soumise, c'est ainsi'. Je doute fortement que les rapports sexuels à cette époque étaient juste dans le but de vouloir avoir du plaisir. Quand l'homme le voulait, la femme devait le vouloir aussi (lorsque ceux ci étaient en ménage.), majoritairement.

En réponse , Sachez mais vous le savez déjà que vos propos de 2018 ne s'adresse qu'a une petite partie du monde, à savoir l'occident ! Car les mariages focés, l'obligation pour une femme de se marier avec son violeur pour laver l’honneur de la famille, ou être mis au ban de la société , les crime dit de sang pour des relation hors ethnie ou sans le consentement du père, les excisions etc sont la norme dans plus de la moitié du monde !
Des exemples :Le gouvernement turc a finalement décidé de retirer la proposition de loi permettant d'annuler la condamnation d'une personne pour viol sur mineur si l'agresseur épouse sa victime. Un «arrangement» qui se pratique dans plusieurs pays.

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... suivis.php
"Une jeune Néerlandaise de 22 ans, en vacances au Qatar pour quelques jours, s'est retrouvée en prison. Son crime ? Avoir été violée et avoir voulu porter plainte"
http://www.cosmopolitan.fr/,victime-de- ... 965802.asp
Le Bangladesh, l’Inde et le Pakistan, le Népal et l’Afghanistan concentrent plus de la moitié des mariages non consentis dans le monde. Triste champion en la matière, le Bangladesh, où 29 % des filles sont mariées avant l’âge de 5 ans, malgré la loi qui interdit toute union avant 18 ans. « Le problème est le décalage entre le droit coutumier et le droit public, précise Yvan Savy, directeur de l’ONG
https://www.la-croix.com/Monde/Mariages ... 20079521[b]
Ces abominations sont toujours" monnaie courante " de nos jours il ne faut pas les occulter mais les dénoncer
Modifié en dernier par C-J de Beauvau le 28 janv. 2018, 13:19, modifié 1 fois.
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 59
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: Marie WALEWSKA

Message par Amie du Soleil » 28 janv. 2018, 12:58

Madame de Rémusat explique très clairement ce qu'elle veut rapporter aux lecteurs. Elle ne parle que du bizarre interrogatoire policier que Napoléon a fait subir à la jeune femme. Ce que je trouve intéressant dans ce témoignage, c'est que madame de Rémusat fait savoir clairement qu'elle tient ces détails de Talleyrand. Dans son récit il aurait préféré de céder à Murat l'honneur douteux d'avoir fourni Marie Walewska à Napoléon. Tout de même, lui aussi ne mentionne pas l'histoire des recherches d'une jeune inconnue de Blonie. Décidément, tous les témoins étaient dans une sorte de conspiration contre la légende romantique :mrgreen:
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 647
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Marie WALEWSKA

Message par Napolitaine » 28 janv. 2018, 13:32

C-J de Beauvau a écrit :
28 janv. 2018, 12:51
Napolitaine a écrit :
27 janv. 2018, 17:26
Clairement, vous avez tout dit. La femme en général, ne pouvait pas s'exprimer librement. Elle ne pouvait pas "aimer", en sorte. Je pense que la femme acceptait le fait d'être marié sans sentiments, car c'était considéré comme étant la "norme". Imaginez en 2018, une femme (dans l'exemple de Marie Walewska), mariée à un homme de 70 ans... ?
Aujourd'hui, un homme qui siffle une femme, c'est considéré comme une forme d'agression sexuelle. A cette époque, le terme "agression sexuelle" ou "viol" n'était même pas mentionné. Soit, c'était la femme qui le cherchait, soit c'était normal. Soit c'était parce que 'la femme se doit d'être soumise, c'est ainsi'. Je doute fortement que les rapports sexuels à cette époque étaient juste dans le but de vouloir avoir du plaisir. Quand l'homme le voulait, la femme devait le vouloir aussi (lorsque ceux ci étaient en ménage.), majoritairement.

En réponse , Sachez mais vous le savez déjà que vos propos de 2018 ne s'adresse qu'a une petite partie du monde, à savoir l'occident ! Car les mariages focés, l'obligation pour une femme de se marier avec son violeur pour laver l’honneur de la famille, ou être mis au ban de la société , les crime dit de sang pour des relation hors ethnie ou sans le consentement du père, les excisions etc sont la norme dans plus de la moitié du monde !
Des exemples :Le gouvernement turc a finalement décidé de retirer la proposition de loi permettant d'annuler la condamnation d'une personne pour viol sur mineur si l'agresseur épouse sa victime. Un «arrangement» qui se pratique dans plusieurs pays.

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... suivis.php
"Une jeune Néerlandaise de 22 ans, en vacances au Qatar pour quelques jours, s'est retrouvée en prison. Son crime ? Avoir été violée et avoir voulu porter plainte"
http://www.cosmopolitan.fr/,victime-de- ... 965802.asp
Le Bangladesh, l’Inde et le Pakistan, le Népal et l’Afghanistan concentrent plus de la moitié des mariages non consentis dans le monde. Triste champion en la matière, le Bangladesh, où 29 % des filles sont mariées avant l’âge de 5 ans, malgré la loi qui interdit toute union avant 18 ans. « Le problème est le décalage entre le droit coutumier et le droit public, précise Yvan Savy, directeur de l’ONG
https://www.la-croix.com/Monde/Mariages ... 20079521[b]
Ces abominations sont toujours" monnaie courante " de nos jours il ne faut pas les occulter mais les dénoncer
Malheureusement, dans certains Pays encore, cela est toléré et est considéré comme choquant mais "normal" dans leur Pays. J'ai vu un reportage sur Vice, ou les femmes du Pakistan était enlevé par des hommes pour se marier avec. On pouvait voir leur peur mais après, elles souriaient et l'acceptaient. Malgré elles sans aucun doute. C'est souvent dans des endroits reculé de la civilisation. On pouvait même entendre plusieurs mères dire "Nous sommes pauvres, que voulez vous que l'on fasse ? Je n'ai trouvée que ça comme solution pour ma fille. Elle doit se marier c'est ainsi. Et elle est heureuse actuellement, regardez là!"


C'est malheureux mais...nous ne pouvons rien faire dans ce genre de situations selon moi. Ce sont des Pays qui sont énormément en retard et leur mentalité stagne malheureusement. Je réagis en tant que Française du 21ème siècle, bien entendu.
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Mme de Staël
    par Maria Kel » 26 nov. 2017, 18:21 » dans Livres - Revues - Magazines
    37 Réponses
    6334 Vues
    Dernier message par vélite
    09 juil. 2011, 16:35
  • Chez Mme de Lavalette...
    par Christophe » 31 mai 2015, 00:32 » dans Monuments Napoléoniens
    5 Réponses
    2870 Vues
    Dernier message par Engagé volontaire
    02 juin 2015, 00:05
  • Lady Gaga et Mme Rivière
    par L'ARCHEONAUTE » 05 déc. 2014, 08:55 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    526 Vues
    Dernier message par la remonte
    05 déc. 2014, 09:47
  • "Destins croisés : Marie Walewska et J. Poniatowski"
    par Joker » 23 avr. 2017, 15:05 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    251 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    23 avr. 2017, 17:52
  • Mémoires de Napoléon
    par Patrick » 08 sept. 2018, 06:52 » dans Espace visiteurs
    5 Réponses
    351 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    04 déc. 2018, 16:38