Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Christophe

A propos de Lowe...

Message par Christophe » 14 avr. 2011, 22:39

[aligner]Tout d'abord, merci à "Soldat d'Empire" pour son appréciation sur mon livre. :oops: Il est toujours intéressant de connaître les impressions des lecteurs.

Pour en revenir à Hudson Lowe, quelques titres me viennent à l'esprit. Tout d'abord le"Mémorial" qui a été publié sous son nom en 1830 (Dureuil, éditeur). Je ne parle pas ici du célébrissime "Mémorial de Sainte-Hélène" du comte de Las Cases, mais de pseudo-mémoires de Lowe, oeuvres de quelques "teinturiers" de l'époque. Il y a aussi un petit volume intitulé: "Dans la chambre de Napoléon mourrant. Journal inédit d'Hudson Lowe", par Paul Frémeaux et paru en 1910 (Mercure de France) Ce livre contient un journal qui "fait partie d'une collection de papiers laissée par le gouverneur et conservée au British Museum", selon Jean Tulard. Enfin il y aussi l'étude de l'historien Seaton, "Napoléon et Sir Hudson Lowe" et parue en français en 1909 (Librairie Fisbacher). Pour terminer, je mentionnerai celle, totalement inédite, de Jeanne Crémieux-Dunand, rédigée en 1962 et qu'il serait utile de voir publier un jour.

L'avis de notre ami "Albertuk" sur Lowe et ses écrits seraient très intéressant à connaître.
[/aligner]
:salut:

Albertuk

Message par Albertuk » 19 avr. 2011, 00:56

Bonsoir

Concernant la bio écrite par Jean-Pierre Fournier La Touraille, je l'ai trouvée bien trop basée sur les sources françaises. Il faut lui préférer, si vous entendez l'anglais, l'ouvrage très complet de Desmond Gregory: Napoleon's Jailer. Mais là on tombe dans l'excès inverse, celui de l'apologisme. Il reste néanmoins le livre incontournable pour la seule bio de Lowe.

Concernant les écrits, le "contre-mémorial" est un faux, comme le dit Christophe. L'article sur les derniers 40 jours de Napoléon est un extrait d'un certain manuscrit des Lowe Papers (que j'ai aussi utilisé pour mon livre L'autre Sainte-Hélène http://www.LautreSainteHelene.com): le but essentiel de ce manuscrit avait été de rétablir la vérité sur la publication du docteur Arnott en 1822, ce que j'explique en détail dans mon ouvrage.

Sinon pour les écrits de Hudson Lowe, il y a l'énorme somme des Lowe Papers, avec notamment tous ses rapports officiels, particuliers, secrets et toute sa correspondance. Le tout sur des dizaines de milliers de feuillets manuscrits. J'en ai extrait et traduit des parties importantes, et inédites, pour mon livre.

:salut:

d'hautpoul

Message par d'hautpoul » 19 avr. 2011, 14:16

Bonjour
Christophe a écrit -
Pour en revenir à Hudson Lowe, quelques titres me viennent à l'esprit. Tout d'abord le"Mémorial" qui a été publié sous son nom en 1830 (Dureuil, éditeur).
En effet , dans l'introduction du livre le "contre-Mémorial" il est stipulé:

"Le Contre-mémorial que nous présentons au public est presque inconnu en France.Les historiens les plus réputés l'ont ignoré.Son édition la plus récente est de 1830 et elle fut adroitement escamotée à sa parution.........Nous avons adapté à nouveau le texte de Sir Hudson Lowe publié sous le titre: Mémorial de Sir Hudson Lowe, relatif à la captivité de Napoleon à Sainte-Hélène.Nous nous sommes éfforcés de ne pas trahir son amertume, son ingénuité et sa cocasserie .Devant le cynisme de certaines pages , le lecteur se demandera parfois s'il n'est pas en présence d'un apocryphe.Rassurons-le:Hudson Lowe est bien l'auteur de cette sorte de plaidoirie qu'on se devait de baptiser:Le Contre-Mémorial. (Konversation-Lexicon de Meyer, Konversation-Leexicon de Brockhaus, l'American Cylopedia, les Mémoires de Madame de Montholon, Life of Napoleon de Gloane, etc...; en reconnaissent l'authenticité.Les autres, l'ignoraient.)


Même s'il s'agit d'une adaptation de Maurice Bessy et de Lo Duca, ce livre mérite toute notre attention :salut:
Image

Albertuk

Message par Albertuk » 19 avr. 2011, 16:53

Bonjour

Ce livre est tout à fait apocryphe, et n'existe même pas en anglais ! Tout juste bon à épater un public francophone. Ma copie est celle publiée en 1949. Je ne suis même pas certain qu'il en existe une autre antérieure, en français. Mais il en existe QUATRE éditions en Italien, jusqu'en 1939... sous le titre "Il Contromemoriale Di Sant’Elena" par Hudson Lowe. Editeur Valentino Bompiani à Milan. Je ne connais pas la date des éditions antérieures, dont la première.

Donc, à mon très humble avis, il s'agirait d'un ouvrage cousu de toutes pièces au XXè siècle (peut-être 1ère édition en Italie en 1921... centenaire de la mort de Napoléon?), puis traduit en français. L'auteur Lo Duca (semble-t-il italien?) avait publié un livre intitulé "Le journal secret de Napoléon"... Alors pourquoi pas un contre-mémorial de Hudson Lowe?

En 1830, Hudson Lowe avait d'autres chats à fouetter que de s'attaquer au mémorial de Las Cases. Il était attaqué dans son propre pays par le livre d'O'Meara (qu'il tenta de poursuivre en diffamation) et par celui de Walter Scott (qui causa le retour intempestif de Hudson Lowe de Ceylan à Londres en 1828). En 1830, Lowe se trouvait à Ceylan et était sur le point de perdre son poste et ses espoirs de devenir gouverneur de Ceylan, compte tenu du changement de gouvernement à Londres.

:salut:

Christophe

"Albertuk", enfin...

Message par Christophe » 19 avr. 2011, 18:45

[aligner]Merci de ton intervention que j'attendais avec plaisir sur ce sujet que tu maîtrises parfaitement.

Tu as bien raison que de dire que le texte attribué à Hudson Lowe n'existe même pas en français. Il semble être paru directement chez Dureuil de cette façon en 1830, puis repris avec le titre de "Contre-Mémorial", en 1949. A noter que dans l'édition de 1830, en frontispice on peut voir un portrait de Hudson Lowe très caricatural: les sourcils proéminents, la machoire serrée. Il ne reflète certainement pas la réalité. L'homme n'est pas à son avantage ! Un ouvrage donc rédigé par des "teinturiers" et forcément à charge pour Lowe.

Il reste aussi à compulser pour les amateurs les 4 gros volumes des papiers de Lowe publiés en 1853 en France par Forsyth (Amyot éditeur).
[/aligner]

:salut:

Albertuk

Message par Albertuk » 19 avr. 2011, 19:03

Bonsoir Christophe

Le texte, dès le chapitre 1, accuse ouvertement Bathurst et Castlereagh d'avoir donné à Hudson Lowe l'ordre d'assassiner Napoléon. Et c'est supposé être Hudson Lowe qui aurait écrit cela. On voit donc toute la supercherie dans ce petit exemple, alors que, dans la réalité, Lowe voulait au contraire se défendre d'avoir été un bourreau etc et voulait attaquer O'Meara et Walter Scott en diffamation.

Livre à caser dans l'étagère des fausses théories et autres curiosités, juste bonnes à satisfaire un public qui en demande.

:salut:

d'hautpoul

Message par d'hautpoul » 19 avr. 2011, 20:53

Ce livre est tout à fait apocryphe, et n'existe même pas en anglais ! Tout juste bon à épater un public francophone. Ma copie est celle publiée en 1949.
Oui ce livre est apocryphe, (l'historien J Macé l'avait déjà signalé comme tel il y a quelques années ) un mélange de vérités et ...d'imagination.Domaine où excelle LO DUCA . Il le démontre aussi avec son "Journal secret de Napoleon Bonaparte"qui a connu plus de succés , réédité en 1997.Il se sert pour cela d'un mélange des phrases de Jomini, et de phrases textuelles de Napoleon.Il a procédé ainsi avec le "Contre-Mémorial d'Hudson Lowe"édité en 1949.
puis traduit en français. L'auteur Lo Duca (semble-t-il italien?) avait publié un livre intitulé "Le journal secret de Napoléon"...
Edition de 1962
Image
Le texte, dès le chapitre 1, accuse ouvertement Bathurst et Castlereagh d'avoir donné à Hudson Lowe l'ordre d'assassiner Napoléon.


"Son ombre (Napoléon) éffrayait Berlin, Pétesbourg et Vienne et, devant ce terrible fantôme, les rois si longtemps esclaves, se mouraient de terreur et d'épouvante.Aussi ne cessaient-ils de presser le Gouvernement anglais d'aggraver la captivité du malheureux vaincu, de la lui rendre plus dure et plus cruelle.Oui j'ose le dire, ils lui recommandaient de le tuer lentement et de l'assassiner peu à peu.Castelreagh et Bathurst étaient les fidèles et scrupuleux agents de ces désirs "
on peut voir un portrait de Hudson Lowe très caricatural: les sourcils proéminents, la machoire serrée. Il ne reflète certainement pas la réalité.
Image
Livre à caser dans l'étagère des fausses théories et autres curiosités,
Effectivement , il est (sont) en bonne place avec les deux livres de ....Rétif :mrgreen: ...mais quand même agréables à consulter .
Il reste aussi à compulser pour les amateurs les 4 gros volumes des papiers de Lowe publiés en 1853 en France par Forsyth (Amyot éditeur
Image

Albertuk

Message par Albertuk » 19 avr. 2011, 23:39

Bonsoir

Pour le livre de Forsyth, il faut se rappeler qu'il s'agissait d'un légiste dont le but avait été de défendre la mémoire de Lowe (à la demande des enfants de ce dernier). Il eut accès aux Lowe Papers et n'en tira que ce qu'il en voulut. Par exemple, dans un cas bien connu alors qu'il expliqua la cour martiale contre Stokoe, il ne mentionna que sept chefs d'accusation alors qu'il y en avait dix: les trois qu'il avait omis n'étaient pas vraiment à la gloire de Lowe... Il faut donc se méfier de cette seule lecture, évidemment très partisane alors que, 20 ans avant Forsyth, Walter Scott qui avait eu accès aux mêmes Lowe Papers avait, lui, conclu de façon négative sur l'ex gouverneur de Ste-Hélène: mêmes documents, deux lectures bien différentes... :?

:salut:

d'hautpoul

Message par d'hautpoul » 20 avr. 2011, 09:14

Bonjour
les trois qu'il avait omis n'étaient pas vraiment à la gloire de Lowe... Il faut donc se méfier de cette seule lecture, évidemment très partisane
Cela n'a pas échappé à Lo Duca et Maurice Bussy dans leur livre "le Contre-Mémorial de Sainte-Hélène ".Habilement les deux auteurs ,pour officialiser leur "Contre-Mémorial" l'expliquent.

Mais qui peut croire que Hudson Lowe aurait eu une attitude suicidaire dans ses écrits, en faisant des aveux ?

"....Comme nous le remarquons dans la Bibliographie, Forsyth--le seul défenseur sincère de Hudson Lowe, auteur d'un "corpus" qui rassemblait tous les documents concernant Sainte-Hélène--"ignore ou feint d'ignorer" les pages que Hudson Lowe écrivit en 1830.En effet si Forsyth avait connu ce "Mémorial", sa défense se serait éffondrée sous les aveux du général porte-clefs (introduction du Contre mémorial )

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2868
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Hudson Lowe

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 20:24

Plus fort que le regard pénétrant de l'Empereur, celui de Lowe :

"[Lowe] était assis sur une chaise vis à vis mon sofa, et il y avait une tasse de café sur la petite table qui se trouvait entre nous. Sa physionomie fit sur moi une telle impression qu'il me sembla que ses regards avaient empoisonné le café, et j'ordonnai à Marchand de le jeter par la fenêtre ; je ne l'aurais pas avalé pour tout au monde."
(O'Meara citant Napoléon, Napoléon dans l'exil)
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Mémorial Hudson Lowe à Londres
    par Joker » 19 juin 2019, 20:08 » dans Monuments Napoléoniens
    3 Réponses
    313 Vues
    Dernier message par Joker
    20 juin 2019, 19:33
  • Hudson Lowe à Sainte-Hélène.
    par Joker » 19 févr. 2019, 20:15 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    140 Vues
    Dernier message par Joker
    16 avr. 2019, 20:38
  • "Sir Hudson Lowe, le grand brûlé de Sainte-Hélène",
    par Joker » 11 oct. 2019, 20:39 » dans Livres - Revues - Magazines
    2 Réponses
    28 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    15 oct. 2019, 16:56
  • Le retour d'Egypte
    par Cyril Drouet » 23 avr. 2019, 17:50 » dans Salon Ier Empire
    15 Réponses
    1229 Vues
    Dernier message par Bernard
    25 avr. 2019, 19:50