Batailles : EYLAU (8 février 1807)

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

La paille au nez

Message par La paille au nez »

Bonjour,

C'est bien Bessières qui commandait la cavalerie de la Garde impériale.

La cavalerie légère du 3e corps de Davout était aux ordres de Marulaz;
La cavalerie du 4e corps de Soult était aux ordres de Guyot;
La cavalerie légère du 7e corps d'Augerau était aux ordres de Durosnel;

La réserve de cavalerie était aux ordres de Murat comme dit précédemment. Elle était composée de:

- 1er division de cuirassiers, Nansouty.
- 2e division de cuirassiers, d'Hautpoul
- 1er division de dragons, Klein
- 2e division de dragons, Grouchy
- 3e division de dragons, Milhaud
- 4é division de dragons, Sahuc
- 3e brigade, Bruyères (division Lasalle)

LPN :salut:
LaBûche

EYLAU

Message par LaBûche »

Bonsoir,
hors toute polémique, pour vous Murat a chargé avec combien de cavaliers, Garde comprise, lors de la bataille d'Eylau ? Et la question sous- jacente, est-ce vraiment la plus grande charge de l'Empire ou d'autre bataille comme Eckmülh, La Moskowa, ou encore Waterloo ?

J'ai encore lu le chiffre fantasmagorique de 15 000 hommes...

Bonne réponse
LaBuche
la remonte

Re: EYLAU

Message par la remonte »

Bonjour , un escadron étant composé en moyenne de 140 hommes , on arrive à peu prés à ce chiffre puisque Murat lança 80 (voire 90 d'après Marbot ) escadrons derrière lui .
La cavalerie française qui a beaucoup souffert de la campagne de 1806 a pu trouver de bonnes remontes en Prusse , on peut penser qu'à Eylau les effectifs étaient complets .
Il est par contre difficile d'imaginer un tel déploiement .
Surcouf 35

Re: EYLAU

Message par Surcouf 35 »

Question pour laquelle je sollicite votre indulgence : L'Histoire du Colonel Chabert de Balzac est-elle une légende totale ou inspirée d'un véritable personnnage...De plus comme j'ai pu le voir dans le très mauvais Napoléon avec Jaquouille, l'issue favorable de la bataille a t-elle été le fait essentiellement de l'arrivée en renfort des troupes de Ney alors que les charges de cavalerie se multipliaient avec rage ?
ACL Lasalle

Re: EYLAU

Message par ACL Lasalle »

Pour donner une idée de la charge des "80 escadrons" de Murat, qui répondait selon la légende à l'invective de l'Empereur à son sabreur de Maréchal "Nous laisseras tu dévorer par ces gens là", je vous conseille de regarder le film Le Retour du Roi (dernier épisode de la trilogie du seigneur des anneaux par Jackson) et surtout la charge des rohirrim lors de la bataille des Champs du Pelennor. Lors des bonus, Peter jackson revient sur les moyens mis en oeuvre pour réaliser cette scène incroyable. Il parle ainsi d'un effectif de 5 000 chevaux... Scène extrêmement impressionnante. Imaginez donc ce qu'aurait put être une charge comprenant le double en unité, c'est à dire celle d'Eylau (si elle a bien eu lieu)
La grogne

Re: EYLAU

Message par La grogne »

"L'Histoire du Colonel Chabert de Balzac est-elle une légende totale ou inspirée d'un véritable personnnage..."

A Eylau, Marbot se retrouve dans une situation semblable à celle du Colonel Chabert. Il raconte que blessé par un coup de baionnette au bras et fortement étourdi par le passage d'un boulet qui emporte une corne de son chapeau, il est laissé pour mort sur le champ de bataille :

"...étendu sur la neige parmi des tas de mort et de mourants, ne pouvant me mouvoir d'aucune façon, je perdis insensiblement et sans douleur le sentiment de moi-même...Enfin, je m'évanouis complètement sans être ranimé par le grand fracas que les quatre-vingt dix escadrons de Murat allant à la charge firent en passant auprès de moi...! J'estime que mon évanouissement dura quatre heures, et lorsque je repris mes sens, voici l'horrible position dans laquelle je me trouvait : j'étais complètement nu, n'ayant plus que mon chapeau et ma botte droite. Un soldat du train me croyant mort, m'avait dépouillé selon l'usage, et voulant m'arracher la seule botte qui me restât, me tirait par une jambe, en m'appuyant un de ses pieds sur le ventre ! Les fortes secousses que cet homme me donnait m'ayant sans doute ranimé, je parvins à soulever le haut de mon corps...le soldat du train détourna la tête et s'éloigna avec mes effets, sans qu'il me soit possible de lui adresser une seule parole,...Si du moins me disais-je on ne m'avait pas dépouillé, quelqu'un des nombreux individus qui passent auprès de moi, remarquant les tresses d'or dont ma pelisse est couverte, reconnaîtrait que je suis aide de camp d'un maréchal et me fairaient peut-être transporter à l'ambulance; mais en me voyant nu, on me confond avec les nombreux cadavres dont je suis entouré..." (Mémoires de Marbot, Tome 1, chap. XXXIV, Plon ed. 1891)

Marbot doit son salut à un valet du maréchal Augereau qui reconnaissant la pelisse fantaisie et la montre de l'aide de camp se fait conduire jusqu'à lui par le soldat du train.

Balzac aurait-il eu vent de cette histoire ?...
LaBûche

Re: EYLAU

Message par LaBûche »

salut,
Certes la remonte s'est faite en Prusse, mais les recrues arrivaient au compte goutte, on est à la fin de la campagne d'hiver et dans la semaine précédant Eylau, Murat envoya au massacre ses divisions dans plusieurs engagement... Donc malgré tout pouvaient-ils être 140 par escadron. et si on prend le chiffre de 60 escadron, cela fait près de 17 régiments qui ont chargé plus les deux de la garde. En 1807, les régiments sont encore à trois escadrons de guerre. :roll: :roll:

Plusieurs source disponibles au musé de l'armé avancent un chiffre plus raisonnable de 4 à 5 milles sabres pour la ligne, c'est à dire les dragons et cuirassiers, et environ 1500 pour la garde...

Bonne méditation à tous :salut:
Surcouf 35

Re: EYLAU

Message par Surcouf 35 »

ZZZ
Lejeune

Re: EYLAU

Message par Lejeune »

j'ai lu que murat avais charger avec 10 000 hommes
cordialement
Tibule

Re: EYLAU

Message par Tibule »

Voilà quelques infos sur cette charge mythique que l'on peut trouver dans l'excellent HS de Tradition sur la Campagne de Pologne.

Les divisions qui y participent sont:

-la division de cuirassiers d'Hautpoul: 1.900 sabres
-la division de dragons Klein: 2.000 sabres
-la division de dragons Grouchy:2.200 sabres
-la division de dragons Beaumont: 3.100 sabres
-une partie de la division de cavalerie de la Garde: 1.500 sabres

Au total, environ 10.700 cavaliers participent à cette charge monumentale.
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Lettre de Napoléon à Marie Walewska - Eylau, 8 février 1807
    par Joker » 08 févr. 2020, 19:49 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    177 Vues
    Dernier message par Amie du Soleil
    10 févr. 2020, 00:00
  • lettre à Marie Waleska-9 février 1807
    par d'hautpoul » 09 févr. 2020, 18:12 » dans Espace visiteurs
    3 Réponses
    209 Vues
    Dernier message par Bassompierre
    10 févr. 2020, 17:20
  • Voyage à EYLAU
    par Thierry CHOFFAT » 05 janv. 2017, 13:35 » dans L'actualité napoléonienne
    35 Réponses
    5025 Vues
    Dernier message par la remonte
    20 janv. 2017, 10:57
  • La première invasion du Portugal par l'armée napoléonienne : 1807-1808
    par Eric LM » 03 oct. 2017, 14:11 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    1 Réponses
    354 Vues
    Dernier message par Eric LM
    18 oct. 2017, 18:48
  • Influence sur les Iles Ioniennes (1877-1879 et 1807-1814)
    par Gordana » 27 janv. 2020, 09:28 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    348 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    27 janv. 2020, 12:38