Le duel sous l'empire

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril » 11 juil. 2006, 08:52

Le 22 mai 1797, à Görz.

l'Aly

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par l'Aly » 18 déc. 2006, 22:46

:salut:
Bonsoir
voilà ce soir on m'a parlé qu'apparemment après l'Empire beaucoup d'anciens de la Grande Armée ont ouvert des salles d'armes.
Qui aurait des renseignements ? Des sources ? Des documents ?
ou juste des connaissances ?

Merci

L'Aly

Espagne

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Espagne » 18 déc. 2006, 22:57

Bonsoir l'Aly.

Je crois me souvenir que dans "Le colonel Chabert" ce dernier officie effectivement dans une salle (enfin, salle .... c'est dans les bas-fonds !) d'escrime.

:salut:

Antoine Lasalle

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Antoine Lasalle » 19 déc. 2006, 16:06

Dans la collection d'Hachette, il parle que durant la guerre d'Espagne, 2 régiments de l'amée impériale, 1 français et l'autre italien entrent en rivalité. Il est décidé que la querelle sera réglée par 15 maitres d'armes et prévôts choisis dans chacun des régiments qui devront se battre jusqu'a ce qu'il ne reste plus d'adversaires. Le premier des maitres français est dénommé Jean Louis et réussit à tuer et blesser les 15 maitres italiens en restant indemne. De retour à la vie civile, celui-ci ouvrira plusieurs salles d'armes et s'affirmera comme l'un des pères de l'escrime.

:salut:

l'Aly

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par l'Aly » 19 déc. 2006, 16:49

:salut:
oui je connaissais cette histoire, très impressionante d'ailleurs, si quelqu'un a d'autres renseignements encore sur cette histoire, je prends ! :)
Sinon oui c'est surtout après l'Empire, si effectivement il y eu une montée des créations de salles d'armes dû aux anciens de l'épopée.
merci

L'Aly :fleur3:

cavalierjacobin

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par cavalierjacobin » 20 déc. 2006, 15:14

Il faut aller dans les dépôts d'archives départementaux et rechercher en sous série 4M.

Matthieu Brevet

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Matthieu Brevet » 21 déc. 2006, 19:08

Dans la collection d'Hachette, il parle que durant la guerre d'Espagne, 2 régiments de l'amée impériale, 1 français et l'autre italien entrent en rivalité. Il est décidé que la querelle sera réglée par 15 maitres d'armes et prévôts choisis dans chacun des régiments qui devront se battre jusqu'a ce qu'il ne reste plus d'adversaires. Le premier des maitres français est dénommé Jean Louis et réussit à tuer et blesser les 15 maitres italiens en restant indemne. De retour à la vie civile, celui-ci ouvrira plusieurs salles d'armes et s'affirmera comme l'un des pères de l'escrime.
J'ai cherché la véracité de cette histoire, dont j'avais également entendu parler, dans le livre "Duels: histoires, techniques et bizarreries du combat singulier des origines à nos jours", de Martin Monestier. ça vaut ce que ça vaut ...
La période de l'Empire étant l'une des plus riches en duels, l'auteur s'est surtout attaché à donner en exemple celui opposant Fournier & Dupont, qui inspira "Les duellistes" à Conrad, puis Ridley Scott. Et malheureusement, il ne mentionne pas l'affaire des maîtres d'armes français et italiens. Par contre, une estampe, plus loin dans l'ouvrage, hors de son contexte chronologique, montre deux duellistes se battant devant leurs régiments (napoléoniens) alors qu'au bas du tableau apparaissent les corps recouverts d'une dizaine d'hommes précédemment tués. La légende indique: "Duel d'un maître d'armes contre treize prévôts d'armes qu'il tua les uns après les autres. Italie 1813". L'affaire semble donc correspondre au récit ci-dessus, à ceci près que le duel aurait eu lieu en Italie et non en Espagne, et contre treize adversaires "seulement".

Matthieu

Alexandr

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Alexandr » 22 déc. 2006, 07:20

Salut,

Selon une ordonnace royale de 1654, et maintainment en force, il y a 20 salles "juridiques" à Paris.

Voici quelques noms bien connus dans la restauration ....

M. Saint-Georges, le meilleur escrimeur du monde
M. Philippe-Victor Fabiani, dit « Fabian », salon dans le r. Richelieu, « l'Apollon de l'escrime », mourit en août 1812, accidentellemnt empoisonnée
M. Gomard, ancien de le régiment Boubonnais infanterie et prèvôt du salle de Saint-Georges, encore mort, ayant une salle d'armes sous le direction de M. Augustin Grisier
M. Bertrand, mort sous les drapeaux
M. de La Boessière, ayant son école
M. Renevier
M. Simon, « le gaucher »
M. de Ménissier, anicen enseigne de vasseau
M. Puzin
M. le baron Salomon
M. le capiaine Bégo, compagnon de l'Empereur à l'île d'Elbe
M. Lafitte, ancien maître d'armes de grenadiers de la garde impériale
M. Charlemagne, capitiaen de cavalerie sous l'Empire, professeur des fils du Roi
M. Coliquet
M. Boucher, collége Louis-le-Grand
M. le capitaine Muller, publiant sa théorie du sabre

loin de Paris ....
M. Pirodon, de Grenoble
M. de Grave, Valois, lieutenant dans la garde nationale
M. Poulin, de Géneve
M. Morreau, de Nantes
M. Hamond, de Londres

officiers de la maison du Roi et la garde royale ....
M. Lafaugère
M. Mazoué, des lanciers
M. Cotty, des cuirassiers
M. Jean Louis, du génie

officiers de l'armée ....
MM. Delpi, Pontet, Bailly, Martel, Cury, Guèrin, Pelte, Mascarelle et Pénétra
M. le lieutenant Matey, chevalier de la Lègion d'Honneur, de la garde de Paris
MM. Cordelois, Gatechair, Alliac, Mathieu Coulon, Mille, Bertrand (comme tireur) et Eugène Grisier (un gaucher, neveu de M. Augustin Grisier, des cent gardes et professeur de S.M. le roi d'Espagne)
M. Roussel, recentement mort, protégé du Lord Henry Seymour

"amateurs" bien connus ....
Bezout, mathématicien
MM. les anciens ministeres Casimir Périer et Peyronnet
M. le comte de Bondy, pair de France
M. Poultier de Gagne
Lord Seymour, England
M. Aimé Martin
M. le général Sourd - ayant un seul bras !
Le prince Eugène de Beauharnais ( !! )
M. le chevalier de Bouflers
M. de la Ferronays, ambassadeur de France à Saint-Péterbourg (peut-etre une politisse de lire son nom ici)
S.A.I. le prince de Wurtemberg

M. Fleury, qui, blessant M. Dugazon à l'épaule, lui faisiat dire, « Toutes tierces, dit-on, sont bonnes ou mauvaises ! »

parmi des russes ....
M. le comte Samoyloff
M. Simiarine
M. de Narishkin
M. de Ludow
M. le comte Zernicheff
Le prince Kourakin
M. de Jakoleff
M. le général Gorgoli, ministre de la police

Source :
« Les armes et le duel: ouvrage agréé par S. M. l'Empereur de Russie »
Augustin Grisier
Paris : E. Dentu, 3e édition, 1864.
pages 520-540.

Alexandr

Alexandr

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Alexandr » 22 déc. 2006, 09:30

Et encore ....

Premieres années de la 2e restauration :

Philippe aîné, 1814
.... r. Monsieur-le-Prince, 1821-29
.... r. des Grès, 22 (r. Cujas), 1830

Lamotte
.... r. de Champs-Elysées, 9 (r. Boissy-d'Anglas), 1817
.... r. Place du Palais-Royal, 9, 1820-22
.... r. Quincampoix, 1823

Charlemagne (Françoise Vattier, dit) 1779-1857
.... r. Traversière-Saint-Honoré, 29 et 39 (r. Molière), 1815-28

Bégo (le capitiane), 1816

Barbe (Olivier)
.... r. de la Madeleine, 7 bis, 1821-24
.... r. du Faubourg-du-Roule, 30 (r. du Faubourg-Saint-Honoré), 30, 1825-31

Bertrand père et fils
.... r. Beauregard, 13, 1821
.... r. Saint-Denis, 367, 1822

Bertrand fils, 1796-1876
.... r. Saint-Thomas-de-Louvre, 34, 1823-27
.... r. Poisonnière, 21, 1828-50
.... 2e salle : r. et hôtel Corneille, 5, 1836-38

Bouquet
.... r. Saint-Roch-Poisonnière, 7, 1821
.... r. Bergère, 1822

Gomard fils (Antonin Possellier, dit), 1793-1864
.... r. du Chantre, 18, 1821-28
.... r. de Seine, 29, 1829-34
.... r. de Tournon, 9, 1835-38
.... r. Saint-André-des-Arts, 33, 1829-41
.... r. de la Houssaie (r. Taitbout), 1842-47

Renevier, 1809

De Saint-Marc
.... r. Croix-des-Petits-Champs, 27, 1821-24

Deslauriers
.... r. Rameau, 11, 1821-23

Gondemard
.... r. des Grès, 22 (r. Cujas), 1821-23

Lebrun fils
cinq locations 1821-37

Dajon
quatre locations 1825-36

Lozès aîné (Antoine) 1795-1858
.... r. des Grès, 22 (r. Cujas), 1825-35

Chardon
quatre locations 1826-38

Colliquet
.... r. des Filles-du-Calvaire, 21/24, 1827-1830
.... r. Neuve-de-Bretagne, 2/3, 1831-1834

Blot (Jacques-Antoine)
.... r. des Petits-Carreaux, 23, 1829-32
.... r. Servandoni, 6. 1833-1842

Bouchez (« Boucher »)
.... r. Saint-Jacques, 118, 1829-35
.... Place Saint-Michel, 12, 1836-38

Boulet
trois locations, 1829-32

Buxe
.... r. Saint-Jacques, 126, 1829-31

Graux
.... r. Saint-Hyacinthe-Saint-Michel, 1829-35

Beau
.... r. de la Harpe, 85, 1832-1844

Fillias
deaux locations 1832-47

Angot et Leverrier, 1834

Leverrier seul
.... r. Bourbon-Villeneuve, 32, 1835-39

Grisier (Augustin) 1791-1855
.... r. de Tivoli, 1832-34
.... r. de Faubourg-Montmarttre, 4, 1834-1850

Prevost (Pierre-Adolphe) 1811-1869
quartre locations 1833-1850

Source:
« Archives des Maitres d'Armes de Paris »
Henri Daressy
Paris : Quantin, ed. de 1888
pages 119 - 124.

Alexandr

:cheval:

Alexandr

Re: Duels, escrimeurs et maîtres d'armes

Message par Alexandr » 22 déc. 2006, 11:31

Salut à tous,

Selon son historique de la garde impériale, de E. M. de Saint-Hilaire, dans l'île d'Elbe en 1814, le lieutenant en 2e de la 2e compagnie des gardes à pied c'est un nommé ....

André Bégot
.... né le 1 février 1788 à Tournon (Ardèche)
.... chevalier de la Légion d'Honneur
.... promu lieutenant en 2e dans la garde à pied (rang de lieutenant d'infanterie dans l'armée) le 23 décembre 1813
.... lieutenant en 2e de la 2e compagnie des gardes à pied dans l'île d'Elbe en 1814
.... lieutenant en 2e dans le 1er régiment de grenadiers à pied de la garde impériale le Cent-Jours, blessé à Mont-Saint-Jean
.... lieutenant dans la Légion de la Meuse (No. 53) en 1820, caserné à Maubeuge
.... compris parmi des officiers mises en accusation pour le soi-disant « complôt du 19 août », avec Krettly, Parquin, etc.
.... mis hors de cause par arrêt du 21 février 1821
.... retraite en 1821 ou 1822 avec le rang de capitaine d'infanterie


Sources :
Archives Parlementaires
Base Leonore
E. M. Saint-Hilaire
Annuaires Militaires 1820-1823

Alexandr
:cheval:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Spectaculaire Second Empire
    par Bruno » 08 oct. 2016, 22:11 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    519 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    08 oct. 2016, 22:24
  • L'Empire en LEGO.
    par Joker » 09 déc. 2018, 19:28 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    365 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    09 déc. 2018, 22:30
  • couverts empire
    par marlain » 24 mai 2016, 13:17 » dans Objets napoléoniens
    7 Réponses
    1116 Vues
    Dernier message par marlain
    25 mai 2016, 08:02
  • Art et Empire
    par vieux docs » 07 août 2015, 21:51 » dans Blogs et sites personnels
    28 Réponses
    13069 Vues
    Dernier message par vieux docs
    14 juil. 2017, 20:42