Napoléon et l'hygiène

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2529
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[HYGIÈNE & PARFUMS] EAU DE COLOGNE

Message par Cyril Drouet » 03 janv. 2018, 09:43

L'âne a écrit :
31 déc. 2017, 02:43
Marc LEFRANÇOIS "Histoires insolites de Napoléon" :
"Comme un âne
Cette comparaison appartient à une petite scène de la vie intime de l'Empereur, Elle est de la bouche même de Napoléon qui exhorte ainsi son valet de chambre à un peu plus de vigueur. L'homme était chargé de lui frotter avec une brosse le dos et les épaules et de lui frictionner tout le corps en l'aspergeant d'eau de Cologne. Napoléon, qui tenait cette habitude de son séjour en Orient, était persuadé qu'elle lui apportait santé et force, mais à condition de ne pas être ménagé. Dès lors, on pouvait l'entendre encourager le malheureux valet :
- "Plus fort ! Plus fort ! Comme sur un âne !"
"

C'est ce que l'on trouve dans le Manuscrit de Las Cases :
"Il se frottait la poitrine et les bras avec une brosse dure, la donnait ensuite à son valet de chambre pour qu'il lui frottât le dos et les épaules, qu'il arrondit à cet effet, lui répétant presque à chaque fois : "Allons ferme ! Comme sur un âne". Ensuite, il s'inondait d'eau de Cologne. Elle a été bientôt épuisée ici, et cela a été une véritable privation pour lui. Il a fallu y suppléer par de l'eau de lavande."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2529
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Histoires insolites

Message par Cyril Drouet » 03 janv. 2018, 10:08

Napolitaine a écrit :
31 déc. 2017, 12:36
J'avais lu aussi une anecdote sur le fait qu'un "docteur" lui avait ordonné de se mettre cul-nu et lui avait donné une tape sur les fesses pour le soulager d'une douleur. Napoléon l'avait mal regardé après que celui-ci ait fait ce geste mais s'était aperçu que sa douleur avait disparu. Je n'ai pas l'anecdote. ;)
Napoléon se faisant tapoter le fessard par un médecin ? Je n'y crois guère. A moins que le docteur en question ait été russe :
Sans titre 2.jpg
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 780
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

[HYGIÈNE & PARFUMS] EAU DE COLOGNE

Message par Cyril » 03 janv. 2018, 11:35

Cyril Drouet a écrit :
03 janv. 2018, 09:43
C'est ce que l'on trouve dans le Manuscrit de Las Cases :
"Il se frottait la poitrine et les bras avec une brosse dure, la donnait ensuite à son valet de chambre pour qu'il lui frottât le dos et les épaules, qu'il arrondit à cet effet, lui répétant presque à chaque fois : "Allons ferme ! Comme sur un âne". Ensuite, il s'inondait d'eau de Cologne. Elle a été bientôt épuisée ici, et cela a été une véritable privation pour lui. Il a fallu y suppléer par de l'eau de lavande."[/justify]
J'ai lu de nombreuse fois l'utilisation à l'époque de l'eau de Cologne en friction, cela devait être un remède courant!
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2488
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

[HYGIÈNE & PARFUMS] EAU DE COLOGNE

Message par L'âne » 03 janv. 2018, 12:10

cyril a écrit :
03 janv. 2018, 11:35
J'ai lu de nombreuse fois l'utilisation à l'époque de l'eau de Cologne en friction, cela devait être un remède courant!
Oui on peut le dire.
Voici une anecdote révélée par Talleyrand dans ses Mémoires :
"Je reçus l’ordre de l’accompagner à Strasbourg, pour être prêt à suivre son quartier général selon les circonstances (septembre 1805). Un accident de santé qu’eut l’empereur au début de cette campagne m’effraya singulièrement. Le jour même de son départ de Strasbourg, j’avais dîné avec lui; en sortant de table, il était entré seul chez l’impératrice Joséphine; au bout de quelques minutes il en sortit brusquement; j’étais dans le salon, il me prit par le bras et m’amena dans sa chambre. M. de Rémusat, premier chambellan, qui avait quelques ordres à lui demander, et qui craignait qu’il ne partît sans les lui donner, y entra en même temps. A peine y étions-nous, que l’empereur tomba par terre; il n’eut que le temps de me dire de fermer la porte. Je lui arrachai sa cravate parce qu’il avait l’air d’étouffer; il ne vomissait point, il gémissait et bavait. M. de Rémusat lui donnait de l’eau, je l’inondais d’eau de Cologne. Il avait des espèces de convulsions qui cessèrent au bout d’un quart d’heure; nous le mîmes sur un fauteuil; il commença à parler, se rhabilla, nous recommanda le secret et une demi-heure après, il était sur le chemin de Carlsruhe."

L'intérieur du corps de l'Empereur, après autopsie, fut aspergé d'eau de Cologne avant d'être recousu.

Rappelons également que Napoléon, en dehors de l'eau de Cologne, de quelques extraits de fleurs et de l’eau de lavande, ne supportait aucun parfum et en avait horreur. Joséphine et Marie-Louise durent s'en priver, comme les femmes de la Cour...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2529
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[HYGIÈNE & PARFUMS] EAU DE COLOGNE

Message par Cyril Drouet » 03 janv. 2018, 12:29

C'était avant tout une eau de toilette, mais on lui prêtait en effet d'autres qualités.
Voici ce qu'on pouvait lire dans le "Dictionnaire raisonne de pharmacie-chimique, théorique et pratique" de Rivet, publié en 1803 :
"[L'eau de Cologne] est carminatif, convient dans les maladies nerveuses, dans l’apoplexie, la paralysie; on [la] donne à la dose de trois ou quatre grammes dans une boisson appropriée, et on [la] fait respirer aux malades; [elle] est aussi employée extérieurement comme vulnéraire; [elle] consolide les plaies; [elle] réussit en frictions dans les douleurs de rhumatisme"

Témoignages de Marchand (Mémoires) :
"On lui versait ensuite de l'eau de Cologne dans la main ; il s'en frottait le côté, la poitrine, s'en jetait sous les bras, après s'être lavé la figure dans un grand lavabo d'argent contenant de l'eau mêlée d'eau de Cologne.
[...]
[Napoléon recevait de l'autre [main] un mouchoir qui lui était également présenté, sur lequel il se faisait verser de l'eau de Cologne, qu'il portait à ses lèvres, puis à son front en approchant les tempes"

de Constant (Mémoires) :
"Je le frictionnait ensuite d'eau de Cologne, dont il faisait une grande consommation de cette manière ; car tous les jours on le brossait et arrangeait ainsi. C'est en Orient qu'il avait pris cette habitude hygiénique, dont il se trouvait fort bien, et qui en effet est excellente."[/justify]

et de Méneval (Napoléon et Marie-Louise) :
"Une éponge imbibée d'eau de Cologne était passée dans ses cheveux, le reste du flacon était versé sur ses épaules."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Peyrusse

[HYGIÈNE & PARFUMS] EAU DE COLOGNE

Message par Peyrusse » 03 janv. 2018, 13:00


Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2529
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

L'hygiène dans les armées du consulat et de l'empire

Message par Cyril Drouet » 03 janv. 2018, 17:19

Rivet (Dictionnaire raisonne de pharmacie-chimique, théorique et pratique) a écrit :
03 janv. 2018, 12:29
"[L'eau de Cologne] est carminatif, convient dans les maladies nerveuses, dans l’apoplexie, la paralysie; on [la] donne à la dose de trois ou quatre grammes dans une boisson appropriée, et on [la] fait respirer aux malades; [elle] est aussi employée extérieurement comme vulnéraire; [elle] consolide les plaies; [elle] réussit en frictions dans les douleurs de rhumatisme"
« Depuis longtemps l’Empereur se plaignait du côté et ressentait une douleur très vive à l’épaule droite, qu’il me faisait frictionner avec de l’eau de Cologne que je séchais par le passage rapide de la main sur la peau. Il en faisait autant pour le côté, il le frottait d’abord avec une brosse douce, puis je lui versais de l’eau de Cologne dans le creux de la main qu’il appliquait et frottait lui-même sur la douleur qu’il ressentait. »
(Marchand, Mémoires)



Finalement, l’eau de Cologne accompagna l’Empereur jusqu’à la fin puisque suite au décès son corps fut lavé avec cette eau mélangée d’eau naturelle.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Peyrusse

L'hygiène dans les armées du consulat et de l'empire

Message par Peyrusse » 04 janv. 2018, 08:44

A Sainte-Hélène, l'Empereur à court d'eau de Cologne chargera Louis Etienne Saint-Denis (Ali) d'en créer une qui ressemble le plus à celle qu'il avait l'habitude d'utiliser. En 1970, lors d'une vente aux enchères publiques , à Versailles, les archives d4ali furent vendues. André Damien, maire de cette ville et grand napoléonien, en acheta une partie dont la recette d'Ali. En 1991, l'Osmothèque de Versailles recréa la formule; j'avais eu l'occasion de la découvrir à cette époque et il est vrai qu'elle ressemble beaucoup à celle usitée par l'Empereur (notre "Extra-Vieille" Roger et Gallet actuelle à peu de choses près).

Ce "jus" fut par la suite commercialisé : http://www.parfums-historiques.com/bout ... n-1er.html

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1488
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

L'hygiène dans les armées du consulat et de l'empire

Message par C-J de Beauvau » 03 août 2018, 20:36

L’authentique eau de Cologne de l’Empereur Napoléon 1er à Sainte- Hélène !?
C'est écrit dessus comme sur le Port-Salut
Image

:o
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2488
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

L'hygiène dans les armées du consulat et de l'empire

Message par L'âne » 04 août 2018, 03:08

C-J de Beauvau a écrit :
03 août 2018, 20:36
L’authentique eau de Cologne de l’Empereur Napoléon 1er à Sainte- Hélène !?
Il paraît que oui.
J'ai essayé.
Pas mal, mais difficile de l'adopter...
Existe en petit flacon. Histoire de humer les différentes senteurs (notamment le citron d'après ce que j'ai pu capter) et s'imaginer être en présence de l'Empereur...pourquoi pas ?!
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Fermeture du Musée Napoléon (Mandarine Napoléon) de Seclin
    par Christophe » 19 oct. 2014, 12:41 » dans L'actualité napoléonienne
    8 Réponses
    2094 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    09 avr. 2018, 20:07
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    392 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Napoléon et la médecine
    par Citoyenne Sophie » 27 oct. 2015, 19:55 » dans Liens impériaux
    1 Réponses
    787 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    28 oct. 2015, 17:58
  • Napoléon superstitieux ?
    par Christophe » 30 août 2014, 00:16 » dans Salon Ier Empire
    7 Réponses
    2035 Vues
    Dernier message par Bastet
    11 sept. 2014, 15:30
  • NAPOLEON.ORG
    par Route Napoleon » 27 juin 2014, 13:42 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    434 Vues
    Dernier message par Route Napoleon
    27 juin 2014, 13:42