L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

barthelemy

L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par barthelemy » 28 févr. 2018, 20:04

L'exécution du libraire Johann Philipp PALM le 26 Aout 1806, plus qu'un crime d'Etat, une faute politique ? :shock:

il en sera question lors d'une conférence-diner-débat, autour et en présence de Michel KERAUTRET, historien et auteur de l'ouvrage Un crime d'État sous l'Empire. L'affaire Palm (Editions Vendémiaire, 2016) :salut:

Conférence organisée par la Délégation Ile de France du Souvenir Napoléonien, Jeudi 1er Mars, 18h00, Mairie du 8ème arrondissement, Paris

Le 26 août 1806, au petit matin, Johann Philipp Palm, libraire à Nuremberg, est fusillé par des soldats français dans la ville autrichienne de Braunau. Il était âgé de quarante ans. On lui reproche d’avoir favorisé la publication d’un libelle hostile aux troupes d’occupation, véritable appel à la résistance contre l’envahisseur ; et, sans doute, d’en être l’auteur. La décision d’exécution fut prise par Napoléon lui-même. Elle nourrit un sentiment anti-français d’une extrême virulence qui s’exacerba tout au long du XIXe siècle. Et contribua à ce nationalisme allemand dont l’Europe subit par la suite les terribles secousses.
Alors, l’affaire Palm, plus qu’un crime d’État, une faute politique aux conséquences incalculables ?
Image

Le Brave

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Le Brave » 28 févr. 2018, 21:08

Johann Palm a eu ce qu'il méritait... son pamphlet infect appelait à tuer des Français... c'est une honte de parler de crime d'Etat pour un châtiment qui était juste et mérité !
VIVE L'EMPEREUR !

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1710
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par C-J de Beauvau » 28 févr. 2018, 21:23

En mars 1806, les troupes françaises occupent Nuremberg.
Trois mois plus tard, en juillet, le livre “L’Allemagne et son humiliation profonde” est publié par la librairie Stein, véritable appel à la résistance contre les Français et leurs alliés bavarois.
Quand des officiers français trouvent ce document à Augsbourg, ils dénoncent le libraire.
Le 28 juillet et le 4 août, la police fait des perquisitions dans la maison de Palm.
Palm, parti en voyage d’affaires, se rend chez son oncle à Erlangen, ville encore prussienne.
Il retourne à Nuremberg.
Le 14 août, avec son avocat Dr. Rudolf Christoph Karl Sigmund Freiherr von Holzschuher, il est conduit à Ansbach, auprès du commandant en chef français Jean-Baptiste Jules Bernadotte.
Le 22 août suivant, Bernadotte envoie Palm à la forteresse de Braunau am Inn, où on lui notifie son arrestation décrétée par Napoléon le 5 août.
Bien que clamant son innocence, il est condamné à mort le 25 août.
Palm cachera le nom des vrais auteurs du pamphlet jusqu’à sa mort, mais des documents mentionnent à la fois le comte Friedrich Julius Heinrich von Soden et Julius Konrad von Yelin (le propriétaire d’une librairie à Passau).
En 1866, un monument en mémoire de Johann Philipp Palm est construit à Braunau.
À Schorndorf se trouve l aujourd’hui l a Fondation Palm, .
Tous les deux ans, elle décerne le Prix Johann Philipp Palm Pour La Liberté de la Presse et d’Opinion.
Source:
Michel Kerautret, Un crime d'État sous l'Empire. L'affaire Palm, Vendémiaire, 2016(" le livre cité par Barthelemy ")

Pour les germanistes qui pourraient et ou voudraient se faire une opinion dans le texte de l'original ?!

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9100158m/f5.image

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1219
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Général Colbert » 28 févr. 2018, 23:00

Ça évoque la condamnation et l'exécution d'Albert Léo Schlageter qui agissait contre l'occupation française de la Ruhr à Essen, fusillé en 1923 : personnage très différent, nationaliste voire crypto-nazi, mais jamais inscrit au NSDAP puisque mort avant le développement viral dudit parti, personnage dont le groupe a pratiqué des sabotages à l'explosif pour arrêter les trains de charbon envoyés vers la France. Le parallèle réside dans le fait qu'on a donné aux populations locales un martyr à honorer. Les nazis ont donné son nom à une escadrille de la Luftwaffe. Par peur d'afficher une faiblesse, on a eu les mêmes résultats à un siècle d'intervalle......Faute politique et/ou psychologique dans les deux cas ?

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1561
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Joker » 01 mars 2018, 18:32

Le Brave a écrit :
28 févr. 2018, 21:08
Ce type n'a eu que ce qu'il méritait... son pamphlet infect appelait à tuer des Français... c'est une honte de parler de crime d'Etat pour un châtiment qui était juste et mérité !
VIVE L'EMPEREUR !

Vous semblez oublier que les Français étaient des troupes d'occupation dans ce pays et que tous les Allemands n'appréciaient guère leur présence sur le territoire de leur patrie.
Il me semble donc normal que des actes de rebellion et de résistance à une occupation non désirée par une partie de la population se soient développés au sein de celle-ci.
Un pamphlet n'est jamais qu'un écrit, à valeur politique certes, mais non une action violente.
Que je sache, ce libraire n'a pas porté les armes contre les troupes d'occupation.
Il s'est certes révolté et a posé un acte d'insoumission.
Cela méritait-il la peine capitale pour autant ?
Surtout quand on connaît les conséquences que son exécution a eues...

Posez-vous la question : qu'auriez vous fait à sa place si vous aviez été un patriote un tant soit peu exalté ?
Les autres nations, y compris les Français pendant la campagne de France et plus tard lors de la Seconde Guerre mondiale, ont-ils agi autrement envers les armées d'occupation ?
Il y a également eu à ces époques des pamphlets publiés, des actes de sabotage et des actions menées contre l'occupant.
Les Résistants méritent-ils tous ce châtiment que vous qualifiez de juste et de mérité ?

Vous me permettrez de ne pas partager votre avis qui, selon moi, manque à la fois de nuance, de réflexion et de recul.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Le Brave

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Le Brave » 01 mars 2018, 21:21

Troupes d'occupation !!! Résistants !!! A mon humble avis, vous mélangez pas mal de choses !
NON ! les troupes françaises n'étaient pas des troupes d'occupation !
Rien à voir avec l'occupation nazie. Il n'y avait pas de gestapo ni d'extermination des juifs ni kommandantur dans toutes les villes.
Et en période de guerre, toute action qui contribue à affaiblir le pays et sert les intérêts de l'ennemi est passible de la peine de mort.
C'est pas sérieux de dire que l'exécution d'un obscur libraire est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres du nationalisme allemand. Cette étincelle, c'est du côté de l'humiliante défaite subie par les Prussiens à Iéna qu'il faut la chercher. Mais vous allez peut-être dire que la victoire de Iéna était un crime à cause de ces conséquence incalculables ?

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1710
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par C-J de Beauvau » 01 mars 2018, 22:11

par Joker » 01 mars 2018, 18:32
...Un pamphlet n'est jamais qu'un écrit, à valeur politique certes, mais non une action violente.
Que je sache, ce libraire n'a pas porté les armes contre les troupes d'occupation.....
Certes mais les écrits sont la base des révolutions en exacerbant les esprits !
par Le Brave » 01 mars 2018, 21:21
....NON ! les troupes françaises n'étaient pas des troupes d'occupation ! ...
Quel était leur statut selon vous?
par Le Brave » 01 mars 2018, 21:21
Rien à voir avec l'occupation nazie. Il n'y avait pas de Gestapo ni d'extermination des juifs ni kommandantur dans toutes les villes.
Et en période de guerre.
Quel rapport ? Pourquoi évoquer ce point de la loi de Godwin dans cette affaire ???
toute action qui contribue à affaiblir le pays et sert les intérêts de l'ennemi est passible de la peine de mort
Le pays de qui ? Johann Philipp Palm n'étais pas français il voulait fortifier son pays par un sursaut patriotique et non l'affaiblir , votre interprétation me semble erronée.
C'est pas sérieux de dire que l'exécution d'un obscur libraire est l'étincelle qui a mis le feu aux poudres du nationalisme allemand. Cette étincelle, c'est du côté de l'humiliante défaite subie par les Prussiens à Iéna qui faut la chercher. Mais vous allez peut-être dire que la victoire de Iéna était un crime à cause de ces conséquence incalculables
Johann Philipp Palm n'était pas prussien , et l'Allemagne unifiée n’existait pas encore! La guerre contre la Prusse est un autre débat car il s'agit de la Quatrième Coalition contre la France !
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Le Brave

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par Le Brave » 01 mars 2018, 23:06

Palm était Bavarois donc citoyen d'un pays allié de la France. En bon patriote bavarois, Palm devait respecter les alliances de son gouvernement. Toute autre attitude est de la trahison.
Et comme vous le dites, l'Allemagne n'était pas un pays unifié. Elle le sera que plus tard et par la Prusse !!!
Pour le point Godwin, c'est à monsieur Joker qu'il faut faire la remarque, pas à moi. Moi, j'ai juste contesté cet amalgame douteux.

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1710
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par C-J de Beauvau » 01 mars 2018, 23:34

Le Brave a écrit :
01 mars 2018, 23:06
Palm était Bavarois donc citoyen d'un pays allié de la France. En bon patriote bavarois, Palm devait respecter les alliances de son gouvernement. Toute autre attitude est de la trahison.
Et comme vous le dites, l'Allemagne n'était pas un pays unifié. Elle le sera que plus tard et par la Prusse !!!
Pour le point Godwin, c'est à monsieur Joker qu'il faut faire la remarque, pas à moi. Moi, j'ai juste contesté cet amalgame douteux.
On sait ce que donnera en 1813 l'action militaire de ce pays "allié " quand Napoléon sera affaibli ! Un allié de circonstance pour le moins .
Seul le roi de Saxe "Frédéric-Auguste Ier " fut fidèle et véritable allié de Napoléon jusqu’à la fin. Il en fut sanctionné par la perte d'un tiers de ses États, en 1815 qui revinrent à la Prusse en donnant naissance à la Saxe prussienne et l'on sait qu'il ne fut pas entendu ni obéit par ses troupes à Leipzig !!!! En effet seuls les deux bataillons de gardes et les deux régiments de cuirassiers ne passèrent pas à l'ennemi comme la majorité des troupes saxonnes de la 24e division et de la cavalerie. La cavalerie légère wurtembergeoise ne tarde pas à suivre l'exemple des saxons...Le 23 octobre, ce qui restait encore de la confédération avait déserté pendant le trajet de Leipzig à Erfurt.
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

barthelemy

Re: L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?

Message par barthelemy » 01 mars 2018, 23:51

Johann PALM était né à Schorndorf, bourgade non loin de Stuttgart, dans le Wurtemberg

Quant à la ville de Braunau, ville autrichienne, elle se trouvait être à l'issue de Traité de Presbourg signé en décembre 1805 la seule place se trouvant encore sous occupation militaire française

C'est dans cette localité que fut jugé et exécuté Palm, par un tribunal militaire

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] L'affaire Palm, un crime d'État sous l'Empire
    par L'âne » 26 oct. 2017, 12:40 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    607 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 oct. 2017, 12:40
  • "Un crime d'état sous l'Empire - L'affaire Palm" - Michel KÉRAUTRET
    par L'âne » 31 mars 2018, 02:49 » dans Auteur du mois
    78 Réponses
    14022 Vues
    Dernier message par Joker
    04 juin 2018, 19:05
  • Exécution à la baïonnette
    par L'âne » 10 sept. 2018, 06:25 » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    254 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    10 sept. 2018, 17:06
  • 13 octobre 1815 : exécution de Murat
    par Joker » 13 oct. 2019, 20:05 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    318 Vues
    Dernier message par Joker
    13 oct. 2019, 20:05
  • Napoléon, as de la communication politique
    par Joker » 11 oct. 2019, 20:37 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    273 Vues
    Dernier message par Joker
    11 oct. 2019, 20:37