5 mai 1821. "Sa gloire appartient à toute la race humaine"

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Barthélemy

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Barthélemy » 05 mai 2018, 00:47

Commémoration demain soir à 17H aux Invalides :salut:

(j'y serai, en ce qui me concerne)

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1079
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Général Colbert » 05 mai 2018, 01:12

Trop loin de Paris, en temps et difficultés de liaison. J'ai participé une fois avec le Dixième Escadron, quand j'étais en région parisienne.

Barthélemy

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Barthélemy » 05 mai 2018, 01:41

Peyrusse a écrit :
05 mai 2018, 00:08
« On croyait généralement que Napoléon avait été empoisonné par le gouverneur de Sainte-Hélène, par ce sir Hudson Lowe qui commandait à Caprée [Capri], lorsque je m’emparai de cette île [en 1808]. Mais aujourd’hui il paraît certain que l’Empereur a succombé sous l’influence d’un climat malsain, sous le poids des chagrins, des dégoûts, des vexations sans nombre et des privations de tout genre qu’on lui a fait supporter […] La politique anglaise est plus odieuse et plus criminelle que celle des anciens dominateurs du monde !

Hudson Lowe est un geôlier et un bourreau en uniforme brodé. »

Général LAMARQUE (« Mémoires et souvenirs. Publiés par sa famille », tome I, 1835).[/color]
cette légende de l'empoisonnement vient peut-être, involontairement et dans une certaine mesure, de Napoléon lui-même :

"je meurs, assassiné par l'oligarchie anglaise et son sicaire"

:salut:

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 800
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Cyril » 05 mai 2018, 08:00

Je ne sais jamais quoi écrire en ce jours anniversaire, car c'est une passion pour moi que l'Empereur et ceux qui l'ont entouré.
Je crois qu'il serait content d'une chose: c'est qu'il fait partie de l'Histoire et n'est pas près de sombrer dans l'oubli

Vive l'Empereur!!!
Qu'il repose en paix...
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Bernard » 05 mai 2018, 08:54

Le 5 mai, c'est aussi l'ouverture des états généraux de 1789 sans lesquels rien de tout cela ne serait arrivé...

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 650
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Napolitaine » 05 mai 2018, 10:39

197 ans d'immortalité :salut:
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Royal Scot's Guard » 05 mai 2018, 11:19

Napolitaine a écrit :
05 mai 2018, 10:39
197 ans d'immortalité :salut:
Et ce n'est pas fini !
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Peyrusse

"Mes réflexions en apprenant la mort de Sa Majesté"

Message par Peyrusse » 05 mai 2018, 12:16

"Paris, 20 mars [année laissée en blanc].

« Napoléon fut appelé grand… A peine âgé de vingt-sept ans, pareil à un torrent, il précipita sa course impétueuse du haut des Alpes dans les belles plaines d’Italie. Ces champs, illustrés par les victoires d’Annibal et de Marius, reçurent un nouvel éclat de ses trophées.

Empereur des Français, il subjugua le monde. Les rois de la Terre l’entouraient tous et formaient un cortège brillant qui annonçait sa présence. Ses armées assiégeaient Cadix. Quelque temps après, la victoire les conduisait jusque sous les murs de Moscou. Tant de prospérités ne pouvaient durer. Invincible jusque-là, la nature se chargea du soin de venger ses ennemis. Les glaces de l’hiver lui enlevèrent la plus belle armée qu’on eût vue sous le soleil. En une nuit tout changea.

L’étoile de l’Empereur, qui jusqu’alors avait jeté de si vifs rayons, commença à pâlir. Le monde s’ébranla ; des nuées de barbares l’entourèrent. Semblable à un gladiateur, qui, au milieu de l’arène couvert de blessures, porte des coups à tous ses rivaux et les menace encore avant de tomber, l’Empereur les anéantit partout où il put les atteindre.

L’Europe conservera un souvenir éternel de ses désastres et de ses victoires. Mais enfin l’Empereur était homme : il fallut céder à la fortune…

Retiré dans son palais de Fontainebleau, conservant pour tout bien son grand nom, abandonné de tous, il sut encore se faire craindre et respecté.

Il signa son abdication à Fontainebleau. Qui n’admirerait pas les desseins admirables de la Providence sur la destinée des hommes, quand on songe, que dans ce même palais dans cette même salle où l’Empereur signa son abdication, S.M. avait voulu forcer le pape Pie VII à renoncer à son trône. Pouvait-il prévoir que vaincu, abandonné de tous, il abdiquerait sa puissance et verrait le papa entrer dans Rome, rétabli par les Russes et les Anglais qui brûlaient naguères le pape en effigie ?

C’est dans la cour de ce palais que l’Empereur se vit dans cette première période entouré de ses vieux soldats.

Qui pourrait peindre la douleur qui oppressait dans ce moment l’âme de l’Empereur à la vue de ces hommes intrépides qui, dans cent batailles, avaient contemplé de si près la mort sans rien craindre, versant des larmes à son départ, l’entourant de leurs armes, courbant, leur drapeau sur sa tête !

L’Empereur s’arracha de leurs bras… Il partit !

Un an s’était à peine écoulé. L’Empereur revint. Tout se souleva sur son passage. Le monde s’ébranla encore une fois pour le vaincre. La France épuisée par tant de guerres ne put résister à tant d’ennemis. Nouveau Thémistocle, Napoléon allait s’asseoir au foyer du peuple britannique, mais ce peuple égoïste le relégua sur un rocher désert au milieu de l’Océan.

Cinq ans après l’Empereur n’existait plus. Quelques pieds de terre recouvraient celui à qui le monde n’avait pu suffire ! "

Guillaume PEYRUSSE.


Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2518
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par L'âne » 05 mai 2018, 14:14

Et le 5 mai 1821 était un samedi !
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Turos M. J.
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
Messages : 389
Enregistré le : 21 juil. 2017, 17:10
Localisation : Varsovie Pologne

Re: ★•☆ 5 MAI 1821...★•☆

Message par Turos M. J. » 05 mai 2018, 15:16

VIVE l'EMPEREUR !
...toujours dans ma mémoire et dans mon coeur

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • 5 mai 1821
    par la remonte » 05 mai 2017, 17:42 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    370 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    06 mai 2017, 16:57
  • Napoléon Bonaparte - Correspondance générale - Tome 15 : Les chutes 1814-mai 1821 ; Supplément (1788-1813)
    par Eric LM » 03 mai 2018, 15:00 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    4 Réponses
    405 Vues
    Dernier message par Maldonne
    30 déc. 2018, 15:57
  • Les décorations de Napoléon à Saint Hélène. 1815-1821.
    par Raoul Jacques » 15 janv. 2019, 16:49 » dans Salon Ier Empire
    1 Réponses
    139 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    09 févr. 2019, 22:42
  • [HUSSARDS] Hussards à pied de mai 1800 à mai 1801
    par C-J de Beauvau » 07 avr. 2018, 07:57 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    10 Réponses
    484 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    08 avr. 2018, 19:13
  • À la gloire de la Grande Armée
    par Bernard » 04 mars 2018, 19:52 » dans Salon Ier Empire
    8 Réponses
    365 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    06 mars 2018, 22:46