Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Drouet Cyril

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Drouet Cyril »

Mais bon, il y a quand même une évolution car le Napoléon Bonaparte de l'article 1 devient Napoléon BUonaparte dans l'article 3!
Coquille.

Sever

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Sever »

Camille Desmoulins a écrit :Napoléon Bonaparte de l'article 1 devient Napoléon BUonaparte
ainsi que dans la partie russe il est nomme БонапартЕ en place БонапартЪ ou phonetiquement Bonapartais

elax

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par elax »

Très interessant document en effet, merci beaucoup Sever. :salut:

Drouet Cyril

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Drouet Cyril »

A noter que Metternich qui appose sa signature au bas de la Convention du 2 août, avait écrit à Marie-Louise, de Paris, le 18 juillet précédent, ces quelques mots :

« Madame, j'ai promis avant mon départ de Vienne d'informer directement Votre Majesté Impériale de ce qui serait relatif au sort de Napoléon. Elle verra par l'article ci-joint extrait du Moniteur qu'il vient de se rendre à bord du vaisseau anglais le Bellérophon après avoir vainement tenté d'échapper à la surveillance des croiseurs qui avaient été établis devant Rochefort. D'après un arrangement fait entre les puissances, il sera constitué prisonnier au fort Saint-George, dans le nord de l'Ecosse, et placé sous la surveillance de commissaires autrichiens, Russes, français et prussiens. Il y jouira d'un très-bon traitement, et de toute la liberté compatible avec la plus entière sûreté qu'il ne puisse échapper. »

Drouet Cyril

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Drouet Cyril »

A votre avis lorsque l'empire était né, le but des alliés était de réinstaurer la monarchie et de récupérer leur térritoire perdus et étouffer la propagation des idées de la révolution ?
On peut ici se référer au traité d'alliance entre la Grande-Bretagne et la Russie du 11 avril 1805.

+Concernant le gouvernement français :
"Ne gêner nullement le voeu national en France relativement à la forme du gouvernement, ni dans les autres pays où les armes combinées viendraient à agir."

A ce sujet, on peut rappeler la réponse de Grenville aux offres de paix de Bonaparte de 1799 :
"Sa Majesté ne peut ajouter foi à la simple répétition d'affirmations générales de dispositions pacifiques. Le témoignage le meilleur et le plus naturel de leur réalité et de leur permanence serait la restauration de cette dynastie de princes qui pendant tant de siècles a assuré, à l'intérieur, la prospérité de la nation française et, à l'extérieur, lui a procuré considération et respect."

... ou encore les instructions secrètes remises par Alexandre à Novossiltsov, le 11 septembre 1804 :
"Posant comme décidé que pour le bien de l'Europe et de la France, il est nécessaire que la Constitution y soit monarchique, c'est de la part de la nation qu'on devra attendre la proposition."


+Concernant les remaniements territoriaux et politiques :
-Evacuation du nord de l'Allemagne et du Hanovre ;
-Indépendance des républiques de Hollande et de Suisse ;
-Rétablissement du roi de Sardaigne en Piémont ;
-Sécurité du royaume de Naples et évacuation de l'Italie ;
-Etablissement d'un ordre de choses garantissant la sûreté et l'indépendance des états et présentant un barrière efficace face à d'éventuelles futures tentatives d'usurpations.


Salutations respectueuses.

kevin

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par kevin »

XXX

kevin

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par kevin »

Mais ce que je ne comprends pas pourquoi les alliés n'ont pas instauré une monarchie absolue au lieu d'une monarchie constitutionnelle ?

Drouet Cyril

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Drouet Cyril »

A noter que le retour des Bourbon n'était pas forcément assuré.
Alexandre face à Vitrolles pendant la campagne de France :
"Si vous les connaissiez vous seriez persuadé que le fardeau d'une telle couronne serait trop lourd pour eux... Peut-être une république sagement organisée conviendrait-elle mieux à l'esprit français. Ce n'est pas impunément que les idées de liberté ont germé pendant longtemps dans un pays tel que le vôtre! "

Combat-cerès

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par Combat-cerès »

Bonjour à tous,

Voici une question qui me semble très intéressante et surtout très complexe. Que se serait-il passé si Napoleon avait pu poser le pied sur les terres anglaises comme il le pensait ? Aurait-il eu droit à un procès ? Et si oui, quelles en auraient été les modalités et les conséquences à votre avis ?

Le gouvernement anglais considérait Napoléon comme un hors-la-loi, comme un prisonnier de guerre, supposant ainsi qu'il n'avait pas le droit à l'Habeas Corpus. Les libéraux, opposés au gouvernement et aux conservateurs, manigancent pour tout de même lui remettre une assignation à comparaitre à un procès en diffamation créé de toute pièce. Ainsi, ils pensent pouvoir forcer le gouvernement à accueillir l'Empereur. Pensez-vous que cela aurait pu marcher ?

Si par exemple, le "sub poena ad justificandum" (l'assignation à comparaître) avait fonctionné, c'est à dire que Napoléon avait pu fouler le sol, quels auraient été les réactions du gouvernement, des libéraux ?

Par ailleurs, sur les chefs d'accusation contre Napoléon, nous pouvons lire dans l'avant propos des Lettres de Sainte-Hélène (correspondance du Docteur Warden), écrit par le Docteur Cabanès : "En Angleterre, on accusait Napoléon de cinq grands crimes : le meurtre du Duc D'Enghien; l'assassinat du général Pichegru, du Capitaine Wright, de la marine anglaise; l'empoisonnement des soldats français en Egypte; le massacre des pestiférés à Jaffa." Cependant, dans son compte-rendu, Gonnard Philippe, écrit : "Nous ne relèverons pas des lapsus comme celui de ce passage de l'avant propos" (celui qui est cité plus haut).

Je ne comprends pas la nature du lapsus...il voulait dire la France ?

Merci à tous !
J’espère que cette question suscitera votre intérêt !

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2937
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon prisonnier des Puissances Alliées

Message par L'âne »

Combat-cerès a écrit :
06 févr. 2019, 11:16
Le gouvernement anglais considérait Napoléon comme un hors-la-loi.
Je crois que vous avez répondu à la question en mentionnant cet état.
"Hors la loi", cela veut dire, surtout à l'époque, que la loi ne s'applique plus à l'individu qui devient sujet au jugement de ceux qui ont le pouvoir...
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Les décorations commémoratives alliées de la campagne de 1815.
    par augustin1813 » 27 févr. 2018, 15:34 » dans Objets napoléoniens
    18 Réponses
    2007 Vues
    Dernier message par augustin1813
    19 oct. 2018, 17:46
  • Un prisonnier Espagnol embaumé :shock:
    par L'ARCHEONAUTE » 04 mai 2016, 01:18 » dans Salon Ier Empire
    8 Réponses
    1362 Vues
    Dernier message par le sabreur
    11 mai 2016, 19:30
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1794 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1262 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    552 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09