Santé : Larrey

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

d'hautpoul

Santé : Larrey

Message par d'hautpoul » 14 févr. 2004, 19:41

bonsoir
-en consultant un livre écrit par un Médecin Légiste,je découvre un article sur l'ouverture du cercueil de Larrey:

--(..)Le médecin légiste a un rapport au corps humain à la fois respectueux et inquisiteur pour rechercher la cause de la mort ou permettre de rendre justice au mort.
-Ce jour de décembre 1992,justice est rendue à la dépouille du Baron Dominique Larrey , l'un des plus valeureux chirurgien en chef de la Grande Armée de N.

150 ans après sa mort , il entre aux Invalides. Sous la coupole, l'absoute vient d'être célébré par l'aumonier. Dans les ténébres de la soirée avancée, les honneurs militaires lui sont rendus sous les lumières et les drapeaux par la Garde Républicaine, héritière de la Garde Impériale, et par les écoles du service de santé des armées. Il peut enfin être inhumé selon ses dernières volontés : il est mort d'une pneumonie , en 1842 , à Lyon, et , à l'époque , de solides inimitiés parmi les officiers supérieurs avaient empêché que son voeu de reposer aux Invalides pût se réaliser. Aujourd'hui discrètement, nous l'avons accompagné jusqu'au caveau des gouverneurs où il repose à côté de Rouget de Lisle.

La veille au matin, à l'aube, alors que le jour peinait à se lever, dans le froid des allées austères du cimetière du Père-Lachaise, je cherchais sa tombe. En bordure du chemin Suchet , plusieurs personnes attendaient. De l'allée , on pouvait lire, gravé sur la pierre : "A Larrey , l'homme le plus vertueux que j'ai connu. Testament de N."

J'ai rejoint les fossoyeurs : je surveillais l'extraction du cercueil qui devait ensuite être conduit à l'IML (institut médico légal).Il m'a été demandé par l'intermédiaire du ministère de la Défense, et du Médecin général inspecteur directeur central du service des Armées, d'effectuer des études et des analyses des restes du corps.

Dans la soirée, il faisait nuit noire quand je suis retourné à l'IML. Le cercueil en plomb, relativement bien conservé, portait une plaque en laiton avec simplement le nom du défunt. A l'ouverture, j'ai été saisi par l'aspect particulier du contenu. Dans un magma noirâtre , bitumineux, mêlées à des feuilles de laurier, des arômates desséchées et des feuillages , seules les bottes pointaient. En écartant les feuilles à la main, j'ai aperçu la tête, les parements d'uniforme , les broderies, les boutons, ou ce qu'il en restait. L'embaumement de la dépouille, effectué avec du goudron, avait noirci le squelette, mais il s'agissait d'une technique qu'il avait lui même mise au point. Ma pensée est partie vers ces champs de batailles, de la campagne d'Egypte à Waterloo, où les hommes se faisaient massacrés : Larrey les amputait, seul moyen de les sauver. Toute cette chirurgie de guerre , dans les cris et la souffrance, est relatée dans l'histoire de la médecine. Assistée de collègues, j'ai effectué mon travail avec le plus grand respect pour l'homme et son époque, et j'ai remis le plus scrupuleusement possible son cercueil en l'état, pour lui permettre de trouver le repos tant mérité que nous venions de perturber par simple curiosité scientifique. (....)

- QUAI DES OMBRES - Vingt ans au service des Morts par Dominique Lecompte - 2003 -

Vous remarquerez que d'après l'auteur c'est le ministère de la défense , le directeur central du service de santé des armées, qui ont demandé d'effectuer des études et des analyses des restes du corps. L'auteur ne précise pas si les descendants du Baron ont donné l'autorisation ? Ont-ils été consultés?
d'Hautpoul

d'Hautpoul.

LEGRAND

Re: Santé : Larrey

Message par LEGRAND » 14 févr. 2004, 21:58

Je ne suis pas médecin. Qu'y a t-il à rechercher en médico-légale à une dépouille de + d'un siècle 1/2 ? Je ne comprends pas trop. Ne serait-ce pas juste une vérification pour savoir si c'était le bon corps ??? ;-)

Jonathan

Re: Santé : Larrey

Message par Jonathan » 15 févr. 2004, 08:00

Salut mes ami(e)s : :salut:

M. d'Hautpol a dit :
" ..... les déscendants du Baron ont donné l'autorisation ? ont-ils été consultés?"

Hmmmm .....

Y a-t-il des nos collègues qui savent qui pourraient être les membres de la famille du baron aujourd'hui ? C'est tout que je pourrais trouver :

Sa père Jean * Larrey épousa Philippine Pérès (mort ~1816) donc trois enfants :
.......Claude (1772 à ~1816), chef chirurgien militaire de Nîmes, donc deux enfants
:..............Ulyses, docteur en médicine à Montfrin (Gard ), sans issu
...............Philippine-Antoinette-Julie-Elisabeth , qui épousa M. Henri-Jean Soulacroix, directeur des postes : enfants inconnu pour moi
.......Une fille, nommée... inconnue pour moi
.......Le baron Dominique-Jean (1766-1842), épousa Elisabeth Lerouix de Laville, fille ainée ** d'un ministre de 1792 qui mourant pauvre, donc :
..............Félix-Hippolyte (Paris 18/ix/1808 à Bièvre 8/x/1895) - un chirurgien accompli et scientifique. Il est chirurgien militaire dans l'armée française, sert dans les campagnes italiennes, et a un cheval tué sous lui à Solférino et est devenu baron ; il était également commandant du service médical pendant la guerre de 1870-71 ; je n'ai trouvé aucun de ses enfants.
..............sa chere fille Isaure (1797 - ??)


* Son frère, oncle du baron Larrey :
> Alexis Larrey - chef chirurgien militaire à Toulouse

** Sa soeurs, beau-soeurs du baron Larrey :
> Emilie , espousa M. Benoit, chef de bureau au ministère de l'Intérieur, leurs desendants portant le nom "Benoit d'Azy" à 1970's ou plus tard [du famille de Denis Benoit d'Azy (1796-1880) : industriale e finanziere, ispettore delle finanze sotto la Restaurazione e deputato legittimista sotto L. Filippo. Deputato e vicepresidente della Legislativa]
> Une plus jeune soeur, nom inconnu pour moi , qui épousa le médecin major Coutanceau, professeur au Val-de-Grâce 1825-29 : enfants inconnus pour moi

Bien amicalement,

-Jonathan

d'hautpoul

Re: Santé : Larrey

Message par d'hautpoul » 15 févr. 2004, 08:12

bonjour
en complément des explications de Jonathan,il y a ,à Montpellier un professeur de médecine(en gastro je crois) qui se nomme "Dominique Larrey" mais fait-il partie de la descendance du grand chirurgien?

Drouet Cyril

Re: Santé : Larrey

Message par Drouet Cyril » 16 févr. 2004, 00:00

Bonsoir,

L’examen du corps de Larrey avait effectivement pour but de s’assurer qu’il s’agissait du bon personnage.
Un enfoncement partiel de l’arcade sourcilière gauche confirma l’identité du squelette. Cette blessure était due à un méchant coup de sabot reçu aux fontaines de Moïse, le 28 décembre 1798.

Je ne sais si les descendants du baron ont été consultés, mais il convient de rappeler que c’est Larrey lui-même qui avait émis le désir de reposer aux Invalides. Son fils, Félix-Hippolyte, entreprit des démarches en ce sens, mais Soult s’y opposa.

Si le corps du célèbre chirurgien repose, depuis le 15 décembre 1992, aux Invalides, dans la crypte des Gouverneurs, ses entrailles sont, elles, au Val de Grâce, dans la crypte de la chapelle Saint-Anne.

Salutations respectueuses.

Très Saint Père Fulub

Re: Santé : Larrey

Message par Très Saint Père Fulub » 28 août 2004, 09:47

la machine à fabriquer les morts et les blesses,avait aussi bien fonctionné que les ateliers de réparation.Jamais armée ne fut totalement "éliminée" que celle commandée par le commodore SIDNEY SMITH.Il n'en resta ni un homme ,ni un drapeau,ni un canon.Douze mille Turcs broyés, anéantis.La mer, gravée,n'arriva pas à absorber tant de cadavres, de bateaux, d'épaves sanglantes.
Bonaparte n'avait à déplorer pour son armée que cent cinquante tués, et 750 blessés.
Dans son rapport Larrey prévoit que 457 hommes environ, seront récupérés après convalescence et "il est espéré, ajoute t'il, que les dits blessés ont été satisfaits du zèle et de l'activité des chirurgiens".
Puis il glisse habilement:"J'ai l'honneur ,citoyen général,de vous demander pour eux (les chirurgiens) au moins un mois d'appointements qui leur est indispensable pour subvenir à tous les premiers besoins.Je vous prie de leur faire payer".
LARREY,pour sa part,a reçu la récompense la plus honorable qui se puisse imaginer pour un chirurgien militaire.Il était en train de pratiquer la désarticulation de l'paule du général FUGIERES, qu'un boulet avait fracassée, lorsqu'arrive Bonaparte.L'opération ,à peine terminée,le blessé saisissant son sabre_un damas magnifique, l'offre au général comme le dernier souvenir d'un mourant.Bonaparte prend l'arme:"j'accepte,dit il,mais c'est pour la donner,à mon tour,à celui qui va vous sauver la vie".
Et,se tournant vers Larrey,il lui remit le damas après avoir ordonné à Berthier d'y faire graver son nom et celui de la bataille d'Aboukir.
nous avons déjà vu,au moment de la Campagne d'Italie et à la bataille des Pyramides,que les gratifications en espèces constituaient dans les armées de la Republique,les seules récompenses attribuées aux membres du service de santé;les armes d'honneur étant strictement réservées aux officiers combattants.
Tous les trésors de l'Arabie n'auraient pu apporter à LARREY plus de fierté ni plus de bonheur que le damas donné par BONAPARTE au soir d'une immense victoire.
"L'Empereur resta à EYLAU jusqu'au 17 février.Le 16 ,il apprit la victoire de SAVARY à OSTROLENKA,mais le dégel commençait et toute poursuite au milieu de cet océan de boue était impossible.
Au moment de quitter EYLAU pour rejoindre la garde à Osterode, NAPOLEON à qui rien n'échappe,remarque que LARREY n'a plus d'épée,il lui en demande la raison"Sire, elle m'a été dérobée à l'ambulance" Alors NAPOLEON dans un de ces gestes qui lui attachaient les coeurs à tous jamais,prend la sienne et lui tend."Gardez celle ci en souvenir des services que vous m'avez rendus à la bataille d'EYLAU".
L'arrêté du 4 nivose an 8 ,avait rendu officielles les armes d'honneur,et depuis la création de l'ordre de la légion d'honneur,leurs détenteurs devenaient légionnaires de plein droit,mais cette récompense restait strictement militaire.Ainsi ,recevoir après l'epee du général FUGIERES,l'épée même de l'empereur, c'était pour Dominique LARREY joindre à la plus grande gloire du jour le plus héroïque de sa carrière chirurgicale,le plus grand honneur qui pouvait être rendu au SOLDAT"

Le baron LARREY,chirugien de NAPOLÉON
par le docteur André Soubiran (1958)

Drouet Cyril

Re: Santé : Larrey

Message par Drouet Cyril » 28 août 2004, 10:03

Bonjour,

Si je ne m'abuse, l'épée d'Eylau est au musée du Val-de-Grâce.

Salutations respectueuses.

le sabreur

Re: Santé : Larrey

Message par le sabreur » 29 juin 2015, 09:18

Bonjour à tous, :salut:
Je partage avec ceux qui le souhaitent mon article de vulgarisation sur le service de santé dans la Grande Armée:
http://www.histoire-pour-tous.fr/histoi ... oleon.html

Image

Marc Morillon

Re: Santé : Larrey

Message par Marc Morillon » 05 août 2015, 12:03

Bonjour "Le sabreur".
Je suis intrigué par la photo de la "trousse de chirurgien" qui figure sur votre page. J'en connais en effet une identique dans une collection privée, intitulée "carquois" de chirurgien.
Pouvez vous nous donner l'origine de cette image?
Marc

le sabreur

Re: Santé : Larrey

Message par le sabreur » 19 août 2015, 15:24

Bonjour,
Cette trousse de chirurgie militaire est bien un carquois, car portée en bandoulière.
Vous pouvez la retrouver sur le site des musées normands:
http://musees.crihan.fr/dossier2.php3?l ... ticle=1092
Cordialement.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Santé psychique
    par Cyril Drouet » 11 juin 2019, 13:04 » dans Livres - Revues - Magazines
    11 Réponses
    249 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    14 juin 2019, 10:53
  • SANTÉ : Témoignages de médecins
    par Peyrusse » 20 juil. 2017, 21:28 » dans Livres - Revues - Magazines
    7 Réponses
    570 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    10 janv. 2018, 18:37
  • [ Napoléonothèque ] Place à Monsieur Larrey, chirurgien de la garde impériale
    par Cyril » 05 nov. 2017, 13:51 » dans Napoléonothèque
    5 Réponses
    212 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    09 nov. 2017, 16:40
  • [ Napoléonothèque ] Le service de santé aux armées de la Révolution à l'Empire
    par L'âne » 24 oct. 2017, 19:06 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    111 Vues
    Dernier message par L'âne
    24 oct. 2017, 19:06