[EGYPTE] Après Bonaparte

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

O.Godeille

[EGYPTE] Après Bonaparte

Message par O.Godeille » 15 janv. 2015, 11:10

Bonjour,

après la destruction de l'armée ottomane à la 2ème bataille d'Aboukir, les Anglais auraient communiqué aux Français des journaux (français ou anglais) décrivant la situation critique de la France (et les infidélités de Joséphine?), pour inciter Napoléon à négocier son retour et celui de son armée.

Celui-ci partit brusquement avec une poignée d'hommes, surprenant ses subordonnés comme ses adversaires, et Ganteaume choisit une route maritime peu fréquentée (car contraire aux vents dominants) au large de la Libye, déjouant les patrouilles anglaises qui eux surveillaient les détroits et la route commerciale classique par la mer Ionienne et la Sicile.

Pas de connivence des Anglais là-dedans, ils ne se seraient certainement pas privés d'intercepter un général aussi déterminant pour la France.

Les vents sont trop irréguliers et les routes maritimes trop variées en Méditerranée pour un contrôle complet.
Toutes les reconnaissances anglaises y ont été fautives: Nelson fera le trajet Toulon-Syracuse-Egypte-Egée-Syracuse avant Aboukir. Puis Toulon-Syracuse-Gibraltar-Antilles-Gibraltar avant Trafalgar.

Cordialement,

Jean

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Égypte : Après Bonaparte

Message par Cyril Drouet » 19 juil. 2017, 16:29

Le Briquet a écrit :
19 juil. 2017, 14:39
Sait-on quelle était la position du Premier Consul quant au sort du corps expéditionnaire ?
Avait-il réellement espoir qu'il se maintienne ?
On peut à ce sujet se référer à la lettre que Bonaparte écrivit à Kléber avant son départ d’Egypte :
« Vous savez apprécier aussi bien que personne, Citoyen Général, combien la possession de l'Egypte est importante à la France. Cet empire turc, qui menace ruine de tous côtés, s'écroule aujourd'hui, et l'évacuation de l'Egypte par la France serait un malheur d'autant plus grand que nous verrions, de nos jours, cette belle province en d'autres mains européennes. »

Malgré tout, le futur ex-général en chef de l’Armée d’Orient savait bien que la situation dans laquelle allait se trouver Kléber était délicate. D’autres options étaient donc envisageables :
« Si, par des événements incalculables, toutes les tentatives étaient infructueuses, et qu'au mois de mai vous n'ayez reçu aucun secours ni nouvelles de France, et si, cette année, malgré toutes les précautions, la peste était en Egypte et vous tuait plus de 1 500 hommes, perte considérable, puisqu'elle serait en sus de celle que les événements de la guerre vous occasionneraient journellement, je pense que, dans ce cas, vous ne devez point vous hasarder à soutenir la campagne prochaine, et que vous êtes autorisé à conclure la paix avec la Porte Ottomane, quand bien même l'évacuation de l'Egypte devrait en être la condition principale. Il faudrait simplement éloigner l'exécution de cette condition, si cela était possible, jusqu'à la paix générale. »

Bonaparte terminait sa lettre par ces mots :
« Je serai d'esprit et de cœur avec vous; vos succès me seront aussi chers que ceux où je me trouverais moi-même, et je regarderai comme mal employés tous les jours de ma vie où je ne ferai pas quelque chose pour l'armée dont je vous laisse le commandement, et pour consolider le magnifique établissement dont les fondements viennent d'être jetés. »

Ainsi, le 4 janvier 1800, le Premier Consul ordonnait à Bruix :
« L'escadre commandée par le vice-amiral Bruix et composée des vaisseaux le Dix-Août, le Jean-Bart, le Tourville, la Constitution, le Cisalpin, le Tyrannicide, le Jemmapes, l'Indomptable et le Formidable, ainsi que les frégates désignées par le ministre de la marine et des colonies, se rendra le plus promptement possible en Egypte.
Arrivée sur les côtes de ce pays, elle ne pourra y séjourner plus de trois jours. Si le temps est favorable, ils seront employés à mettre à terre l'état-major et les troupes de terre embarqués sur l'escadre, ainsi que les secours de tout genre que le Gouvernement
envoie à l'armée d'Orient. »

Le Briquet

Re: Égypte : Après Bonaparte

Message par Le Briquet » 19 juil. 2017, 16:37

L'ordre a été exécuté ?

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Égypte : Après Bonaparte

Message par Cyril Drouet » 19 juil. 2017, 19:03

L’escadre de secours (7 vaisseaux et 2 frégates, avec 5000 soldats) placée finalement sous le commandement de Ganteaume ne parvint à quitter Brest que le 23 janvier 1801. Elle franchit le détroit de Gibraltar le 9 février, mais finalement remonta vers le nord le 15, pour entrer à Toulon le 18 afin d’y laisser une frégate avariée. Ayant appareillé, Ganteaume revint cependant dès le lendemain dans ce dernier port, ne voulant pas livrer bataille contre les forces de Warren.
Alors que 18 000 Anglais avaient débarqué à Aboukir le 8 mars, Ganteaume ne reprit la mer que le 19 du même mois, pour revenir (après l’abordage de deux vaisseaux et avoir échappé à Warren) le 5 avril. L’escadre quitta à nouveau Toulon le 26 avril. Après une opération sur l’île d’Elbe, ses équipages étant décimés par le typhus, Ganteaume renvoya à Toulon 3 vaisseaux à effectifs réduits et ne conserva que 4 vaisseaux, une frégate, une corvette et deux transports. Ce fut avec cette force navale que Ganteaume parvint au large d’Alexandrie le 5 juin. Il erra pendant une dizaine de jours face aux côtes à la recherche d’un point de débarquement favorable, avant de stopper face à Derna, soit à 400 milles à l’ouest d’Alexandrie. Finalement alerté de l’arrivée de l’escadre de Keith, Ganteaume abandonna tout espoir de descente et retraita vers Toulon où il entra 23 juillet. Belliard avait capitulé au Caire le 27 juin et Menou devait finalement le faire à Alexandrie le 31 août...

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Égypte : Après Bonaparte

Message par Cyril Drouet » 20 juil. 2017, 10:42

Ganteaume resta fort éloigné d’Alexandrie qui était bloqué par les forces de Keith. Un débarquement n’était pas prévu dans l’anse du Marabout. Le 6 juin, Ganteaume navigua entre la pointe d’Albaro et le cap Durazzo, et se trouvait le lendemain à environ à 36 lieues à l’ouest d’Alexandrie.
La mer devenant de plus en plus mauvaise, le projet de descente fut abandonnée et l’escadre reprit la mer en direction de Rhodes avant de descendre sur Derne après avoir contourné Crète.

barthelemy

Re: Égypte : Après Bonaparte

Message par barthelemy » 14 août 2017, 22:29

Merci Cyril Drouet pour tous ses détails sur les tentatives de secours apportés à l'armée d'Orient...

Je savais que Bonaparte ne s'était pas désintéressé totalement de l'Egypte une fois de retour en France, et que l'envoi d'une escadre avait été ordonné, mais j'en ignorais les modalités exactes (je pensais que celle-ci-ci n'avait pas atteint son but en raison d'une mer houleuse)

"Tout est perdu for l'honneur" avait dit François 1er.... cela est le cas ici, tout aura été tenté pour secourir l'Armée d'Orient, et pour Ganteaume, parvenir jusqu'au large d'Alexandrie avec la croisière anglaise aux trousses, c'était déjà pas si mal... ;)

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Égypte : Après Bonaparte

Message par Cyril Drouet » 21 août 2017, 23:42

Quelques bâtiments parviendront par la suite sur les côtes égyptiennes ; les renforts seront cependant bien maigres : 700 hommes environ.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sabre de Bonaparte en Égypte
    par L'âne » 19 sept. 2018, 12:35 » dans Objets napoléoniens
    13 Réponses
    1517 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    06 nov. 2018, 13:48
  • Bonaparte, la campagne d'Egypte (1/2) - La conquête
    par L'ARCHEONAUTE » 12 avr. 2017, 09:14 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    2866 Vues
    Dernier message par la remonte
    03 juil. 2017, 10:25
  • Les Bonaparte & l'Egypte : conférence
    par Joker » 05 nov. 2019, 19:27 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    19 Vues
    Dernier message par Joker
    05 nov. 2019, 19:27
  • [ Napoléonothèque ] L'invention politique de l'événement - Bonaparte, l'Égypte
    par L'âne » 22 oct. 2017, 08:22 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    361 Vues
    Dernier message par L'âne
    22 oct. 2017, 08:22
  • Desaix en Egypte – Le conquérant de Bonaparte, juillet 1798
    par Eric LM » 24 juin 2019, 11:09 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    557 Vues
    Dernier message par Eric LM
    24 juin 2019, 11:09