Rothschild

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

gardrep

ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par gardrep » 28 juin 2004, 19:33

L'un des plus spectaculaires exemples d'emploi du pigeon voyageur à des fins spéculatives et mercantiles date du 18 juin 1815. ce jour là, le télégraphe Chappe, en usage à l'époque, n'est pas opérationnel en raison d'un brouillard persistant et intense. l'un des fils du banquier Meyer Amschel Rothschild, installés à Londres, s'est assuré du concours de pigeons voyageurs. il est le premier informé en Angleterre, avant même le gouvernement anglais, de la défaite de Napoléon. il peut spéculer sans risque à la bourse et effectuer des achats à des "prix de guerre" avant que la nouvelle de la déroute militaire de l'Empereur ne soit rendue publique et déclenche des hausses considérables des valeurs.
lu dans "les animaux-soldats" de Martin Monestier le cherche-midi éditeur.
:cheval:
cordialement!

Dominique T.

Re: ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par Dominique T. » 28 juin 2004, 19:55

En fait, les premières nouvelles de Waterloo, à Londres comme à Paris, semblaient indiquer une victoire française.

Par ses contacts et la réception, par pigeon, de la nouvelle de la victoire allié, Rothschild put prendre les devants.

La dépêche officielle, par porteur, dut attendre l'arrivée du bateau, bien plus lent.

Il n'y avait en Grande-Bretagne aucun moyen de communication comparable au télégraphe Chappe.

On a fortement exagéré le fait que cet événement seul soit à l'origine de la fortune de la famille. Par contre, l'esprit d'initiative, lui, est bel et bien à la base de cette réussite.

eugéne de Beauharnais

Re: ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par eugéne de Beauharnais » 28 juin 2004, 21:25

Marbot dit dans ses mémoires que les Rothschild doivent leur fortune au fait que l'un d'eux était le banquier d'un prince allemand qui devant s'exiler avait laissé une grande part de sa fortune à la garde de "ce juif sûr". Ainsi Rotschild pu user de cet argent afin de le faire fructifier. Il rendit la somme à son propriétaire bien plus tard mais avait fait un tel bénéfice qu'il était devenu aussi riche que son client.

eugéne de Beauharnais

Re: ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par eugéne de Beauharnais » 28 juin 2004, 21:33

J'ai cherché mais je ne retrouve pas le passage exact. Désolé je devrais mettre des marques pages dans les livres au cas ou....

la remonte

[ROTHSCHILD]

Message par la remonte » 19 nov. 2013, 14:46

On connaît tous l'explosion de la fortune des Rothschild ; " De la bataille de Waterloo dépendait le futur du continent Européen. Si la grande armée Napoléonienne sortait victorieuse de cette bataille, la France se verrait devenir maître inconditionnel en Europe. Si Napoléon se voyait vaincu, alors l’Angleterre se verrait devenir le pays le plus puissant d’Europe et se trouverait ainsi en position d’étendre largement sa sphère d’influence. "
il existe un pilier Rothschild où Nathan se serait adossé pour spéculer à la baisse sur la Livre puis la hausse . C'est un fait avéré .
cependant quand je lis les témoignages rapportés par Keegan dans son " Anatomie de la bataille " , on peut lire que les troupes de Wellington au soir de la bataille ne s'avouent pas vainqueurs , au contraire elles s'attendent , comme un Espagne , à voir ces maudits Français revenir à la charge le lendemain . :idea: comment et à partir de quel délit d'initié Nathan Rothschild a pu savoir avant la rumeur que Wellington avait vraiment défait Napoléon ? sinon sur un seul coup de bluff :!:
après tout , tout pouvait arriver , tout peut arriver à la guerre .
Grouchy pouvait arriver sur les arrières de Blücher :idea:

Dominique T.

[ROTHSCHILD]

Message par Dominique T. » 20 nov. 2013, 09:28

De toute façon, même si les Rothschild ont pu bénéficier d'une transmission rapide de la nouvelle, cela n'a joué pour eux qu'un rôle mineur et n'est absolument pas à la base de leur fortune.
C'est une des nombreuses légendes de Waterloo.

Bastien

[ROTHSCHILD]

Message par Bastien » 26 nov. 2013, 19:01

Le début de la fortune des Rothschild date de 1806, pas 1815, comme le témoigne Marulaz dans ses mémoires.
Edit : mémoires de Marbot, my mistake !

fiel1815

[ROTHSCHILD]

Message par fiel1815 » 28 nov. 2013, 11:58

Pour les anglophones, je vous recommande de lire les livres de l’historien économique Niall Ferguson. Surtout son grand œuvre « The House of Rothschild » et aussi « The Ascent of Money ». Dans ces livres il explique que Nathan Rothschild s’est presque ruiné en spéculant que la guerre en 1815 sera longue comme les autres guerres napoléoniennes. Il, et ses frères, ont achetés énormément de l’or pour payer les soldats dans les armées et subsidier les alliés. La victoire rapide à Waterloo les a presque ruinés par la baisse du prix de l’or.
Nathan a au contraire spéculé sur les obligations britanniques dans les semaines après la victoire et ceci avec grand succès. Quand il les avait vendues fin 1817 son profit était autour de 600 million livre sterling (valeur aujourd’hui). Les frères sont devenus « die Finanzbonaparten » selon l’écrivain Ludwig Boerne.
Cordialement

la remonte

Re: ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par la remonte » 02 févr. 2015, 11:42

la victoire est financière :)

Au lendemain de la bataille de Waterloo, le 20 juin 1815, Nathan Rothschild informé de la défaite napoléonienne bien avant les autorités grâce à son réseau d’espionnage et de courrier, se rend à la bourse de Londres et met en vente tous ses titres. Tous pensent alors que Napoléon est sorti victorieux du combat et chacun, gagné par la panique, suit l’exemple de Rothschild. Au bout de quelques heures, la valeur des actions tombe à 5 cents, c'est alors que Nathan les rachète pour une bouchée de pain... En une nuit, la fortune déjà gigantesque des Rothschild est multipliée par vingt, et obtient de fait le contrôle de l'économie anglaise : c'est un fameux “coup de bourse” !

question :idea: à quel moment les espions savent que la victoire est définitive ?
à Liège comme à Bruxelles , la défaite des Alliés est annoncée par les déserteurs et les fuyards .
le soir de la bataille du 18 , les Anglais reprennent leurs forces et s'attendent à ce que les Français réattaquent le lendemain .
Il n'y a que Wellington pour savoir définitivement :roll:

benzouillle

Re: ROTHSCHILD et WATERLOO

Message par benzouillle » 02 févr. 2015, 12:48

JOLI COUP