PORTUGAL

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

C.Douville

PORTUGAL

Message par C.Douville »

Bonjour
En 1808, Junot est tout d'abord vainqueur à Roliça ( en fait c'est Delaborde) puis il subit un revers à Vimeiro contre Wellington ( la fameuse tactique linéaire ) . Cependant l'armée Française n'est pas détruite, elle a certes subi un revers mais elle ne perd que 1200 tués ou blessés contre 900 chez les Britanniques . Junot dispose encore de plusieurs milliers de soldats mais il capitule . Les raisons étant le renforcement constant de l'armée Britannique au Portugal par l'intermédiaire de nombreux débarquements mais surtout à cause de la capitulation de Dupont à Baylen, ce qui coupe les communications de Junot avec la France, il est complètement isolé dans un pays de plus très hostile aux Français .
La campagne de 1809 est dirigée par Soult . Il bat tout d'abord l'armée régulière Portugaise à Porto . Mais installé dans la capitale Portugaise, il est menacé d'encerclement par la marche de trois armées allies qui arrivent de tous côtés, une armée Portugaise, une Espagnole et enfin celle de Wellington dont Soult n'avait pas été prévenu du débarquement . Soult n'accepte pas une bataille si hasardeuse et quitte le Portugal en réalisant une retraite héroïque dans un pays toujours très hostile aux Français . Soult n'abandonnera aucun blessés mais y perdra 3000 hommes.
Autant les deux premières tentatives du Portugal étaient vraiment hasardeuses, autant celle de 1811 était vraiment à la portée des Français . Les 3-5 mai 1811, c'est la fameuse bataille de Fuentes d'Onoro . Wellington, constamment poursuivi, s'était mal retranché et ses troupes ne purent déployer la fameuse tactique linéaire . Le plan de Masséna était bon et il fut à deux doigts d'infliger une défaite totale à Wellington . Lors de la bataille les succès tactique des Français sont très bon, plusieurs villages sont pris à la baïonnette, la cavalerie Britannique est repoussée, deux carrés d'infanterie Anglaise sur trois sont brisés par les fameux chasseurs de Fournier, etc. Par deux fois, l'armée Britannique était sur le point d'être complètement battue, par deux fois on cherchait Bessières afin de faire donner une partie de la Garde . On retrouva Bessières, après la bataille, en train d'observer la construction d'un pont . Bessières en avait fait évidemment exprès, ne supportant pas l'autorité de Masséna . Dans ses mémoires, Wellington dit : " si Napoléon avait été là, j'aurai été battu ."
Le général Anglais veut dire par là que s'il n'a pas été battu, c'était du sûrement au mauvais comportement de certain des lieutenants de Masséna . Si Napoléon avait été là, personne n'aurait songé à désobéir et tout serait rentré dans l'ordre . Mais pourquoi n'est-il pas venu ? Un passage de trois mois aurait suffi pour régler le problème du Portugal .

Prince de la Moskowa

Re: PORTUGAL

Message par Prince de la Moskowa »

Hypolite a écrit :
Ney a eu la même attitude envers Soult ! :?
Ainsi qu'avec Masséna. Alors bon, si Bessières est capable des mêmes caprices que le Rougeaud, où va t-on. ;-)

Enfin, ça prouve que les plus grands (Ney, Bessières, Lannes) ont au moins un défaut commun : l'orgueil. :-|

Cet orgueil des maréchaux est sûrement dû à l'Empereur lui-même, qui en incitant sans cesse à l'émulation et en lancant les principes d'une "société du mérite", il ne faut pas s'étonner dès lors de voir les gens se marcher sur les pieds en beuglant "c'est moi le meilleur". Ils souhaitaient tous bien se faire voir par le maître, ils souhaitaient tous démontrer l'étendue de leur courage et de leur science du combat. Comment pouvaient-ils le faire avec un petit commandement ou un commandement subalterne.

Drouet Cyril

PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par Drouet Cyril »

Il s'agit de la découverte du chemin de Sardao par Montbrun suite à Bussaco.
Thiers en parle de cette manière :
"Arrivés presque aux sommets de ces côteaux, à un point d'où l'on pouvait apercevoir la plaine de Coimbre et la grande route de Lisbonne, [Montbrun et Sainte-Croix] rencontrèrent un paysan qui leur dit que ce chemin s'étendait jusque dans la plaine, et allait rejoindre la grande route de Coimbre près d'un lieu dénommé Sardao. Ils étaient parvenus en ce moment à un village appelé Boïalva, qui était un peu sur le revers de la sierra, et que le brigadier Trent n'avait pas songer à occuper. Montbrun et Sainte-Croix y laissèrent un régiment de dragons avec de l'artillerie, en échelonnèrent trois autres en arrière avec ordre de défendre le village de Boïalva à tout prix, puis descendirent au galop pour s'assurer que le paysan avait dit vrai, reconnurent l'exactitude de son rapport, et revinrent en toute hâte apporter à Masséna la nouvelle de leur heureuse découverte."

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2816
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par L'âne »

Le 27 septembre 1810 à Buçaco, au Portugal, les Anglo-portugais repoussent les attaques françaises.
Ils sont cependant contraints de se replier.
Selon Jack Weller, Buçaco fut "une défaite tactique" [anglaise] bien que ces derniers revendiquent une victoire.
dups a écrit :
09 nov. 2008, 19:26
Sinon, Sainte-croix sera tué peu après pendant le mouvement de contournement de l'armée anglaise.
Sainte-Croix de qui Napoléon avait laissé sous-entendre qu'il en ferait un Maréchal d'Empire.

Si quelqu'un peut retrouver l'image dont il est question en tête du présent sujet, ce serait pas mal...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2508
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par Demi-solde »

L'âne a écrit :
15 août 2018, 12:18
Si quelqu'un peut retrouver l'image dont il est question en tête du présent sujet, ce serait pas mal...
Il y a bien cette illustration...

Image

Image

... mais il s'agit d'une gravure d'Eugène Charpentier, non pas d'Auguste Raffet. :?


Cordialement

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2816
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par L'âne »

Demi-solde a écrit :
21 août 2018, 17:54
Il y a bien cette illustration...
... mais il s'agit d'une gravure d'Eugène Charpentier, non pas d'Auguste Raffet.
Merci cher Demi-solde.
Elle semble "coller" aux échanges.
Gardons-là.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3341
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par Cyril Drouet »

Je crois bien me souvenir qu'il s'agit de cette gravure.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2508
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par Demi-solde »

Après, sur le fond...
L'âne a écrit :
15 août 2018, 12:18
Le 27 septembre 1810 à Buçaco, au Portugal, les Anglo-portugais repoussent les attaques françaises.
Ils sont cependant contraints de se replier.
Selon Jack Weller, Buçaco fut "une défaite tactique" [anglaise] bien que ces derniers revendiquent une victoire.
... je serais curieux de connaître les explications de Jack Weller ; j'ai du mal à voir où serait la victoire française à Buçaco. :|

Image
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8413615s.item


Cordialement

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2816
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par L'âne »

Demi-solde a écrit :
22 août 2018, 14:17
... je serais curieux de connaître les explications de Jack Weller ; j'ai du mal à voir où serait la victoire française à Buçaco.
D'après ce que j'ai pu comprendre, les Anglais, après avoir repoussé les attaques françaises, se replient en laissant le terrain à ces derniers.
Nous savons que selon les critères de l'époque, nous pouvons considérer que la victoire est acquise à l'armée qui occupe le terrain de l'ennemi après les combats.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3341
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: PORTUGAL : bataille de Bussaco ou Buçaco, 27 septmbre 1810

Message par Cyril Drouet »

Wellington a mené à Busaco une bataille défensive qu'il a remportée. Il n'a abandonné sa position que postérieurement face à la menace de voir sa route de retraite sur Coïmbra coupée.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon porte les couleurs... du Portugal !
    par Christophe » 11 juil. 2016, 22:54 » dans L'actualité napoléonienne
    6 Réponses
    1220 Vues
    Dernier message par Loïc Lilian
    13 juil. 2016, 18:33
  • [ Napoléonothèque ] La première invasion du Portugal par l'armée napoléonienne
    par L'âne » 03 mars 2018, 03:31 » dans Napoléonothèque
    1 Réponses
    404 Vues
    Dernier message par barthelemy
    03 mars 2018, 10:23
  • La première invasion du Portugal par l'armée napoléonienne : 1807-1808
    par Eric LM » 03 oct. 2017, 14:11 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    1 Réponses
    265 Vues
    Dernier message par Eric LM
    18 oct. 2017, 18:48
  • PORTUGAL : Cela s'est passé un 29 septembre... la guerre des Oranges
    par Cyril Drouet » 30 sept. 2017, 08:37 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    136 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    30 sept. 2017, 08:37