Napoléon et les progrès scientifiques

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

L'Ajaccien

Napoléon et les progrès scientifiques

Message par L'Ajaccien »

Il est amusant de constater que Napoléon Ier, qui fût quand même un des plus grands esprits de son époque, et de surcroit féru de sciences et de mathématiques ( il fut d'ailleurs élu à l'Institut en 1797, ce dont il n'était pas peu fier ), est passé à coté de très grandes innovations technologiques qui allaient révolutionner les transports, l'industrie et l'armée aux XIXème siècle.

- La première innovation technologique dénigrée par Napoléon est la conquète du ciel. En effet, l'utilisation d'aérostats qui avait commencé à se développer en France depuis les expériences des frères Montgolfier, en 1783, et qui avait prouvé une certaine utilité à la bataille de Fleurus en 1794 fut dénigrée par Bonaparte qui dissout la dernière compagnie des aerostiers en 1802.
Notons qu'en 1785, un français ( Blanchard ) avait réussi le premier à traverser la Manche à bord d'un ballon, de Douvres à Calais. Ca laisse réveur...

- Par ailleurs, Bonaparte ne voulu pas accorder crédit(s) aux inventions de l'américain Robert Fulton et ça laisse songeur quand on sait que ce dernier fut un des scientifiques à l'origine de la machine à vapeur. Ainsi, après un essai officiel d'un des premier bateau à vapeur sur la Seine le 9 aout 1803 ( il y aura donc exactement 200 ans dans quelques jours - il existe d'ailleurs une plaque commémorative sur le port Debilly, près de la passerelle du même nom, dans le XVIème ), en présence de plusieurs membres éminents de l'Institut ( dont Carnot ), Bonaparte fait savoir que le projet ne l'interesse pas et qu'il n'a pas d'argent à consacrer aux recherches de Fulton. Quelle erreur de jugement, avec le recul, quand on sait que ce dernier est à l'origine, non seulement du premier bateau à vapeur effectuant des trajets commerciaux quotidiens ( le "Clermont" : liaison New-York - Albany en 1807 ) mais aussi du premier sous-marin à hélice( le "Nautilus" en 1800 ) équipé d'une torpille remorquée ( capable de couler un navire, comme il en fit démonstration en 1812 ). Il travailla aussi beaucoup sur les mines sous marines. Ses recherches se poursuivirent aux Etats-Unis et on sait quelles conséquences meutrières elles eurent dans les affrontrements maritimes de la guerre de sécession et des deux guerres mondiales. Pour la petite histoire, Robert Fulton était loin d'être un savan fou mais plutot un idéaliste déterminé, comme tant d'autre, à fabriquer un engin si meurtrier et si horrible que le spectre de la guerre ferait désormais reculer toutes les nations. ( Ca vous rappelle quelque chose ? )

- Enfin le troisième exemple concerne le télégraphe.
En effet, le télégraphe ( optique ) avait été inventé par Claude Chappe en 1791 et la Convention avait décidé son utilisation dès 1793 ( En quelques années, 5000 km de réseau était mis en place, couvrant une partie importante du territoire français ). Mais les crédits de constructions et d'entretien furent considérable réduit par Bonaparte réduisit en 1800 et le système commença à péricler. ( Chappe ne supporta pas ce désaveu et se suicida en 1805 ). Ironie de l'Histoire, on sait que l'utilisation de ce système allait avoir des répercussions importantes en 1815.
D'une part, parceque, le système ne fonctionnant que par temps clair, lors du "Vol de l'Aigle", Louis XVIII n'apprit le débarquement de Napoléon et de ses hommes à Golfe-Juan le 1er mars que 5 jours après, ) cause de la brume...
D'autre part, pour les mêmes raisons de mauvais temps, la réception à Londres du message transmis par Wellington qui venait de gagner la bataille de Waterloo ( "Wellington defeated the French at Waterloo" ) fut interrompu après le 2ème mot. Le preterit "defeated" fut compris comme un participe passé ( "Wellington vaincu" au lieu de "Wellington a vaincu le Français à Waterloo" ) et la panique s'empara de la Bourse de Londres : les cours s'effondrèrent... Mais un certain Rothschild, spéculateur bénificiant de son propre réseau d'information, avait reçu l'intégralité de la dépêche par pigeon voyageur et acheta à des prix dérisoires les actions et titres jetés sur le marché. Lorsque la véritable nouvelle de la victoire anglaise fut connue, quelques jours plus tard, ces actions remontèrent en flèche, faisant la fortune de l'heureux spéculateur, et ce fut l'origine de l'empire familial qu'on connait...

Rendons quand même à Cesar ce qui lui appartient : S'il ne fut pas un grand visionnaire en matière technologique ( encore qu'il favorisa le dévoppement du "métier à tisser", l'invention de Jacard, soutint les travaux de Volta, l'inventeur de la pile électrique et encouragea ceux de Delessert, à l'origine du sucre de bétrave ), Napoléon Bonaparte était plutôt attiré par les mathématiques, discipline pour laquelle il s'était fait remarquer à Brienne et qui avait conduit à sa formation d'artilleur. Selon la légende, il serait d'ailleurs à l'origine du théorème suivant :
"Soit un triangle quelconque, construire sur chacun des côtés, vers l'extérieur, un triangle équilatéral. Construire le " centre " de chacun de ces triangles ( c'est à dire le point de rencontre des médianes, hauteurs et bissectrices ). Alors, le triangle formé par les trois centres est un triangle équilatéral. Sauriez-vous en faire la démonstration ?"
A vos compas...

C.Douville

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par C.Douville »

Merci pour cette liste :salut:

On peut rajouter, à votre liste, l'invention du premier fusil par chargement par la culasse. L'inventeur était Suisse et proposât son invention à Napoléon. Cela, juste avant la campagne de Russie. Cependant, de peur de gâcher trop de munitions, l'Empereur des Français refusât ce fusil. C'est dommage, car celui-ci pouvait tirer trois coups à la minute. Dès lors, Napoléon aurait eu un avantage considérable sur les autres infanteries, en outre il aurait eu cinquante ans d'avance..

Hypolite

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par Hypolite »

Je ne sais )pas si l'on peut parler d'erreurs de jugements ! En fait, toutes ces inventions auraient nécéssité une totale mutation de l'appareil militaire, chose difficilement réalisable quand on est constament sur le pied de guerre ! :cry: D'ailleur, il est à noter que les Anglais ont, eux aussi, refusé les inventions de Fulton ! :roll:
Des fusils à chargements plus rapides avaient été testés, mais jamais l'on n'aurait pu fabriquer suffisament de munitions pour équiper les soldats de ce genre d'armes et l'on n'aurait pas pu utiliser les munitions prises à l'ennemie ! :cry:

Bernard

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par Bernard »

Je me trompe peut-être mais les balles étaient de taille différente non ?

Hypolite

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par Hypolite »

En effet, le calibre était différent ! ;-)

L'Ajaccien

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par L'Ajaccien »

En effet Hyppolite, je reconnais qu'il est un peu facile de parler "d'erreur de jugement" avec nos 2 siècles ans de recul mais c'est quand même étrange de voir que Napoléon semble avoir d'avantage été fasciné par le passé ( références constantes à l'Antiquité ) qu'attiré par l'avenir, alors même que certaines innovations technologiques auraient pu lui conférer une supériorité évidente ( imaginez l'utilité de disposer d'une vue aerienne de la zone des combats quand on utilise la tactique napoléonienne qui conduit à diviser ses troupes pour chercher le contact avec l'ennemi et à vite les regrouper quand on l'a enfin trouvé... imaginez l'usage qui aurait pu être fait de la torpille de Fulton pour forcer les blocus anglais... )
Dans sa façon de penser, Napoléon demeure quand même un homme du XVIIIème siècle plutôt que du XIXème.

En ce qui concerne l'armement, les fusils français étaient effectivement toujours calqués sur le modèle de 1777 et le canons sur le modèle de 1776. On se souvient aussi que c'est l'obsolescence de l'armement qui fut une des principales cause de la défaite française des troupes du "neveu" en 1870, face à une armée prussienne moderne qui utilisait le chargement des munitions par la culasse.

On se souvient aussi que les Anglais furent les premiers à utiliser les fusées à congrève ( qui faisaient souvent plus de bruit que de mal ), notamment à Waterloo...

Jourdan

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par Jourdan »

"Ce n'est pas possible, m'écrivez-vous; cela n'est pas Français." Napoléon, s'adressant au général Lemarois; campagne de 1813.

Max Gallo date cette citation de la prise de Madrid, quelques années plus tôt.


Alors quoi :?:

Max Gallo se trompe :?:
Notre estimé intervenant se trompe :?:
C'est moi qui mélange tout, et franchement c'est pas des choses à faire à mon âge :?:

Hypolite

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par Hypolite »

L'aerostat était la cause de nombreux accidents et nécéssitait une logistique peu pratique ! :cry: Ceci dit, je crois que Napoléon en avait fait embarquer en Egypte, mais ces derniers ne furent pas utilisé (je crois qu'une partie du materiel avait été perdue) ! :idee:
L'armée de Napoléon III fut la premiere a utiliser la mitrailleuse et le bateau Cuirassé, mais le parlement refusait les crédits nécéssaires à un réelle modernisation de l'Armée ! :furieux:

C.Douville

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par C.Douville »

On se souvient aussi que c'est l'obsolescence de l'armement qui fut une des principales cause de la défaite française des troupes du "neveu" en 1870, face à une armée prussienne moderne qui utilisait le chargement des munitions par la culasse.
Les Français avaient de bons fusils en 1870. Ces derniers étaient même supérieurs à ceux des Prussiens. Je parle, bien entendu, du fusil Chassepot. Celui-ci se chargeait également par la culasse et tirait, bien, six coups à la minute. Ce fusil Français fut la principale cause de mortalité chez les Prussiens.

Par contre pour l'artillerie, celle des Prussiens était meilleure, ça ne fait aucun doute. Nous avions encore des canons qui se chargeaient par la bouche, alors que les canons Prussiens se chargeaient par la culasse et tiraient, déjà, des obus.

Cependant, ce désavantage en artillerie ne fut pas la raison principale de la défaite d'août 1870. La faute fut surtout portée à certaines erreurs stratégique, comme celle de Bazaine qui s'enferme dans Metz. Cela, sans chercher à poursuivre les Prussiens qu'il avait pourtant battu à Rezonville.

Je m'arrêterai là, parce que c'est pas le forum pour.
Max Gallo date cette citation de la prise de Madrid, quelques années plus tôt.
Mon cher Jourdan, j'ai trouvé cette citation sur le web. A moins qu'il ai employé cette fameuse phrase à plusieurs reprises ??

:salut:

L'Ajaccien

Re: Napoléon et les progrès scientifiques

Message par L'Ajaccien »

Tout à fait, je pensais aux canons allemands ( Krupps )de 1870 qui avaient une cadence de tir et une durée de vie plus grande que ceux des français.
Bien sur ce ne fut pas LA cause de la défaite mais il me semble que cela y contribua largement...[/quote]

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1699 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1208 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    510 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09
  • La mort de Napoléon
    par Jean-Baptiste » 28 juin 2018, 23:04 » dans Espace visiteurs
    259 Réponses
    17091 Vues
    Dernier message par William Staps
    11 août 2019, 11:22
  • Napoléon et le népotisme ?
    par C-J de Beauvau » 08 févr. 2018, 14:52 » dans Salon Ier Empire
    9 Réponses
    652 Vues
    Dernier message par L'âne
    09 févr. 2018, 09:19