Vilnius : Les soldats morts

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

voltigeur54

Message par voltigeur54 »

:salut: :Et puisqu'on est dans les causes médicales de l'affaiblissement de la Grande Armée,enRussie; en voici une que je vous soumets et qui me semble plausible: la consommation de viande de cheval crue ou mal cuite a du provoquer des contaminations de trichinose créeant de la myasthènie, de la faiblesse qui a probablement du hâter la fin des malheureux soldats. En effet , depuis longtemps la trichinose touche souvent massivement les chevaux slaves, sans qu'ils en souffrent,eux. Et encore aujourd'hui, les inspections sanitaires sont encore draconniennes sur les importations de chevaux de boucherie venant de l'est, pour ce motif .Rassurez vous je ne vous ferai pas un cours de parasito.On en restera là.Amitiés du voltigeur.
Gourgaud

je l'ai vu

Message par Gourgaud »

je l'ai vu :déçu sur la partie "charnier", la partie historique était bien même si la vision anglaise a un peu gâché les commentaires
Brumaire

Message par Brumaire »

Encore Merci!
Grâce à vous j'ai (enfin) pu voir ce film retracant le parcours des soldats de la Grande Armée dans la Russie Profonde. Un passage particulièrement émouvant fut cette table présentée par sa propriétaire comme étant un lointain présent confectionné de la main même de soldats de l'Empereur, en remerciements des soins qui leur avaient été apportés pendant l'hiver. Force est de constater que près de 200 ans après, elle est toujours sur pieds!
Les ossements retrouvés dans la crypte de l'Eglise du village et dans la ville de Vilnius sont eux aussi impressionnants de par leur quantité. Ils nous donnent une idée du nombre qu'ils furent à tomber sous les coups du "Général Hiver", et des souffrances qu'ils ont endurées...

:salut:

Brumaire
Jean Lannes

Message par Jean Lannes »

Il est vrai qu'il y a eu beaucoup de morts, mais je trouve que les points de vue anglais et russe sont dépréciatifs.
:salut:
Brumaire

Message par Brumaire »

Je partage également votre point de vue, cher Lannes, car comme il est précisé dans le reportage, une grande partie des 600000 hommes à s'être engagés dans la campagne de Russie provenaient de pays "alliés" tels que la Prusse et l'Autriche, contingents qui furent parmi les premiers à déserter et à rejoindre les rangs ennemis lorsque les événements se compliquèrent pour l'Empereur, ce qui explique en partie les pertes immenses de la Grande Armée...

Mais dans le charnier de Vilnius, ce furent des inconditionnels de l'Empereur, des fidèles qui tombèrent, et qui firent cruellement défaut par la suite...

Si Napoléon a perdu les campagnes de 1813, 1814 et 1815, ou plutôt n'a pu les remporter, c'est bien parce que bon nombre de vétérans de la Grande Armée trouvèrent la mort en 1812, ce qui nous amène à penser que le tombeau de la Grande Armée fut creusé dans les glaces de Russie...

Qui sait ce qui serait advenu s'ils avaient pu rejoindre la France...

:salut:
Brumaire
Brumaire

Message par Brumaire »

Je suis entièrement d'accord avec vous, l'Empereur au moment crucial de la bataille avait la possibilité de faire donner la Garde, chose qu'il n'a pas jugé utile de faire. Mais il faut savoir que les raisons de cette non-action sont multiples. Il pensait à la suite de la campagne, pensait pouvoir se défaire des Russes sans faire jouer la Garde, mais surtout craignait la cavalerie russe et les cosaques d'Ouvarovet de Platov arrivés sur les arrières pour créer une diversion. Il n'avait pas envie de prendre le risque d'être tourné et il lui fallait alors vaincre sans la garde.
Malheureusement, cette précaution conduisit comme on le sait à la nondestruciton de l'armée russe, à sa reconstitution et au terrible desastre de la campagne de Russie.

Napoléon a donc disposé des bonnes troupes au bon endroit et au bon moment, mais ne les a pas utilisées: Quel curieux tour lui a joué l'Histoire par la suite!

:salut:

Brumaire
dups

Message par dups »

Encore eut-il fallut que la Garde soit décisive et l'armée russe détruite. Les Armées de Wittgenstein, et de Tchigatchoff existaient toujours; Elles seront à la Bérézina. Et u coeur de sont territoire immense, le tsar avait la pâte pour en remettre une sur pied au plus vite. L'hiver fut quand même venu et l'Empereur eut tout autant rentrer en France. Qu'en eut-il été sans ce cercle de fidèles qui le raccompagnèrent aux portes de la Russie. Combien de fois la Garde n'a-t-elle pas sauvé l'Armée désorganisée lors de cette retraite !! (Krasnoïe par exemple) Il ne faut pas oublier que le soir de Borodino, Koutouzoff a mis en ligne la Garde russe pour couvrir la retraite. La Garde française aurait du faire sauter ce verrou pour ensuite réellement abattre l'armée russe. Elle y aurait laissée "des plumes".
Certe, cette campagne semble empreinte d'erreur du maître, mais aussi de ses subordonnés (Junot en retard à Valoutina) qui en maints endroits ont laissé échapper leur chance.
Difficile de reprocher ce seul choix de préserver sa Garde à l'Empereur comme cause du désastre. L'erreur ne semble pas certaine à ce moment là. Mais c'est l'histoire et avec des si...
Brumaire

Message par Brumaire »

Vous avez raison dups, on ne peut incomber à l'Empereur l'entière responsabilité du desastre de Russie. Il est bien facile pour nous à présent, avec le recul de l'Histoire, de porter un jujement sur des faits aussi éloignés dans le temps! L'Histoire ne se prévoit pas, elle est l'Histoire car elle se produit malgré les hommes malgré les volontés, avec des circonstances parfois exceptionnelles et imprévisibles.
Ainsi il était précisé dans le reportage sur Vilnius que les troupes françaises avaient essuyé le troisième hiver le plus rigoureux de toute l'histoire de la Russie, avec des températures frôlant les moins 40°!! :cry:

Ainsi pour conclure, on pourrait dire que les événements et...les éléments n'étaient décidément pas avec nous cette année là! Et il n'est donc pas sûr qu'une intervention de la Garde eut pu définitivement faire pencher la balance en notre faveur, le froid arrivant à grands pas...
Mais comme vous le dites si bien avec des "Si"...! :)

Brumaire
fourrier 96 demi-brigade

Message par fourrier 96 demi-brigade »

Encore eut-il fallut que la Garde soit décisive et l'armée russe détruite. Les Armées de Wittgenstein, et de Tchigatchoff existaient toujours;
Sur le thème du si : n'est-ce pas Koutouzoff qui était un partisan de la terre brulée ?
Avec son armée au tapis, pas sûr qu'il fût resté décideur, et que sa position fût maintenue par ses collègues ...
Brumaire

Message par Brumaire »

Et c'est notamment la raison pour laquelle après la défaite de Borodino celui-ci revint auprès du tsar pour l'avertir de la victoire des russes sur les français! Si ma mémoire est bonne il désirait par dessus tout le titre supreme de Feldmaréchal, distinction qu'il recut après avoir menti à toute la cour! Le temps qu'ils se rendent compte de la supercherie l'Empereur était à Moscou et demandait une entrevue avec Alexandre. Mais les événements donnèrent par la suite raison à Koutouzov, qui ne souhaitait surtout pas une démobilisation de son armée et de l'opinion russe juste après la bataille...Et d'une pierre il fit donc deux coups!
:salut:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Soldats de Napoléon morts à Genève entre 1798 et 1815
    par Yvette DEVELEY » » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    263 Vues
    Dernier message par Rigodon d'honneur
  • Monument aux officiers, sous-officiers et soldats morts à Waterloo
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    12 Réponses
    1613 Vues
    Dernier message par L'âne
  • [ Napoléonothèque ] Vilnius l'impériale
    par L'âne » » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    291 Vues
    Dernier message par L'âne
  • Monument aux morts d'Auxonne
    par Dominique T. » » dans Monuments Napoléoniens
    21 Réponses
    3702 Vues
    Dernier message par Maria Kel
  • GÉNÉRAUX MORTS AU CHAMP D HONNEUR
    par Pierremig » » dans Napoléon à travers les Arts
    14 Réponses
    2973 Vues
    Dernier message par Jamin de Bermuy