La chance

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3328
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

La chance

Message par Cyril Drouet »

Damiette99 a écrit :
02 août 2017, 12:45
«Fort bien, mais a-t-il de la chance?» Quand on lui faisait valoir les mérites d'un officier, Napoléon s'enquerrait aussitôt de la bonne étoile de l'intéressé. Signe que l'Empereur ne s'en remettait pas au rationalisme pur pour piloter ses armées. Il n'empêche, la guerre est affaire de spécialistes !
Napoléon chef de guerre
Jean Tulard
L'âne a écrit :
02 août 2017, 12:53
«Fort bien, mais a-t-il de la chance?»
Je crois avoir compris au cours de mes lectures que l'Empereur pouvait poser ce genre de question pour aller plus loin dans les détails des compliments que ne manquaient pas de faire ceux qui recommandaient un tel ou un tel, et très certainement pour les minimiser aussi. Comme pour dire : "Très bien, mais il y a aussi une part de chance dans toute entreprise".
L'élément qui lui était fondamental de connaître, je pense, était de savoir si la personne possédait "l'intelligence des situations".
Vive l'Épopée !

C’est un critère que l’on retrouve dans la lettre du 14 août 1796 où Bonaparte expose au Directoire exécutif son opinion sur les généraux de l’armée d’Italie :
« Augereau : […] heureux dans ses opérations.
[…]
Sauret : […] peu heureux. »

Si Napoléon a souvent parlé de sa « bonne étoile », il ne s’en remettait pas, bien évidemment, tant pour lui que pour ses subordonnés, qu’au seul critère de la chance :
« Napoléon croyait à la fortune, et qui plus que lui en avait fait l'essai ? Il aimait à vanter son étoile ; il était fort aise que le vulgaire ne répugnât pas à le croire un être privilégié; mais il ne se trompait pas sur lui-même, et, qui plus est, il ne se souciait point d'accorder à la fortune une trop grande part dans son élévation. Je lui ai souvent entendu dire : « On m'appelle heureux parce que je suis habile ; ce sont les hommes faibles qui accusent de bonheur les hommes forts.»
(Metternich, Mémoires)

« Il disait que la guerre ne se composait que d'accidents, et que bien que tenu de se plier à des principes généraux, un chef ne devait jamais perdre de vue tout ce qui pouvait le mettre à même de profiter de ces accidents. Le vulgaire appellerait cela bonheur, et ce ne serait pourtant que la propriété du génie. »
(Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2812
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La chance

Message par L'âne »

Je viens de lire des pages intéressante sur Marie-Anne LENORMAND, une nécromancienne et cartomancienne consultée par les hauts dignitaires et apparemment à quelques reprises par Napoléon lui-même.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3328
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La chance

Message par Cyril Drouet »

L'âne a écrit :
12 août 2017, 10:49
Je viens de lire des pages intéressante sur Marie-Anne LENORMAND, une nécromancienne et cartomancienne consultée par les hauts dignitaires et apparemment à quelques reprises par Napoléon lui-même.
De la même manière, j’émets de très gros doutes (pour ne pas dire plus) sur une pareille révélation.
Modifié en dernier par Cyril Drouet le 31 août 2017, 17:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2812
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La chance

Message par L'âne »

Cyril Drouet a écrit :
31 août 2017, 16:45
J’ignore sur quelles pages vous avez trouvé une telle information sur les consultations de Napoléon auprès de Mlle Lenormand, ni sur quelles sources se basent les auteurs desdites pages, mais j’émets de très gros doutes (pour ne pas dire plus) sur une pareille révélation.
Oui, effectivement. À y creuser de plus près on s'aperçoit qu'il a peu de probabilité que Napoléon ait consulté et même entretenu Mlle Lenormand.
C'est un sujet qui ne me parle pas beaucoup. J'ai simplement relu des notes sans importance que l'on m'avait données...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3328
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La chance

Message par Cyril Drouet »

Autres réflexions sur la chance :
« Il n'est pas de grandes actions suivies qui soient l'œuvre du hasard et de la fortune ; elles dérivent toujours de la combinaison et du génie. Rarement on voit échouer les grands hommes dans leurs entreprises les plus périlleuses. Regardez Alexandre, César, Annibal, le Grand-Gustave et autres, ils réussissent toujours ; est-ce parce qu'ils ont du bonheur qu'ils deviennent ainsi de grands hommes ? Non ; mais parce qu'étant de grands hommes, ils ont su maîtriser le bonheur. Quand on veut étudier les ressorts de leurs succès, on est tout étonné de voir qu'ils avaient tout fait pour l'obtenir. »
(Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2812
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La chance

Message par L'âne »

Raymond Recouly "L'Aurore de Napoléon. Bonaparte à Toulon" (1929)
"Au retour de la campagne de Russie, alors que les revers commencent à lui ouvrir les yeux, enfermé pendant des jours et des jours, en plein hiver, dans un étroit traîneau avec Caulaincourt, ce qui favorise l'intimité des confidences, lui parlant comme s'il se parlait à lui-même, Napoléon fait un retour sur son existence passée, rappelle la chance inespérée qui lui permit de s'emparer de Malte, à son départ pour l'Egypte. « Cette circonstance, dit-il, me fit croire à ce qu'on appelle depuis mon étoile. La Providence me sembla dès lors de moitié dans mes desseins... Cette idée ne me quittait pas et me donnait une confiance, même une espèce de superstition*que je ne pouvais définir ; car, sans être un athée, je n'étais pas religieux. »"
Puis un peu plus loin :
"D'un homme obstinément servi par la chance,les Arabes disent qu'il a la baraka, la bénédiction de Dieu. Bonaparte possède indiscutablement cette dernière. Mais il fait, nous l'avons vu, tout ce qu'il faut pour la mériter."
Effectivement, la chance ne fait pas tout...
"En réalité, le secret de Napoléon, ses merveilleuses recettes, qui comportent un mélange merveilleusement dosé d'intelligence, d'énergie, et de chance, exigent des qualités telles, un tel tour de main, qu'elles ne peuvent être transmises à aucun autre. Les plus grands succès de Napoléon, militaires et politiques, sont ceux où il commande tout de lui-même, employant le moins possible d'intermédiaires."
Lorsque la flotte française est détruite à Aboukir on peut penser que Bonaparte préfère considérer qu’il s’agit là d’une chance : "Cela nous oblige désormais à faire de grandes choses."
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1491
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: La chance

Message par Bernard »

L'âne a écrit :
il a peu de probabilité que Napoléon ait consulté et même entretenu Mlle Lenormand.
Sans doute... Il y a un texte intéressant de Marc Allégret sur la question (Revue du Souvenir Napoléonien, n° 449, 2003). Il donne quelques éléments intéressants :
- En 1803, à la suite d'une indiscrétion de Joséphine, Mlle Lenormand prédit à la générale Moreau l'arrestation imminente de son mari. Ensuite, à propos du camp de Boulogne, elle prophétise l'échec d'une tentative de débarquement en Angleterre. Le Premier consul est furieux. La pythonisse est arrêtée et emprisonnée, le 16 décembre 1803, aux Madelonnettes. Elle est libérée le 1er janvier 1804, peut-être grâce à une intervention de Joséphine.
- Un rapport de police du 5 mars 1808 : « Il y a foule chez la Lenormand… M. de Metternich y a été vendredi, à trois heures. On lui a dit des choses assez relatives à sa situation, à son caractère et à ses affaires pour le surprendre. Mme Junot, qui se trouvait présente, a appliqué les dires de la tireuse de cartes à quelques paroles que S.M. l'Impératrice a adressées, sous le masque, à M. de Metternich, au bal donné par S.A.I. la princesse Caroline. Mme Junot a entendu aussi sa bonne aventure. Elle y avait été déjà la semaine dernière avec Mme Lallemand, Grandseigne et M. Caillé ; tous quatre étaient revenus très étonnés des particularités que leur avait dites la sorcière… »
- Un autre rapport de police di 11 décembre 1809 : « On a arrêté la femme Lenormand qui faisait le métier de devineresse. Presque toute la cour la consultait sur les circonstances actuelles (le divorce). Elle tirait l'horoscope des plus hauts personnages et gagnait à ce métier plus de 20 000 francs par an. »
- Une citation extraite du journal d'O'Meara, à Sainte-Hélène, le 19 mars 1817, Napoléon aurait dit à propos du merveilleux qu'il fallait le rechercher dans la religion plutôt que « chez Cagliostro, Mlle Lenormand, les diseuses de bonne aventure ou les fripons. »

Ceci dit, parmi les clients de la dame, on trouve pêle-mêle : Mme de Staël, Joséphine (particulièrement assidue), Barras, Tallien, Juliette Recamier, Metternich, Mme Junot et même Alexandre Ier... mais point de Napoléon !

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2812
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La chance

Message par L'âne »

Merci Cher Bernard pour ces éléments et précisions.
J'ai reçu le petit livre de Jean TARDY "Promenade napoléonienne au Père-Lachaise". Le premier parcours commence par la visite de la tombe de Mlle Lenormand.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1351
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: La chance

Message par Général Colbert »

L'âne a écrit :
31 août 2017, 17:16
Cyril Drouet a écrit :
31 août 2017, 16:45
J’ignore sur quelles pages vous avez trouvé une telle information sur les consultations de Napoléon auprès de Mlle Lenormand, ni sur quelles sources se basent les auteurs desdites pages, mais j’émets de très gros doutes (pour ne pas dire plus) sur une pareille révélation.
Oui, effectivement. À y creuser de plus près on s'aperçoit qu'il a peu de probabilité que Napoléon ait consulté et même entretenu Mlle Lenormand.
C'est un sujet qui ne me parle pas beaucoup. J'ai simplement relu des notes sans importance que l'on m'avait données...
Il me semble me souvenir que Joseph Fouché, ministre de la Police, a manipulé cette personne. Mais je n'ai pas mon Dictionnaire Fouché sous la main.