Général Amey***de l'horreur à la gloire

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Cyril Drouet »

la remonte a écrit :
23 avr. 2020, 14:07
quelle est la responsabilité d'un Carnot dont le nom orne tous les lycées de France ?
Sujet fort complexe...
On cite souvent sa lettre à Turreau du 6 février 1794. Mais très souvent, on ne retranscrit que les premiers mots. La voici en son entier :
"Tu te plains de n'avoir pas reçu du comité l'approbation formelle de tes mesures.
Elles lui paraissent bonnes et tes intentions pures; mais éloigné du théâtre de tes opérations, il attend les grands résultats pour prononcer dans une matière sur laquelle on l'a déjà trompé tant de fois aussi bien que la Convention Nationale.
Les intentions du Comité ont dû t'être transmises par le Ministre de la Guerre. Nous nous plaignons nous-mêmes de recevoir trop rarement de tes nouvelles.
Extermine les brigands jusqu'au dernier voilà ton devoir; nous te prescrivons surtout de ne pas laisser une seule arme à feu dans les départements qui ont participé à la révolte et qui pourraient s'en servir encore. Armes-en les soldats de la liberté. Nous regarderons comme traîtres tous les généraux et tous les individus qui songeraient au repos avant que la destruction des révoltés soit entièrement consommée. Encore une fois recueille toutes les armes et fais passer ici sans délai toutes celles qui ont besoin de réparations. Nous t'envoyons un arrêté qui paraît propre à seconder tes vues."

L'approbation n'est pas ici franche et directe. Et encore faut-il s'entendre sur les mesures approuvées du bout des lèvres, ces dernières concernent ici l'incendie générale (ce qui allait plus loin que se prescrivait le décret du 1er août et donc nécessitait le feu vert de Paris).
Le 12 février, les réserves sont plus explicites :
"Le comité se reposait surtout, pour les mesures de l'intérieur de la Vendée, sur l'esprit et les termes des décrets qui ordonnent de détruire et d'incendier les repaires des brigands, et non pas les fermes et les demeures des bons citoyens.
Il espérait surtout que l'armée de l'Ouest s'occuperait bien plus de détruire le noyau des rebelles que de sacrifier les habitations isolées, les fermes utiles et les villages fidèles ou non dangereux.
Mais lorsque le comité a voulu vérifier les faits et connâitre quelle était la véritable exécution donnée à ses arrêtés, quel a été son étonnement de voir des forces morcelées dans la Vendée ; des rassemblements de brigands se reformer et se grossir de tous les mécontents que la barbare et exagée exécutions des décretss avait formés de nouveau dans le pays [...]"

Il n'est parfois pas aisé d'y voir clair dans les intentions des généraux et représentants présents en Vendée, il l'est encore plus quand on lorgne du côté du Comité de salut public.
Prudence donc... :roll: surtout quand on parle d'un "processus légalisé", alors que l'arrêté qui prime alors et auquel fait référence Barère le 12 février est celui du 1er août 1793, où il est clairement exprimé et ordonné d'épargner les femmes et les enfants.
Ce terrible décret a ouvert des portes, de multiples signes ont été donnés par la suite, les silences ont aussi pesé lourd, mais il ne faut pas faire dire à la Convention ce qu'elle n'a pas voté.

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 424
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Rigodon d'honneur »

Saint Clair a écrit :
23 avr. 2020, 11:54
L'Arc de Triomphe a été inauguré en 1836 par Louis-Philippe, roi de France.
L'occasion lui était donnée de mettre à l'honneur des généraux qui ont combattu pour le retour de la Monarchie, donc pour la cause royaliste.
(...) Mémoire courte ou ingratitude ?
Ni l'un ni l'autre à mon avis... la Monarchie de Juillet n'avait aucune raison de se rattacher historiquement au régime royal précédent, étant donné qu'elle est née après que ce dernier ait été abattu :!: à ce sujet, Louis-Philippe n'était pas "roi de France", mais "roi des Français"... la nuance est de taille :!: il y a une rupture de régime entre la Restauration et la Monarchie de Juillet : la légitimité de la nouvelle monarchie tient de la souveraineté nationale, et plus du tout du droit divin.
Le gouvernement de Louis-Philippe a bien davantage cherché à se rattacher les nostalgiques de l'Empire, plutôt que les fervents du régime précédent. il n'y a qu'à voir le retour dans l'armée d'anciens officiers de l'Empire n'ayant pas voulu (ou pas pu...) servir sous la Restauration, tandis que beaucoup d'officiers ayant soutenu Charles X ont, eux, quitté le service.
On n'oubliera pas par ailleurs que ce n'est pas forcément le grand amour entre les Bourbons et les Orléans : Louis-Philippe s'est rallié à la Révolution, à l'image de son père qui a voté la mort de Louis XVI...
il est donc tout à fait normal que Louis-Philippe n'ait souhaité inscrire sur l'Arc de Triomphe que des noms de généraux rappelant les armées révolutionnaires et impériales.
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Fabrice Del Dongo

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Fabrice Del Dongo »

Saint Clair a écrit :
23 avr. 2020, 11:54
L'Arc de Triomphe a été inauguré en 1836 par Louis-Philippe, roi de France.

L'occasion lui était donnée de mettre à l'honneur des généraux qui ont combattu pour le retour de la Monarchie, donc pour la cause royaliste.
Ils sont d'ailleurs tous morts pour cette cause, souvent très jeunes. Henri de la Rochejaquelin avait 21 ans !

Mémoire courte ou ingratitude ?
Louis-Philippe n'était pas roi de France, mais roi des Français, parvenu sur le trône suite à une révolution et non suite à la Restauration. En 1832, il doit faire face au soulèvement de la Vendée à l'instigation de la duchesse de Berry. Il est donc difficile d'affirmer qu'il aurait fait preuve d'ingratitude en n'honorant pas les généraux vendéens.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Cyril Drouet »

Fabrice Del Dongo a écrit :
23 avr. 2020, 20:58
En 1832, il doit faire face au soulèvement de la Vendée à l'instigation de la duchesse de Berry.
Des noms de 1832 qui fleurent bon 1793 : Cathelineau, d'Autichamp, Charette, Cadoudal, La Rochejaquelein.

Avatar du membre
Saint Clair
- Capitaine -
- Capitaine -
Messages : 93
Enregistré le : 18 juil. 2017, 22:53
Localisation : Metz (Moselle)

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Saint Clair »

Rigodon d'honneur a écrit :
23 avr. 2020, 19:08
Saint Clair a écrit :
23 avr. 2020, 11:54
L'Arc de Triomphe a été inauguré en 1836 par Louis-Philippe, roi de France.
L'occasion lui était donnée de mettre à l'honneur des généraux qui ont combattu pour le retour de la Monarchie, donc pour la cause royaliste.
(...) Mémoire courte ou ingratitude ?
Ni l'un ni l'autre à mon avis... la Monarchie de Juillet n'avait aucune raison de se rattacher historiquement au régime royal précédent, étant donné qu'elle est née après que ce dernier ait été abattu :!: à ce sujet, Louis-Philippe n'était pas "roi de France", mais "roi des Français"... la nuance est de taille :!: il y a une rupture de régime entre la Restauration et la Monarchie de Juillet : la légitimité de la nouvelle monarchie tient de la souveraineté nationale, et plus du tout du droit divin.
Le gouvernement de Louis-Philippe a bien davantage cherché à se rattacher les nostalgiques de l'Empire, plutôt que les fervents du régime précédent. il n'y a qu'à voir le retour dans l'armée d'anciens officiers de l'Empire n'ayant pas voulu (ou pas pu...) servir sous la Restauration, tandis que beaucoup d'officiers ayant soutenu Charles X ont, eux, quitté le service.
On n'oubliera pas par ailleurs que ce n'est pas forcément le grand amour entre les Bourbons et les Orléans : Louis-Philippe s'est rallié à la Révolution, à l'image de son père qui a voté la mort de Louis XVI...
il est donc tout à fait normal que Louis-Philippe n'ait souhaité inscrire sur l'Arc de Triomphe que des noms de généraux rappelant les armées révolutionnaires et impériales.
:salut:
Cette analyse me paraît tout à fait convaincante et j'adhère, par suite, à l'approche parfaitement historique du sujet.
Il va falloir que je revoie mon histoire de France, moi qui me suis arrêté en 1815 :oops:
Cela dit, je suis sur tous les fronts : en ce moment, j'ai affaire avec un spécialiste des divisions aéroportées américaines qui m'a démontré que les uniformes, entre le 23 mars 1944 (Churchill visite la 101eme Airborne) et le 6 juin avaient sérieusement évolué. J'ai failli commettre une erreur irréparable. :evil:

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Cyril Drouet »

Fabrice Del Dongo a écrit :
23 avr. 2020, 20:58
En 1832, il doit faire face au soulèvement de la Vendée à l'instigation de la duchesse de Berry. Il est donc difficile d'affirmer qu'il aurait fait preuve d'ingratitude en n'honorant pas les généraux vendéens.

Avant même le soulèvement de 1832, en Vendée, on s'en prenait déjà au souvenir de 93 en s'attaquant aux colonnes commémoratives de Torfou et de Saint-Florent-le-Vieil, et aux statues de Charette et de Cathelineau.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Général Amey***de l'horreur à la gloire

Message par Cyril Drouet »

À noter que celui qui fit face au soulèvement de 1832, le général Solignac, est sur l'Arc.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] Le général RIVAUD, un royaliste à la gloire de Napoléon
    par L'âne » 03 mars 2018, 03:27 » dans Napoléonothèque
    2 Réponses
    1557 Vues
    Dernier message par L'âne
    27 août 2018, 13:31
  • À la gloire de la Grande Armée
    par Bernard » 04 mars 2018, 19:52 » dans Monuments Napoléoniens
    8 Réponses
    1408 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    06 mars 2018, 22:46
  • Revue gloire et Empire
    par lannes-villars » 18 sept. 2017, 20:08 » dans Livres - Revues - Magazines
    78 Réponses
    5289 Vues
    Dernier message par Bernard
    12 avr. 2019, 11:39
  • Le prix de la gloire : Napoléon et l'argent
    par Joker » 11 sept. 2019, 20:08 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    346 Vues
    Dernier message par Joker
    11 sept. 2019, 20:08
  • « Le prix de la gloire, Napoléon et l'argent »
    par Joker » 18 août 2019, 18:52 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    600 Vues
    Dernier message par Joker
    18 août 2019, 18:52