Dents du couple impérial

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1114
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Dents du couple impérial

Message par C-J de Beauvau » 11 oct. 2018, 18:16

Selon Julien Marmont son dentiste :
Dans son livre paru en 1839, L’esthioménie, C’est donc Marmont qui parle dans les lignes ci-après. Il commence à exercer l’art dentaire en 1800. Selon lui, il y a alors 14 dentistes à Paris. Il est le 15ème.
Il invente un miroir spécifique qui attise la curiosité de Joséphine de Beauharnais. Il l’apprend par Mme Ristre, l’épouse de l’intendant de l’Empereur et amie de Joséphine. Marmont décide alors de lui faire fabriquer un miroir spécialement pour elle et de lui offrir. De ce jour, il devient son dentiste attitré. Napoléon étant alors empereur et toujours marié à Joséphine, il faut situer cet épisode entre 1804, date du sacre, et 1809, date du divorce de Napoléon avec Joséphine. Marmont ne mentionne Napoléon que, sous son titre d’Empereur. Il rencontre Joséphine au château de la Malmaison, celui de l’Impératrice, en présence de Napoléon.
A partir de ce jour, l’Impératrice consulte Marmont régulièrement. « Elle n’a plus, à sa partie supérieure que deux dents de sagesse qui supporte un râtelier beaucoup trop lourd, qui menace d’entraîner les deux seules dents qui lui restent. A l’inspection de sa bouche, j’ai été bien inspiré pour concevoir le moyen d’exécuter un râtelier cylindrique qu’elle pouvait monter avec la clé de sa montre, et qui lui conserva les deux dents de support en les raffermissant dans leur alvéole. L’Impératrice a été si reconnaissante de mes soins qu’elle m’a mis en rapport avec l’Empereur qui, comme elle, m’a témoigné beaucoup d’intérêt. J’étais, depuis plusieurs années, chirurgien-dentiste de la vieille et de la jeune garde impériale, et après avoir esthioménisé plusieurs dents à l’Impératrice en présence de Napoléon, auquel j’ai fait la même chose, j’ai été nommé le chirurgien-dentiste-esthioménisateur des enfants de France et de l’Ecole Polytechnique. »
.......l’Empereur s’adresse en ces termes au dentiste : « « Monsieur Marmont, aujourd’hui que l’on peut compter sur l’efficacité de l’esthioménie pour arrêter les caries des dents, ne seriez-vous pas flatté de rendre votre procédé universel dans l’intérêt de la société ? Trop heureux, Sire, lui dis-je, si je pouvais sous vos auspices, etc. Eh, bien, 50 000 francs comptant, 6 000 francs en viager comme chirurgien-dentiste-esthioménisateur des enfants de France et la croix de la Légion d’honneur, cela vous va-t-il ? » Je lui témoignai ma reconnaissance pour tant de bienveillance et il me donna aussitôt un mot pour me présenter au Garde-des-Sceaux, auquel je portai mon procédé sous cachet, mais les circonstances ayant amené un changement de gouvernement, le tout me fut rendu dans le même état. Je suis donc resté seul possesseur de mon secret. » A côté de ce récit, Marmont, toujours dans cet opus de 1839, mentionne ses honoraires : 1 dent décariée par esthioménie (6 francs) ; si elle est aurifiée (5 francs), plombée (3 francs), séparée (3 francs) et égalisée (3 francs) ; dents passées au gaz (6 francs) ; saignée buccale (5 francs) ; 1 dent ligaturée (3 francs) ; dents nettoyées (selon l’état de la bouche) ; un flacon de bol d’Arménie (6 francs), de liqueur Marmont (6 francs) ou de mastic dentaire (5 francs) ; 1 boîte de poudre dentifrice (5 francs).
https://docplayer.fr/10077553-Julien-ma ... n-ier.html

Son livre

https://books.google.fr/books?id=3MFaAA ... on&f=false
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1114
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Dents du couple impérial

Message par C-J de Beauvau » 11 oct. 2018, 18:24

Mémoires intimes de Napoléon 1er par Constant - Mercure de France, 1967 - p.317
L’impératrice Joséphine était d’une taille moyenne, modelée avec une rare perfection : elle avait dans les mouvements une souplesse, une légèreté, qui donnaient à sa démarche quelque chose d’aérien, sans exclure néanmoins la majesté d’une souveraine. Sa physionomie expressive suivait toutes les impressions de son âme, sans jamais perdre de la douceur charmante qui en faisait le fond. Dans le plaisir comme dans la douleur, elle était belle à regarder ; on souriait malgré soi en la voyant sourire… Si elle était triste, on l’était aussi. Jamais femme ne justifia mieux qu’elle cette expression, que les yeux sont le miroir de l’âme. Les siens, d’un bleu foncé,.....
Et en note, 573. Laure Junot disait :
« Si elle avait eu des dents, je ne dis pas jolies ou laides mais seulement des dents, elle aurait certainement effacé à la cour consulaire bien des femmes qui ne la valaient pas. »

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 605
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Dents du couple impérial

Message par Napolitaine » 11 oct. 2018, 18:46

En gros, elle était tout comme Napoléon, charmante mais pas jolie.
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 947
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dents du couple impérial

Message par Bernard » 12 oct. 2018, 07:51

On est encore loin de l'amalgame dentaire qui ne se répand qu'après 1850 !
Sur le site napoléon-empire.net, on donne cette définition de l'esthioménie : “procédé qui consiste à utiliser un appareil spécifique de sa composition qui, grossièrement, consiste à étanchéifier la cavité de manière à éviter une diffusion iatrogène des liquides employés, conçus à base de substances animales et végétales, à tous les tissus, à appliquer ce liquide huileux dans la carie en le portant à une température élevée pour brûler les tissus cariés, et à refroidir aussitôt à l'aide d'une douche frigorifique, ce qui préserve la vitalité pulpaire”.
En gros, on brûle la carie...

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 947
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dents du couple impérial

Message par Bernard » 12 oct. 2018, 07:54

L'esthiomène étant à l'époque le nom savant de la partie gangrenée, la carie...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Ex-voto impérial
    par Maria Kel » 22 avr. 2017, 18:11 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    214 Vues
    Dernier message par Bicentenaire
    04 juil. 2017, 02:56
  • Pentagone impérial
    par Maria Kel » 22 nov. 2016, 23:53 » dans Monuments Napoléoniens
    2 Réponses
    468 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    23 nov. 2016, 13:25
  • Oeuf impérial
    par Maria Kel » 05 nov. 2016, 19:18 » dans Objets napoléoniens
    0 Réponses
    411 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    05 nov. 2016, 19:18
  • Défilé impérial
    par Maria Kel » 14 juil. 2016, 17:28 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    446 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    14 juil. 2016, 17:28
  • Rasoir impérial
    par Maria Kel » 01 juin 2016, 19:50 » dans Objets napoléoniens
    0 Réponses
    467 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    01 juin 2016, 19:50