VEXILLOLOGIE : Aigles prises en Russie

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

chandon

MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par chandon »

Bonjour à tous.
J'ai lu que Napoléon a ordonné à Mortier faire sauter le Kremlin avant de sortir de Moscou. A-t-il accompli cet ordre? Qui est passé?
Merci
Drouet Cyril

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par Drouet Cyril »

Napoléon à Mortier, 18 octobre 1812 :
« Un chef de bataillon d'artillerie est chargé d'incendier le Kremlin en cas d'ordre ; qu'il étudie bien sa besogne. »

Napoléon à Maret, 19 octobre :
« L'armée est en marche ; on se décidera demain à faire sauter le Kremlin »

Napoléon à Berthier, 20 octobre :
"Le 22 ou le 23, à deux heures du matin, [Mortier] fera mettre le feu au magasin d'eau-de-vie, aux casernes et aux établissements publics, hormis à la maison des Enfants trouvés. Il fera mettre le feu au palais du Kremlin. Il aura soin que les fusils soient tous brisés en morceaux; qu'il soit placé des poudres sous les tours du Kremlin ; que tous les affûts soient brisés ainsi que les roues des caissons.
Quand ces expéditions seront faites, que le feu sera en plusieurs endroits du Kremlin, le duc de Tréviec quittera le Kremlin, et se portera sur la route de Mojaïsk. A quatre heures, l'officier d'artillerie chargé de cette besogne fera sauter le Kremlin comme l'artillerie en a reçu l'ordre."


26e Bulletin, 23 décembre :
"Tous les magasins qui étaient dans la ville ayant été découverts avec soin, les autres évacués, l'Empereur fit miner le Kremlin. Le duc de Trévise le fil sauter le 23, à deux heures du matin. L'arsenal, les casernes, les magasins, tout a été détruit. Cette ancienne citadelle, qui date de la fondation de la monarchie, ce premier palais des czars, ont été !"


J’ignore l’état exact des destructions, mais de nombreuses reconstructions et restaurations furent ordonnées par la suite.
Lepic34

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par Lepic34 »

:salut:
D'après Jacques Garnier Mortier refuse de faire sauter ce qui reste de la ville au moment où la retraite commence; certains soutiennent qu'il a fait sauter la forteresse...
:salut:
Modifié en dernier par Lepic34 le 16 mai 2009, 21:44, modifié 1 fois.
Drouet Cyril

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par Drouet Cyril »

Des tours furent pourtant détruites ou fortement endommagées. L'arsenal fut lui aussi touché.
Barclay

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par Barclay »

Vous avez dit : " Bah, pourquoi prendre des précautions avec des gens qui brûlent leurs villes et leur capitale ? "

Pour lesquelles buts la Grande armée vint a Moscou ???? Peut-être, avec la mission humanitaires et sociaux ???? Est-ce que Napoléon n'est pas l'agresseur ?????
:furieux:

Quand les troupes russe sont sorties de Paris en 1818, leur chef a paye tous les dettes des officiers russes pour son compte.
Barclay

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par Barclay »

Bonjour a tous !

Apres la retrait des troupes francaises de Moscou, pres de 14.00 le 23.10 le Marechal Mortier a fait sauter la partie d'Arsenal; les tours presque entier : Nikolskaya, Vodovzvodnahya, 1er Anonyme ( en russe Pervahya Bezymyannahya ), la tente de la tour Borovitskahya; deux clochers petit de la clocher " Ivan le Grand " ( en russe " Ivan Velikii " ) et les quelques parties de la mur. L'onde explosive endommageait le Palais kremlin, le Palais à Facettes, le Sénat et le Maison de commandant. Dans la nuit de 23.10 il pleuvait et c'est pourquoi les mèches devinret humide. Sinon les conséquances des explosives auraient été bien pires.

Au lieu de le Palais kremlin, en 1838-50, on a construit Grand Palais du Kremlin qui on peut voir aujourd'hui. Cf. fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Palais_du_Kremlin

Sur le territoire de la Kremlin les troupes françaises ont laissé les 14 canons russes et leurs propres canons (28), 237 caissons d'artillerie ( avec les munitions ) et plus de 100 fourgons.

Amicalement
Igor
bouyer

Re: MOSCOU : Napoléon et le Kremlin

Message par bouyer »

Pour apporter ma pierre à l'édifice et participer à la réflexion , je vous présente deux lettres, l'une écrite par l'Empereur au général Lariboisière le 18 octobre 1812, l'autre de Lariboisière à Lepin dont la date m'est inconnue.

« au général comte de La Riboisière, commandant l’artillerie de la Grande Armée à Moscou » (12) :
« Monsieur le général La Riboisière, je porte ce soir mon quartier général à la porte de Kalouga, où toute mon armée va bivouaquer. Demain dans la journée, je me mettrai en marche pour aller où est l’ennemi.
» Le duc de Trévise avec ses 10.000 hommes (43) reste en ville, et à tout événement défendra le Kremlin. Il est donc nécessaire que, demain matin, tous les caissons et voitures quelconques soient réunis au Kremlin. Il est possible que je revienne à Moscou. Il ne faut rien détruire de ce qui serait précieux, tel que poudre, cartouches d’infanterie, coups de canon, plomb à faire des balles ; mais le salpêtre, le soufre peuvent être brûlés ; j’ai assez de poudre. Les hangars, magasins, qui sont autour de la ville, peuvent être brûlés. Les caissons russes et autres matériaux qui ne peuvent pas être transportés au Kremlin seront brûlés demain, à huit heures du matin, avec le soufre et le salpêtre.
» Le duc de Trévise commande à Moscou. Il faut y laisser un officier supérieur d’artillerie avec des garde-magasin. Il faut y laisser une compagnie d’artillerie pour le service des pièces qui sont sur le rempart, et quatre officiers d’artillerie attachés au Kremlin pour ce service important.
» Il est nécessaire d’avoir à la suite de l’armée le plus de caissons possible. Il faut donc que les 400 chevaux de l’équipage de pont attellent les caissons que l’on a et suivent l’armée. Le grand quartier-général partira demain sous l’escorte d’une division d’infanterie.
» Ecrivez au duc de Trévise pour lui faire connaître le colonel d’artillerie, les 4 officiers d’artillerie et la compagnie d’artillerie que vous laissez et tous les détails relatifs à l’artillerie du Kremlin. La compagnie d’artillerie emploiera la journée de demain et la suivante à augmenter la défense du Kremlin, charger les obus, bombes, grenades, et à pourvoir aux moyens qui peuvent assurer la défense de cette place.
» Les officiers d’artillerie chargés de faire sauter le Kremlin, quand il sera tems, resteront au Kremlin.
» Moscou, le 18 octobre 1812.-Napol. ».

Lariboisière écrit au général Lepin à Dantzig : « Avant de quitter Moscou, j’ai fait détruire la poudre et le salpêtre qui s’y trouvaient et après notre départ lors de l’évacuation du Kremlin on a fait sauter le grand magasin de l’arsenal où l’on avait rassemblé les poudres et les cartouches trouvés dans divers magasins extérieurs de la place. »

:salut: :salut:
Lepic34

RUSSIE 1812 : La Moskova

Message par Lepic34 »

Brandt : "La redoute et les alentours offraient un spectacle qui dépassait les pires horreurs qu'on puisse rêver. Les abords, les fossés, l'intérieur de l'ouvrage avaient disparu sous une colline artificielle de morts et de mourants, d'une épaisseur moyenne de six à huit hommes les uns sur les autres."

Abbeel : "J'atteignis le village et tombai sur un endroit où plus de cent bouchers, je veux dire chirurgiens, s'affairaient à amputer une jambe à l'un, un bras à l'autre. Des soldats noirs de poussière, n'ayant plus l'apparence humaine gisaient par terre,. Pendant une heure, je vis couper et scier. Je n'entendis que geindre et hurler."

:salut:
fanacyr

Les Français devant Moscou en 1812

Message par fanacyr »

on quitte Paris pour Moscou avec une devinette : quelle unité de l'armée voit Moscou en premier ? Avez-vous un extrait de livre qui le relate précisément ?

bonne pêche ! :salut:
Lepic34

Message par Lepic34 »

:salut:

Sans doute l'avant-garde de la 2e division de cavalerie légère (Exelmans) du 2e corps de cavalerie(Sébastiani). Je ne sais plus où j'ai lu que le 10e rgt de hussard polonais était entré le premier à Moscou suivi par les uhlans prussiens et les chasseurs de Wurtemberg. A confirmer.

D'après Curtis Cate ( la campagne de Russie 1812 le duel des deux empereurs) les premiers à entrer dans le Kremlin sont aussi des polonais.

:salut:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • lettres de Russie : Après la campagne de Russie. Lettre du général Drouot.
    par Peyrusse » 17 nov. 2017, 19:48 » dans Livres - Revues - Magazines
    8 Réponses
    2026 Vues
    Dernier message par Christophe
    18 avr. 2011, 22:58
  • Aigles étendard
    par ARDIF75 » 24 sept. 2018, 16:02 » dans Espace visiteurs
    2 Réponses
    565 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    25 sept. 2018, 12:00
  • Les poisons de la Réaction ou l'empoisonnement des Aigles
    par Mousquetaire » 17 déc. 2016, 23:41 » dans Napoléon post-mortem
    9 Réponses
    2117 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    18 déc. 2016, 21:00
  • [VEXILLOLOGIE] Etendards et guidons de cavalerie : tringle de hampe
    par La Grogne » 25 sept. 2020, 08:54 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    530 Vues
    Dernier message par La Grogne
    12 oct. 2020, 11:31
  • VEXILLOLOGIE : Russian Infantry Flags of the Napoleonic Wars
    par Loïc Lilian » 18 déc. 2016, 21:38 » dans Livres - Revues - Magazines
    3 Réponses
    1069 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    18 déc. 2016, 23:27