Le pont d'Arcole

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Vbhitman

Le pont d'Arcole

Message par Vbhitman » 08 août 2003, 09:59

Bonjour à tous :salut:

Je suis allé dans le village d'Arcole il y a pas très longtemp pour y voir le très célèbre pont. Là, un habitant du village, passionné par Napoléon, m'a raconté que le pont d'Arcole qui se trouve aujourd'hui n'est plus le même que celui qui se trouvait lors de la campagne d'Italie. D'après ce que j'ai compris (je ne parle pas du tout italien), le pont aurait été déplacé de quelque mètres. :oops:

J'ai pourtant lu, dans plusieur ouvrage, que le pont d'Arcole était resté inchangé depuis l'époque de Napoléon. :fou:


J'aimerais connaître vos avis sur ce sujet : le pont d'Arcole a-t-il été déplacé :?: :?:

Merci d'avance pour vos éclaircissement :salut:


:Vive-L-Empereur2 et :vive-l-Europe

Agui

Message par Agui » 08 août 2003, 10:10

Cher ami,
je n'ai pas mes livres à portée de main, mais je crois bien me souvenir que le pont qui fut le theatre de ce combat a été détruit.

Hypolite

bois

Message par Hypolite » 08 août 2003, 10:31

En fait, je crois que le pont d'origine était en bois et il est donc logique qu'il n'existe plus ! :salut:

Moustache

Message par Moustache » 08 août 2003, 20:57

Ce qui est sur, c'est que le pont n'a pas été déplacé.

Le répertoire des souvenirs Napoléonien ( Edition 1993 ) indique, je cite : "A la sortie du village, en direction de la rivière Alpone, le fameux pont légendaire a conservé son aspect des journées des 15, 16 et 17 novembre 1796"

En revanche, dans un numéro d"Historia" de mars 1966 ( N°232 ) illustré d'une petite et médiocre photographie noir et blanc, il est indiqué ceci :
"De l'ancien pont que Bonaparte enleva aux Autrichiens le 17 novembre 1796, il ne reste que les "culées", c'est à dire la maçonnerie formant l'appui extrème du pont sur chaque rive."

Visiblement, le reste a été reconstruit depuis.

Dominique Contant

Message par Dominique Contant » 08 août 2003, 22:24

Il existerait un dessin du capitaine ingénieur géographe Bagetti, dit "dessiné sur les lieux" , repris apparemment par Fortier ( à l'eau forte) et terminé par Lépine, qui montrerait que le pont avait effectivement 2 points d'appui en forme de piles en maçonnerie et non des palées en charpente.

Le tablier, presque rectiligne, était en bois, sans aucun doute.

Un sondage montrerait certainement où se trouvait exactement les piles du pont.

Quelqu'un connaît-il le dessin de Bagetti ou l'eau forte de Fortier ?

Dominique Contant

Message par Dominique Contant » 09 août 2003, 00:03



Cher Caron,

ça me semble un ' pont de bateaux ' typiquement ceux faits par le génie quand l'ennemi avait détruit les ponts réguliers.

Le village d'Arcole serait visible. Comme je n'ai jamais vu ce dessin, seules les signatures pourraient confirmer.

Amicalement Dominique

Dominique Contant

Message par Dominique Contant » 09 août 2003, 09:34

Les dessins de Bagetti ont été faits entre 1802 et 1809

http://geog.queensu.ca/napoleonatlas/Ba ... _small.htm

(Merci Google ! )

Même si la scène a été probablement arrangée pour les besoins du tableau, la vue du pont d'Arcole nous montre bien un pont semblable à la photo envoyée par Moustache.
D'ailleurs le texte de la photo d'Historia est assez clair : De l'ancien pont …il ne reste que les culées.

Donc pour répondre à la question, vu que le pont du tableau ressemble bien à celui de la photo, l'emplacement est le même, les piliers sont les mêmes, seul l'ancien tablier de bois a été modifié. Ce qui semble logique.

Amicalement Dominique

Hypolite

Caron

Message par Hypolite » 09 août 2003, 10:18

Le pont d'Arcole ne fut pas pris par Napoléon et il dut faire jeter un autre pont en bois un peu plus loing, d'ou, je supposes, le pont de Caron ! :salut:

Dominique Contant

Message par Dominique Contant » 09 août 2003, 10:26

Je ne suis jamais rentré dans les détails de la prise d'Arcole, mais d'après le message d'hypolite tout semble s'ajuster.

Le pont montré par notre ami Caron est le pont de bateau dont évidement il ne reste plus rien. L'autre est le pont qu'il n'a pas pu franchir.

Dominique Contant

Message par Dominique Contant » 09 août 2003, 10:40

L'autre représentation par Vernet montre bien un tablier de bois et des piles de maçonnerie.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Enveloppe du Pont d'Arcole
    par Maria Kel » 19 sept. 2016, 00:29 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    705 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    19 sept. 2016, 00:29
  • Le chant du pont d'Arcole
    par Maria Kel » 13 nov. 2016, 22:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    1056 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    26 déc. 2016, 23:07
  • 1796-1797 – Du pont d’Arcole à la bataille de Rivoli
    par Eric LM » 15 févr. 2019, 14:19 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    666 Vues
    Dernier message par Eric LM
    15 févr. 2019, 14:19
  • 1796-1797 du pont d'Arcole à la bataille de Rivoli
    par Loïc Lilian » 28 août 2016, 04:27 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    820 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    28 août 2016, 13:33
  • [ Napoléonothèque ] Daumesnil, d'Arcole à Vincennes
    par L'âne » 14 nov. 2017, 10:56 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    397 Vues
    Dernier message par L'âne
    14 nov. 2017, 10:56