Méritocratie

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Méritocratie

Message par Cyril Drouet »

« Les militaires ayant bénéficié des voies d’accès directes ou privilégiées au corps des officiers présentent à la fois une certaine unité et une diversité. Unité tout d’abord, par le milieu social aisé ou prestigieux duquel ils sont issus : noblesse ou haute bourgeoisie. Malgré l’existence d’élèves entretenus aux frais du gouvernement, les institutions de formation des officiers s’adressent presque exclusivement aux populations riches. Si l’on considère qu’en temps de paix, ces écoles avaient vocation à fournir à l’armée les ¾ des officiers, il paraît que pour l’Empereur l’élite militaire doit se recruter dans l’élite sociale. Elles constituent un moyen pour la noblesse de conserver une certaine emprise sur le corps des officiers, emprise qu’elle avait perdue de par l’abolition des privilèges et l’émigration. Napoléon peut ainsi espérer rallier cette classe sociale dont certains membres sont nostalgiques de l’Ancien Régime. En ce sens, le caractère méritocratique des écoles militaires doit être fortement nuancé. »
(Levent, Les officiers de l’armée du Consulat et de l’Empire (1800-1815) Etude d’un échantillon représentatif)
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2493
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Méritocratie

Message par Joker »

C'est sur cette notion que reposait le système impérial, à la fois dans le domaine militaire mais aussi bien évidemment dans le domaine civil.
La création de la Légion d'Honneur n'est d'ailleurs que le prolongement de ce mode de fonctionnement.
C'est aussi ce qui différenciait la noblesse d'Empire de celle de l'Ancien Régime.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Méritocratie

Message par Cyril Drouet »

Joker a écrit :
03 août 2017, 18:04
C'est sur cette notion que reposait le système impérial
Assise finalement pas franchement respectée.
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2493
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Méritocratie

Message par Joker »

A l'origine, ce fut sans doute le cas mais il est vrai que par la suite le principe a été dévoyé.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2688
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Méritocratie

Message par L'âne »

Comme toujours...
Aurea mediocritas
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Méritocratie

Message par Demi-solde »

La méritocratie napoléonienne, avec notamment l’accession au maréchalat pour un fils de tonnelier (Ney), un fils de maçon (Augereau), un fils de colporteur (Lannes) ou un fils d’aubergiste (Murat), n’est-elle pas un trompe-l’œil, simplement une conséquence de la Révolution Française et des guerres de la Révolution ?

L’exode, les décrets d’arrestations, les trahisons, les décès évidemment, etc. ont entraîné un renouvellement exceptionnel mais nécessaire des élites. Ainsi, le fils de palefrenier Lazare Hoche, simple soldat en 1784 meurt général en 1797, quant à Ney, il est déjà général de division avant le 18 brumaire.

Les ascensions et la méritocratie avaient débuté bien avant le Consulat ou l’Empire.


Cordialement.
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2688
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Méritocratie

Message par L'âne »

C'est, je crois, une excellente réflexion. On peut souligner cependant, que Bonaparte, puis Napoléon, ont amplifié le phénomène.
Aurea mediocritas
Saint Clair

Re: Méritocratie

Message par Saint Clair »

Certes le mérite individuel, qui se confond avec un certain idéal republicain, préexiste à l'Empire avec toutes ses institutions que sont l'Ecole normale, l'Ecole polytechnique ou le Conservatoire des arts et métiers. On peut considérer que Napoléon s'est appuyé davantage sur ce concept et se l'est approprié au point de nous (me) faire accroire qu'il est le corollaire nécessaire et contemporain de l'Empire.
La Légion d'honneur en est le symbole fort puisqu'elle survivra même à l'Empereur.
Le Briquet

Re: Méritocratie

Message par Le Briquet »

Damiette99, je ne nie aucunement le courage de Marbot et ses actions d'éclat.
Mais malgré tout, dès son entrée dans le service il profite de passe-droit (1er Hussard, chambre à part...), ensuite il ne cessera d'avoir le soutien des anciens amis de son père (Lannes...) et pourra graviter autour de l'Empereur pour être vu et avoir le bénéfice de ses actions d'éclats.
Vous trouvez que sa carrière ne fut pas rapide ? Passer de rien à général en 15 ans je trouve que ce n'est pas si mal que ça !
Des milliers d'hommes sans réseaux faisaient en même temps leur devoir, beaucoup on fait également des actions d'éclat, tous n'ont pas bénéficié de ces promotions en chaine.
Le Briquet

Re: Méritocratie

Message par Le Briquet »

D'autres ont peut-être fait mieux mais l'immense majorité n'a pas fait aussi "bien".
Quand on pense à Marbot qui veut à tout prix apporter la nouvelle de la victoire de Tudela il me semble (ce qu'il ne pourra faire finalement...) car il sait qu'un porteur de si bonne nouvelle sera promu... On se demande où est le mérite et où est le privilège d'être dans le bon cercle.
Il faudrait que je retrouve, je crois que c'est chez Bourgogne qu'il y a justement quelques réflexions sur les inégalités de l'avancement entre ceux qui attendent qu'on reconnaisse leur mérite et ceux qui savent plaider leur cause dans les bonnes oreilles.
Modifié en dernier par Le Briquet le 04 août 2017, 18:12, modifié 1 fois.