CAMPAGNE DE FRANCE 1814

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

grognard Riceys

1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par grognard Riceys »

:salut:
Aujourd'hui, c'était l'anniversaire de la bataille de La Rothière, 1er février 1814...
Napoléon et sa petite armée à tenu tête aux coalisés, pendant toute la journée, sur un front de plusieurs kilomètres, de Dienville, la Rothière, Petit-mesnil, la Giberie, Chaumesnil, Morvilliers...

Je suis passé à La Rothière cet après-midi, par un temps froid et sec (moins 5 degrés), et j'ai revu le monument, la plaque du général Marguet, l'emplacement de la Garde, le pont de Dienville, et la plaine....
et j'ai eu une pensée pour les vieilles moustaches et les Marie-louises...

Nostalgie .......

Eric LM

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Eric LM »

:salut: Bonsoir à tous,

A lire sur cette bataille :
La bataille de la Rothière
le 1er février 1814
par Patrice Romary
(merci au passage à Jean-Yves, il comprendra.)

:idea: Pour info, le monument de la Rothière fut érigé et inauguré en 1923. Il était doté, à ce moment là, de deux pièces d'artillerie de l'époque qui disparurent lors de la seconde guerre mondiale.

Cordialement,
Eric LM

Tibule

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Tibule »

La Rothière: terrible bataille ou 35.000 Français ont dû tenir tête à 100.000 coalisés:

- 9 heures, l'Empereur, longeant l'Aube parvient à La Rothière.Il est décidé à se replier face aux toupes de Blucher. Ordre à Ney de commencer le mouvement.

-10 heures, Mortier qui protège le flanc droit de l'Empereur, du côté de Troyes l'avertit d'importants mouvements au sud de ladite ville.Napoleon doute. Blucher ne serait-il pas en train de le "fixer" pour masquer un mouvement de Schwarzenberg sur son flanc droit, vers Troyes?Que faire? Reculer? Attaquer?

-Midi: Grouchy et Victor, présents à La Rothière, s'inquiètent des nombreux mouvements de l'ennemi et avertissent l'Empereur de l'imminence d'une attaque de Blucher (qui a été renforcé par Scwarzenberg, ce que personne ne sait côté français...).
Napoleon n'y croit pas et , toujours indécis, maintient ses troupes sur place.

En face, les troupes colalisées commencent leur marche en avant direction Brienne...Sur leur passage, La Rothière, Dienville, Soulaines, Chaumesnil.

Napoleon, n'a plus le choix: il doit rappeler Ney et accepter le combat, un mouvement de retrait ne pouvant désormais plus être exécuté en bon ordre.Gérard commande l'aile droite (8.000 hommes), Victor le centre (10.000 hommes environ) et Marmont la gauche (17.000 hommes environ).

-de 13 à 20 heures, les combats sont acharnés entre les Français et les coalisés, qui se battent à 3 contre 1. Malgré cet avantage, les Français tiennent mais abandonnent le champ de bataille à la faveur de la nuit, la position étant intenable avec une aussi grande disproportion de forces. Les Français se retirent sans être poursuivis par les Alliés, exténués eux aussi.
Des deux côtés, on a perdu environ 6.000 hommes et 60 canons côté français.

En résumé, on peut qualifier La Rothière d'une bataille "accident" qui a eu lieu comme le dit Guyot à cause de "cette grande confiance que l'Empereur a en lui et du peu de cas qu'il fait de son ennemi ou de l'ignorance qu'il a de ses mouvements ou de sa force."

L'Empereur se retire sur Troyes, puis Nogent ou il séjournera du 3 au 9. Le 10, ce sera Champeaubert... :salut:

Joséphine

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Joséphine »

Le "front" s'était étendu sur une lieu environ, autrement dit sur un alignement de cinq villages, celui de La Rothière étant au centre, dan sun paysage de bois et de marais.

La bataille de La Rothière a été remarqueblement confuse parce qu'elle s'est déroulée en grande partie, sous un ouragan de neige ...
Blücher avait pris l'initiaive de l'attaque, mais ses troupes aveuglées s'avançaient avec une lenteur extrême ...

Dans le village même de La Rothière, Victor avait bien retranché ses "Marie-Louise" qui tenaient là d'autant plus courageusement que la neige tourbillonnante leur ôtait la vue des masses ennemies ...
De temps en temps, cavaliers français et cavaliers ennemies chargeaient, puis on les voyait disparaître dans la tourmente blanche, et des grognards disaient :

"C'est comme en Russie !" ...





:salut:

Jean-Baptiste Muiron

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Jean-Baptiste Muiron »

On peut voir au musée de Brienne, parmi quelques autres trésors napoléonniens, des cartes, souvenirs (boulets, sabres) et tableaux de la bataille de la Rothière, ainsi qu'une étonnante reconstitution avec des soldats de plomb.

:salut:

Joséphine

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Joséphine »

Petit retour en arrière, c'est le 29 Janvier, dans la soirée que Napoléon et ses dix-huit mille hommes arrivent près du village de Maizières ...

Quelques coups de feu se font entendre, ce sont les cavaliers de l'avant-garde qui mettent en fuite un escadron de hussards prussiens...
Un instant plus tard, voici le curé qui se faufile entre les chevaux pour arriver jusqu'à Napoléon :

-"Sire, soyez béni. Me reconnaissez-vous ?"

La mémoire de Napoléon est infaillible pour tout ...

-"Le père Henriot!" Mon Père, vous allez me servir de guide".

C'est un ancien surveillant du collège de Brienne ; il y a vu Bonaparte élève ...

Trente mille Priussiens et Russes occupent les hauteurs de Breinne, juste au-dessous des terrasses du château.
Après de durs combats qui durèrent toute la journée, et durant lesquels les Marie Louise connurent un rude baptême du feu, le château est pris et gardé, malgré une contre-attaque des Prussiens.

Blücher se retira à la nuit ; et c'est là que , vers dix heures du soir, Napoléon, accompagné du père Henriot, et d'une suite peu nombreuse, alors qu'il se dirige vers le presbytère de Maizières où il doit coucher, se fait entendre le cri sinistre :

"Aux cosaques!"

L'un de ces sauvages, lance au poing, se jette sur le cavalier en redingote grise qui va en tête ...
Heureusement, deux généraux plus rapides que luii, dont Gourgaud, d'un coup de pistolet abat le cosaque à deux pas de l'Empereur ...

Il s'en était fallu de peu ...



:salut:

Tibule

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Tibule »

Exact, le cosaque échappa au général Corbineau, mais pas au colonel Gourgaud :salut: .

Jean-Baptiste Muiron

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Tibule a écrit :mais pas au colonel Gourgaud
Gourgaud devint colonel le 15 mars 1814, et général le 21 juin 1815. Pour sa bravoure à Brienne (lui-même sauvé par sa croix qui détourna la lance russe), il reçut l'épée de Lodi des mains de l'Empereur. Il s'en vantera durant tout le séjour à Sainte-Héléne, au courroux (jaloux) des autres exilés.

:salut:

Tibule

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Tibule »

C'est vrai, j'ai anticipé sa nomination de quelques semaines :Ane: :lol: .Désolé :salut: .

Drouet Cyril

Re: 1814 -Campagne de France : bataille de La Rothière (1er février 1814)

Message par Drouet Cyril »

Il s'en vantera durant tout le séjour à Sainte-Héléne, au courroux (jaloux) des autres exilés.



Là bas, il "sauva" également l'Empereur, mais cette fois-ci d'une vache. Cela amusa beaucoup Napoléon.

Salutations respectueuses.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] 1814, La Campagne de France
    par L'âne » 26 oct. 2017, 18:38 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    444 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 oct. 2017, 18:38
  • Hiver 1814 – Campagne de France
    par Eric LM » 02 oct. 2019, 15:11 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    1159 Vues
    Dernier message par Eric LM
    02 oct. 2019, 15:11
  • La campagne de France - 1814, la chute de l'Empire
    par Eric LM » 02 juin 2018, 17:31 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    4 Réponses
    898 Vues
    Dernier message par Eric LM
    03 juin 2018, 19:41
  • Les Russes en France en 1814.
    par Joker » 14 févr. 2020, 19:48 » dans Livres - Revues - Magazines
    2 Réponses
    122 Vues
    Dernier message par Espagne
    27 févr. 2020, 21:39
  • Liste de seize mille militaires Français ou au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814, et
    par hugues » 08 sept. 2018, 08:03 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    557 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    09 sept. 2018, 00:16