INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

de Landevoisin

INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par de Landevoisin » 08 juil. 2007, 17:20

55ème de ligne


Bonjour,

Je suis à la recherche d’informations concernant un de mes ancêtre qui a terminé comme colonel du 30eme de ligne et a été nommé adjudant commandant honoraire : Armand René Soucanye de Landevoisin

Une des périodes qui m’intéresse plus particulièrement est celle de la retraite de Russie.

Il était chef de bataillon au 55eme de ligne et a été capturé le 28 novembre 1812 lors du passage de la Berezina. Je n’arrive pas à situer oÙ se trouvait le 55eme et plus précisément son bataillon. Dans certain cas on évoque ce régiment comme faisant partie de la division Partouneaux et d’autres textes ne le citent pas dans les listes des régiments la composant.

J’ai trouvé un court extrait dans « relations circonstanciés de la campagne de Russie » d’Eugène Labaume

« En passant à Borisow, nous vîmes la division Partouneaux, formant l’arrière garde du neuvième corps ; elle avait laissé sur les bords de la Shka le commandant Landevoisin avec un bataillon, pour bruler le pont et les moulins établis sur cette rivière. La division faisait en ce point un grand mouvement d’artillerie propre à faire croire aux Russes qu’on voulait sur ce point forcer le passage de la Berezina…. »

Ainsi qu’un autre incomplet du Général Longeron « Les officiers généraux désignèrent, pour se rendre au quartier général du Comte Wittgenstein, le chef de bataillon Landevoisin.

Auriez vous des informations complémentaires

Merci d’avance

Alexandr

Message par Alexandr » 09 juil. 2007, 11:25

Salut M. de Landevoisin,

Armand-René Soucanye de Landevoisin
.... né le 30 juillet 1780 à Auvilliers, par Méru (Oise)
.... fils de René-Henri Soucanye de Landevoisin (1735-1814, compagnie écossaise des garde du corps du roi, puis colonel cavalerie) et d'Elisabeth Angélique Jeanne Adélaïde Porchon de Bonval de la Saussaye (1749-1838)
.... éléve de l'École polytechnique en 1802
.... sous-lieutenant aide-de-camp près du général Claude-Ignace-François Michaud, son beau-frère au fin de 1802
.... lieutenant vers 1806 et capitiane vers 1809 ?
.... capitaine adjudant près du général Michaud, commandant du place de Madgebourg, au début de 1812
.... chef de bataillion au 55e de ligne au fin de 1812
.... chevalier de l'Ordre de Saint-Louis le 25 septembre 1815, alors adjudant-commandant à l'état-major de l'armée
.... commandant du Légion de l'Oise au fin de 1815, devenu colonel du 30e de ligne en 1820
.... baron par ordonnance du 2 mars 1816
.... seigneur d'Auvilliers en 1817
.... épouse Renée-Désirée-Blanche-Claire Duchemin de Bois Dupin (1800-1855), à Paris en octobre 1817
.... officier de la Légion d'honneur
.... en 1830, se retira à Laval (Mayenne)
.... il est mort le 31 janvier 1864
.... il laisse deux fils René-André-Edmond (né en 1820) et Marie-Armand (né en 1823) et une fille Marie-Blanche (née en 1829)
.... sa sœur, Adélaïde-Mélanie-Marie (1785-1832) est bien connu comme auteur

Les hommes du 55e de ligne dans le IXe corps sont comme suite ....

12e division d'infanterie : général de division Partouneaux
.... 2e brigade
........ régiment provisoire d'infanterie : major Wabre, du 51e de ligne (52 officiers, donc 33 tués à Borisow, et 1911 fantassins en août 1812)
............ 4e bataillion du 36e de ligne : chef de bataillion Hignet (bléssé à Borisow, décédé le 21 janvier 1813)
............ 4e bataillion du 51e de ligne : chef de bataillion Dupetit (bléssé à Borisow)
............ 4e bataillion du 55e de ligne : chef de bataillion Armand Duboul *
........ etc.

* La 12e division, à l'exception du 4e bataillon du 55e de ligne fut faite prisonnière le 28 novembre. "Un seul bataillon du 55e régiment, resté le dernier à Borisow, est arrivé", selon le jornal du maréchal de Castellane.

Quelque chose sur le chef de bataillion Duboul :
.... né en 1773
.... au marine marchand dans sa jeunesse
.... chef de bataillon au 66e de ligne
.... prisonnier de guerre à la Guadeloupe en 1810
.... rentré en 1812 et passé au 4e bataillion du 55e de ligne
.... chef d'état major de la 34e division d'infanterie à Dantzig et fait chevalier de la Légion d'honneur en 1813
.... adjudant-commandant en 1814
.... mort en 1833

Je viens en croir que M. Soucanye de Landevoisin est promu chef de bataillion et passé à l'état major du 12e division. En cette capacité il donne les ordres de bruler le pont au 4e bataillion du 55e de ligne, fait son devoir comme parliamentaire, passe dans son capivité avec l'état major, etc.

Amicalement,

Alexandr

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments
    par Le Briquet » 03 août 2017, 17:30 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    140 Réponses
    2856 Vues
    Dernier message par lucien
    15 nov. 2019, 00:20
  • Planches infanterie de ligne 1805
    par Marc Morillon » 08 sept. 2016, 10:57 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    4092 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    17 janv. 2017, 15:24
  • POLOGNE : Les régiments et uniformes de l'armée polonaise
    par C-J de Beauvau » 21 juil. 2019, 12:07 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    21 Réponses
    2713 Vues
    Dernier message par lucien
    12 sept. 2019, 22:16
  • [ Napoléonothèque ] Enfants de troupe dans les régiments 1788-1888
    par L'âne » 14 août 2018, 04:21 » dans Napoléonothèque
    1 Réponses
    943 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    14 août 2018, 17:07
  • Musée de l'infanterie !
    par Paillasse » 25 mai 2016, 21:17 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1008 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    26 mai 2016, 17:01