À la gloire de la Grande Armée

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

À la gloire de la Grande Armée

Message par Bernard » 04 mars 2018, 19:52

L'âne a écrit :
04 mars 2018, 14:48
Personnellement, je pense aux milliers de soldats qui ont été portés disparus.
Certains ont profité, si vous me passez l'expression, de la guerre pour échapper à leur vie passée.
Mais la grande majorité sont morts au combat ou des suites des combats sans avoir pu reposer près du clocher qui les avait vu naître bien souvent.
Les familles n'ont fait qu'un deuil partiel. Ne sommes-nous pas, enfin, égaux devant la mort ?
Peu importe, effectivement, où Napoléon repose. Pourvu qu'il soit en paix...
Je suis d'accord avec vous, la volonté cumulée des 2 304 000 hommes ayant servi entre l'an XII et 1815 pèse bien peu ; celle des 900 000 victimes encore moins. Seraient-elles moins à plaindre que l'Empereur qui, lui au moins, a choisi son destin ?

J'ouvre un nouveau sujet en reprenant cet échange pour rappeler que ces braves devaient pourtant être honorés dans un lieu qui a été détourné de son projet. Le 2 décembre 1806, au camp de Poznań en Pologne, l'Empereur signait un décret pour l'édification d'un temple à la gloire des Armées françaises. Il s'agissait d'ouvrir un concours dont voici la présentation signée par le ministre de l'Intérieur :
"L'Empereur, dont la gloire est impérissable et doit survivre à tous les monuments destinés à en perpétuer le souvenir, veut qu'elle n'arrive à la postérité qu'associée à cette de ses compagnons d'armes. [...]
Le monument dont l'Empereur vous appelle aujourd'hui à tracer le projet sera le plus auguste, le plus imposant de tous ceux que sa vaste imagination a conçus et que son activité prodigieuse sait faire exécuter. C'est la récompense que le vainqueur des rois et des peuples, le fondateur des empires, décerne à son armée victorieuse sous ses ordres et par son génie. La postérité dira : il fit des héros et sut récompenser l'héroïsme." A l'intérieur du monument, les noms de tous les combattants d'Ulm, d'Austerlitz et d'Iéna devaient être inscrits sur des tables de marbre, les noms des morts sur des tables d'or massif...

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Bernard » 05 mars 2018, 08:36

Voici le projet initial de Théodore Brongniart :
Image

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2688
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par L'âne » 05 mars 2018, 09:24

Merci cher Bernard pour tous ces éléments.
Le projet ressemble (la façade) à la Madeleine.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Bernard » 05 mars 2018, 09:41

Voilà encore un autre projet, celui de l'architecte Antoine Laurent Thomas Vaudoyer, ici une vue intérieure :
Image

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Bernard » 05 mars 2018, 10:11

Voilà une présentation extraite du Dictionnaire-Napoléon, ou recueil alphabétique des opinions et jugements de l'Empereur Napoléon Ier par Jean Joseph Stanislas Albert Damas Hinard dont la deuxième édition est parue en 1854. Elle se trouve sur Gallica :
Image
Image

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Bernard » 05 mars 2018, 10:15

L'âne a écrit :
05 mars 2018, 09:24
Merci Bernard pour tous ces éléments.
Le projet ressemble (la façade) à la Madeleine.
Bonjour L'âne, cette église a une histoire intéressante, parfois même amusante (elle devait être transformée en temple du commerce !) qu'il serait trop long de développer ici. Le projet de Napoléon intervient après déjà pas mal de péripéties dont une transformation du quartier.

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 231
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Rigodon d'honneur » 05 mars 2018, 13:55

L'âne a écrit :
05 mars 2018, 09:24
Le projet ressemble (la façade) à la Madeleine.
c'est normal ;) , vu que c'est de l'église de la Madeleine dont il est question :!:

un peu plus d'infos sur l'histoire de cette église :
:arrow: https://www.parisvox.info/2017/08/08/hi ... madeleine/
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2688
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par L'âne » 05 mars 2018, 14:03

Rigodon d'honneur a écrit :
05 mars 2018, 13:55
c'est normal ;) , vu que c'est de l'église de la Madeleine dont il est question :!:
Oui, c'est bien ce que j'ai compris...a posteriori.
un peu plus d'infos sur l'histoire de cette église, par quelqu'un qui ne nous est pas inconnu :!:
L'article est très intéressant.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2210
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: À la gloire de la Grande Armée

Message par Demi-solde » 06 mars 2018, 22:46

Bernard a écrit :
05 mars 2018, 08:36
Voici le projet initial de Théodore Brongniart :
Image
Rigodon d'honneur a écrit :
05 mars 2018, 13:55
L'âne a écrit :
05 mars 2018, 09:24
Le projet ressemble (la façade) à la Madeleine.
c'est normal ;) , vu que c'est de l'église de la Madeleine dont il est question :!:
Et pourquoi le projet de Alexandre-Théodore Brongniart ressemble-t-il à la construction finale de Pierre-Alexandre Vignon ? Quelques images pour résumer tout ça... Les plans initiaux de la nouvelle église de la Madeleine furent commandés en 1757 à Pierre Contant d'Ivry :

Image

Image


La première pierre fut posée par Louis XV en 1763 ; c’est cette « Nouvelle Magdeleine » que l’on peut apercevoir, de manière anticipée, au bout de la rue Royale sur le projet d'Ange-Jacques Gabriel pour la place Louis XV :

Image

Image


Toutefois, la mort de l’architecte en 1777 entraîna une refonte totale du projet, dont seules les fondations avaient alors été creusées. S’en suivit un projet d’Etienne-Louis Boullée :

Image


Mais le projet fut finalement confié à Guillaume-Martin Couture qui proposa une église, là encore surmontée d'un dôme, plus vaste, et précédée d'un portique péristyle d'ordre corinthien.

Image


Toutefois, les événements révolutionnaires et l’atmosphère peu religieuse empêcheront là encore l’achèvement de l’édifice ; les travaux furent complètement arrêtés sur décret de l'Assemblée nationale, le 30 décembre 1791. On aperçoit cette église de la Madeleine, inachevée, avec ses colonnes, ses grue et ses échafaudages, sur une gravure représentant la pompe funèbre en l’honneur de Jacques-Guillaume Simoneau, maire d’Estampes, le 3 juin 1792 :

Image

Image

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69447137/f1.item


L’édifice étant bien avancé, les fûts des colonnes notamment s'élevant jusqu'à la hauteur des chapiteaux, on les retrouvera incorporées sur tous les projets ultérieurs de reprise de la construction. Mais la mode n’étant plus à l’édification de monuments religieux, ce plan fut une nouvelle fois retouché en 1791 (on retrouve le tracé de Couture) par Jacques-Guillaume Legrand et Jacques Molinos, qui imaginèrent un projet de salle pour l'Assemblée nationale.

Image

Image

Image


En 1801, parmi les différents projets pour l’achèvement de l’édifice, Antoine-Laurent-Thomas Vaudoyer imagina une nouvelle église :

Image

Image

Image


Alexandre-Théodore Brongniart, lui, conçut un opéra « en se servant des colonnes qui existent actuellement ».

Image


Le 21 février 1806, un décret impérial affecta l'ensemble immobilier à la Banque de France, au Tribunal de commerce et à la Bourse de Paris. Alexandre-Théodore Brongniart, encore lui, proposa un projet pour une Bourse, une Banque de France, un Tribunal de Commerce et une Caisse d'Amortissement :

Image

Image


Enfin, le 2 décembre 1806, Napoléon signe le décret pour l'édification d'un temple à la gloire des armées françaises. Quatre-vingts artistes participèrent au concours, parmi lesquels François-Jacques Delannoy :

Image


Antoine-Laurent-Thomas Vaudoyer propose, lui, un nouveau projet :

Image

Image


La même année, Charles-Pierre-Joseph Normand propose sa version :

Image

Image

Image


Mais finalement, la réalisation du monument sera confiée à un nouvel architecte, Pierre-Alexandre Vignon, qui avait proposé un temple périptère :

Image

Image

Image


Il semble qu'on ait alors rasé tout ce qui avait été auparavant édifié (le chantier était alors en suspens depuis plus de 17 années) et la construction définitive commença. Si le plan ne varia plus guère, ce fut la destination du bâtiment qui changea ; Napoléon, après la campagne de Russie, renonça à son temple de la gloire et revint à un projet d'église. Louis XVIII voulut, lui, faire de cette construction encore inachevée un monument expiatoire à la mémoire de Louis XVI, de la reine Marie-Antoinette et de Madame Élisabeth. Et finalement, Louis-Philippe, après avoir un temps envisagé de transformer le bâtiment en gare, confirma sa destination d'église. Les travaux en prirent fin en 1842 ; l'église fut enfin consacrée le 9 octobre 1845, 82 années après la pose de la première pierre.


Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Bulletin de la Grande Armée
    par le sabreur » 01 août 2016, 18:00 » dans Objets napoléoniens
    1 Réponses
    642 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    01 août 2016, 18:28
  • [ Napoléonothèque ] La Grande Armée de papier
    par L'âne » 06 nov. 2017, 05:44 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    271 Vues
    Dernier message par L'âne
    06 nov. 2017, 05:44
  • Le maréchal Bessières - Le Bayard de la Grande Armée
    par Eric LM » 15 oct. 2017, 19:52 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    7 Réponses
    324 Vues
    Dernier message par Espagne
    22 oct. 2017, 20:15
  • Nouveau Dictionnaire de la Grande Armée (à paraître)
    par Joker » 17 juin 2019, 19:08 » dans Livres - Revues - Magazines
    3 Réponses
    223 Vues
    Dernier message par Joker
    22 juin 2019, 19:08