Ben Weider est il historien ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Hypolite

Message par Hypolite » 10 mars 2003, 13:45

Je regrette cher Fouché, mais personellement, ce n'est pas du tout ce que je reproche à Tulard ! :non:

Fouché

Message par Fouché » 10 mars 2003, 14:00

Que lui reprochez-vous alors ?

Hypolite

Message par Hypolite » 10 mars 2003, 14:19

Je lui reproche de s'être érigé en ayatolah du monde Napoléonien et de faire le bonheur des détracteurs de notre Empereur ! :furieux:

Patton

deux

Message par Patton » 10 mars 2003, 14:27

Nous serons deux, mon cher Fouché devant le box des accusés, puisque moi aussi j'enfile ma robe.

Tulard est un historien. Que demande-t-on à un historien? Comme au juge: de l'OBJECTIVITE.

Tulard n'est pas passionné dans son propos, mais reste que son propos est toujours d'une grande qualité, même si il radote un peu parfois.

Mon cher Bruno, je connais un homme qui, avant même la Bataille d'Angleterre, avait scellé le sort du Troisième Reich, c'était un certain Charles de Gaulle dans son Appel du 18-juin.

Fouché

Message par Fouché » 10 mars 2003, 14:40

Cher Patton,

Je vois qu'une fois de plus je peux encore compter sur vous. :salut:
Roy-Henry a écrit :Ce que nous lui reprochons ? la soi-disant objectivité du "clinicien" qui tourne à la partialité.
Toujours les mêmes reproches. Jean Tualard n'a certainement pas vocation à être gardien de la flamme napoléonienne. Sa mission est de restituer avec le plus grand souci de véracité l'Histoire. Il est tout à fait normal qu'il acceuil avec beaucoup de réserve la plupart des faits, preuves et écrits d'hier comme ceux d'aujourd'hui.

Permettez-moi de dresser un bilan très positif de ses travaux. Il est vrai que la biographie que l'historien a consacré à l'Empereur est moins romantique que celle proposée par Max Gallo. Mais qui est aujourd'hui le plus crédible ? Tout ce que vous reprochez à Jean Tulard c'est de ne pas sombrer dans la passion que je trouve aveuglante.

Patton

émouvant

Message par Patton » 10 mars 2003, 14:49

Plaidoirie émouvante que je rejoins parfaitement :salut: ;-)

Fouché

Message par Fouché » 10 mars 2003, 15:08

Roy-Henry a écrit :Je trouve simplement qu'il court trop les plateaux et que sa "vulgarisation" n'est pas à la hauteur de ses études spéciales...
Heureusement que le Pr. Tulard court les plateaux. Il y a encore tellement de chose à dire, redire, rectifier et démonter sur les périodes consulaire et impériale.

Pour en revenir à la deuxième guerre mondiale, je crois que quelques historiens scellent l'issue du conflit au moment de l'entrée en guerre des américains.

Si les ricains n'étaient pas là
Nous serions tous en Germany...

foxtrot

Message par foxtrot » 10 mars 2003, 15:10

Le gros problème surtout, c'est qu'il est bien seul en historien officiel sur le sujet...
En attendant que d'autres soient enfin pris plus au sérieux ou hémergent.

Comparez le avec les historiens de la période 1850/1950 et même avec moins de matières et de documents exhumés (excusez moi Bruno ;-) ), vous consaterez la différence de travail et d'implication!

Christophe

Ben Weider...

Message par Christophe » 10 mars 2003, 16:14

Je trouve le texte de Weider à l'image de ce dernier : passionné jusqu'à l'extrême. Son engagement, son action, son énergie nous change des "historiens universitaires" un peu gris et sans conviction, sans véritables passions, dont la galaxie napoléonienne recèlent...Il y a un peu de Lachouque dans Ben Weider, même si le premier reste sans conteste (avec F. Masson, L. Madelin, H. Houssaye, A. Chuquet et quelques rares autres) un des plus grands historiens napoléoniens que la France ait connu.Aujourd'hui Il y a trop d'historiens mièvres, qui rabachent les mêmes choses ou "pondent" des livres qui se lisent avec un pyjama ! Qui, de ces historiens, auraient pensé à citer Mickiewicz, comme le fait Ben Weider: "Napoléon n'est pas seulement à vous français, il est italien, il est polonais, il est russe, il est européen..." ? :salut:

Florian

Message par Florian » 10 mars 2003, 17:54

Je lui reproche de s'être érigé en ayatolah du monde Napoléonien et de faire le bonheur des détracteurs de notre Empereur
Je ne pense pas que ce soit lui qui se soit érigé en réfèrence, ce sont ses pairs qui l'ont décidés ainsi, ce qui n'est pas forcément une référence quand on sait la loi de la jungle et du piston qui règne dans le monde universitaire.

Le vrai problème, c'est que la France n'a pas et n'a à vrai dire jamais eut un grand historien napoléonien. Aucun des historiens napoléoniens ne fait partie des grands courants historiographiques qui ont marqués notre Histoire.

Cependant, faute de mieux, Tulard reste une référence à l'heure actuelle dans le domaine napoléonien, étant un des rares à éviter de tomber dans l'hagiographie ou le dénigrement. Le problème est qu'il n'a presque aucune ampleur sorti du milieu napoléonien, il faut dire qu'il est un peu à contre courant, on peut même sire qu'il a dans son inscription historiographique un siècle de retard, mais le problème est qu'il y a un siècle, les historiens napoléoniens avaient déjà un siècle de retard. Le problème de l'Histoire napoléonienne est donc de combler ce retard.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le défi d'un historien d'aujourd'hui
    par Joker » 03 janv. 2018, 20:30 » dans L'actualité napoléonienne
    108 Réponses
    1651 Vues
    Dernier message par Joker
    06 févr. 2018, 18:37
  • Sépulture de l'historien Louis Madelin.
    par Christophe » 20 déc. 2015, 15:30 » dans Monuments Napoléoniens
    2 Réponses
    556 Vues
    Dernier message par Christophe
    01 janv. 2016, 16:07