L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 951
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Joker » 02 mars 2018, 18:34

Je me pose la question de savoir quel statut vous donnez aux troupes françaises qui stationnaient sur ce territoire !
Comment les qualifier autrement que de troupes d'occupation ?

Comme il a été signalé précédemment, la Bavière n'était qu'un allié de circonstance de la France et cela ne signifie pas que les Bavarois étaient tous pro-français.
Le sentiment germanique restait profondément ancré chez bon nombre d'entre eux et alimentait le désir de libérer leur nation de ce qu'ils considéraient comme un joug.
Le libelle rédigé s'inscrit donc dans le cadre d'une lutte de libération nationale et à ce titre, il doit être considéré comme un acte patriotique, ne vous en déplaise.

Je vous signale également que c'est Michel Kerautret lui-même qui estime que ce qu'il n'hésite pas à nommer un crime d'Etat est à l'origine du sentiment pangermanique qui s'est développé dans ces contrées et s'est ensuite progressivement étendu.
Je n'ai donc fait que reprendre à mon compte la thèse qu'il développe dans son ouvrage.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1024
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Bernard » 02 mars 2018, 19:26

Joker a écrit :
02 mars 2018, 18:34
C'est Michel Kerautret lui-même qui estime que ce qu'il n'hésite pas à nommer un crime d'Etat est à l'origine du sentiment pangermanique qui s'est développé dans ces contrées et s'est ensuite progressivement étendu.
Ce serait plus juste de dire que c'est un des éléments...

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1024
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Bernard » 02 mars 2018, 19:27

En Allemagne, poètes et pamphlétaires ont joué un rôle considérable tout au long du XIXe siècle !

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 951
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Joker » 02 mars 2018, 20:23

Bernard a écrit :
02 mars 2018, 19:26
Joker a écrit :
02 mars 2018, 18:34
C'est Michel Kerautret lui-même qui estime que ce qu'il n'hésite pas à nommer un crime d'Etat est à l'origine du sentiment pangermanique qui s'est développé dans ces contrées et s'est ensuite progressivement étendu.
Ce serait plus juste de dire que c'est un des éléments...
Je vous le concède volontiers.
Mais un élément déclencheur néanmoins...
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

William Turner

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par William Turner » 02 mars 2018, 22:00

Je trouve que Le Brave n'a pas vraiment tort quand il dit que les troupes françaises qui stationnaient en Bavière ne sont pas à proprement parler des troupes d'occupation. Il faut se rappeler qu'aussi bien en 1805 qu'en 1809, c'est la Bavière que l'Autriche attaque en premier car elle se situe sur le chemin pour attaquer la France. La présence de troupes françaises en Bavière peut donc être davantage considérée comme un soutien militaire apporté à un allié que comme une occupation.

Quant au fait de considérer que les habitants de la Bavière ne peuvent pas être sanctionnés s'ils manifestent une hostilité à l'égard de la France sous prétexte que la Bavière fera défection quelques années plus tard, c'est un argument assez étrange, surtout de la part de personnes qui, d'habitude, ont plutôt une opinion favorable à la France et à Napoléon. L'argument est assez étrange puisque cette défection vient en partie du retournement d'opinion lié à l'émergence du sentiment national allemand. Il serait donc plus logique de considérer que des hommes comme Palm ont contribué effectivement à amener cette évolution, plutôt que de considérer que c'est un crime d'avoir essayé de s'y opposer.

En revanche, je ne peux évidemment pas être d'accord avec Le Brave quand il dit que Palm méritait d'être fusillé.

barthelemy

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par barthelemy » 02 mars 2018, 23:34

A noter que, pour m'être entretenu hier soir lors de la séance de dédicaces, à l'issue de sa conférence, avec Michel Kérautret, que celui-ci ne reprend pas à son compte le terme de "crime d'Etat".... l'auteur concède en off que ce titre disons.... accrocheur et un peu provocateur lui a été "suggéré" fortement par son éditeur (c'est plus vendeur) :shock:

Je n'ai pas lu le livre, mais lors de sa conférence, Michel KERAUTRET parlerait plutôt d'un fait "très regrettable"

D'autre part, soulignons que la ville de Braunau, lieu du martyr de Palm, est également le lieu de naissance d'un certain Adolf HITLER.... :o

Celui-ci, dans une allusion à peine voilée au libraire de Nuremberg, débute son sinistre Mein Kampf par ces mots : "Mes parents habitaient alors cette petite ville des bords de l'Inn, dorée par les rayons du martyr allemand"

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2254
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par L'âne » 03 mars 2018, 04:39

Barthelemy a écrit :
02 mars 2018, 23:34
Michel KERAUTRET parlerait plutôt d'un fait "très regrettable"
L'auteur écrit dans l'introduction : "événement tragique".
Plus loin, il qualifie le pamphlet de : "partial, injuste, haineux, mais pertinent quelquefois, et surtout courageux".
Aurea mediocritas

barthelemy

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par barthelemy » 03 mars 2018, 09:01

L'âne a écrit :
03 mars 2018, 04:39
Barthelemy a écrit :
02 mars 2018, 23:34
Michel KERAUTRET parlerait plutôt d'un fait "très regrettable"
L'auteur écrit dans l'introduction : "événement tragique".
Plus loin, il qualifie le pamphlet de : "partial, injuste, haineux, mais pertinent quelquefois, et surtout courageux".
Merci L'âne :salut:

Napoléon, à propos du libelle de Palm, évoquera dans sa lettre à Berthier un crime de haute trahison

Au surplus, il n'existe pas de définition juridique du terme "crime d'Etat"

Un crime d'État est un crime commis par un ou des représentants élus ou désignés d'un État souverain (Wikipédia)

Crime d'État, crime commis contre la sûreté de l'État et aussi crime politique, crime qui a pour but de conserver ou de prendre le pouvoir (Littré)

Le pamphlet de Johann PALM ne répond pas à l'évidence à ces définitions

Sa condamnation par un tribunal militaire non plus : l'usage de l'acception "crime d'Etat" est donc inappropriée

Michel Kérautret stipule bien également que Palm, s'il a diffusé le pamphlet en tant qu'imprimeur, n'en était pas l'auteur :o

Du point de vue allemand, son exécution a été ressentie comme un refus de la liberté d'expression, une atteinte à la liberté de la presse

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1024
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Bernard » 03 mars 2018, 09:24

Barthelemy a écrit :
03 mars 2018, 09:01
Au surplus, il n'existe pas de définition juridique du terme "crime d'Etat"
Un crime d'État est un crime commis par un ou des représentants élus ou désignés d'un État souverain (Wikipédia)
Crime d'État, crime commis contre la sûreté de l'État et aussi crime politique, crime qui a pour but de conserver ou de prendre le pouvoir (Littré)
Le pamphlet de Johann PALM ne répond pas à l'évidence à ces définitions
Vous ne pouvez pas juger à partir des définitions actuelles.
Je vous en donne une autre qui date de 1814 : “Les crimes d'Etat y sont définis d'après les principes du code de Tibère, augmenté par le raffinement que le gouvernement de Napoléon a porté dans toutes ces institutions".
Louis André Pichon, De l'état de la France sous la domination de Napoléon Bonaparte, 1814
Pour le code de Tibère, voir : https://books.google.fr/books?id=Duqxx3 ... me&f=false page 102

barthelemy

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par barthelemy » 03 mars 2018, 10:04

Bernard a écrit :
03 mars 2018, 09:24

Vous ne pouvez pas juger à partir des définitions actuelles.
cher Bernard, moi qui m'évertue à longueur de temps, ici ou ailleurs, à dire qu'il faut se garder de juger les évènements du passé avec nos lunettes du 21ème siècle.... vous prêchez un converti ! :salut:


Mille merci pour ce lien renvoyant vers le Code de Tibère, que je ne connaissais pas :? (on devrait se référer plus souvent au Droit Romain)

Ce livre de Pichon semble quelque peu polémique.... on trouve même un exemplaire provenant d'une bibliothèque de Bavière :D

et, dès 1814, dans un écrit inspiré peut-être en maint endroit par la rancune et qui prend parfois le ton du pamphlet (page 73)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Exécution politique sous Louis XVIII
    par L'âne » 29 déc. 2013, 10:43 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    580 Vues
    Dernier message par L'âne
    21 avr. 2018, 17:22
  • [ Napoléonothèque ] L'affaire Palm, un crime d'État sous l'Empire
    par L'âne » 26 oct. 2017, 12:40 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    94 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 oct. 2017, 12:40
  • "Un crime d'état sous l'Empire - L'affaire Palm" - Michel KÉRAUTRET
    par L'âne » 31 mars 2018, 02:49 » dans Auteur du mois
    78 Réponses
    2501 Vues
    Dernier message par Joker
    04 juin 2018, 19:05
  • Exécution à la baïonnette
    par L'âne » 10 sept. 2018, 06:25 » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    94 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    10 sept. 2018, 17:06
  • Execution du maréchal Ney
    par C-J de Beauvau » 26 oct. 2017, 13:59 » dans Salon Ier Empire
    46 Réponses
    7393 Vues
    Dernier message par Prince de la Moskowa
    04 mars 2003, 18:48