DIPLOMATIE & TRAITÉS : traité de Vienne (14 octobre 1809)

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1989
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: DIPLOMATIE et TRAITÉS : Traîté de paix d'Amiens (1802), rupture de la paix, traité de Lunéville (1801), et autres

Message par Joker »

Effectivement, c'est très "aware" comme manière de s'exprimer aurait dit JCVD. :-)
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1989
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

DIPLOMATIE et TRAITÉS : la Sainte Alliance

Message par Joker »

Le 26 septembre 1815, le tsar de Russie Alexandre 1er, l'empereur d'Autriche François 1er et le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III signent le pacte de la Sainte-Alliance.
Elle est conclue à Paris par les monarchies victorieuses de Napoléon 1er après qu’il eut abdiqué pour la seconde fois le 22 juin 1815 suite à la défaite de la Bataille de Waterloo.
Ce pacte de fraternité et d'assistance mutuelle signé par les 3 puissances évoluera vers la quadruple Alliance puis la Quintuple Alliance lorsque le Royaume Uni puis la France les rejoindront en fin d’année.

Il s’agit bien dès lors des prémices d’une toute première organisation internationale visant à conserver la paix entre les nations. C'est aussi et surtout le moyen de conserver un statu quo entre trois grands régimes de monarchie absolue de l'époque. Cela permet également de se protéger dans un premier temps contre les mouvements révolutionnaires éventuels et un réveil guerrier de la France.
C'est novateur enfin puisque la Sainte Alliance se propose d'organiser des congrès internationaux.

L’histoire ne dit pas si ce traité fût nommé ainsi en souvenir la ferme de la Belle Alliance, où Wellington et Blücher se rencontrèrent et se serrèrent la main, le soir de la bataille du 18 juin 1815.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1429
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: DIPLOMATIE et TRAITÉS : Traîté de paix d'Amiens (1802), rupture de la paix, traité de Lunéville (1801), et autres

Message par Général Colbert »

Nous pouvons imaginer qu'après le BREXIT (survenu le jour de mon anniversaire...), l'emploi de la langue anglaise diminuera au sein des institutions européennes, ainsi que le snobisme y afférent.....

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 1899
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: DIPLOMATIE et TRAITÉS : Traîté de paix d'Amiens (1802), rupture de la paix, traité de Lunéville (1801), et autres

Message par C-J de Beauvau »

La paix d'Amiens est le nom donné à la période de paix qui s'amorce avec le traité d'Amiens, signé le 25 mars 1802 entre le Royaume-Uni d'une part et la France, l'Espagne et la République batave, de l'autre part.
La paix ne dure que treize mois et prend fin le 18 mai 1803. C'est la seule période de paix générale en Europe de l'ouverture des hostilités entre la France et le Saint-Empire au printemps 1792 jusqu'à la première abdication de Napoléon Ier en 1814.
Au Royaume-Uni, William Pitt est renversé le 13 mars 1801. Les Britanniques sont isolés et envisagent la paix. Bonaparte attend les résultats de l'expédition d'Égypte, qui aboutit à une impasse après l'assassinat de Kléber. L'armée reprise par Menou ne peut résister à la contre-offensive anglo-ottomane.

Les négociations s'ouvrent à Londres, menées, côté français, par Louis-Guillaume Otto, et les préliminaires sont signés le 1er octobre 1801 (9 vendémiaire an X). Le congrès d'Amiens débute le 5 décembre. Il rassemble la République française, le royaume d'Espagne et la République batave (anciennes Provinces-Unies) d'un côté et le Royaume-Uni de l'autre. La France est représentée, comme à Lunéville, par Joseph Bonaparte, l'Espagne par José Nicolás de Azara et la République Batave par Rutger Jan Schimmelpenninck, le Royaume-Uni Cornwallis, qui s'engage aussi au nom de l'Empire ottoman, son allié.

Apres des préliminaires au château de Mortefontaine
Le traité est conclu le 25 mars 1802 (4 germinal an X), puis signé le 27 à l'hôtel de ville d'Amiens.
Mairie-secteur-Centre_format_818x450.jpg
1200px-La_Paix_d'Amiens_de_Jules-Claude_Ziegler_(1853).jpg
1024px-The_Signing_of_the_Treaty_of_Mortefontaine,_30th_September_1800_by_Victor-Jean_Adam.jpg
Blo7kF-eoNFG31qiGJ4lT5RYnss.jpg
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paix_d%27Amiens
:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Congrès de Vienne : l'abolition de la traite des Noirs
    par Joker » 09 févr. 2020, 18:43 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    44 Vues
    Dernier message par Joker
    09 févr. 2020, 18:43
  • Les Français à Vienne - 1809
    par Joker » 07 juin 2019, 20:17 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    303 Vues
    Dernier message par Joker
    07 juin 2019, 20:17
  • "Requiem pour le Congrès de Vienne"
    par Joker » 08 janv. 2020, 20:22 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    50 Vues
    Dernier message par Joker
    08 janv. 2020, 20:22
  • Iéna et Auerstedt – La Prusse humiliée (14 octobre 1806)
    par Eric LM » 16 avr. 2019, 18:28 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    1097 Vues
    Dernier message par Eric LM
    16 avr. 2019, 18:28