Manière de dicter de Napoléon Ier .

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Peyrusse

Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Peyrusse »

« L'Empereur écrivait rarement, de sa propre main. Il dictait à un secrétaire, M. de Bourrienne, M. Méneval, M. Fain. Il relisait ordinairement les lettres ainsi dictées. Un très grand nombre de ces lettres sont corrigées de sa main. Indépendamment de ces dictées à ses secrétaires habituels, il dictait souvent à ceux qui étaient là, et par conséquent à ceux avec lesquels il était le plus habituellement en rapport, au ministre secrétaire d'Etat, principalement, et à ses autres ministres. En temps de guerre, au major général, à Duroc, à l'intendant général. La même chose lui arrivait avec ceux avec lesquels il traitait des affaires spéciales. Il arriva ainsi plus d'une fois qu'il dicta à mon père. Mon père confirme ce témoignage, qui est unanime, à savoir qu'il dictait avec une excessive rapidité; qu'il eut été impossible de le suivre si l'on avait voulu tout écrire qu'il fallait se contenter de jeter de temps en temps un mot sur le papier, et s'appliquer surtout à suivre l'ordre de ses idées, qui était comme celui de ses mots, elliptique en quelque sorte. Ceux qui habituellement écrivaient sous sa dictée, devaient nécessairement se faire une sténographie qui leur fût propre. Ils devaient traduire et remettre au net la dictée. C'était cette traduction que l'Empereur relisait et corrigeait, s'il y avait lieu. On envoyait la lettre ainsi corrigée, quelque difficile qu'il fit de lire ces corrections. Elles ajoutaient à l'authenticité (le la lettre. Cependant, il y a des exemples où le secrétaire transcrit à côté ou au bas de la lettre la traduction écrite de sa main. L'Empereur signait en toutes lettres Napoléon, ou paraphait, tantôt d'un simple N, tantôt de trois lettres, Nap. Il en était de même dans le temps où il signait Bonaparte, B., Bon., Bonap. Je suis convaincu que ses signatures et ses paraphes avaient souvent une signification suivant le plus ou moins grand nombre de lettres. Il est encore plus certain pour moi que le mouvement de son âme se peignait très souvent dans la plus ou moins grande pression qu'il faisait subir a sa plume en signant. Le plus souvent, l'Empereur dictait des lettres. Il lui arrivait cependant de dicter de simples notes. Les notes alors sont bien plus décousues encore. La phrase semble n'avoir plus aucune construction, ni correction. J'ai vu telle de ces notes qui contient la pensée première d'une de ses plus glorieuses campagnes. Un jour, il entraîna mon père dans son cabinet pour lui dicter une note. « Mettez-vous là. lui dit-il en lui montrant une table, et écrivez. » Mon père, préoccupé entièrement du sujet, sur lequel l'Empereur allait lui dicter, et fort peu, peut-être, de certains détails d'étiquette, prenait le premier siège qui lui tombait sous la main et allait l'occuper. C'était le fauteuil de l'Empereur, c'est-à-dire le trône. « Est-ce que vous voulez me détrôner ?» dit-il à mon père en riant, et avec un accent particulier de bienveillance. »

Henry BOULAY DE LA MEURTHE
(« Carnet de la Sabretache », 1913)

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 664
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Napolitaine »

Notons également qu'il écrivait de manière illisible et qu'il ne parvenait pas à se relire lui même. Il aurait pu être médecin aussi, alors. :lol:
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2937
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par L'âne »

Merci Cher Peyrusse
Vous avez bien raison de souligner cela Chère Napolitaine
Baron Fain :
"L'Empereur faisait une pension sur sa cassette à son ancien maître d'écriture et jamais pension n'a été faite à titre plus gratuit ; Napoléon écrivait très mal ; la vivacité de son esprit ne pouvait pas se soumettre à la marche de la main. Il ne traçait que des caractères imparfaits et n'achevait jamais ni le mot ni la ligne, passant du reste sans scrupule par-dessus toutes les exigences de l'orthographe ; enfin le désordre était tel qu'il avait lui-même la plus grande peine à se relire ; il préférait dicter ; il en avait pris l'habitude et exploitait cette manière de travailler avec une grande habileté. Sa dictée semblait n'être qu'une conversation à voix haute, dans laquelle il s'adressait à son correspondant, comme si celui-ci eût été là pour l'entendre. Des écouteurs aux portes auraient pu en effet les croire tous deux en présence. Écrire sous la dictée était donc l'occupation principale du secrétaire ; rarement il s'agissait de composer, de préparer, de rédiger ; Napoléon faisait tout cela ; mais il dictait si vite que la tâche était rude, et les plumes qui pouvaient le suivre étaient rares. Il n'y avait pas moyen de le faire répéter ; l'interrompre, c'eût été intervenir comme un importun dans le tête-à-tête où son imagination s'isolait. Toute l'opération de la pensée en eût été troublée ; il fallait suivre à tout risque, si l'on ne voulait se laisser trop déborder par ses phrases qui se précipitaient les unes par-dessus les autres ; l'art était d'abandonner du blanc à propos pour rester constamment au fil du discours. On remplissait ensuite quand la presse était passée et la liaison des idées aidait à se retrouver ; mais il fallait avoir l'intelligence de ce dont il s'agissait ; c'était indispensable pour remédier au malentendu, échapper à l'amphibologie et traduire avec netteté le vague de la parole ; dans ce sens on pourrait dire que le secrétaire était obligé de savoir les affaires du jour aussi bien que l'Empereur lui-même. Napoléon se mettant au travail commençait assez doucement, mais il s'animait peu à peu ; sa bouche s'échauffait à la dictée ; alors il se levait, parcourait à grands pas la pièce en long et en large, et, comme le pendule marque le mouvement d'une horloge, de même la fréquence de ses allées et venues marquait l'allure plus ou moins rapide de ses idées et presque la coupe de ses phrases. Enfin, quand il était arrivé à l'idée dominante, et chaque jour avait la sienne, il abondait ; cette idée se retrouvait ensuite dans toutes ses lettres et dans toutes ses conversations : les mots revenaient alors exactement les mêmes, toute la première impression se conservait vive et profonde dans sa pensée ! Chez lui, la corde remise en vibration répétait aussitôt le même son avec une fidélité remarquable. Ces phrases faites étaient d'un merveilleux secours pour l'écrivain ; il les savait par cœur ; il les voyait venir, comme la chute d'un rondeau ; un signe suffisait pour marquer leur place."
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3848
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Cyril Drouet »

Napolitaine a écrit :
01 oct. 2017, 12:27
Notons également qu'il écrivait de manière illisible et qu'il ne parvenait pas à se relire lui même. Il aurait pu être médecin aussi, alors. :lol:
Thibaudeau
"Un jour, il envoya à la section de législation un projet de loi écrit de sa main. Tous les membres de la section firent de vains efforts pour le lire. Berlier fut chargé d'aller naïvement lui en faire l'aveu. En reprenant son écrit et en le déchirant après avoir y jeté un coup d'oeil, le Premier Consul lui dit "Croyez-vous que je sache le lire moi-même ?"

Méneval
"Il ne pouvait se relire ou il ne voulait pas en prendre la peine. Si une explication lui était demandée il reprenait son brouillon qu'il déchirait ou jetait au feu, et dictait sur nouveaux frais"

Las Cases
Un jour mon fils lui lisant un des chapitres de la Campagne d'Italie s'arrête tout court, cherchant à se déchiffrer. "Comment, le petit âne, dit l'Empereur, ne peut pas relire son écriture ? -Sire, c'est que ce n'est pas la mienne. -Et de qui donc ? -Celle de Votre Majesté. -Comment, petit drôle, prétendez-vous m'insultez ?" Et l'Empereur, prenant le cahier, fut fort longtemps à chercher ; et puis le jeta en disant : "Il a ma foi raison, je ne saurais dire ce qu'il y a."

William Turner

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par William Turner »

Cyril Drouet a écrit :
01 oct. 2017, 12:46
Comment, le petit âne, dit l'Empereur, ne peut pas relire son écriture ?
Ah, je comprends maintenant pourquoi l'âne a choisi son pseudonyme ! :mrgreen:

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2937
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par L'âne »

Cyril Drouet a écrit :
01 oct. 2017, 12:46
le Premier Consul lui dit "Croyez-vous que je sache le lire moi-même ?"
Oui, c'est génial. Et je le comprends bien pour avoir les même difficultés à me relire...
William Turner a écrit :
01 oct. 2017, 12:53
Ah, je comprends maintenant pourquoi l'âne a choisi son pseudonyme ! :mrgreen:
Si j'avais su...Qu'est ce qui m'a pris ce jour là de choisir ce pseudo...à chacun son (ses) fardeau(x)...
Aurea mediocritas

William Turner

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par William Turner »

L'âne a écrit :
01 oct. 2017, 13:05
Cyril Drouet a écrit :
01 oct. 2017, 12:46
le Premier Consul lui dit "Croyez-vous que je sache le lire moi-même ?"
Oui, c'est génial. Et je le comprends bien pour avoir les même difficultés à me relire...
Serait-ce là l'origine de l'admiration pour Napoléon ? Il a tellement de défauts qu'on peut toujours en trouver un qu'on a en commun avec lui et qui fait de ce défaut la caractéristique du génie que nous voudrions tous être. :D

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 664
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Napolitaine »

Ecriture de Napoléon (bon...si Joséphine ne donnait pas suite à ses lettres, je peux comprendre pourquoi.) :lol: :

Image

Ca ressemble un peu à une ordonnance


Image

On peut même noter une écriture assez hésitante voire tremblante dans ses signatures.

Il écrivait aussi vite qu'il parlait, sans aucun doute.
Cyril Drouet a écrit :
01 oct. 2017, 12:46


Thibaudeau
"Un jour, il envoya à la section de législation un projet de loi écrit de sa main. Tous les membres de la section firent de vains efforts pour le lire. Berlier fut chargé d'aller naïvement lui en faire l'aveu. En reprenant son écrit et en le déchirant après avoir y jeté un coup d'oeil, le Premier Consul lui dit "Croyez-vous que je sache le lire moi-même ?"

Méneval
"Il ne pouvait se relire ou il ne voulait pas en prendre la peine. Si une explication lui était demandée il reprenait son brouillon qu'il déchirait ou jetait au feu, et dictait sur nouveaux frais"
Faut être fort quand même...
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3848
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Cyril Drouet »

Napolitaine a écrit :
01 oct. 2017, 13:30
Ecriture de Napoléon (bon...si Joséphine ne donnait pas suite à ses lettres, je peux comprendre pourquoi.) :lol: :

Image

Ca ressemble un peu à une ordonnance
Traduction :
"Je compte passer le Rhin le 5 vendémiaire. Je ne m'arrêterai pas que je ne sois sur l'Inn, et plus loin. Je me confie à votre bravoure, vos talents. Appuyez-moi des victoires."
(Bonaparte à Masséna, 18 septembre 1805)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3848
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Manière de dicter de Napoléon Ier .

Message par Cyril Drouet »

« L'Empereur me dicte des lettres durant deux ou trois heures, et des décrets autant qu'il en fallait pour que le soin de les expédier emportât toute la nuit. L'Empereur, en marchant à grands pas dans son cabinet, dictait avec une grande rapidité. Il s'arrêtait un peu au premier mot de la phrase ; mais dès qu'il était trouvé, le reste lui échappait d'un seul jet. Le premier jour que j'écrivis sous sa dictée, je ne pus le suivre, quelques efforts que j'y fisse, et je n'avais produit qu'un brouillon informe, où je craignais que personne, à commencer par moi, ne pût se reconnaître. M. Fain me demanda si j'avais bien présent à la mémoire le projet de chaque lettre. Je lui répondis affirmativement.
« Dans ce cas, reprit-il, tout est bien, il ne vous en faut pas davantage. Vainement on essayerait d'écrire aussi vite que dicte l'Empereur et de traduire sur le papier les mots mêmes dont il s'est servi; car il va très vite, ne permet pas qu'on l'arrête, et moins encore qu'on le fasse répéter. Il faut s'attacher à ce qui est possible, saisir le sujet de la lettre, et garder la disposition dans laquelle les idées se sont échappées. Si l'Empereur a employé quelques-unes des figures de mots qu'il affectionne et qui sont le cachet de son style, ne pas les négliger ; ensuite, et quand il s'agit de rédiger, serrer la construction de la phrase et être avare de mots. Avec cela, vous aurez rempli le vœu de l'Empereur, qui, au reste, se montre facile et confiant avec ses secrétaires, car il ne relit pas. »
(Beugnot, Mémoires)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le canot de Napoléon Ier va naviguer
    par L'âne » 20 sept. 2018, 10:30 » dans L'actualité napoléonienne
    30 Réponses
    3008 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    03 juil. 2020, 20:40
  • Napoléon Ier... surréalisme métamorphique ?!
    par Diamant » 05 sept. 2018, 07:24 » dans Napoléon à travers les Arts
    6 Réponses
    805 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    08 déc. 2018, 08:30
  • Lancement du prix littéraire Napoléon Ier
    par L'âne » 28 juin 2019, 05:35 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    268 Vues
    Dernier message par L'âne
    28 juin 2019, 05:35
  • [ Napoléonothèque ] Napoléon Ier et ses dentistes
    par L'âne » 25 oct. 2017, 08:04 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    226 Vues
    Dernier message par L'âne
    25 oct. 2017, 08:04