Quiberon 1795

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Route Napoleon

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Route Napoleon »

" A peine débarqués les chefs se chamaillent..."
Robert Garnier - Hoche - Payot

Ce qui donnera le temps à Lazare Hoche de boucler la presquîle...

En fait c'est dans leur habitude de se jalouser et durant les guerres de l'Ouest, c'est récurent. Ce qui est infiniment regrettable pour les pauvres paysans enrôlés sous leur bannières...

Drouet Cyril

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Drouet Cyril »

"En fait c'est dans leur habitude de se jalouser et durant les guerres de l'Ouest, c'est récurent."

L'opposition Puisaye-d'Hervilly n'est pas aussi simple et ne peut se résumer qu'à une simple querelle de têtes chaudes.

Au commencement de l'opération, les fonctions avaient été définies par trois lettres d'ordre de Dundas, de Windham et de l'Amirauté. Ces trois missives furent acceptées et comprises comme offrant la direction des troupes soldées à d'Hervilly et chargeant Puisaye de coordonner l'ensemble.
Une quatrième lettre, elle, reçue lors du débarquement, mit le feu au poudre. Elle émanait de l'agence royale de Paris et ordonnait à d'Hervilly, sous le seau du "secret", de "ne pas compremettre la vie [des émigrés] dans les marches à travers le pays insurgé", de n'agir "que sous sa responsabilité personnelle", de "laisser à Puisaye le temps de démasquer ses plans, que tout porte à croire hostiles au rétablissement de la branche aînée des Bourbons" et de se tenir "sur une réserve prudente".

Les germes de la désunion et de la défaite étaient dans l'encre de cette lettre.



Salutations respectueuses.

Jean-Baptiste Muiron

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Jean-Baptiste Muiron »

"laisser à Puisaye le temps de démasquer ses plans, que tout porte à croire hostiles au rétablissement de la branche aînée des Bourbons"
Je croyais que c'était d'Hervilly qui était hostile aux Bourbons, et qu'il tenait ses ordres directement des anglais ?

Drouet Cyril

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Drouet Cyril »

Aucun double jeu chez l'un ou chez l'autre. La plume de l'abbé Brottier n'a ici pour but que de faire échouer l'expédition.
Il en sera de même quand l'Agence détournera les troupes de Tinténiac débarquées dans la péninsule de Rhuys, empêchant du coup ledit chevalier de tenter une ultime tentative sur les arrières des Bleus.


Salutations respectueuses.

Jean-Baptiste Muiron

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Jean-Baptiste Muiron »

La plume de l'abbé Brottier n'a ici pour but que de faire échouer l'expédition.
Il est amusant de noter que l'abbé Brottier se liera d'amitié à Cayenne avec Billaud-Varenne, l'un des membres du comité de salut public, également déporté à Sinnamary. Le destin est curieux.

:salut:

Route Napoleon

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Route Napoleon »

Ah ? le Grand Billaud-Varrene, Géant de la Vendée puisqu'il est Rochelais...

Jean-Baptiste Muiron

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Himself.

Billaud-Varenne retrouva ainsi au bagne, indépendamment de l'abbé Brottier, le général Pichegru (qui fit partie du même 'arrivage' que Brottier), Pichegru, son ennemi....

Le monde du bagne était bien petit.

:salut:

la remonte

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par la remonte »

13 juin 1795 ; Bonaparte est nommé Général à l'armée de l'Ouest , il se fait mettre en congé ! toujours surprenant cette liberté des officiers de l'époque de se mettre en congé comme on le retrouve dans les mémoires qui sont rééditées recemment ?

Route Napoleon

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Route Napoleon »

Mon Colonel Muiron par cette chaleur je vais me taper un bourbon, sur glaçons...

Drouet Cyril

Re: CHOUANS & ROYALISTES, BRETONS & VENDÉENS : la bataille de Quiberon (juillet 1795)

Message par Drouet Cyril »

"le Grand Billaud-Varrene, Géant de la Vendée puisqu'il est Rochelais..."

La Vendée rochelaise. Allons donc... :fou:

On lui doit cette lettre :
"[Le Comité de salut public] te donne un nouveau témoignage de sa confiance. Que ton activité réponde à son choix et le justifie. Tes pouvoirs sont illimités."

Cette missive était adressée à Carrier.



Salutations respectueuses.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • De Quiberon à Waterloo – Biographie du Général Piré...
    par Eric LM » 26 nov. 2019, 22:08 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    3 Réponses
    163 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    10 févr. 2020, 00:21
  • 1795 --redoute Vaubaun
    par blucher » 15 mars 2015, 19:14 » dans Objets napoléoniens
    0 Réponses
    1436 Vues
    Dernier message par blucher
    15 mars 2015, 19:14