La fauconnerie du temps de l'empire

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2565
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet » 18 oct. 2017, 19:11

Joker a écrit :
18 oct. 2017, 18:09
Ces quelques anecdotes savoureuses montrent également que l'Empereur ne possédait plus la résistance physique de naguère et qu'il se fatiguait rapidement.
En outre, la patience, qualité indéniable d'un bon chasseur, n'était point précisément une vertu impériale. ;-)
Encore faut-il aimer la chasse…
Sur ce point, Constant (Mémoires) dit ceci :
"L'Empereur, comme on l'a dit ailleurs, ne prenait plaisir de la chasse qu'autant qu'il en fallait pour se conformer aux exigences de l'usage qui font de ce royal exercice un accompagnement nécessaire du trône et de couronne. Pourtant je l’ai vu quelquefois s’y livrer assez longtemps pour faire croire qu’il ne s’y ennuyait pas. »

Mme de Rémusat (Mémoires) est plus précise :
« L’Empereur aimait la chasse plutôt pour l’exercice qu’elle lui faisait faire que pour ce plaisir en lui-même. »

Et question exercice, la chasse à la perdrix, à la tourterelle ou au faisan n’est guère comparable à la chasse à courre.
Si en plus, le gibier n’est guère abondant…
A ce propos, Mme de Rémusat nous dit d’ailleurs concernant la chasse :
« Le moindre non-succès lui causait toujours surprise et impatience »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Le Briquet

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Le Briquet » 18 oct. 2017, 19:51

Par contre le tir de la perdrix au vol n'est pas le plus évident et pas le moins dangereux (vol à hauteur d'homme). Pas de bol pour Napoléon...

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2565
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet » 18 oct. 2017, 20:09

Le Briquet a écrit :
18 oct. 2017, 19:51
Par contre le tir de la perdrix au vol n'est pas le plus évident et pas le moins dangereux (vol à hauteur d'homme).
Piontkowski se blessa d'ailleurs lors d'une chasse fin janvier 1816. J'en ignore cependant les circonstances.
Le Briquet a écrit :
18 oct. 2017, 19:51
Pas de bol pour Napoléon...
Sur la chasse du 7 janvier 1816, Montholon (Récits de la captivité de l'Empereur Napoléon à Sainte-Hélène) écrit ceci dans la même veine que Gourgaud :
"[Napoléon] ne vit pas une pièce de gibier, s'ennuya promptement, et rentra."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

la remonte

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par la remonte » 03 nov. 2017, 10:30

en ce 3 novembre , fête de la St Hubert , rappelons que Napoléon a chassé 350 fois ce qui n est pas rien compte tenu de son emploi du temps .
il est vrai qu'il ne chassait pas qu'en France , il le fit avec les rois de Saxe et de Wurtemberg notamment , soudant ainsi les alliances entre souverains .
Une pratique millénaire à nouveau décriée a chaque incident médiatisé :(

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2510
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

3 novembre : Saint Hubert, patron des chasseurs et des forestiers

Message par L'âne » 03 nov. 2017, 11:57

Notre ami "la remonte" du forum d'Albert avance le nombre de 350 chasses auxquelles l'Empereur aurait pris part.

Saint Hubert (657-727) était un prince de la lignée de Clovis, roi de France. Il avait douze ans quand, au milieu d'une chasse, il vit un ours furieux se jeter sur son père et l'étreindre de ses griffes redoutables. À ce spectacle, il poussa un cri vers le Ciel : « Mon Dieu, faites que je sauve mon père ! ». Aussitôt, se jetant sur l'animal féroce, il lui donne le coup de la mort. C'est là, sans doute, le premier titre de Saint Hubert à sa réputation de patron des chasseurs
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2565
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet » 03 nov. 2017, 13:39

L'âne a écrit :
03 nov. 2017, 11:57
Saint Hubert (657-727) était un prince de la lignée de Clovis, roi de France. Il avait douze ans quand, au milieu d'une chasse, il vit un ours furieux se jeter sur son père et l'étreindre de ses griffes redoutables. À ce spectacle, il poussa un cri vers le Ciel : « Mon Dieu, faites que je sauve mon père ! ». Aussitôt, se jetant sur l'animal féroce, il lui donne le coup de la mort. C'est là, sans doute, le premier titre de Saint Hubert à sa réputation de patron des chasseurs

La légende raconte qu'Hubert, chassant un vendredi saint, épargna, sur l'ordre de Dieu, le cerf qu'il poursuivait, afin de se consacrer dorénavant à la religion.

Une autre histoire de cerf épargné contée par Constant (Mémoires) :
"Dans une des chasses impériales de Rambouillet, à laquelle assistait l'impératrice Joséphine, un cerf poursuivi par les chasseurs vint se jeter sous la voiture de l'Impératrice. Cet asile ne le trahit pas, car Sa Majesté, touchée des larmes du pauvre animal, demanda sa grâce à l'Empereur. Le cerf fut épargné, et la bonne Joséphine lui attacha elle-même autour du cou un collier d'argent, qui devait attester sa délivrance et le protéger contre les attaques de tous les chasseurs."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

la remonte

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par la remonte » 03 nov. 2017, 14:47

apres une telle vie faite de mouvements et de bruits , quel choc que de se retrouver là !

Image

le héros fatalement lié a sa propre énergie , maitre du monde mais esclave de sa propre volonté insatiable :roll:

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2565
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Cyril Drouet » 03 nov. 2017, 15:54

A noter que Napoléon avait été décoré de l’ordre bavarois de Saint-Hubert.

Il y avait eu en avril 1805 des échanges de décorations entre la Bavière et la France. Ainsi, six décorations de la Légion d’honneur prirent la route de Munich ; elles étaient destinées à l’électeur Maximilien, Montgelas, Preising, Torring-Grousfeld, Morawyski et Otto. Parallèlement, le 7 avril (Maximilien avait porté le grand cordon de la Légion d’honneur deux jours plus tôt), six décorations de l’ordre de Saint-Hubert étaient envoyées à Paris ; elles étaient destinées à Napoléon, Eugène, Murat, Talleyrand, Bernadotte et Duroc.

Napoléon, alors à Mantoue, reçut le grand cordon le 17 juin. Il remercia Maximilien en ces termes :
« Mon Frère, j'ai reçu avec plaisir le grand cordon de l'ordre de Saint-Hubert que vous m'avez adressé. Ceux de mes sujets auxquels Votre Altesse Sérénissime Électorale a accordé cette décoration s'honoreront de la porter, et les relations qui se trouvent ainsi établies entre eux et les personnes qui vous ont montré le plus de dévouement ne peuvent que m'être agréables. Je verrai toujours avec plaisir ce qui pourra contribuer à resserrer les liens d'estime et d'affection qui m'unissent à Votre Altesse Sérénissime Électorale. »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

d'hautpoul

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par d'hautpoul » 03 nov. 2017, 21:37

La dernière fois que l'Enpereur a utilisé son fusil de chasse c'est pour abattre une chèvre préférée de madame Bertrand' dans le jardin de longwood :shock:

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2510
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par L'âne » 05 nov. 2017, 09:11

Xavier MAUDUIT dans son ouvrage "L'homme qui voulait tout" (Napoléon a 40 ans) écrit :
"Participer aux chasses impériales prend dès lors pour Napoléon une nouvelle dimension : il faut montrer que l'empereur est en bonne santé. Ces chasses avaient jusqu'alors une utilité politique. Elles renouaient avec la tradition des chasses royales et consolidaient le modèle aristocratique du pouvoir impérial. Elles étaient un moment important de sociabilité et créaient une intimité entre le souverain et ses invités. Ponctuellement, elles avaient été utilisées par Napoléon pour se mettre en scène. Ainsi, en novembre 1804, c'est lors d'une chasse à courre à Fontainebleau, en partie factice, que Napoléon rencontre, par un hasard organisé, le pape Pie VII venu en France pour le sacre."
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • L'Empire en LEGO.
    par Joker » 09 déc. 2018, 19:28 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    162 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    09 déc. 2018, 22:30
  • L'Empire au collège
    par Maria Kel » 01 sept. 2016, 15:58 » dans Salon Ier Empire
    29 Réponses
    2463 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    06 sept. 2016, 10:19
  • Spectaculaire Second Empire
    par Bruno » 08 oct. 2016, 22:11 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    436 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    08 oct. 2016, 22:24
  • Grelots Empire
    par L'ARCHEONAUTE » 25 juil. 2017, 23:32 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    18 Réponses
    641 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    25 sept. 2017, 02:16