Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Maria Kel

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Maria Kel »

Une amie a partagée un article très intéressant.

Le livre "100 chats qui ont fait l'Histoire" raconte que pour enrayer l'épidémie de peste qui décimait son armée en Palestine, Napoléon avait utilisé tout une escouade de félins qui éliminèrent les rats responsables de la maladie. :razz:

J'en connais une qui sera ravie :lol:

barthelemy

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par barthelemy »

je suppose que c'est sur votre propre blog Maria ?

il faut y montrer patte blanche... :lol:

J'ignore si cette histoire est authentique, par contre on sait que depuis l'Antiquité les Anciens Egyptiens utilisaient les chats pour chasser les rats et souris infestant les greniers à grains... c'est peut-être d'ailleurs pour cela que le chat a été sacralisé et qu'une quantité industrielle a été momifiée... :salut:

C'est sauf erreur pour ses qualités de chasseur que les Romains rapportèrent le chat en Europe

Bastet

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Bastet »

" Pendant toute la période de l’Egypte ancienne, le chat a toujours été traité avec les plus grands égards.Domestiqué très tôt, entre le XXXème et le XXème siècle avant notre ère. Il était considéré comme bien plus qu’un simple animal de compagnie. Pour les plus pauvres, le chat était tellement important que, même en période de famine, ils préféraient mourir de faim plutôt que, ne serait-ce qu’envisager, manger cet animal. Hérodote rapporte même dans ses écrits que « quand la maison flambe, personne n’éteint l’incendie, seuls les chats comptent ». Pour les personnes plus riches, le félin est plutôt considéré comme la distraction la plus prisée et la plus réconfortante....." .

Le chat était sacralisé dans l'Egypte antique comme symbole protecteur ...En 2008 on a découvert dans un cimetière des squelettes de chats vieux de 9 500 ans...

Chateaubriand vécut entouré de chats. Il revint d'un séjour au Vatican avec Micetto, le chat du Pape Léon XII, qui le lui confia avant de mourir. Dans "Les mémoires d'Outre-tombe", Chateaubriand écrit qu'il "cherche à faire oublier [à Micetto] l'exil, la chapelle Sixtine et le soleil de la coupole de Michel-Ange sur laquelle il se promenait, loin de la terre...".Très fier de son chat, il le présentait à ses visiteurs.
Son épouse fondatrice de l’institution religieuse caritative, “l’Infirmerie Marie-Thérèse”, emmenait Micetto y séjourner, entouré des pensionnaires, dans un cadre champêtre.....C’est là qu’il mourut.
Dans son enfance Chateaubriand aurait rencontré un chat fantôme au château de Combourg où il passa ses premières années.....

Le chat "circule comme il lui plaît, visite son domaine à son gré, peut se coucher dans tous les lits, tout voir et tout entendre, connaître tous les secrets, toutes les habitudes ou toutes les hontes de la maison. Il est chez lui partout, pouvant entrer partout, l'animal qui passe sans bruit, le silencieux rôdeur, le promener nocturne des murs creux." ( Maupassant)

"( Le chat). Son indépendance vis-à-vis de son maître, sa présence affectueuse mais intermittente, ses disparitions énigmatiques suivies de réapparitions mystérieuses, la faculté qu'il a de pouvoir marcher parmi les livres et les encriers sans rien déranger, tout cela en fait le compagnon idéal de l'écrivain. Baudelaire l'a écrit mieux que personne." "écrit Michel Tournier, disparu récemment, dans Célébrations...

"Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.

Amis de la science et de la volupté,
Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ;
L’Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin ;

Leurs reins féconds sont pleins d’étincelles magiques,
Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques."

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

Quant au rôle qu'ils auraient joué en Egypte c'est une autre histoire :lol:

:salut:

la remonte

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par la remonte »

Soumise, Felimare, Gazette, Lucifer (forcément, chez un cardinal… ) , Lodoïska, Pyrame, Thisbée (ces deux derniers sont des amants de la mythologie grecque), Serpolet, Rubis. Il en manque ... Richelieu en avait 14 . 13 aurait été mieux en accord avec son roi .
Le rôle des chats dans la société tournait autour des rats et des souris ; grands fléaux des réserves de tous genres .
Ce qui peut déboucher sur un sujet plus large ( en rapport avec nos pigeonniers :) ) comment conservait -on les denrées à cette époque ?

Maria Kel

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Maria Kel »

La conserve de verre date de 1795 et il n'est pas impossible qu'elle ait été utilisée dans notre armée. Sinon peut-être que le blé et farine étaient transportés par sacs, que les rats rongeaient. :razz:

Mais les vêtements attirent aussi les rats. La peste de 1720 qui ravagea Marseille vient d'une cargaison de textiles qui venaient du Liban et de Syrie. :?

Quoiqu'il en soit, tout le monde dit que Napoléon n'aimait pas les chats, certains disent même qu'il en avait une peur bleue, il avait toute une armée de félins à son service en Orient. :lol:

Bastet

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Bastet »



Voici ce qu'en disait un forumeur une remarque qui me semble fort juste

" Il est vrai que l'on dit à loisir ici et là que Napoléon n'aimait pas les chats, les détestait même, voire en avait la phobie. Le problème, c'est que lorsque l'on creuse un peu la question, la démonstration devient fort aride.
En somme, il ne suffit pas simplement de dire, écrire ou répéter que "Napoléon n'aimait pas les chats, les détestait même, voire en avait la phobie", pour que cela soit vrai. Il faut pour cela des éléments allant en ce sens. C'est indispensable, que l'on soit néophyte ou passionné de la période napoléonienne. " :mrgreen:

Bastet

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Bastet »

Le Chat

Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.

Guillaume Apollinaire

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3330
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Cyril Drouet »

Sur son blog, Maria kel (http://mariakelhistoire.over-blog.com/2 ... oleon.html) a écrit ceci à propos de la campagne de Syrie :


"Voulant garantir la salubrité à ses hommes encore non touchés, [Bonaparte] décide de lâcher des chats dans son campement. Ceux-ci éradiquent les rongeurs, et du même coup enrayent la peste. "



Comme Maria Kel est membre du forum, je me permets de la citer et de lui demander (mais aussi à tout autre ayant quelque connaissance sur le sujet) quelle sont les sources primaires parlant d'un tel ordre et des conséquences de cette supposée directive.

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 661
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par Napolitaine »

Je donne ma langue au chat.

Je n'ai jamais vu cela dans un bouquin (?)
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

William Turner

Re: Chats : Les chats de la campagne d'Egypte

Message par William Turner »

Cyril Drouet a écrit :
23 oct. 2017, 09:26
quelles sont les sources primaires
Il n'y en a pas. A l'époque de Napoléon, personne ne savait que la peste était propagée par la piqûre des puces du rat. Cette découverte médicale est largement postérieure à l'époque de Napoléon puisqu'elle est le fait de Paul-Louis Simond en 1898 après l'identification du bacille par Alexandre Yersin en 1894.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Reliques de la campagne d'Egypte
    par Demi-solde » 07 oct. 2018, 09:54 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    810 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    07 oct. 2018, 11:59
  • La Campagne d'Egypte numérisée
    par Joker » 05 oct. 2019, 20:09 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1057 Vues
    Dernier message par Joker
    05 oct. 2019, 20:09
  • Bonaparte, la campagne d'Egypte (1/2) - La conquête
    par L'ARCHEONAUTE » 12 avr. 2017, 09:14 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    3050 Vues
    Dernier message par la remonte
    03 juil. 2017, 10:25
  • La campagne d'Egypte sur ARTE
    par Joker » 19 avr. 2017, 17:51 » dans L'actualité napoléonienne
    12 Réponses
    1515 Vues
    Dernier message par le sabreur
    02 mai 2017, 11:40