Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Cyril Drouet » 23 avr. 2019, 13:34

Demi-solde a écrit :
21 avr. 2019, 23:40
Surcouf (277).
Sans titre 2.jpg

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Demi-solde » 09 juin 2019, 11:50

Sur le Champ de Mars de Valence, la statue du général Championnet fut déboulonnée et descendue de son piédestal en avril 1944 :

Image

Les 2 500 kg de bronze de la statue furent sauvés des appétits allemands par M. Reboul, secrétaire général de la mairie, et M. Caillet, conservateur du musée de la ville, qui négocièrent l'autorisation d'en faire un moulage avant cession et destruction. Transportée au musée, la statue fut enterrée sous les pavés de la cour pour n'en ressortir qu'en novembre 1944.

Image


Cordialement

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Cyril Drouet » 10 juin 2019, 18:00

Demi-solde a écrit :
09 juin 2019, 11:50
Sur le Champ de Mars de Valence, la statue du général Championnet fut déboulonnée et descendue de son piédestal en avril 1944
A Frosinone, à défaut de déboulonner Championnet, on s'en moque et on le brûle :
Carnevale-di-Frosinone.jpg
IMG-20160209-WA0019.jpg

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Demi-solde » 10 juin 2019, 22:00

Autre statue disparue dont les hauts fourneaux de l'Histoire, "La Marseillaise" déboulonnée à Agen en 1942 :

Image

Mais l'énergie de quelques passionnés a permis tout récemment, en 2018, l'installation d'une nouvelle "Marseillaise" :

Image

Image

Image

Image


Cordialement

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1269
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Général Colbert » 11 juin 2019, 21:44

En bronze ou en résine ?

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Demi-solde » 11 juin 2019, 22:19

Général Colbert a écrit :
11 juin 2019, 21:44
En bronze ou en résine ?
En bronze, par les ateliers de la Fonderie des Cyclopes à Mérignac.

Image

"La Marseillaise" en cire a été exécutée grâce à...

Image

... la jumelle de la statue d'Agen, sise à Riom :

Image


Cordialement

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1269
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Général Colbert » 12 juin 2019, 13:17

Merci !

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Cyril Drouet » 14 juin 2019, 18:24

Championnet est en fait associé à Frosinone plutôt par un événement heureux où l'on vit à nouveau la cité célébrer ses fêtes locales (avec Championnet en invité) après des événements tragiques. Si Championnet est brûlé a cette occasion, c'est par tradition et non pour exprimer une quelconque haine vis à vis de ce général.
Pour ce qui est de la répression des mouvements insurrectionnels évoqués plus haut, voici ce qu'on pouvait lire dans le Moniteur :

« Je reçois à l'instant la nouvelle officielle que la ville de Frosinone vient d'être soumise. Les troupes françaises et polonaises ont parfaitement fait leur devoir. Le major polonais Nadaisky est entré le premier dans la ville.
L'évêque de Veroli est venu en députation apporter la soumission de cette ville, et demander pardon pour les habitants ; on y mettra garnison aujourd'hui. Le peu de rebelles qui ont échappé sont rentrés dans leurs villages, ou ont fui dans leurs montagnes. Une police bien ordonnée suffira pour les purger.
J’espère avoir bientôt à vous annoncer la fin de la malheureuse et cruelle guerre du Circéo. »
(Lettre de Macdonald publiée par le Moniteur du 29 août 1798)


« Nous éprouvâmes encore une plus vigoureuse résistance au pied du rocher sur lequel est bâti Frosinone. Son escarpement ne fut point un obstacle pour nos troupes : elles gravirent à travers un feu très vif de mitraille et de mousqueterie, jusques à la porte de la ville ; il fallut monter à bras une pièce de canon pour la jeter bas ; on y réussit ; la porte fut enfoncée ; un prêtre, le sabre à la main, commandait les insurgés qui la gardaient ; lui et les siens furent tués à coups de baïonnettes. Nos troupes pénétrèrent dans la ville , toutes les maisons étaient crénelées ; nous eûmes beaucoup à souffrir du feu qu'elles vomissaient. Nous recourûmes aux torches , et ce qui voulut échapper aux flammes périt par le fer de nos soldats. Le sang français a coulé , mais sa vengeance a puni le crime. Tout ce qui a été trouvé en armes a été passe au fil de l'épée. »
(Moniteur, 30 août 1798)

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Demi-solde » 15 juin 2019, 18:44

Cyril Drouet a écrit :
14 juin 2019, 18:24
Championnet est en fait associé à Frosinone plutôt par un événement heureux où l'on vit à nouveau la cité célébrer ses fêtes locales (avec Championnet en invité) après des événements tragiques. Si Championnet est brûlé a cette occasion, c'est par tradition et non pour exprimer une quelconque haine vis à vis de ce général.
Le 26 juillet 1798, la population de Frosinone se révolta et chassa la garnison française. Une troupe dirigée par le général Girarban repris alors Frosinone sans pitié, avec, comme évoqué par Cyril Drouet, le massacre de nombreux habitants.

Malgré ces évènements, le carnaval fut célébré l'année suivante ; les habitants des Frosinone envoyèrent un messager à Anagni où était posté le général Championnet, annonçant que la ville s'était à nouveau révoltée. La foule, rassemblée pour attendre les Français, criait à chaque bruit de sabots "Esseglie, esseglie, esseglie... !" ("Il arrive, il arrive, il arrive... !" en patois). Puis finalement "Esseglie, esseglie, esseglie... Eccuglie... !"
Lorsque Championnet arriva à Frosinone, il se trouva plongé dans un climat ridicule et carnavalesque. Il comprit alors qu’on se moquait de lui, mais, intelligemment, il ne le prit pas mal et se mêla à la foule en buvant le vin rouge traditionnel et en mangeant les "fini fini", plat typique de Frosinone.

Image

Les soldats français reçurent alors des tonneaux de vin rouge en cadeau et depuis Championnet est devenu un symbole du Carnavale Storico de Frosinone.

Image

Chaque année, en effet, une marionnette déguisée en général français ivre tenant une assiette de "fini fini" est célébrée et portée sur un chariot dans les rues du centre historique...

Image

... au milieu d'une foule armée de feuilles d'agave...

Image

Image
Image

... puis incendiée en fin de journée ; Championnet remplaçant, à Frosinone, la traditionnelle marionnette des puissants dont on se moque lors des carnavals.

Image

Image

Image


Cordialement

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Faut-il déboulonner nos grands hommes ?

Message par Cyril Drouet » 15 juin 2019, 19:41

Demi-solde a écrit :
15 juin 2019, 18:44
Cyril Drouet a écrit :
14 juin 2019, 18:24
Championnet est en fait associé à Frosinone plutôt par un événement heureux où l'on vit à nouveau la cité célébrer ses fêtes locales (avec Championnet en invité) après des événements tragiques. Si Championnet est brûlé a cette occasion, c'est par tradition et non pour exprimer une quelconque haine vis à vis de ce général.
Le 26 juillet 1798, la population de Frosinone se révolta et chassa la garnison française. Une troupe dirigée par le général Girarban repris alors Frosinone sans pitié, avec, comme évoqué par Cyril Drouet, le massacre de nombreux habitants
Il s'agit en fait de Girardon.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Conférence Tulard : faut il réhabiliter Talleyrand
    par Cyril » 01 juin 2018, 18:34 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    642 Vues
    Dernier message par L'âne
    03 juin 2018, 02:00
  • Hommes de chaires
    par Joker » 09 déc. 2019, 20:11 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    391 Vues
    Dernier message par Joker
    09 déc. 2019, 20:11
  • Les hommes en subsistance
    par camille » 04 déc. 2016, 11:17 » dans Salon Ier Empire
    26 Réponses
    3755 Vues
    Dernier message par camille
    13 oct. 2017, 11:09
  • Grands Prix 2019 du S.N.
    par Joker » 24 sept. 2019, 20:06 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    953 Vues
    Dernier message par Bernard
    11 déc. 2019, 08:52
  • PARIS, LES GRANDS TRAVAUX DE NAPOLEON
    par C-J de Beauvau » 10 mars 2019, 10:28 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    499 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    10 mars 2019, 12:16