Vérité sur mme Walewska et ses "mémoires"

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Drouet Cyril

Marie WALEWSKA

Message par Drouet Cyril » 18 janv. 2004, 16:37

Bonjour,


Le 18 janvier est également une date importante dans la liaison entre l’Empereur et Marie Walewska.

C’est en effet au soir du 18 juin 1807 que, par l’intermédiaire de Duroc, la dite comtesse consentit à répondre, après avoir dans un premier temps refusé, aux sollicitations de Napoléon pour une entrevue.
Le jour même, ce dernier (entre deux lettres d’amour à Joséphine) avait d’ailleurs écrit à la belle polonaise :

« Vous ai-je déplu, madame ? J'avais cependant le droit d'espérer le contraire. Me suis-je trompé ? Votre empressement s'est ralenti tandis que le mien augmente. Vous m'ôtez le repos ! Oh ! donnez un peu de joie, de bonheur, à un pauvre cœur tout prêt à vous adorer. Une réponse est-elle si difficile à obtenir ? Vous m'en devez deux. »


La rencontre sous la plume de Constant ne nous apparaît pas des plus chaleureuse :

« Madame V… arriva enfin, mais dans quel état ! pâle, muette et les yeux baignés de larmes. Aussitôt qu’elle parut, je l’introduisis dans la chambre de l’empereur ; elle pouvait à peine se soutenir et s’appuyait en tremblant sur mon bras. Quand je l’eus fait rentrer, je me retirai avec le personnage qui l’avait amenée. Pendant son tête-à-tête avec l’empereur, madame V… pleurait et sanglotait tellement, que, malgré la distance, je l’entendais gémir de manière à me fendre le cœur. Il est probable que dans ce premier entretien, l’empereur ne put rien obtenir d’elle. Vers deux heures du matin, Sa Majesté m’appela. J’accourus et je vis sortir madame V…, le mouchoir sur les yeux et pleurant encore à chaudes larmes. Elle fut reconduite chez elle par le même personnage. Je crus bien qu’elle ne reviendrait pas. »


L’Empereur ne s’était pas trompé. La première des lettres que Napoléon fit envoyer à la comtesse Walewska après cette fameuse nuit est sans équivoque :

« Marie, ma douce Marie, ma première pensée est pour toi, mon premier désir est de te revoir. Tu reviendras, n’est-ce pas ? Tu me l’as promis. Sinon l’aigle volerait vers toi ! Je te verrai à dîner, l’ami le dit. Daigne donc accepter ce bouquet : qu’il devienne un lien mystérieux qui établisse entre nous un rapport secret au milieu de la foule qui nous environne. Exposés aux regards de la multitude, nous pourrons nous entendre. Quand ma main pressera mon cœur, tu sauras qu’il est tout occupé de toi, et pour répondre, tu presseras ton bouquet ! Aime-moi, ma gentille, Marie, et que ta main ne quitte jamais ton bouquet ! »

Salutations respectueuses.

gdeana

Marie WALEWSKA

Message par gdeana » 09 nov. 2004, 18:10

:salut: Dans certaines biographies de Marie Waleswka, il est fait allusion au relais de Blönie, où aurait lieu la fameuse rencontre avec Napoléon...C'est en autres, la version d'Ornano.
Cependant, dans la dernière bio que j'ai consultée, celle de Christine Sutherland, on occulte complètement ce lieu.
Où est la vérité ?

Schulmaster

Marie WALEWSKA

Message par Schulmaster » 09 nov. 2004, 18:36

Chère gdeana,
Il y a quelques années sur les traces de l'Empereur en Pologne, peu avant d'arriver à Varsovie, je me suis arrêté à Blonie, c'est une petite ville qui borde les 2 côtés la nationale à l'Ouest de la capitale.
On y affirme effectivement que Napoléon a rencontré Marie Walewska dans un relai de poste. Est-ce une tradition orale ?
Il faudrait regarder ce qui est dit dans le répertoire mondial, je sais qu'on y fait allusion. Malheureusement je n'ai pas l'ouvrage sous les yeux.

Je vous souhaite une bonne soirée

Schulmaster
Espion de l'Empereur

Espagne

Marie WALEWSKA

Message par Espagne » 09 nov. 2004, 21:36

Bonsoir,

trouvé dans le Répertoire Mondial des Souvenirs Napoléoniens (éd de 1993 en page 592):

Blonie à 28 km à l'O de Varsovie sur la route principale E.8.
A l'angle de la Ulica Warszawa (route E.8 qui traverse la bourgade) et de la Powstancowo 2, se trouve l'ancien relais de poste datant du XVIIIe où Napoléon rencontra pour la première fois Marie Walewska ..."la seule qui l'ai vraiment aimé" (çà c'est un jugement perso :cry: )

Houâla ; si j'ai pu être "tutile", j'en suis :-D

:salut: :Vive-la-Pologne:

Schulmaster

Marie Walewska

Message par Schulmaster » 10 nov. 2004, 11:40

Merci Espagne pour les informations provenant du répertoire mondial, je ne l’avais pas actuellement sous la main. C'est un excellent ouvrage que je recommande à ceux qui ne l'ont pas. Une de mes bibles lorsque je prépare un déplacement. A chaque fois ce livre me permet de me lancer dans une véritable chasse aux trésors sur le terrain. Exemple, recenser tous les monuments à Leipzig; un cauchemar ! Retrouver les stèles avalées par la végétation et tout en étant attaqué par des escadrilles de moustiques autrichiens sur l'île de Laubau, mettre à jour les vestiges du pont en amont à Studianka, se perdre comme la division Partouneaux qui quittant Borisov s’est trompée lors d’une bifurcation et s’est jetée dans la nasse russe, suivre l’itinéraire des charges de Murat à Heislberg et être stoppé par le même ruisseau qui désorganisa les charges des cuirassiers. Ce qui est attrayant c'est de pouvoir ajouter sa modeste pierre quand le hasard et la chance vous font découvrir, un monument une plaque ou une tombe qui n'y figurent pas.
Bref, ce pavé est mon guide de voyage, ma machine à remonter le temps

Mon autre bible c'est le Garros. « Itinéraire de Napoléon au jour le jour »
Une précision pour notre chère Gdeana
Il est écrit que le 1er janvier 1807(jeudi)- Il (Napoléon) quitte Pultusk et arrive à Varsovie à 20h.
Au relais de poste de Blonie, il aperçut pour la première fois Mme Walewska. Il va demeurer à Varsovie jusqu'au 29 janvier inclus. C'est alors que se noua l'intrigue avec la belle comtesse polonaise.
Vendredi 2 janvier Il écrit à Joséphine:
" Je me porte bien. Il fait mauvais. Je t'aime de tout cœur"

Pas mal non, pour de l’amour?

Schulmaster
Espion de l'Empereur

d'hautpoul

Marie WALEWSKA

Message par d'hautpoul » 10 juin 2005, 11:48

Bonjour
"Quant à son attitude de " gentleman " , il subsiste quelques doutes lorsqu'on évoque sa réception à Elbe ! De nuit, en catimini, cachée dans les montagnes, réexpédiée promptement après 2 jours !"

Raison d'état
Malheureusement ,attitude dictée par la politique ! :furieux:
Napoleon espèrait toujours que Marie-Louise et son fils viennent le retrouver.Il devait donc "cacher" cette visite afin de ne pas saper cet espoir !
D'autre part l'Empereur a voulu éviter les "ragots" des cours étrangères (Napoleon ?;mais il se paye du bon temps avec sa maîtresse ! :lol: )
A l'arrivée de la femme et l'enfant ,les habitants d'Elbe et l'Empereur lui-même ont bien cru que c'était Marie-Louise et le Roi de Rome .Hélas déception !
:salut:

GA_Lannes

Marie WALEWSKA

Message par GA_Lannes » 10 juin 2005, 11:50

Napoléon ne souhaitais pas revoir Marie sur l'ile d'Elbe car il craignait que cela ne serve de prétexte aux Autrichiens pour l'empécher de revoir sa femme et son fils.Ils n'ont pas eu besoin de cela...


L'Empereur à eu deux rendez-vous avec la Comtesse,en tête à tête,avant qu'elle ne s'offre à lui.

Comparé à l'attitude des autres hommes de l'époque je pense que Napoléon était vraiment un "gentleman".Enfin c'est mon avis.

d'hautpoul

Marie WALEWSKA

Message par d'hautpoul » 10 juin 2005, 13:35

Ce qui est sûr ,c'est que Marie a bien été victime d'une "manipulation "!
Si ,aprés avoir complimenté Napoléon :"Soyez le bienvenu,mille fois sur notre terre.... "!
Que penser des Notables ,du gouvernement et même de son mari Athanase Walewski d'avoir tout fait pour presser Marie d'accepter l'invitation qu'elle avait refusé à Napoleon troublé par sa beauté ,raison d'état ?
Par contre la plus éfficace "manipulation" est bien dûe à Napoleon :lol: Marie le rejoint à Finkenstein 1807,à Schönbrunn en 1809 à Paris en 1810 où elle se fixe ,à l'île d'Elbe nous l'avons dit , en visite à Malmaison en 1815,elle demande en vain de suivre l'Empereur pour l'exil .
Je n'ai jamais entendu dire qu'une victime de "viol" suive de la sorte son violeur !

:salut:

Bastet

Marie WALEWSKA

Message par Bastet » 26 déc. 2013, 11:21

Si l’on en croit la si fine et observatrice Madame de Rémusat , Duroc ou Murat avaient l’habitude, entre deux batailles, de procurer à Napoléon un certain "genre de distraction " :oops: de sorte qu’ils étaient "chargés de s’informer pour lui des moyens de satisfaire ces fantaisies passagères "… ...Donc "Murat qui l’avait précédé à Varsovie, reçut l’ordre de chercher pour l’empereur, qui allait arriver, une femme jeune et jolie, et de la prendre de préférence dans la noblesse…. Il détermina à cet acte de complaisance une jeune et noble Polonaise mariée à un vieux mari….elle consentit à tout arrangement, et même à partir un soir pour le château voisin de Varsovie où l’empereur s’était arrêté. ….Elle a conté elle-même cette aventure, avouant…qu’elle arriva émue et tremblante" et là Napoléon se conduit vraiment mal "On lui annonça la nouvelle venue ; sans se déranger, il ordonne qu’on la conduise à l’appartement qui lui était destiné et qu’on lui propose un bain et à souper, ajoutant qu’après elle sera libre de se mettre au lit" :oops: Et quand, tard, très tard, enfin il se présente en "maître qui dédaigne l’inutile des préparations " il interroge "cette jeune femme comme il eût fait d’un agent de police …sur tous les grands seigneurs polonais qui se trouvaient alors à Varsovie". Abasourdie, la "jeune femme de vingt ans ne s’était point préparée à un semblable début. Elle satisfit à tout de son mieux, et, lorsqu'elle n’eut plus rien à répondre, alors seulement il parut se souvenir que Murat avait au moins promis en son nom quelques paroles d’un genre plus doux" ( Madame de Rémusat, Mémoires, 1802-1808).
On est loin de la version officielle, très connue, de la première rencontre de Napoléon et de Marie Walewska, version accréditée par Frédéric Masson…. :idea:

Christophe

Marie WALEWSKA

Message par Christophe » 26 déc. 2013, 11:46

Merci pour cette version méconnue de la première rencontre de Napoléon avec Marie Walewska.Toutefois, n'oubliez pas que Madame de Rémusat, dans ses "Mémoires" est presque systématiquement hostile à l'Empereur...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le métier d'historien : la vérité ou la légende ?
    par Joker » 28 juin 2019, 16:23 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    413 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    29 juin 2019, 11:12
  • Mme de Staël
    par Maria Kel » 26 nov. 2017, 18:21 » dans Livres - Revues - Magazines
    37 Réponses
    6589 Vues
    Dernier message par vélite
    09 juil. 2011, 16:35
  • Chez Mme de Lavalette...
    par Christophe » 31 mai 2015, 00:32 » dans Monuments Napoléoniens
    5 Réponses
    3010 Vues
    Dernier message par Engagé volontaire
    02 juin 2015, 00:05
  • "Destins croisés : Marie Walewska et J. Poniatowski"
    par Joker » 23 avr. 2017, 15:05 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    345 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    23 avr. 2017, 17:52
  • mémoires de Constant
    par Napolitaine » 03 août 2017, 11:58 » dans Livres - Revues - Magazines
    22 Réponses
    3197 Vues
    Dernier message par LeBarde
    18 août 2012, 13:22