Pertes humaines : Les morts des batailles

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

innocenti

PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par innocenti »

Transport des corps


L’ordre des matières, qui ne se concilie pas toujours avec la convenance morale des rapprochements nous amène à parler ici au transport des cadavres sur les navires de la marine.
Quelquefois, à bord des bâtiments, le désir pieux de donner aux corps des marins décédés une sépulture autre que celle de la mer, porte à les conserver deux ou trois jours.
Cette mesure exceptionnelle qui n’est guerre que pour le commandant ou les officiers, ne peut être justifiée que par des chances infiniment prochaines d’arriver dans un port, et le médecin du bâtiment est le seul juge compétent de cette question et seul il peut émettre à ce propos un avis autorisé.
Il doit prendre les précautions, les plus minutieuses, employer tous les moyens de conservation dont ils disposent, et suivre d’heure en heure les progrès de la décomposition cadavérique pour indiquer à concilier avec une plus longue conservation du cadavre.
Les mesures à adopter sont les suivantes.
Le cadavre doit être placé dans un entourage aéré. On l’arrose fréquemment ainsi que le linceul qui le recouvre, d’un liquide désinfectant, de liqueur de Labarraque par exemple, les ouvertures organiques sont obturées par des tampons de coton trempés dans une solution arsenicale, et des aspersions fréquentes de la cabine ou il se trouve le maintiennent dans une température peu élevée.
Aussitôt que le délai légal est exprimé, les cavités sont ouvertes, on en extrait les viscères et on les renferme dans des bocaux contenant de l’alcool mélangé de Deutochlorure de mercure, dans le cas ou l’on tient à en opérer la conservation.
L’immersion complète des corps dans des pièces pleine d’eau de vie ou de rhum était quelque fois pratiquée. On n’ignore pas que c’est de cette manière qu’on a rapporté dans leur patrie les restes mortels de Nelson et du général Leclerc.
:salut:
Route Napoleon

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par Route Napoleon »

:salut: Très intéressant, on l'a vu pour le transport du corps du maréchal Lannes,
de Vienne à Strasbourg...
Pique51

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par Pique51 »

XXX
Christophe

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par Christophe »

Cher Pierre-Yves, c'est plutôt le colonel Morland (né en 1771) qui fut tué à Austerlitz. Voir la notice qui lui est consacrée dans le "Dictionnaire des colonels de Napoléon" , de Bernard et Danielle Quintin (SPM, 1996, p.635).
la remonte

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par la remonte »

" Nelson 's blood " :) on dit que des petits malins auraient carotté le tonneau de l'amiral pour boire le rhum sans savoir qu'il était dedans :lol:
" le gin est l'âme profonde de l' Anglais " Wellington .
O.Godeille

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par O.Godeille »

Georges Blond ("la grande armée") cite le cas d'un officier français décédé, renvoyé en France dans un tonneau d'alcool, et arrivé parfaitement conservé mais affublé d'une énorme paire de moustache poussée post-mortem.
Je n'ai pas la référence sous la main.

Et il y a le cas de la translation des restes de St Hélène à Paris dans des cercueils scellés.

Cordialement,

Olivier
Bessières

Re: PERTES HUMAINES : Transport des corps

Message par Bessières »

Bonsoir,
c’est justement le cas du brave Morland, mort de suite de ses blessure fut ramené dans un tonneau de rhum et à l’ouverture on vit que les moustaches avaient considérablement poussé.
:salut:
Dominique T.

Pertes humaines : Les morts des batailles

Message par Dominique T. »

Les fiches des soldats ayant servi sous l'Empire devaient être mises en ligne pour le 2 décembre 2004 sur le site

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... /index.php

mais cela n'a pas été fait et depuis, on n'en parle plus...

Sinon http://www.servicehistorique.sga.defens ... istes.html

Pour la LH, il y a la base Léonore

http://www.culture.gouv.fr/public/mistr ... 4%24%2534P


Pour les Médaillés de Ste-H :

http://www.stehelene.org/php/accueil.php?page=8&lang=fr
cousette

Re: Pertes humaines : Les morts des batailles

Message par cousette »

Bonjour,

Il existe un ouvrage datant de la fi du 19éme consacré aux officiers mort sous l'empire.

Il doit être trouvable sur Gallica.
Dominique T.

Re: Pertes humaines : Les morts des batailles

Message par Dominique T. »

Vous parlez du Martinien.

MARTINIEN, Aristide, Tableaux par corps et par batailles des Officiers tués et blessés pendant les guerres de l'Empire (1805-1815), Editions militaires européennes, Paris (Réédition)

Le "Martinien" est disponible sur Gallica http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k503971d.r=.langFR avec sa partie supplémentaire
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... ide.langFR
Pour d'autres sources
http://napoleon-monuments.eu/Napoleon1e ... raphie.htm
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Revue Sciences Humaines : Les Grands Mythes de l'Histoire de France
    par L'âne » » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    371 Vues
    Dernier message par L'âne
  • Pertes de l'armée de terre sous le premier Empire
    par C-J de Beauvau » » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    1 Réponses
    165 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • la carte de Minard sur les pertes en Russie
    par fanacyr » » dans L'actualité napoléonienne
    8 Réponses
    1183 Vues
    Dernier message par Moundir Pacha
  • “Les douze morts de Napoléon”
    par Joker » » dans Livres - Revues - Magazines
    7 Réponses
    411 Vues
    Dernier message par Joker
  • GÉNÉRAUX MORTS AU CHAMP D HONNEUR
    par Pierremig » » dans Napoléon à travers les Arts
    14 Réponses
    3084 Vues
    Dernier message par Jamin de Bermuy