Ignominie

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2148
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Ignominie

Message par L'âne » 14 sept. 2018, 14:25

Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:14
Assignation à résidence en ville des officiers.
Je dis qu'à fronts renversés les régimes n'étaient pas équitables.

Voilà ce qu'écrit le Colonel LEBELTRE dans "Aperçu du traitement qu'éprouvent les prisonniers de guerre français en Angleterre"

"En France, Monsieur, un officier prisonnier de guerre y est traité et payé suivant son rang, et cette paie est égale à celle d'un officier français en réforme du même grade. Il a la faculté de choisir sa promenade et d'aller jusqu'à une distance considérable (1). Il peut porter son uniforme sans crainte d'être insulté ; il a la liberté de fêter le jour de naissance de son souverain, de boire à sa santé et à la prospérité des armes britanniques, et même d'illuminer sa maison si cela lui convient. Il peut avoir des chevaux, des chiens, aller à la chasse, aux spectacles, et se livrer à tous les amusements de son pays ; enfin, s'il a de l'éducation, il est accueilli avec distinction par la nation la plus généreuse et la plus hospitalière de l'Europe.

(1) Un rayon de deux lieues est accordé aux officiers anglais pour se promener, suivant l'ordre de la place de Verdun du 17 octobre 1807.

En Angleterre, un officier français prisonnier de guerre ne reçoit qu'une paie qui ne lui suffit pas pour exister, et cette modique paie est la même pour tous les grades. Il ne peut se promener que sur la grande route et à un mille du lieu de sa résidence ; s'il porte son uniforme, il est exposé à être insulté et même lapidé de derrière les murs ou les haies qui bordent la route ; s'il entend l'Anglais, il est sûr que les injures les plus grossières frapperont son oreille. En arrivant dans le lieu où il doit rester, on le force, sous peine d'être envoyé au ponton et au mépris des stipulations les plus sacrées, à remettre son épée à l'agent du transport office, et ce seul acte d'oppression suffit pour le dégager de sa parole. On a fait défendre aux officiers français de célébrer le mariage de leur souverain ; on a supprimé leurs spectacles, leurs concerts, leurs réunions maçonniques ; on a rendu leur situation insupportable ; enfin on a forcé à fuir ceux qui n'ont pu souffrir un joug aussi dur, et on a l'air de s'étonner aujourd'hui de ce que tant d'officiers se soient échappés !"
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1903
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Ignominie

Message par Cyril Drouet » 14 sept. 2018, 14:32

L'âne a écrit :
14 sept. 2018, 14:25
Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:14
Assignation à résidence en ville des officiers.
Je dis qu'à fronts renversés les régimes n'étaient pas équitables.

Voilà ce qu'écrit le Colonel LEBELTRE dans "Aperçu du traitement qu'éprouvent les prisonniers de guerre français en Angleterre"
Je ne plaçais pas du point de vue de l'équité mais donnais seulement une précision suite à votre post où vous disiez (en amont de Masson) qu'il fallait tenir éloignés les prisonniers français de la population locale. Ce qui ne va pas de paire avec le système des parole towns.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1903
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Ignominie

Message par Cyril Drouet » 14 sept. 2018, 14:36

L'âne a écrit :
14 sept. 2018, 14:16
Joker a écrit :
13 sept. 2018, 19:26
Allez donc dire cela aux prisonniers de Jaffa, pour ne prendre qu'un exemple célèbre.
Il y a toujours des exceptions.
Je dis qu'il était, d'une façon générale, préférable d'être Arabe prisonnier au mains des Français, que le contraire.
Attention à ne pas tout confondre : les prisonniers massacrés à Jaffa étaient des prisonniers de guerre. Les Arabes tels qu'on les appelait le plus communément à l'époque de la campagne d'Orient étaient les bédouins. Ces derniers étaient assimilés à des rebelles (voire tout simplement à des brigands), et à ce titre, on ne faisait pas de prisonniers ou alors ces derniers étaient rapidement passés par les armes.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2148
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Ignominie

Message par L'âne » 14 sept. 2018, 14:39

Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:32
Je ne plaçais pas du point de vue de l'équité mais donnais seulement une précision suite à votre post où vous disiez (en amont de Masson) qu'il fallait tenir éloignés les prisonniers français de la population locale. Ce qui ne va pas de paire avec le système des parole towns.
C'est la raison pour laquelle au moindre incident, les officiers étaient condamnés aux pontons...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2148
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Ignominie

Message par L'âne » 14 sept. 2018, 14:44

Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:36
Attention à ne pas tout confondre : les prisonniers massacrés à Jaffa étaient des prisonniers de guerre. Les Arabes tels qu'on les appelait le plus communément à l'époque de la campagne d'Orient étaient les bédouins. Ces derniers étaient assimilés à des rebelles (voire tout simplement à des brigands), et à ce titre, on ne faisait pas de prisonniers ou alors ces derniers étaient rapidement passés par les armes.
Bien entendu.
Je maintiens qu'il valait mieux être ennemi, prisonnier du corps français expéditionnaire d'Egypte, qu'être Français du corps expéditionnaire d'Egypte, prisonnier aux mains de ses ennemis.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1903
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Ignominie

Message par Cyril Drouet » 14 sept. 2018, 14:45

L'âne a écrit :
14 sept. 2018, 14:39
Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:32
Je ne plaçais pas du point de vue de l'équité mais donnais seulement une précision suite à votre post où vous disiez (en amont de Masson) qu'il fallait tenir éloignés les prisonniers français de la population locale. Ce qui ne va pas de paire avec le système des parole towns.
C'est la raison pour laquelle au moindre incident, les officiers étaient condamnés aux pontons...
Non, cela rentre en contradiction avec la phrase de Masson que vous avez retranscrite : "Il fallait donc qu'il ne pût jamais ni les voir, ni converser, ni séjourner avec eux."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2148
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Ignominie

Message par L'âne » 14 sept. 2018, 14:51

Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:45
Non, cela rentre en contradiction avec la phrase de Masson que vous avez retranscrite : "Il fallait donc qu'il ne pût jamais ni les voir, ni converser, ni séjourner avec eux."
Cela s'adresse à une catégorie, celle des soldats et sous-officiers, écartés systématiquement, qui représentait qui plus est, la plus grande population carcérale.
Philippe MASSON évoque les officiers également.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1903
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Ignominie

Message par Cyril Drouet » 14 sept. 2018, 15:40

L'âne a écrit :
14 sept. 2018, 14:51
Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:45
Non, cela rentre en contradiction avec la phrase de Masson que vous avez retranscrite : "Il fallait donc qu'il ne pût jamais ni les voir, ni converser, ni séjourner avec eux."
Cela s'adresse à une catégorie, celle des soldats et sous-officiers, écartés systématiquement, qui représentait qui plus est, la plus grande population carcérale.
Non, dans ce passage :"Il fallait donc qu'il ne pût jamais ni les voir, ni converser, ni séjourner avec eux", Masson parle des "Français". Ce qui est faux.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1903
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Ignominie

Message par Cyril Drouet » 14 sept. 2018, 15:49

L'âne a écrit :
14 sept. 2018, 14:44
Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 14:36
Attention à ne pas tout confondre : les prisonniers massacrés à Jaffa étaient des prisonniers de guerre. Les Arabes tels qu'on les appelait le plus communément à l'époque de la campagne d'Orient étaient les bédouins. Ces derniers étaient assimilés à des rebelles (voire tout simplement à des brigands), et à ce titre, on ne faisait pas de prisonniers ou alors ces derniers étaient rapidement passés par les armes.
Bien entendu.
Je maintiens qu'il valait mieux être ennemi, prisonnier du corps français expéditionnaire d'Egypte, qu'être Français du corps expéditionnaire d'Egypte, prisonnier aux mains de ses ennemis.
Si on s'en tient aux troupes régulières, c'est un constat qui ne me parait pas si évident.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2148
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Ignominie

Message par L'âne » 14 sept. 2018, 17:08

Cyril Drouet a écrit :
14 sept. 2018, 15:40
Non, dans ce passage :"Il fallait donc qu'il ne pût jamais ni les voir, ni converser, ni séjourner avec eux", Masson parle des "Français". Ce qui est faux.
Philippe MASSON nous affirme que l'un des avantages des pontons était de tenir éloignée la majeure partie des prisonniers français de la population anglaise afin d'entretenir une aversion cultivée et lui éviter de se poser des questions, voire de tomber sous le charme de leurs idées..
Aurea mediocritas