Maréchaux : Nicolas SOULT

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

stephane

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par stephane »

Merci pour le lien La Route :salut:
mais sera l'un des principaux responsables de la dégradation progressive de la situation impériale en Espagne, par samauvaise volonté à coordonner ses mouvements avec les autres maréchaux.
C'est marrant car à la lecture de sa bio, il apparaît au contraire que Soult a eu le plus de mal à se faire obéir des Maréchaux sous ses ordres tels que Ney, que Joseph contredisait parfois les ordres du Maréchal et que Berthier, en tant que Major Général des armées d'Espagne, ne définissait pas clairement la tâche de chacun.

Où est la vérité alors.... au milieu des deux récits ? :)

Il faut dire que Soult a passé tous les stades de commandement en Espagne (commandant du IIe Corps, Commandant de plusieurs Corps, Major Général des armées d'Espagne, Chef de l'Etat-Major de Joseph, Général en Chef de l'Armée du Midi en Andalousie). Bref une situation assez confuse dans un environnement hostile n'a pas arrangé les choses. Soult n'a cessé de demander son rappel en France (seul Maréchal à être resté 4-5 ans sans interruption en Espagne) car il se sentait incompétent face à tous ces problèmes d'ordre plus "politique" qu'autre chose, en vain.

Stéphane

Route Napoleon

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par Route Napoleon »


voltigeur54

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par voltigeur54 »

:salut: :salut: Colonel Stéphane, Soult est resté longtemps en Espagne , c'est vrai , mais il ne l'avait pas volé. Après la capitulation de Dupont il avait dit à Napoléon , en bon Gascon, qu'il souhaitait venger l'affront de Baylen et on sait que l'Empereur avait de la mémoire...Je ne vais pas reprendre le chapitre de Victor en Espagne "(pages 97>134 avec notes de références in situ) mais en peu , je pense que tous les maréchaux isolés, avec des moyens d'autant plus modestes qu'ils étaient loins des Pyrénées, dans des régions peu fertiles et à la merci des guerilleros qui contrôlaient les liaisons, faisaient au mieux pour eux, et eux seuls d'abord. Ils n'avaient guère les moyens d'aider leurs voisins avec qui des problèmes personnels existaient souvent de surcroît. Si on ajoute que l'autorité militaire de Joseph était contestée malgré la présence de Jourdan à ses côtés au début, que les afrancesados lui embellissaient la situation pour l'embarquer en Andalousie malgré l'opinion défavorable de Napoléon qui aurait préféré bouter l'anglais du Portugal avant cette aventure dans un pays enchanteur pour le roi philosophe... Je pense que l'analyse de Thiers après la bataille de Talavéra,( où Victor s'entraina isolé et peut-être à tort) est remarquableet décrit au mieux l'ambiance militaire. Chacun craignait les foudres de Napoléon et en même temps ses contreordres inadéquats, déphasés par le prisme des rapports et dans le temps et/ou le lieu. Peut-être que Victor s'est bien montré à Chiclana, mais le siège de Cadix pour lui fut un exil. Au final si on peut essayer une opinion, c' est qu'on peut peut-être regrettter que l'Empereur n'ait pas réglé lui même le sort des rosbifs à la Corogne, au lieu de laisser Soult attermoyer. Ou bien que l'Empereur n'ait pas pris le temps de régler lui même cette affaire d'Espagne avant 1812. Mais cette guerre de partisans, atypique , ne le tentait guère...Excusez, colonel Stephane ces élucubrations Voltigeur :oops: :?:

SCHNAPS

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par SCHNAPS »

Bel exposé, cher Voltigeur54 !
Me permettez-vous une courte saillie qui se veut humoristique ?

:fou: Tiens v'la "Grippe-Soleil" qui viens à la rescousse du "Duke of Damnation" ... :)

Bien à vous, SCHNAPS :cambronne:

Route Napoleon

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par Route Napoleon »

Pour le maréchal Duc de Bellune, c'est par ici la compagnie :

http://www.histoire-empire.org/persos/victor/victor.htm

gdeana

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par gdeana »

:salut: Il est vrai que les " Mémoires " du Roi Joseph, sont davantage l'oeuvre de Du Casse ! Car en fait de mémoires, il s'agit plutôt de la correspondancedu roi (et de ses doléances) et de la narration détaillée de la guerre d'Espagne !

stephane

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par stephane »

Excusez, colonel Stephane ces élucubrations
Merci au contraire pour votre analyse très lucide de la situation que je partage entièrement. :salut:

Des hommes livrés à eux-mêmes dans une contrée hostile sans véritables directives et dont le chef se détournait petit à petit de leur avenir. Difficile d'y établir une action coordonnée à la différence des alliés et notamment des tenaces Anglais (qui sortaient par une porte pour mieux rentrer par l'autre). Les français tentaient plus de survivre que de régner....

Et Cadix, le siège impossible....

Stéphane

stephane

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par stephane »

Pour en savoir un peu plus sur le sort de l'armée du Portugal ce 12 mai 1809

http://users.skynet.be/bs802199/FILES/C ... gedie.html
http://users.skynet.be/bs802199/FILES/C ... mplot.html

Stéphane

Route Napoleon

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par Route Napoleon »

Le général Louis LOISON est un Meusien de Damvillers comme le général-comte Gérard.
Son père était député à la Contituante ce qui a favorisé son ascension durant les campagnes de la Révolution.
Il est général de brigade en 1792 et assiste Bonaparte au 13 Vendémiaire.
Général de division en 1799, il rejoint l'armée d'Helvétie sous Lecourbe.
Après Elchingen et en Prusse en 180, il est .au Portugal en 1808,.
Les Portugais apprennent à le connaître et le surnomme " Maneta " car il est manchot, ayant perdu un bras, non pas à la guerre, mais dans un accident de chasse.
Vous pouvez lire cet épisode d'Opporto dans Marbot, tome II, chapître XXXII, où il est question du pont abandonné par Loison, de la mort de Franschechi. On y croise le Dijonnais Heudelet et le général Foy.

" En voyant le général Foy prisonnier, la population d'Opporto, croyant que c'était Loison, se mit à crier " Tuez Maneta, Tuez Maneta ! " Mais Foy eut la présence d'esprit de lever ses deux mains et de les montrer à la foule. Celle-ci reconnut son erreur et le laissa conduire en prison..."

Pour en revenir à Loison, il sera Gouveneur de Koenigberg en 1812
et sera mis aux arrêts en 1813 pour étre absent de la 32° division militaire lors du combat de Wesel.
Défénitivement mis à la retraite en 15 et il meurt l'année suivante.

Le grand producteur de téléfilms sous les pommiers, Calvalolo nous avait utilement rappelé une belle pièce d'anthologie tournée dans les années 60 avec Roland Blanche dans le rôle de Bonaparte. Un épisode de ce téléfilm, tourné par un réalisateur Portugais, retrace cette campagne, avec un Loison plus vrai que nature...

Jean-Baptiste Muiron

Re: Maréchaux : Nicolas SOULT

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Quelques autres commentaires sur Soult, nuançant si c'est possible les appréciations précédentes :
Le général Bigarré disait de lui : "[...] le maréchal Soult est bien de tous les généraux de l'Europe, le plus capable de faire mouvoir de grandes masses, d'en tirer le meilleur parti sur un champ de bataille et de faire des merveilles à la tête d'une armée française."
L'Empereur s'exclama après la bataille d'Austerlitz : "Maréchal, vous êtes le premier manoeuvrier de l'Europe."
Napoléon, dira de lui à Caulaincourt : "Soult est un homme tout à fait supérieur, mais très ambitieux."
A Sainte-Hélène, dans le Mémorial, Napoléon dira de lui : "C'est un excellent ministre de la Guerre ou major général : il sait beaucoup mieux disposer une armée que commander en chef."
:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Quartier Général de Soult 1814
    par Bruel » 21 févr. 2019, 08:31 » dans Monuments Napoléoniens
    0 Réponses
    488 Vues
    Dernier message par Bruel
    21 févr. 2019, 08:31
  • Honneur et violences de guerre au temps de Napoléon - Nicolas CADET
    par L'âne » 01 déc. 2017, 11:10 » dans Auteur du mois
    15 Réponses
    5713 Vues
    Dernier message par Cyril
    18 janv. 2018, 16:54
  • Le lieutenant-colonel Louis-Nicolas Périolas, vétéran de la Grande-Armée et personnage balzacien...
    par Peyrusse » 01 déc. 2017, 19:47 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    382 Vues
    Dernier message par Peyrusse
    01 déc. 2017, 19:47
  • Surnoms de maréchaux
    par Invité » 12 nov. 2018, 23:20 » dans Espace visiteurs
    2 Réponses
    346 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    13 nov. 2018, 12:57
  • Maréchaux : LANNES
    par Cyril Drouet » 25 sept. 2017, 20:49 » dans Salon Ier Empire
    77 Réponses
    4813 Vues
    Dernier message par Le Bonapartiste
    05 sept. 2012, 12:41