La retraite de Russie.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1843
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et la Russie

Message par Joker »

Je suis également d'avis que Napoléon n'a pas suffisamment pris en compte les particularités de ce qu'il convient d'appeler "l'âme russe" et ce patriotisme chevillé aux corps de ses habitants, si bien décrits par Tolstoï dans "Guerre et Paix" et ce, même lorsqu'ils étaient en état de servitude.
Les Français n'ont en effet jamais été perçus comme des libérateurs, mais comme des envahisseurs honnis, y compris par les Moujiks.
Cet attachement viscéral à la mère patrie et à ses valeurs sacrées a contribué à rassembler unanimement le peuple russe derrière son empereur pour combattre ceux qui avaient commis le crime d'envahir la Sainte Russie.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1489
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon et la Russie

Message par Bernard »

On peut même dire que cette campagne a servi de catalyseur à la nation russe...
En Russie, elle est fêtée comme la première Grande Guerre patriotique (la seconde étant plus proche de nous, 1941-1945).
A Saint-Pétersbourg, j'ai été étonné de la dévotion qu'ont encore les Russes pour Koutouzov dont la tombe, qui se trouve dans la cathédrale Notre-Dame de Kazan, est toujours fleurie et vénérée.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2503
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Napoléon et la Russie

Message par Demi-solde »

Bernard a écrit :
21 août 2017, 08:41
Je répétai alors à l’Empereur les paroles de l’empereur Alexandre qui m’avaient frappé dans des conversations particulières, (…) “Si l’empereur Napoléon me fait la guerre, me dit ce prince, il est possible, même probable, qu’il nous battra si nous acceptons le combat, mais cela ne lui donnera pas la paix. Les Espagnols ont été souvent battus et ils ne sont ni vaincus, ni soumis. Cependant, ils ne sont pas aussi éloignés que nous de Paris ; ils n’ont ni notre climat, ni nos ressources. Nous ne nous compro­mettrons pas. Nous avons de l’espace et nous conserverons une armée bien organisée. Avec cela, de l’aveu de l’empereur Napoléon, on n’est jamais, malgré des revers, obligé de recevoir la loi. On force même son vainqueur à accepter la paix. (...) Je ne tirerai pas le premier l’épée, mais je ne la remettrai que le dernier dans le fourreau. Les Espagnols fournissent la preuve que c’est le défaut de persévérance qui a perdu tous les États auxquels votre maître a fait la guerre. (…) Si le sort des armes m’était contraire, je me retirerais plutôt au Kamtchatka que de céder des provinces et de signer dans ma capitale des traités qui ne sont que des trêves. (...) Notre climat, notre hiver feront la guerre pour nous. (...)
C’est tout de même étonnant, tout est là ; la stratégie russe est clairement énoncée, expliquée, le temps, la distance, la persévérance, l’hiver… Napoléon est au courant, mais malgré cela, tout va se dérouler exactement comme annoncé.
De même, toute la stratégie wellingtonienne développée à Waterloo était déjà à Buçaco… et pourtant la stratégie française au Mont Saint-Jean sera la même qu’à Buçaco. Comme si aucune leçon n’avait été tirée, aucune analyse faite, aucun feed-back.

La principale erreur de Napoléon, en Russie comme ailleurs, n'est-elle pas l’excès de confiance ?!…


Cordialement

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1843
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et la Russie

Message par Joker »

La principale erreur de Napoléon, en Russie comme ailleurs, n'est-elle pas l’excès de confiance ?!…
Bien évidemment !
Orgueil démesuré, aveuglement, mauvaise prise en compte de la nature du terrain et des capacités de l'adversaire, risque accru en portant la guerre sur deux fronts,... autant d'éléments qui ont joué en défaveur de cette campagne et qui, combinés les uns aux autres, ont abouti au désastre que l'on connaît.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2814
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon et la Russie

Message par L'âne »

Le Briquet a écrit :
En même temps Caulaincourt n'a-t-il pas forcé un peu le trait en se présentant comme le conseiller prophétique dans son œuvre écrite postérieurement aux faits ?
Oui, je vous rejoins avec Demi-solde.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1489
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon et la Russie

Message par Bernard »

Non, je ne crois pas. Personnellement, connaissant bien la personnalité de Caulaincourt et sa scrupuleuse honnêteté, je suis même persuadé du contraire. Ses Mémoires n'ont d'ailleurs pas été publiés de son vivant, il s'y opposait. Je n'ai cité qu'un seul passage, il y en a d'autres.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • La Retraite de Russie – L’incroyable échappée
    par Eric LM » 16 sept. 2017, 11:51 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    3 Réponses
    269 Vues
    Dernier message par Joker
    17 sept. 2017, 19:29
  • lettres de Russie : Après la campagne de Russie. Lettre du général Drouot.
    par Peyrusse » 17 nov. 2017, 19:48 » dans Livres - Revues - Magazines
    8 Réponses
    1891 Vues
    Dernier message par Christophe
    18 avr. 2011, 22:58
  • Egypte et Russie...
    par Peyrusse » 09 déc. 2017, 21:41 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    588 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 déc. 2017, 17:42