Napoléon en un seul mot

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Napoléon en un seul mot

Message par L'âne »

"Jeune canonier" du forum d'Albert avait demandé aux internautes, dans l'un de ses posts, de "définir" Napoléon en un mot "pas plus".
Je me suis posé la question car je n'avais pas contribué aux réponses. Et... sans avoir consulté la liste (si...si) j'ai répondu : énergie (j'ai également pensé au mot synthèse).
Je me permets de vous donner les réponses qui avaient été formulées ainsi et y apporter quelques commentaires.
Vous pouvez, bien évidemment donner votre propre mot.

Grand
Visionnaire
Mégalomaniaque d'un membre du forum qui revendique son "côté anglais"
Immense, Exceptionnel, Prodigieux un mot on a dit...
Impérial
Un homme
Bonapartissime
Intemporel (la remonte) pas mal
Immortel
Gigantesque
Dieu (David)
Corse (Calvalolo) puis se ravisant (j'ai envi d'écrire "donnant la définition") : fascinant
Héros
Génie
Génial
Ambigu (notre cher Joker) Vous souveniez vous de cette réponse ? Dans l'affirmative serait-elle la même aujourd'hui ?
Napoléon (Patton) Ipséité
Aventurier, audacieux, génie militaire, parvenu, cocu (Baudoin) Je n'ai pas eu le plaisir d'échanger avec Baudoin. Ce devait être quelque chose...
« Tonton bibiche » (Drouet Cyril) avant de se raviser pour « redoutable »
Pygmalion (Espagne) notre cher Espagne se souvient-il de son choix ? Le maintient-il ?
Supérieur
Inégalable
France
Légendaire
Icône
Meneur
Providentiel
Ambition
Ambitieux
Europe
Unique
Omniprésent
Irremplaçable
Réaliste
Glorieux
Brillantissime
Homo novus expression latine désignant dans l'Antiquité romaine, particulièrement sous la république, un citoyen dont aucun aïeul n'a occupé quelque charge publique que ce soit
Energique (Bicentenaire) pareil
Vive l'Épopée ! Non, ça c'est de moi ...
Modifié en dernier par L'âne le 02 août 2017, 16:15, modifié 1 fois.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1551
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon en un seul mot

Message par Bernard »

Pour moi, le plus parlant (ou le moins réducteur), c'est "visionnaire". Mais je doute qu'un seul mot suffise à qualifier le personnage... de surcroît, le même mot ne peut s'appliquer à toutes les époques. Napoléon est-il encore visionnaire quand il se lance à corps perdu dans la guerre d'Espagne ou, pire encore, dans la campagne de Russie ? L'est-il quand il ne cède rien à Châtillon, perdant tout sur un coup de tête ?

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon en un seul mot

Message par L'âne »

Mais je doute qu'un seul mot suffise à qualifier le personnage...
Je partage tout à fait vos propos mon Cher Bernard.
J'aime la phrase de Barrès : "Napoléon professeur d'énergie". J'aime également celle de Thierry LENTZ lorsqu'il dit que Napoléon est un "homme ayant réussi les synthèses". Quant à Natalie PETITEAU, j'aime également "faisceau de tendances antinomiques".
Vive l'Épopée !
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 662
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Napoléon en un seul mot

Message par Napolitaine »

Je ne pourrais pas en choisir qu'un seul...


Si on se base sur l'Homme avec un grand H :

Immortel est sans aucun doute le mot qui le résume le mieux. "Nous ne sommes fascinants que lorsque nous sommes immortel aux yeux des autres." disait un fameux acteur.
Stratège aussi me semble le résumer au mieux.
Impliqué.
"On ne peut gouverner avec une conduite molle!"


Si on se base sur l'être humain :


Complexe. Il laisse un côté fascinant et morbide quant à sa façon d'être. Il est de ses êtres que j'admire et qui m'interroge également. Je suis passionnée d'étude du comportement, de psychologie, d'analyse de la personne...Quant à l'homme qu'il était (Sans le H majuscule, pour parler de l'être humain sans se fier à l'Empereur.), il me laisse deux petites impressions que je ne saurais qualifier tant elles me laissent dubitatives. Il peut sembler aimant, comme détestable. Un petit sentiment désagréable et agréable à la fois. J'ai l'impression de ne jamais savoir qui était Napoléon malgré la tonne de récits, témoignages dont il a pu faire office. Le genre d'hommes qu'on ne connait pas même quand on croit le connaitre en outre.

Comme toute personne fascinante, en soit, il y a ce côté mystérieux.
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
Espagne
 
Messages : 371
Enregistré le : 17 juil. 2017, 13:28
Localisation : MONTROUGE (92)

Re: Napoléon en un seul mot

Message par Espagne »

Bonsoir.
Ce n'est pas un mot, mais une expression : "rêve américain" .
Rien à voir avec les US, mais pour moi, lui et d'autres (Lannes et Murat, en particulier), c'est le rêve américain avant l'heure. Tout est possible aux gens de bonne volonté :!: Pas besoin d'être "bien né" :!:
Sinon, comme beaucoup, je pense qu'un seul mot ne peut définir Napoléon.
Par contre, je n'avais pas souvenir d'avoir répondu (Alois son prénom à Alzheimer :lol: ), mais "Pygmalion" pourquoi pas ! Il fut le Pygmalion de ses généraux, de ses soldats (les survivants forcément), et peut-être même de la France, qu'il ramassa dans les égouts où l'avaient plongé des siècles de l'absolutisme royaliste, d'obscurantisme religieux (car pas touche à ma "bonne" place) et une réaction révolutionnaire à la hauteur des souffrances, voir au-delà. Il la mena à un niveau de puissance qu'elle n'avait jamais atteint, depuis Charlemagne (l'autre Empereur ... qui çà ? Napoléon III ! Connais pas ), et, qu'elle n'atteindra plus jamais, du moins pas par le biais du militaire, et cela ne peut plus être un regret. Epoque lointaine que celle des conflits européens, même si certains mériteraient encore des coups de pied dans l'arrière-train :twisted:
I'll be back !
"Le grand art d'écrire, c'est de supprimer ce qui est inutile" Napoléon Bonaparte-1804

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1551
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon en un seul mot

Message par Bernard »

Après réflexion, il était certes visionnaire mais, plus encore, audacieux !
Il fallait de l'audace pour se lancer dans l'aventure risquée du 18 Brumaire. Il en fallait sur le plan militaire, et il l'a démontré. Il en fallait pour créer un empire pour supplanter le Révolution. Il en fallait encore dans tous les coups de poker qu'il a tentés... Audacieux jusqu'à se perdre, jusqu'à tout perdre... Audacieux et chanceux (il en a eu de la chance !), audacieux et suicidaire (certaines de ses actions le sont)...
C'est étonnant, ce genre de défi (réduire Napoléon à un seul mot) amène à recadrer ses réflexions...

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon en un seul mot

Message par L'âne »

Audacieux jusqu'à se perdre, jusqu'à tout perdre
Je crois ne pas me tromper en écrivant qu'il y a la notion "d'oser" dans l'audace. Napoléon disait : "Ne pas oser c'est ne rien faire au bon moment". En revanche il rajoutait : "
On ne doit rien oser si l'on n'est pas certain de la bonne fortune
". Il s'est pourtant trompé.
Vive l'Épopée !
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon en un seul mot

Message par L'âne »

«Fort bien, mais a-t-il de la chance?»
Je crois avoir compris au cours de mes lectures que l'Empereur pouvait poser ce genre de question pour aller plus loin dans les détails des compliments que ne manquaient pas de faire ceux qui recommandaient un tel ou un tel, et très certainement pour les minimiser aussi. Comme pour dire : "Très bien, mais il y a aussi une part de chance dans toute entreprise".
L'élément qui lui était fondamental de connaître, je pense, était de savoir si la personne possédait "l'intelligence des situations".
Vive l'Épopée !
Modifié en dernier par L'âne le 02 août 2017, 13:23, modifié 2 fois.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon en un seul mot

Message par L'âne »

Je crois que Napoléon a surestimé la nature humaine. Les récompenses, les honneurs sont faits pour distinguer en motivant ceux qui peuvent y prétendre et en frustrant ceux qui s'estiment lésés. Ces derniers versent alors souvent dans le ressentment et polluent les rapports humains, oublient l'intérêt commun.
Dans les exemples que vous citez on peut noter que ces officiers supérieurs ont le choix et prennent la mauvaise option pour satisfaire à leur propre perception de ce qui doit être, au détriment de la loyauté et parfois même de l'obéissance.
Vive l'Épopée !
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1551
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon en un seul mot

Message par Bernard »

Ce n'est peut-être pas aussi simple...
Par exemple Ney et Murat sont de redoutables entraîneurs d'hommes, des cavaliers hors pair, des sabreurs chanceux (ils sont morts tous les deux fusillés alors qu'ils auraient dû mille mourir le sabre à la main). Cette qualité était essentielle au début. Avec le temps, Napoléon les a honorés. Ce faisant, il a récompensé des résultats indéniables... sans doute au détriment d'hommes plus aptes à exercer les commandements ou les honneurs mais moins emblématiques. Pouvait-il faire autrement et risquer de se priver de ces hommes précieux ? Ne dit-il pas lui-même que Murat serait venu à bout des derniers carrés anglais à Waterloo ?
Personnellement, je trouve qu'il a plutôt été bien entouré. Alors, que sur la masse se trouvent les inévitables crapules et incapables, c'est logique et parfaitement normal...
Et puis, seul Napoléon avait la vision globale de ce qu'il entreprenait et de la façon dont il souhaitait le réaliser. Il ne disait pas tout, ne donnait pas toutes ses raisons... cela aussi explique pas mal d'errements... Ses maréchaux, pour aussi maladroits qu'ils aient été, ne sont pas responsables de tous les maux, j'en suis convaincu. L'argent, le pouvoir, la gloire... ont eu prise aussi sur eux. Ils auraient bien aimé pouvoir en profiter davantage... leur lassitude est patente sur la fin !

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Rennes. Napoléon : seul-en-scène historique et drôle au Quai 13
    par L'âne » 21 mars 2018, 09:26 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    539 Vues
    Dernier message par L'âne
    21 mars 2018, 09:26
  • [ Napoléonothèque ] Seul contre tous - Cent jours avec Napoléon
    par L'âne » 28 nov. 2017, 10:20 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    659 Vues
    Dernier message par L'âne
    28 nov. 2017, 10:20
  • [ Napoléonothèque ] Le nègre de Napoléon - Joseph Serrant, seul général noir
    par L'âne » 04 nov. 2017, 12:33 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    339 Vues
    Dernier message par L'âne
    04 nov. 2017, 12:33
  • Seuls les mots ont le dernier mot...
    par la remonte » 25 avr. 2016, 11:35 » dans Salon Ier Empire
    10 Réponses
    1109 Vues
    Dernier message par la remonte
    28 avr. 2016, 14:02